Archive pour 2011

Retour au Jardin

Quel bonheur !

Je retrouve le jardin en pleine forme. Le mois de juillet avait bien ré-hydraté le jardin et les 15 premiers jours d’aout ne l’ont pas vraiment asséché !

Le gazon a bien poussé et donne un petit air sauvage au jardin. Enfin, il n’y pas que le gazon qui a poussé …les mauvaises herbes aussi. Il est tant que la jardinière se remette au travail !

vue générale

Petit tour d’inspection !

Près de la maison, les pruniers sont chargés de fruits déjà bien murs. Beaucoup de fruits sont déjà tombés et il faut faire attention où poser le pied !

prunes prunes

~~

~~

~~

~~

~~

~~

~~

~~

Du coté du Sous-Bois, tous les feuillages se sont redressés. L’hydrangea « Vanille-Fraise » a démarré tardivement sa floraison et du coup, les grosses panicules sont encore bien blanches.

sous-bois hydrangea Vanille-Fraise

~~

~~

~~

~~

~~

~~

~~

~~

Le long de la haie, les hydrangeas avaient déjà perdu leurs couleurs avant mon départ mais ils sont en meilleure forme ! Les rosiers, eux, continuent généreusement leur floraison.

le long de la haie hydrangea macrophylla

Dans Too Much, c’est un vrai régal !

Les heuchères ont doublé de volume et sont toujours en fleur. L’hydrangea quercifolia « Snow flake » étale ses grosses panicules au milieu des zinnias et des echinaceas purpurea.

too much

too much

Dans le massif du seringat, la vedette revient à l’aster divaricatus qui s’est franchement installé dans le massif. J’avoue que je craque sur sa légèreté !

massif du seringat aster divaricatus

Butte du pêcher : c’est la cata !

Le pêcher, beaucoup trop chargé de fruits, n’a pas résisté au vent et une des branches principales a cassé.

Le massif n’a pas trop souffert. Et je découvre même un des hellébores en fleur …

hellebore

butte du pêcher~~

~~

~~

~~

~~

~~

~~

~~

Du coté des Tonnelles, encore de la couleur avec le phlox « Blue Paradise », le rosier « Polka » et les zinnias. Le rosier « Rhapsody in blue » refait quelques fleurs mais sans conviction !

les tonnelles

rosier rhapsody in blue

Dans Tutti-Fruti, les cosmos ont joliment envahi le massif. Les tomates ont chopé le mildiou, c’est dommage les pieds sont chargés de belles grappes de fruits qui hélas ne muriront pas !

tutti-fruti tomates

Bilan Positif

Bon à part le pêcher et le potager qui n’ont guère apprécié le mauvais temps, le reste du jardin est plutôt en forme, voire même généreusement fleuri !

Evidemment il n’y a pas que mes chouchous qui sont en forme. Les indésirables aussi se sont bien réveillées ! Il y a du boulot en prévision. Coté pelouse,au moins 2 passages seront nécessaires.

La dernière semaine de vacances nous a permis de faire un bon coup de ménage. C’est loin d’être nickel mais le jardin a perdu son petit air sauvage et abandonné.

vue générale On sent bien que Grand Chef est passé par là …

Le temps des vacances

Enfin voici le temps de prendre quelques jours de congés …

J’ai toujours du mal à quitter mon jardin, mais cette année, je ne suis pas trop inquiète pour lui ! La sécheresse est loin. La pluie a pris la relève en juillet. Le jardin a bien profité de toute cette bonne eau.

Le gazon a reverdit. Les hydrangeas et rhododendrons ont redressé leurs feuilles. Tout le monde est en pleine forme.

Il n’y a que le potager qui risque de trouver que ça fait beaucoup d’eau !

On verra à mon retour !

Alors je vous laisse en compagnie d’une photo du massif du Seringat

vue générale

Un peu de couleurs de l’été pour oublier la pluie et la fraicheur … avec les Leucanthemum « Phillis Smith » et les tabacs rouges.

Pour vous faire patienter

Bon, je ne vous laisse pas sans quelques nouveautés : j’ai avancé sur les pages mensuelles de mai, juin et même début juillet.

Vous pouvez aussi vous promenez dans les massifs par ici et les gros plans

Et pour finir, un grand MERCI à Catssy

Pour sa sympathique présentation du jardin sur le forum « Tout le Jardin ». Vous pouvez y accéder directement depuis ici.

Bonne continuation à tous et à très bientôt

Je taille, tu tailles . . .

Au jardin, ce serait plutôt : je ne taille pas, tu ne tailles pas …mais je me soigne !

Et oui, depuis toujours, j’ai beaucoup de mal à conjuguer le verbe Tailler au présent ou même au passé.
Je taille …Euh, non, j’ai autre chose à faire !
J’ai taillé …Et non, toujours pas !

Je peux vous le faire au futur ou au conditionnel: « demain, s’il fait beau, je taillerai ».
Ce qui ce termine souvent en : « Zut, il aurait fallu que je taille »

Le résultat de mes lacunes en conjugaison : l’invasion au jardin ! Et il y devient urgent de tailler …

Alors pour me motiver, je me répète …je taille, tu tailles, nous taillons …

Taille annuelle

Chaque année, nous taillons les haies de tuyas et de troennes. Il n’y a pas le choix et mon beau-frêre aime ça. Il taille et je ramasse les tailles ! Bon deal !

Et puis, il faut le dire, mon beau-frère fait ça très bien. J’adore le résultat ! Les haies taillées redonnent un fond structuré aux différents massifs.

vue générale

Mais pour le reste … il faut que je m’y colle. Et je limite au maximum les corvées de taille.

Tôt en saison, c’est la taille des rosiers. Je suis quiche dans ce domaine, mais vu que j’ai ajouté un rosier et que j’ai des vues sur d’autre, il faut bien s’y mettre. Je ne sais pas si la taille est bonne, mais en tous cas, les rosiers sont plus florifères qu’avant. Je dois être sur la bonne voie !

Après leur floraison, je taille mes 2 forsythias. De toutes façons, il n’y a rien à craindre, c’est résistant à tout et ça se refait une beauté sur l’année. Donc eux, j’ose !

Depuis peu, je taille  sous les conseils avisés de Stéphane du Jardin d’astrée. Je taille donc les asters à la fête des Mères. Mais cette année Dame Nature a été très sympa avec moi. Les grands asters ont soufferts du manque d’eau et sont restés petits. Chouette : rien à tailler !

Par contre, je ne taille rien d’autre. Et je pense que cette année, j’aurai du faire une bonne taille aux phlox qui sont un peu tristes. L’année prochaine, je taillerai …..

Taille exceptionnelle

Mais voilà, il y a d’autres plantes qui ont besoin de taille, mais je ne savais pas comment m’y attaquer. Donc depuis leur plantation, je les regarde grandir en me disant qu’il faudrait bien tailler un peu. Mais je n’ose pas !

Et puis, cette année, ce n’est plus possible. Les 2 pieds d’Hebe sont devenus trop imposants et l’un d’eux étouffe même un pied d’hosta que je croyais perdu. Il faut tailler …

Alors, première étape : internet ! Quand tailler ? Après la floraison. Zut, il sont en fleur ! Il va falloir tailler …

Par contre, pour le Comment, c’est plus évasif !

hebe à taillerDeuxième étape : la motivation !

J’ai trouvé mieux. Grand Chef s’est proposé. Je lui ai donc donné le sécateur et mes consignes ….et je l’ai laissé ce débrouillé.

20110626_537Je voulais le rabattre d’au moins 30 cm.

Du coup, il ne reste que le bois.

Mais je suis confiante, il devrait rapidement refaire du vert !

En tous cas, ce coin a repris un peu d’air.

L’hosta à l’avant et le fusain à l’arrière ont retrouvé de la lumière et devraient tous deux se sentir mieux.

Je crois que je vais quand même déplacer l’hosta. A voir !

Pour le deuxième pied d’hebe, le trouvant moins envahissant, je voulais juste une taille de rafraichissement. Un article dans « L’ami des Jardins » sur l’art topiaire m’ a un peu aidé et puis je me suis lancée !

hebePour une première, je suis contente du résultat.

J’ai réussi à lui garder une forme arrondie, c’est pas si évident au départ.

J’ai aussi allégé le pied.

J »aime beaucoup sa nouvelle forme !

J’étais tellement contente de moi que j’ai ensuite taillé le lonicera nitida près de la maison.

Mais je n’ai pas fait de photo.

Bon, je reconnais, j’ai eu mal dans les bras pendant 2 jours.

J’ai évidemment tailler à l’aide de cisaille à main, j’aime pas les tailles-haie, je les trouve trop bruyants !

azaleeAzalée à re-structurer

Bon, il reste encore une grosse taille à réaliser.

Là aussi, je traine sur internet, je tourne autour de lui … Et je me questionne.

Comment attaquer cette azalée japonaise plantée au jardin depuis 1998 et à qui je n’ai rien fait depuis ?

Elle ne ressemble plus à grand chose, envahit doucement le camelia, s’éventre du milieu ….

Mais quand même je ne voudrais pas finir de l’achever.

La pression monte . . .

azalee

Bon, j’avoue que la pression redescend quand je me rend compte qu’une des branches basses, taillée un mois plus tôt car elle dépassait du massif, émet des petites pousses vertes.

Je me sens rassurée : ça a l’air de reprendre facilement du vieux bois.

Alors je me lance.

Je l’ai rabattu de 50 cm. Le centre est bien aéré et j’espère qu’elle redémarrera aussi du centre.

En tous cas, le camelia a retrouvé un peu d’espace et l’azalée n’a pas l’air défiguré.

Reste à attendre la floraison 2012 pour apprécier réellement le résultat !

Bon, voilà pour les tailles de l’année. C’est enfin fait, je peux souffler ! Et puis, finalement, une fois lancée,  j’ai pris plaisir à tailler …

Enfin, il reste la haie de troenne le long des massifs, normalement on s’en occupe bientôt avec mon beau-frère.

Et vous, êtes-vous fan de taille ?

Entre deux averses !

L’été démarre sous la pluie.

Pour le quotidien, c’est pas drôle. Mais c’est un tel bonheur pour le jardin. Bonnes pluies suivies de soleil. Que demander de mieux ? Bon d’accord, un peu plus chaud et moins de vent …

Le premier a profité de l’eau est le gazon qui se réveille doucement et reprend un joli vert. Les feuillages dépoussiérés par les bonnes pluies se redressent et reprennent la vedette dans les massifs.

vue généraleLa vue générale est plutôt agréable.

Mais il n’y a pas que du vert. Même si les floraisons de juin sont en grandes parties terminées suite aux fortes chaleurs des mois précédents, il reste de la couleur au jardin !

Tutti-Fruti

Et oui, il en reste franchement dans Tutti-Fruti, de la couleurs ! Yeux sensibles s’abstenir…

Le rosier fluo continue sa floraison flashy en compagnie des hémérocalles jaunes pales et du géranium « Johnson Blue ». Les premiers cosmos fushia commencent leur floraison et devraient colorer le massif jusqu’à l’automne. Le long des tomates, les oeillets d’inde et les gaillardes apportent une touche orange.

Tutti-FrutiCa pepse, non !

Coté légumes : c’est plus calme ! Les tomates et les courgettes ont franchement souffert du manque d’eau et peinent à fleurir. Mais depuis le retour de la pluie, tout le monde semble se réveiller. Les salades grossissent doucement. Au jardin, le principal ennemi est le chien, Virus. Mais après plusieurs réprimandes, il semble les laisser tranquille ! Enfin, il rodait encore autour ce soir …

Les Tonnelles

Du coté des Tonnelles, les ancolies ont fini leur floraison. Le rosier « Rhapsody in Blue » a fait une première floraison exceptionnelle pour sa première année au jardin. Il semble marquer une pause, enfin j’espère qu’il reprendra sa floraison bientôt.

les tonnelles

Mais le massif est encore bien coloré avec le démarrage de l’hémérocalle « Stella de Oro » et la floraison généreuse de la clématite texensis  « Princess Diana ». J’adore ses petites fleurs en forme de tulipe rose fushia. Et puis il y a aussi les aconits, mais qui sont plus basses cette année, certainement une conséquence du manque d’eau des mois précédents.

Par contre, toutes les plantes plantées au printemps ont beaucoup de mal à démarrer. Les géraniums n’ont pas fleuri et ont même du mal à s’installer. Les delphiniums ont un peu fleuri, mais non pas dépassé les 40 cm de haut. Espérons que les prochaines saisons leur soient plus favorables !

Butte du pêcher

De la couleur encore …

Butte du pêcheravec l’achillée, l’alchemille mollis, l’hémérocalle « Wide eye », la molène (bouillon blanc) et les lychnis coronaria en provenance de chez Lady Isa. Rien que du rose et du jaune !

Au pied du seringat

Vous n’aurez pas de photo du seringat en fleur. Il a fleurit et s’est fané en moins d’une semaine. Les feuillages ont largement pris le relais dans le massif.

au pied  du seringat

L’aster divaricatus se porte plutôt bien. J’adore son feuillage en dégradé de vert sur tige sombre. Le penstemon pourpre se porte aussi bien. Enfin, ce massif est plus ombragé et a mieux supporté la chaleur. D’ailleurs, dans ce massif, les rosiers démarrent tout juste leur floraison !

Le long de la Haie

Les hydrangeas démarrent leur floraison. Eux aussi ont soufferts du manque d’eau, mais le serrata « Blue Bird » sent bien sort ainsi que les 2 quercifolia, le macrophylla souffre plus !

le long de haie

Le temps est fort changeant et je sens que la fin de mon tour va devoir se faire au pas de course …

D’un autre coté, j’aime bien profité de ses couleurs : un ciel gris foncé avec un rayon de soleil !

le long de la haieLes couleurs deviennent magiques !

Bon, je ne traine pas quelques gouttes commencent à tomber !

Après 3 mois de sécheresse, on ne peut qu’apprécier ces averses, mais quand même la jardinière aimerait aussi profiter de l’été …

Alors OUI à la pluie, mais NON au temps froid et au vent qui renforce encore plus l’impression de frais ! On se croirait en mars.

Drôle de saison !

Travaux Informatiques et au Jardin

Travaux informatiques

Comme vous avez pu le remarquer, je suis peu présente sur la blogosphère en ce moment. Le temps me manque de plus en plus …. Entre le trajet pour le travail qui s’est allongé d’une bonne  heure par jour, les soirées passées au jardin pour l’arrosage et le quotidien, le temps réservé à internet diminue !

Bon, j’avoue, j’ai aussi passé pas mal de temps à mettre à jour ma base de données « Plante du Jardin ».

Etant dans l’informatique, il y a quelques années, je me suis développée une petite application pour enregistrer mes plantes et savoir où elles se trouvent au jardin. Pour être intéressante, la base de données doit régulièrement être mise  à jour avec les petits nouveaux et faire le ménage dans ceux qui n’ont pas survécu. Et évidemment, tout ça prend du temps, surtout quand on a rien fait depuis presque un an !

Enfin, voilà, c’est chose faite. J’ai mis sur le site le résultat de mes saisies. Vous pouvez donc consulter mes plantes soit par Famille, soit par Massif. Par contre, j’ai un petit bug pour la liste des plantes, il faut que je mette à jour !

Travaux au Jardin

Le temps me manque aussi car nous avons passé un peu (…) de temps à bricoler dehors !

Et oui, nous avons avancé sur les travaux d’éradication de « pustule ». C’est un chantier que nous avons démarré à l’automne 2010 et que nous venons de reprendre !

Avant

2010-octobre-09Près du coin barbecue,

coincé entre la terrasse de la piscine et les plaques de clôture,

un petit bout d’herbe où s’entassent tuyaux d’arrosage, petits bois pour le BBQ et autres …

Bon, j’y ai quand même installé quelques roses trémières, histoire de coloré l’été.

A l’automne, l’ensemble est bien triste !

~~

2010-octobre-10

Pendant – Automne 2010

Première étape : décapage, décaissement et déplacement de la terre  …

Le moment est bien choisi : les nombreuses pluies de l’automne ont bien ameubli la terre et nous profitons d’un beau WE ensoleillé pour nous y mettre.

A la fin du WE, le trou est prêt ! Plus de Photos

Maintenant –  Printemps 2011

20110602

Jour 1 : Derniers voyages de terre pour libérer la boucle d’eau de la piscine

20110603Jour 2 : mise en place du coffrage

20110604Jour 3 : mise en place du béton

20110605Jour 4 : démoulage prudent, histoire de rendre le chantier plus agréable au regard

Comme on dit chez nous : « Et voilà le travail ! »

Facile pour nous … Enfin pour en arriver là, il a fallu déplacer une tonne de Tout-Venant, louer une bétonnière et subir les fortes chaleurs (c’est mieux que la pluie, vous me direz) et tout cela à 4 ! Plus de photos

Bon, je sens déjà les questions …Pour quoi faire tout ça ? ! !

Pour faire une serre qui nous permettra de stocker les plantes frileuses l’hiver et qui servira de vestiaire pour la piscine l’été ! Enfin, il reste encore du boulot … monter des petits murs en briques, installer les huisseries, la charpente, toiture ….

Mais nous ne sommes pas pressés. Avec le temps, nous avons appris à être patient, à attendre les bonnes conditions météorologiques et/ou  financières et puis, il faut aussi profiter de la vie entre les travaux.

Mais vous verrez, un jour, elle sera finie ma serre !

Promenade au Jardin en Mai

Toujours la course

En mai, c’est encore la course … J’ai bien avancé sur la chambre de ma cadette avec l’aide de Grand Chef, bien sur. Vous pouvez voir l’avancement . Il me reste encore un peu de couleur à poser, mais on commence à avoir une idée de l’ensemble.

J’ai aussi bradé le WE dernier. Ce qui veut dire une journée de préparation des affaires à vendre, une journée complète de vente et puis une journée pour tout ranger jusqu’à la prochaine braderie et en profiter pour faire un bon coup de tri.

Pendant ce temps,  le temps est toujours au sec et le jardin commence à montrer des signes de « déshydratation ». D’un autre coté, les floraisons sont magnifiques car aucune goutte d’eau ne vient les endommager.

Alors dès que je peux, je fais mon tour pour en profiter …

Au Sous-Bois

2011-05-editoLes feuillages se sont bien installés. Les heuchères éclairent le massif. Les fougères remplissent les creux de leur feuillages légers. Mon rosier rouge déplacé en 2005 est en pleine forme et fleurit généreusement. L’hydrangea petiolaris « Firefly » installé l’été dernier me fait ses premières fleurs : un vrai régal ! Et au fond un rhododendron sans nom, qui végètait depuis des années, décide lui aussi de faire quelques fleurs.

Le long de la Haie

C’est le coin des pivoines …

2011-05-editoElles profitent du sec sans problème. Pour une fois, les fleurs ne sont pas lessivées par la pluie. Je profite de leur spectacle en bouton ou complètement ouverte !

Massif du Seringat

2011-05-editoC’est le moment de profiter des ancolies. L’ancolie « Nora Barlow », double rose et blanche, est magnifique et s’est resemé généreusement en m’offrant quelques belles variantes, comme cette belle à corolle double rose.

Ancolie « Clementine Red » qui n’avait fait qu’une fleur l’année dernière, s’est elle aussi resemer partout et du coup, je profite de ses petites têtes rouge framboise un peu partout dans le massif.

Un autre surprise agréable : une ancolie que je n’ai pas plantée et qui ressemble franchement à une « Black Barlow ». A tête double comme « Nora Barlow » mais d’une seule couleur pourpre presque noir…Un beau cadeau du jardin

Par contre, les ancolies bleues sont venues squatter ce massif dédié aux blancs et roses … je vais devoir sévir et les déplacer !

La butte du Pêcher

2011-05-editoLa butte du pêcher manque un peu de couleur en cette saison. Le cytisus pourpre vient de finir sa floraison ainsi que le corête du japon. Heureusement, les ancolies roses et les pivoines apportent un peu de couleur !

Bientôt, les lychnis coronaria démarreront leur floraison, mais en attendant je profite de leur feuillage gris qui éclairent le centre du massif.

Les Tonnelles et le Massif aux Papillons

2011-05-editoDans ces 2 massifs, les dégradés de roses, de mauves  et bleus s’organisent plutôt bien.

La lavande et la scabieuse jouent le dégradé de mauves derrière le budléia. Les iris parfument généreusement. Et aux pieds des Tonnelles, c’est le rosier « Rhapsody in Blue » qui joue la vedette pour son premier printemps au jardin en compagnie de la sauge nemerosa bleu », d’une scabieuse rose fushia et de la petite clématite « Arabella ».

Tutti-Fruti

2011-05-editoJ’ai commencé à faire un coup de nettoyage dans mon massif-potager franchement envahi par les myosotis et la bourrache.

En désherbant, j’ai retrouvé des petits plants de salade « feuille de chêne rouge ». Et oui, l’année dernière, une salade avait profité de notre absence pour monter à graine.  J’ai réinstallé les 3 plants dans mon petit carré à salade en compagnie d’un plan qui avait poussé au bon endroit. Les pieds de salade ont ensuite commencé à grossir et je pouvais presque en ramassé une ….

C’était sans compter sur mon Virus, chien végétarien …Il a tout mangé ! Je vais devoir grillager mon carré de salade si je veux pouvoir en manger une cette année. Maintenant qu’il a trouvé la source ! ! !

Le massif est encore bien coloré par les myosotis et le geranium qui démarre. Les hémérocalles sont en bouton, prête à exploser de couleur !

Normalement, je m’occupe de Tutti-Fruti au WE. Nettoyage et plantation des tomates, courgettes, cornichons et salades (mais chut …ne le dites pas au chien !)

Et les averses ?

Voilà pour un petit tour au jardin. Le jardin est plutôt sympa en ce moment même si le manque d’eau se sent au niveau des feuillages qui sont moins verts, moins brillants et du gazon qui lui est presque jaune. Les fleurs, elles, resplendissent ! On ne peut pas tout avoir …

Enfin, c’est étrange comme situation …je guette les nuages et espère que quelques gouttes tombent sur le jardin. Ce matin, il bruinait mais ça ne va pas suffire à remplir mes bacs, ni même à hydrater le jardin.

C’est comme ça  et il faut faire avec (comme on dit chez nous) !

Achat de Printemps

Les achats datent du début de vacances, mais je n’ai pas eu beaucoup de temps pour bloguer ! Normal, le temps défile tellement vite en vacances. . .

Et puis mon hébergeur m’a bloqué la base de données associée au blog, donc impossible d’écrire un article. Tout est rentré dans l’ordre. Je peux donc enfin vous parler de mes achats !

Achat en blanc

Et oui, comme d’habitude en début de vacances, j’ai fait ma sortie Floralux. Je n’ai pas été raisonnable. Il faut dire que plein de belles m’ont fait de l’oeil !

J’avoue, j’ai craqué sur quelques belles en blanc :

Primula sieboldii « Queen of White »Epimedium youngianum « Niveum » -Phlox subulata « Maischnee »

Cornus canadensisScabieuse du caucase

2011-04-edito

Une partie est déjà installée dans le massif du Seringat. L’epimedium ira s’installer au Sous-Bois. Par contre, je ne sais pas encore où installer le petit cornus vivace !

Dans les blancs, j’ai aussi craqué sur une clématite « Early Sensation » au feuillage persistant. Elle n’est pas sur la photo car je l’ai prise défleurie mais en promo à 2,5 Euros … A ce prix, je ne pouvais pas faire autrement !

Du jaune

20110422_201
J’ai aussi craqué sur 2 plants d’iris jaunes,

un petit « Brassie » et

un grand Germanica « Ola Kala ».

Suite à un article de Jocelyne du Jardin de Chêneland,  j’ai pensé à prendre  aussi un pied d’alysse.

Tout ce petit monde a été installé sur la Butte du Pêcher.

Vivement les belles taches jaunes au milieu des roses ….

~~

Des dégradés de mauve

2011-04-edito

Bon, j’ai craqué aussi sur les dégradés de bleu, de mauve.

Depuis l’année dernière, vous m’avez tenté avec les Delphiniums. J’en ai pris 4 pieds différents. J’ai aussi pris 2 lupins.Et puis un magnifique Phlox divaricata « Blue Perfume » avec un parfum et une couleur sublimes.

Voilà pour les bleus !

Pour les mauves, j’ai ramené un plant de Hesperis matronalis (Julienne des jardins) et un pied de primevère sieboldii au doux nom de « Sangoguko » à fleur mauve dégradé vers un coeur blanc ».

Du rose fushia avec un pied de phlox mousse « Ruby Star ». J’adore ces petits coussins colorés !

Et puis encore plein d’autres plantes plus ou moins classiques comme une sauge, une lavande, un nepeta …Tout ça pour combler les trous du Massif des Tonnelles et du Massif aux Papillons. Tout est déjà installé !

Un peu pour tout le monde !

Il faut dire que j’ai quand même réussi à passer 2 jours complets au jardin pour faire un bon coup de ménage dans les massifs et installer tous mes petits achats. J’étais plutôt contente de mes achats : pour une fois, je n’ai pas fait trop d’achats coup de tête et du coup  je n’ai pas passé des heures à trouver une place pour chacun. Comme au fil des années, les couleurs s’organisent dans les massifs, c’est aussi plus facile !

Jaune et rose pour la butte du Pêcher. Bleu et mauve pour les Tonnelles et le Massifs aux Papillons.

Blanc et rouge pour le massif du Seringat. Pourpre et pastel pour Too Much.

Chaque massif a donc eu le droit à ces nouveautés 2011 !

Et depuis, j’arrose ! Car comme pour beaucoup, le temps est au sec et les quelques averses ne suffisent pas à « hydrater » le jardin.

Plantes rares à Celles

Depuis plusieurs années, je regarde  passer la date de la fête des plantes rares à Celles en me disant : j’irais bien …Mais c’est un peu loin, un peu cher (8 Euros l’entrée quand même !). Et donc depuis des années, la date passe et je fais autre chose ce jour là !

Mais cette année, aucune excuse !

J’ai gagné 2 entrées gratuites en participant à un tirage au sort sur le blog SecretFanfan.

D’autres projets étaient prévus pour le WE, mais je ne peux pas laisser passer encore une fois ! Grand Chef est un peu contrarié, nous avions prévu d’avancer dans la chambre de la cadette. Mais bon, une demie-journée hors du chantier nous fera du bien.

En plus, en faisant l’itinéraire, je me rends compte qu’il n’y a qu’une demie heure de route …

Alors c’est décidé …Dimanche matin se passera à Celles !

La Feuillerie

En arrivant, un parking est mis à disposition dans une grande pâture en contrepartie d’un petit don aux scouts locaux. A l’entrée, je récupère mes entrées gratuites et paye 6,5 euros pour ma cadette. Le parc est également ouverts à nos amis les chiens tenus en laisse : ça se voit tout de suite : nombreux sont ce qui sont en ballade avec leur maitre en ce dimanche ensoleillé !

Nous contournons la bâtisse et découvrons le parc et une partie des exposants …

Celles-La Feuillerie Celles-La Feuillerie
Superbe !

La ballade dans le parc est tout aussi magnifique. Les rhododendrons et les azalées du parc sont en fleur. Quelques viornes et autres gais « parfurmeurs » remplissent l’air d’un doux parfum. Hum …

Une bonne ambiance !

sous-bois déco à la feuillerie

Alors nous avons fait un tour pour la promenade et un tour pour quelques achats !

Quelques achats

Difficile de rester raisonnable. Quelques jolies originalités. De quoi ravir la liste façon « Zeph » …Mais je suis frileuse et préfère rester sur des valeurs sures.

quelques achats geraniumPour commencer, je craque sur 4 pieds de géraniums vivaces !

Une obtention de Thierry Delabroye au nom de star « Catherine Deneuve ». J’attends sa floraison originale avec impatience !

J’ai aussi pris un pied au feuillage anis à fleur bleue. Je voie où je vais l’installer … Un pied au feuillage pourpre et fleur rose tendre tout indiqué pour « Too Much ». Il s’agit d’un maculatum « Espresso »

geraniul "blue sunrise" geranium maculatum Espresso

Epidemium

Bon, je suis passée aussi faire un tour au stand Delabroye. L’année dernière, je lui avais pris un pied d’epidemium « Amber Queen ». Alors cette année, je cherche un dans les tons roses. Mais celui-ci est une nouvelle obtention et n’a pas encore de nom. Pas grave, je l’aime comme ça !

epidemium epidemium

Camassia leichtlinii

Nouveauté pour le jardin. Ca fait un moment que je cherchais ces grands épis bleus ! Et bien voilà, c’est trouvé ! ! !

Camassia leichtlinii Camassia leichtlinii

Acer palmatum « Peve Chameleon »

Bon, pour une fois que Grand Chef est avec moi, j’en profite pour regarder les acers japonais. Grand Chef les aime aussi, mais nos 2 premiers essais n’ont pas été concluants. Nous nous régalons des magnifiques specimens agés, mais les prix ramènent quand même à la raison. Nous choisissons un specimen plus jeune mais qui nous a mis d’accord au premier coup d’oeil !

2011-04-edito-3

Même Miss et Bob sont tombés d’accord ! Il est vraiment adorable. Feuilles jaune borduré de rouge orangé qui tourne au rouge ou au orange, dixit le pépiniériste. Je vais lui faire un bon nid douillet entre les azalées mollis jaune et orange. J’espère que son joli bois rouge continuera d’égayer en hiver.

Bon, nous avons passé un bon moment dans ce parc vraiment agréable. Je crois que nous y retournerons !

Merci Françoise pour cette bonne matinée.

Aménagement et nettoyage

Le WE dernier était encore un WE sympa pour avancer au Jardin et surtout le samedi.

Aménagement

Grand Chef avait décidé de s’occuper d’une de mes demandes … En effet,  je souhaitais améliorer mon « coin Pépinière » au fond du jardin. Je m’explique.

Tout au fond du jardin, derrière la serre, à l’abris des regards, je jette tous mes restes de terre et de terreau. Avec le temps, le tas est devenu imposant et la terre s’étale de plus en plus.

Alors Grand Chef s’en est occupé ! Il m’a installé des bois autour du tas.  Maintenant ça ressemble à un bac à terre !

201104 bac à terre 201104 bac à terre

C’est tout de suite plus propre et les mauvaises herbes devraient moins envahir.

Nettoyage

Pendant que Grand Chef s’occupait, j’en ai fait de même ! Je me suis d’abord occupée de mes semis, je suis franchement à la bourre cette année. D’habitude, je m’en occupe fin février …. Ensuite, j’ai fait un bon coup de tri et de nettoyage dans les bébés !

J’ai enlevé les vieilles feuilles des hellebores, enlevé les mauvaises herbes et puis réorganisé un peu l’ensemble.

201104 bébéLes pieds d’ancolie vont encore attendre avant d’être installés au jardin. Je ne connais pas leur couleur !

Quelques plants de giroflée attendent aussi pour une petite place au jardin ou un nouveau propriétaire.

Nettoyage à grandes eaux

Après avec nettoyé les bébés, le temps était franchement chaud … J’ai donc décidé d’attaquer le nettoyage de la serre. Installée partiellement sous les arbres, elle verdit rapidement. Et du coup, le nettoyage se fait à l’eau et à la balayette. Il faut bien mouiller, attendre un peu, puis frotter ! Il ne faut oublier de nettoyer les gouttières qui, même protégées par un grillage, se remplissent de feuilles, graines…

En fin d’après-midi, la serre est à nouveau transparente et moi, toute sale ! Mais quel plaisir de la voir ainsi.

201104 la serre 201104 la serre

J’adore m’occuper d’elle. En général, c’est plutot signe de beau temps. Et oui, l’eau froide, c’est pas rigolo quand le soleil n’est pas de la partie.

Et puis, il faut bien prendre soin d’elle. Madame la serre a quand même 14 ans de présence au Jardin ! Pas mal, non ?

Bon, elle commence à montrer quelque signes de vieillesse surtout au niveau des plaques du toit qui sont descendues et du coup, il pleut dans la serre. Mais le reste est encore impeccable !

Enfin !

Et oui, enfin !

Enfin, je retrouve mon Jardin après plusieurs semaines d’absence. Entre quelques travaux de peinture et un vilain lumbago. J’ai regardé les mauvaises herbes profiter du printemps sans pouvoir me baisser.

Mais ce WE, je me suis enfin vengée … Sus aux mauvaises herbes ! Vive le gratouillage !

Tutti-Fruti

Bon, d’abord vendredi soir, en rentrant du boulot, changement de tenue et au jardin. Tutti-Fruti a le droit au traitement de faveur : nettoyage et compost. Pour le nettoyage,  j’ai eu le droit à un coup de main de ma Grande qui s’est essayé à la griffe ! Pour motiver les troupes, j’ai vanté ses avantages pour se faire les muscles des bras ! ! !

Sur la fin d’après-midi, le massif était entièrement nettoyé. J’ai installé le compost le samedi. Ca change !

tutti-fruti

Derrière la piscine

Samedi, j’ai attaqué le massif  derrière la piscine. J’aime bien m’occuper de lui. En général, il n’y a pas trop de boulot et il est au soleil ! Et puis en ce moment, il est plein de couleur avec le forsythia et les muscaris.

derriere la piscine

Tout le monde se porte bien. Les hémérocalles se  sont encore étoffées et le sedum, une fois taillé, fait lui aussi une jolie boule. J’ai laissé en place quelques belles touffes de myosotis qui deviendront vite toutes bleues.

Aux pieds des Tonnelles

J’ai aussi démarré le nettoyage aux pieds des Tonnelles. J’ai retrouvé le géranium magnificum que je croyais perdu cet hiver. Les petites scilles de Sibérie se sont bien installées en compagnie des primevères jaunes, des muscaris et des aubriètes mauves qui démarrent.

les tonnellesEnfin les plantations !

Dimanche, j’ai mis en place les primevères et les hellébores qui attendaient depuis mi-février. Et aussi, les cadeaux de ma jolie soeur.

cadeau Aubriète, saxifrage, ibéris et des primevères.

J’ai trouvé de la place pour tout le monde. Les primevères denticulatas blanches sont parties s’installer dans le massif du seringat. J’ai installé des roses et des jaunes sur la bute du pêcher, des mauves aux pieds des tonnelles.

Les 2 hellébores ont trouvé une petite place devant les rhododendrons.

Un dimanche un peu marathon ! Les primevères vivent mal en petit pot. Il ne fallait plus trainer pour mettre en place.

Enfin …

Un WE épuisant, mais le dos a tenu et le bon air du jardin a chassé les idées noires.

Enfin . . .

Le camelia blanc a fleuri. Des semaines qu’il attendait avec ses gros boutons gonflés à bloc. Un vrai régal . . .

2011 mars camelia

Les branches plongent avec le poids des fleurs. Il va falloir envisager des solutions. Taille ou palissage avec une petite tonnelle ? A coté de lui, le pieris « Flaming silver démarre son nouveau feuillage en rouge.

Enfin le printemps !

Yes, enfin le printemps ! Toutes ces couleurs qui explosent au jardin. Pour certains, le jaune d’or irrite, moi, ça me revigore ! Certes le jardin se réveille principalement en jaune et blanc. Mais qu’est ce que c’est beau.

Et puis tout n’est pas que jaune et blanc, les roses des hellebores sont encore bien présents et les bleus des muscaris et aubriètes s’installent doucement.

201103 vue générale 201103 vue générale

Trop bon . . .

Le long de la haie s’installe aussi en couleurs ! Hellébores et primevères jouent la carte du rose auprès des jonquilles.

2011-03-edito

Franchement, ça réveille les sens !

Blond66 sur FB

Commentaires récents
Archives
  • 2019 (10)
  • +2018 (13)
  • +2017 (16)
  • +2016 (24)
  • +2015 (24)
  • +2014 (29)
  • +2013 (30)
  • +2012 (22)
  • +2011 (28)
  • +2010 (41)
  • +2009 (37)
Catégories
Blog au Naturel