Archive pour mars, 2015

Dimanche pas printanier du tout …

Dimanche était réservé depuis longtemps…
Et oui, dimanche avait lieu la première fête des plantes à Locon. L’occasion de retrouver nos pépiniéristes locaux ….

Locon

Bon, dimanche se réveille sous la pluie et le vent. Grand Chef ne peut pas poser le pied par terre.

Qu’est-ce que je fais ? J’y vais ou j’y vais pas ? Bon, j’avais dit à quelques personnes que j’y allais ! Alors c’est parti pour une petite 50aine de kilomètres, les 2 mains sur le volant et à me demander si j’avais fait le bon choix !

Mais une fois arrivée, je sais que j’ai fait le bon choix ! L’entrée est joliment décorée comme d’habitude. Je paye mon entrée : 3,50euros, c’est raisonnable et en prime on a le droit à un vieux « L’ami des jardins » avec quelques sachets de graine.

Dans la grande salle, je croise David, bisous, papotages vite fait….je repasse après !

Direction l’extérieur ….

Locon

LoconL’accès vers l’extérieur est joliment décoré sur le thème de la musique.

Mais vous n’aurez que ces 2 photos.

Il pleuvait tellement que j’ai aussitôt rangé l’appareil !

Alors capuche sur la tête, je suis partie faire le tour des différents stands.

Impossible de vous énumérer tous les exposants.

Mais vous pouvez retrouver la liste ici !

loconD’abord, je commence par  passer voir Stéphane du Jardin d’Astrée. Papotages et petits achats.

J’ai craqué sur 2 pulmonaires dont celle-ci aux fleurs bleu ciel « Ocupol ».

Je continue mon tour et je m’arrête devant le stand de Marcel Vanhove, spécialisé en hémérocalle. Il m’interpelle sur les variétés parfumées.

Vous connaissez ? Et non ! Je l’écoute et je craque sur une belle pourpre-rouge « Night embers » .

loconQuelques pas plus loin, je craque sur 2 polemoniums : une nouveauté pour le jardin ! Mais j’ai oublié de noter le nom du stand et bien sur, j’ai oublié …

Bon, j’ai fait 2 fois le tour des exposants, un peu rapidement….

Je n’ai même pas vu Jérome, Au fil de l’eau, et pourtant je voulais reprendre quelques belles aquatiques !

J’avoue je commence à être trempée et à avoir froid.

Je retourne dans la salle.

LoconUn petit passage par le stand de Semailles pour y prendre un sachet de graine de betterave rouge « Crapaudine ».

J’ai envie d’essayer cette année !

Je rejoins le stand de Jardin-Passions pour papoter avec David, qui me présente aussitôt à Patrick Vanpoperinghe, membre de l’association et propriétaire du Jardin des petits sentiers à Wavrin.

Il m’offre une entrée pour son jardin en me précisant ses journées d’ouverture.

Merci, j’ai noté que le jardin était ouvert pour la fête des mères !

Quel entremetteur, ce David ! D’ailleurs, en voyant mes achats, il me parle tout de suite d’une pépinière bretonne spécialisée en hémérocalle « Les Hémérocalles de la Pointe ». Je ne connais pas !

Ce matin, j’avais dans mon FB une demande d’amitié de Guénolé SAVINA et j’ai pu admirer ses beautés sur son site. Une commande va surement ce faire !

En tous cas, même si le temps n’était pas génial, l’ambiance conviviale de Locon était bien là ! Et je ne regrette pas ma sortie.

Après-Midi

L’après-midi ressemble à la matinée avec un vent encore plus fort. Pas question de mettre le nez dehors. D’habitude, je passe mon dimanche après-midi à tourner dans le jardin pour trouver la place idéale pour mes achats.

Là, j’ai tourné dans la maison….

Maison

La maison est tournée vers le Jardin. Et quand le temps est moche, je profite du jardin depuis les différentes fenêtres. De cette fenêtre, je savoure la petite jardinière printanière !

Dans ma lingerie, l’appui de fenêtre est bien encombré !

maisonmaison

Un kalanchoe rose est en fleur, ce qui semble plaire au crabe !

maisonDans un autre pot, quelques boutures de schlumbergera ou cactus de Noël en compagnie d’un papillon !

maison Au milieu, une barquette de semis de tomates, que j’ai ramené de la serre, car il faisait trop froid.

Cette année, j’ai semé 5 variétés différentes !

3 variétés viennent de la fête de la Tomate de Haveskerque à l’automne.

Les 2 autres sont des tomates cerises déjà installées l’année dernière et dont j’ai récupéré des graines.

Une petite poire jaune et une rouge classique !

Je vais pouvoir repiquer tout ce petit monde bientôt.

Vivement l’été pour savourer tout cela !

En attendant, je profite des Window Color réalisés par mes filles, il y a longtemps !

maison   maisonParfois, je ne les supporte plus (pas mes filles !).

Mais j’avoue que lors de journées tristes comme aujourd’hui, ils apportent un peu de gaieté !

Bon, il reste à espérer que le WE prochain soit plus clément pour pouvoir avancer au jardin !

 

Merci Grand Chef !

Début mars était plutôt agréable… Nous avons fait la première tonte et surtout nous avions repris nos habitudes : petite promenade au jardin en rentrant du travail.

20150308_0216

La Nature se réveille et le jardin se colore… Mais j’avoue je n’arrivais pas à m’en réjouir !

Je suis contrariée, très contrariée ! Mon employeur a décidé de nous délocaliser : nous quittons le centre ville accessible en transport en commun pour partir dans une zone industrielle, moche, sans commerce et surtout difficilement accessible en transport en commun.

Alors vendredi 13 mars, nous faisons nos cartons …. Le soir, en rentrant, je ne suis pas de très bonne humeur. Mais c’est sans compté sur mon Grand Chef qui me propose un tour de jardin : il me connait, il sait que le jardin est mon meilleur remède contre la déprime !

Oh surprise !

Grand Chef a bricolé dans mon dos.

rond'o

Rond'oTout le bazar autour de la cabane a été rangé derrière.

Et surtout, Grand Chef a réalisé un joli paravent en palette pour cacher l’arrière de la cabane.

Souvenez-vous…

Ca ressemblait à ça lors de la mise en place de Rond’O en juillet 2014.

Rond'OQuel changement !

J’adore ….

D’abord parce que le bazar a disparu.

Mais surtout parce cela donne un fond au massif Rond’O et que toute la déco ainsi que la barrique sont mieux visibles.

 

Rond'O

Grand Chef a complété la déco avec ce qui trainait en attente d’utilisation et en me précisant que je pouvais réorganiser !
Pour le moment, je n’ai touché à rien…Mais quelques idées commencent à germer dans ma petite tête… J’ai encore quelques vieilles caisses en bois non utilisées et puis, surtout, il faut que je trouve mieux que mes pots en plastic !

Mais en attendant, je savoure la vue depuis les différents coins du jardin.

Rond'OEn venant du fond du jardin, l’ambiance a franchement changé : avant on ne voyait que le toboggan bleu. Maintenant j’apprécie le décor !

Et de face, c’est agréable aussi

Rond'OJ’ai aussi quelques idées pour animer le mur de la cabane.

Bon en tous cas, ça m’a fait beaucoup de bien au moral.

J’ai oublié mes soucis de boulot pour le WE et depuis je cogite pour continuer à améliorer ce petit coin.

Merci Grand Chef pour cette chouette réalisation

Recyclage de bougie

Nous consommons beaucoup de bougies à la maison : j’aime bien l’ambiance chaude que cela apporte.

reste de bougieMais les bougies laissent beaucoup de reste….

Alors depuis plusieurs années, je stocke les restes et régulièrement je m’occupe !

Je recycle…en créant de nouvelles bougies.

Première étape

Il faut trier par couleur pour obtenir une couleur uniforme.

Mais on peut aussi s’amuser en mélangeant les couleurs

Deuxième étape

Enlever les papiers et restes de mèches qui ont tendance à salir la cire

recyclage bougie Troisième étape

Préparer les moules. Je protège mon plan de travail avec un sac en plastique puis des journaux.

Les mèches sont positionnées dans les moules et maintenues en place grâce à des cure-dents.

Il existe plusieurs types de moules.

Certains sont en 2 parties et s’ouvrent pour sortir la bougie (ceux de droite).

D’autres comme ceux de gauche au fond ne se démontent pas. C’est plus compliqué pour retirer la bougie.

Il reste les moules en latex pour des formes plus originales : ici, une rose.

recyclage bougieQuatrième étape

Une fois que tout est prêt, c’est le moment de faire fondre les restes de bougies.

J’utilise une vieille casserole (toujours la même).

A feu doux.

Et on laisse fondre tranquillement !

recyclage bougieCinquième étape

Le remplissage des moules. J’utilise une petite louche pour remplir les moules en faisant doucement pour ne pas en mettre partout.

Sixième étape

Il faut laisser refroidir !

J’installe les moules dans l’eau froide et j’attends !

C’est la phase la plus longue mais la moins fatigante !

La cire en refroidissant se rétracte.

Il est possible d’ajouter de la cire pour combler les vides.

recyclage bougieSeptième étape

Le démoulage !

Voilà pour un moule en 2 parties : on ouvre et c’est fini.

Enfin, il reste à nettoyer un peu les traces de moulage.

Mais c’est facile sur la cire.

Pour les autres moules, c’est un peu plus sport : il faut décoller la cire du moule en exerçant des pressions sur le moule, puis tirer doucement sur la mèche pour sortir la bougie (sans arracher la mèche de la bougie).

Et voilà !

Ce n’est pas compliqué, mais ça prend du temps !

recyclage bougie

J’ai fait une deuxième série après une sortie au jardin !

Alors elles sont jolies mes bougies recyclées ?

20-30 mars :semaine pour les Alternatives aux Pesticides

La semaine pour les Alternatives aux Pesticides fêtent leur 10 ans. Des événements sont organisés partout en France, mais aussi en dehors de nos frontières.

Plus d’information sur : www.semaine-sans-pesticides.fr ou sur FB

semaine pour les Alternatives aux Pesticides

Et moi, je trouve que ça avance vraiment doucement. C’est vrai que c’est compliqué de changer les mentalités. Mais c’est portant tellement logique !

Est-ce bien raisonnable de manger des fruits et les légumes gavés de pesticides et autres « saletés » ?

Au potager

au potagerQuand j’ai démarré le potager, je n’ai jamais pensé à utiliser de produits. Pourquoi polluer les légumes qu’on tente de faire pousser dans son petit potager ?

Les résultats ne sont pas toujours à la hauteur de mon travail et de mes attentes.

Le mildiou attaque toujours mes tomates, mais dehors et dans une région humide, c’est presque normal !

Les limaces se gavent de mes salades, mais font aussi le plaisir des oiseaux !

J’apprends chaque jour à améliorer ma terre en l’enrichissant de compost, à protéger le sol en le paillant. Les vers de terre sont assez nombreux et continuent d’aérer ma terre lourde : un sacré allier pour alléger la terre !

Et finalement, quel plaisir de savourer les tomates du jardin, les courgettes…. et l’hiver, le bonheur de s’ouvrir un pot de cornichons maison : cornichons et vinaigre (et quelques épices) : rien d’autres !

Alors convaincus ?

Botanic contre les pesticides

botanic-sans-pesticideBotanic, enseigne de jardinerie, a depuis longtemps cessé de vendre des pesticides dans leurs magasins et surtout encourage tous les jardiniers a passé au « Sans pesticide ».

Pour la 3ème fois, l’enseigne vous propose de venir rapporter vos produits polluants contre un bon de réduction à dépenser dans le magasin.

Les WE de collecte sont programmés en magasin

les 20-21 et 27-28 mars. N’hésitez pas à vous y rendre.

Pour l’occasion, Botanic nous a concocté une belle vidéo …

Botanic fait passer les pesticides en vidéo

  Alors, passons-nous des pesticides !

Blond66 sur FB

Archives
  • 2017 (6)
  • +2016 (24)
  • +2015 (24)
  • +2014 (29)
  • +2013 (30)
  • +2012 (22)
  • +2011 (28)
  • +2010 (41)
  • +2009 (37)
Catégories
Blog au Naturel