Archive pour la categorie ‘Scène hivernale’

Les Razmokets du moment

Dans 10 jours le printemps sera là et avec lui, l’espoir de jours meilleurs et colorés !

En attendant, le jardin n’est pas triste. Les hellébores sont tous en fleurs et apportent déjà de belles touches de couleur dans le jardin. Mais d’autres beautés du genre « razmoket » nous régalent aussi ….

Les cyclamens

Les cyclamens Coum fleurissent depuis plusieurs semaines. C’est plutôt une plante d’hiver, mais pour moi, elle annonce aussi le retour de la couleur. La floraison varie du blanc au rose foncé et les feuillages sont souvent très décoratifs. C’est une beauté à installer à la mi-ombre.

cyclamen

J’ai craqué sur 3 plants au feuillage argenté lors de ma visite à la pépinière Delabroye. Je préfère les acheter quand ils sont en fleurs, pour être sure de la couleur des fleurs mais aussi pour apprécier le feuillage.

Les crocus

Jaune, violet ou blanc, les crocus sont indispensables en cette saison. Il faut penser à en installer à l’automne pour profiter de leur couleur en ce moment.

crocus  20170305_0599

 

 

 

 

 

 

20170304_0554  Les crocus aiment le soleil ou la mi-ombre et les sols bien drainés.

Chez moi, la terre est lourde et bien humide en ce moment, mais ils s’en contentent et s’installent plutôt bien.

Et surtout ils nous offrent leur fleurs tôt en saison, dès début février pour certains.

Cette année, mes crocus de Thomas (tommasinianus) me font une bizarrerie : ils sont blancs en extérieur et violet à l’intérieur.

D’habitude, ils sont entièrement violet pale.

J’ai aussi installé à l’automne des crocus blancs dans le massif Overdose, mais ils ne sont pas encore en fleur !

 Les primevères

J’adore les primevères. J’en achète souvent pour faire des compositions et ensuite je les installe au jardin, à mi-ombre.

primevères   primevères

 

 

 

 

 

primevères  Avec le temps, je me suis rendue compte que les variétés les plus proches du type sauvage (photo 1) adorent mon jardin et ne se plaignent pas de ma terre lourde, voir même se multiplient.

Ce n’est pas la même histoire avec les primevères plus originales qui ne survivent pas longtemps !

J’ai installé plein de pieds de primevères type « Gold laced » (photo 3) au jardin et je ne les ai jamais revus.

Du coup, je préfère les laisser en pots ou jardinières et ça marche !

primevèreN’est-elle pas superbe ?

 Les iris reticulata

Les iris ne poussent pas qu’en été. Il existe une variété de petits iris qui fleurissent en ce moment, ce sont les iris reticulata.

iris-reticulata-bleu  iris-harmony

 

 

 

 

 

iris-katharine-hodgkin  C’est une plante bulbeuse qui est arrivée au jardin à l’automne 2014.

J’ai profité d’une jolie floraison début 2015.

Comme c’est une plante qui préfère les terres drainées, j’ai surveillé la floraison de 2016.

Pas de souci !

Alors à l’automne 2016, j’ai donc repris quelques bulbes.

A droite, c’est l’iris « Harmony » et le dernier c’est « Katharine Hodgkin » en bleu ciel !

Il faut franchement se baisser pour les admirer, mais ça vaut le coup !

Les mini narcisses

Les mini narcisses ressemblent à leurs grands frères, mais en version mini ! Ca c’est du scoop !

mini narcisses   mini narcisses

 

 

 

 

 

Contrairement aux narcisses que j’achète à l’automne, j’achète souvent les mini narcisses en ce moment prêts à fleurir. Ils décorent joliment les jardinières puis je les installe au jardin où ils prospèrent aussi bien que leurs grands frères !

Scille Tubergeniana

Allez un petit dernier ! Une jolie scille bleu très pale, presque blanc réhaussé d’un trait bleu !

scille mischtschenkoanaElle aime les terres drainées et humifères. Ici, elles se développent dans une terre ingrate, pas humifère mais pas lourde non plus. Depuis, son installation en 2012, elle s’est bien développée.

Voilà pour un petit tour des plantes « razmoket » !

Réveil timide de Février

En février, l’hiver est encore bien présent.

Samedi dernier nous avons eu de la neige toute la journée, mais rien n’a tenu. Dimanche s’est réveillé sous la grisaille. Mais je suis quand même sortie faire mon tour d’inspection.

Vue générale

Carré Gauche

Carré GaucheDans Carré Gauche, les hellebores se réveillent doucement.

hellebore  hellebore

 

 

 

 

 

Quelques boutons jaunes viennent éclairer le massif. Mais il faudra attendre encore un peu pour profiter pleinement des fleurs !

 Carré Droit

carré droithellebore  Du coté de Carré Droit,

c’est toujours l’heuchère « Caramel » qui tient la vedette.

 

Mais cela pourrait ne pas durer ….

L’hellebore jaune double se prépare !

 

Et puis, le camelia aussi prépare sa floraison,

 

sans parler des jonquilles qui commencent à pointer !

Sous-Bois

sous-bois

cyclamenLe Sous-Bois semble encore endormi.

Mais en y regardant de plus près, quelques beautés se réveillent !

Les petits cyclamens coum commencent leur floraison.

arum italicum
En arrière plan,  l’arum italicum nous offre son feuillage vert foncé marbré de crême.

perce-neige

 

 

Les perce-neige ont attendu, attendu, mais la neige n’est pas venu.

Ils ont quand même décidé de me charmer avec leurs petites clochettes blanches.

helleboreAu Sous-Bois aussi, les hellebores se préparent.

J’ai fait le nettoyage des feuillages et j’attends !

 

 

 

 

Le long de la Haie

le long de la haieLe long de la Haie est bien calme, mais quelques beautés se préparent !

camassia  jonquille

 

 

 

 

 

 

Overdose

Overdose

magnolia  Dans Overdose, il y a encore un peu d’animation avec les graminées.

L’artémise « Powis castle » a résisté au froid.

Par contre, l’artémise « Valeria Finnis » a complètement disparu,

mais après vérification, elle devrait réapparaitre.

Une autre beauté qui devrait bientôt apparaitre :

les fleurs du magnolia stellata !

Les bourgeons duveteux gonflent à vue d’oeil et titillent ma patience !

 

Too Much

Too Much

ophiopogon  Dans Too Much,

c’est toujours l’attente de jours meilleurs !

Les hellebores préparent à peine leurs boutons.

L’hydrangea quercifolia et le rosier ne se pressent pas,

mais c’est normal !

Heureusement, l’ophiopogon est toujours là pour apporter une belle touche de couleur, enfin de noir !

Il semble se plaire dans ce massif et commence à former des belles touffes.

A gauche du massif, l’heuchère « frosted violet » apporte aussi une belle présence.

Les Rhododendrons

rhododendron

hellebore  Du coté des rhododendrons, c’est calme.

Les rhodo préparent leurs gros boutons floraux.

Mais il faudra encore attendre quelques mois avant de profiter de la floraison.

Par contre, bien à l’abris, un pied d’hellebore jaune est déjà bien en fleur.

Il illumine ce coin un peu sombre !

C’est le premier pied d’hellebore à fleurir au jardin,

il doit apprécier la protection apportée par les rhododendrons.

Du Forsythia aux azalées

du forsythia aux azalées

Remanié au printemps 2016, j’attends avec impatience le réveil de ce massif. Pour le moment, c’est surtout le nandina domestica « Fire Power » qui tient la vedette avec son beau feuillage variant du vert au rouge.

Massif du Seringat

massif du seringat

camelia  Le massif du Seringat est encore au repos.

Le camelia rouge est couvert de boutons, dont certains devraient rapidement s’ouvrir !

helleborePour les hellebores, il faudra encore attendre un peu.

 

Butte du Pêcher

Butte du pêcherLa butte du pêcher est déjà bien réveillée et je savoure les floraisons !

hellebore  A droite du massif, l’hellebore jaune à coeur d’anémone ouvre ses premières fleurs.

crocusPour accompagner l’hellebore, 2 crocus jaunes pointent fièrement !

 

hamamelis  A l’arrière du massif, l’hamamelis « Westerstede » débute sa floraison jaune originale

mahonia
accompagné par le mahonia « Winter Sun ».

hellebore  Au milieu du massif, un hellebore à feuilles jaunes attire l’oeil.

C’est l’un des rares hellebores pour lequel je garde le feuillage un peu plus longtemps.

hellebore
Du coup, les fleurs sont moins visibles !

hellebore  Au pied du pêcher, le pied d’hellebore rose double est prêt à fleurir. Ce pied a 10 ans et s’est bien étoffé !

helleboreDe l’autre coté du pêcher, quelques semis spontanés fleurissent également.

Ce massif est le plus coloré du moment.

Un vrai régal !

 

Massif aux Papillons

massif aux papillons
linaireLe massif aux Papillons est au repos.

Les  lavandes apportent un peu de gris,

les phlox subulata apportent un peu de roux,

mais le reste semble bien triste.

Et pourtant,

quelques plantes se préparent

comme les jonquilles au pied de la linaire pourpre,

qui a gardé son joli feuillage tout l’hiver.

 

Les Tonnelles

les tonnelles

iris  Du coté des Tonnelles, c’est aussi très calme.

Je suis ravie d’avoir installé quelques graminées qui apportent une belle présence alors que tout le reste a disparu.

En premier plan, c’est le carex « Frosted Curls ».

Les santolines apportent aussi de la couleur avec leur feuillage gris.

A l’automne, j’ai installé encore quelques bulbes, notamment des bulbes d’iris reticulata qui commencent à pointer !

Derrière la Piscine

derrière la piscine

hellebore  Les hellebores se sont bien installés dans ce massif et m’offrent plein de semis.

D’ailleurs, j’ai oublié d’enlever les feuilles pur profiter des fleurs !

Un petit nouveau issu de ces semis m’offre une fleur simple jaune-vert en forme de cloche.

heuchereDe l’autre coté du massif, la belle heuchère « Cherry Cola » apporte une belle touche de couleur.

graminée Plus loin, c’est le carex testacea qui illumine le pied du palmier ( Trachycarpus fortunei).

Bientôt,

les bulbes viendront ajouter de la couleur ….

Mais pour le moment, il faut attendre un peu !

En démarrant cet article, je me demandais ce que j’allais pouvoir vous montrer, mais finalement, je me rend compte, vu la longueur de l’article, qu’il y a déjà beaucoup d’intérêts au jardin.

Il faut juste prendre le temps d’observer et de savourer !

Petit tour des hellebores au jardin

Après des semaines de pluies et de vent, je profite d’une accalmie ce dimanche matin. Matinée sèche mais venteuse, j’en profite pour mettre le nez dehors et bricoler un peu.

Forcément je suis sortie avec l’appareil photo, les hellebores sont en fleur mais pas qu’eux !

Je vous emmène …

Carré Gauche

Cette année, les hellebores orientales sont en fleur depuis janvier. Ils ont pris une semaine de froid et se sont fièrement redressés. Pour mon plus grand plaisir !

2016-fevrier-edito-1

Devant la maison, le massif « Carré Gauche » est rempli d’hellebores jaunes.J’en profite depuis la maison !

Au départ, 2 plants jaunes. Et maintenant plein de bébés: jaune ou rose, simples ou doubles .

J’ai fait un peu de ménage pour supprimer les plants roses et j’ai distribué quelques bébés à mes frangines !

Carré Droit

2016-fevrier-edito

Du coté de « Carré droit », c’est toujours l‘heuchère « Caramel » qui tient la vedette.

Elle perd un peu de sa teinte caramel en hiver, mais garde une fière allure dans des tons plus jaunes.

Au Sous-Bois

2016-jardin-fevrier

Au sous-bois aussi, les hellebores sont en fleur. Du plus simple issu de semis du jardin au plus complexe avec coeur d’anémone.

Ils me font tous craqués !

Too Much

Du coté de « Too Much » du pourpre/noir avec les ophiopogons accompagnés en ce moment d’hellebores très foncés.

2016-jardin-fevrierIl faut que je trouve des feuillages clairs, voir anis pour mettre en valeur les hellebores.

Sur fond de terre noire, ils ne sont pas mis en valeur.

Les Rhodos

Du coté des rhodos, j’ai fait un petit coup de nettoyage au pied de l’hellebore jaune. On en profite mieux !

2016-jardin-fevrierC’est un hellebore jaune pale au coeur vert qui se dresse fièrement. Sans le feuillage, on en profite de plus loin !

Après les Rhodos

2016-jardin-fevrierJ’ai du mal à organiser ce coin du jardin. Mais pour le moment, il me plait avec les couleurs lumineuses du nandina, le feuillage jaune d’un hellebore jaune foncé et le bel hellebore rose très foncé qui dresse fièrement ses fleurs géantes. Encore une beauté de Thierry et Sandrine Delabroye !

Au pied du seringat

2016-jardin-fevrierDans le massif du seringat, j’ai aussi fait un peu de nettoyage. Suppression des feuilles des hellebores et suppression des fleurs fanées du sedum. Elles formaient une forme sombre qui étouffait tout le reste. J’ai aéré pour profiter des hellebores et des jonquilles à venir.

Ici, les perce-neige tiennent  compagnie aux hellebores. Les pivoines arbustives démarrent leur feuillage.

Butte Pêcher

Sur la butte du pêcher, de nombreux hellebores ! Un jaune au coeur d’anémone, hélas un peu timide, mais il forme une belle touffe colorée.

2016-jardin-fevrier

Au fond sur la gauche, des pieds d’hellebores roses doubles installés en 2005 qui ont maintenant plein de compagnons.

Pour leur tenir compagnie, les crocus jaunes réveillent avec leur jaune !

Les Tonnelles

2016-jardin-fevrierDans le massif des Tonnelles, les cerinthes résistent à l’hiver et font même quelques fleurs. Quelques beautés se réveillent comme les crocus, muscaris et iris. Les rosiers sont bien en forme et préparent leur feuillage.

Il ne faudrait pas qu’il fasse froid d’un coup !

Derrière la Piscine

2016-jardin-fevrier

Dans le massif « Derrière la piscine », encore des hellebores dans des teintes pastelles. Les muscaris et les crocus mauves apportent un peu de peps !

 

Je profite de la vue générale avant de rentrer.

2016-jardin-fevrier

J’ai fait un bon coup de nettoyage dans les hellebores. J’ai aussi épandu 2 sacs de crottin de cheval qu’un ami me ramène : un sac pour le potage Tutti-Fruti et le petit sac dans les bacs à partager. J’ai recouvert des restes secs des vivaces.

2 bonnes heures au jardin. Que ça fait du bien !

Et puis, le jardin se réveille de partout…

Premiers hellebores

Après une semaine de froid, le jardin se porte plutôt bien.

Je profite du temps sec pour faire mon tour et apprécier les couleurs qui s’installent !

Au Sous-bois

20150124_016420150124_0167Au Sous-Bois, les nombreux pieds d’hellebores préparent leur floraison.

Il y en a des roses, des jaunes, des simples, des doubles….

Je me régale des premiers boutons.

J’adore ces boutons colorés sertis dans un écran de feuilles vert tendre !

Au Sous-bois, il n’y a pas que les hellebores qui se réveillent.

Le cyclamen coum est en fleur et le camelia planté l’année dernière prépare ses boutons.

Derrière la piscine

20150124_0171

20150124_0172Derrière la piscine, c’est un petit pied d’hellebore qui a ma préférence.

Je ne connais pas sa variété, mais c’est le premier que j’ai installé au jardin.

Il me vient du jardin de la grand-mère de Grand Chef.

C’est grâce à lui que j’ai commencé à m’intéresser à cette plante qui fleurit en hiver et apporte de belles touffes de couleur.
C’est aussi grâce à lui que j’ai découvert la pépinière de Thierry et Sandrine Delabroye, qui nous régale chaque année de ces nouvelles obtentions.

Tiens d’ailleurs, il faudrait que je leur demande si ils connaissent l’origine de ce plant.

Butte du Pêcher

20150124_0184

20150124_0185 Autour du pêcher, 2 pieds d’hellebore animent le massif depuis 2007.

Les 2 pieds sont devenus énormes.

J’ai installé depuis 2 autres pieds.

Un jaune avec un coeur d’anémone, qui n’est encore qu’en bouton.

 

20150124_0186  Un jaune à fleur simple mais au feuillage jaune qui est déjà bien en fleur.

Ses fleurs sont assez grandes et se redressent un peu pour nous faire admirer son joli coeur jaune d’or.

Par contre, il est un peu plus bas que les autres hellebores orientalis.

En tous cas, même perdu au milieu du massif, il ne passe pas inaperçu   !

Au pied du seringat

20150124_0189

20150124_0191Au pied du seringat, il y a plusieurs pieds d’hellebores.

Certains n’ont pas encore démarré leur boutons.

Mais d’autres animent déjà le massif !

Celui-ci est une version à fleur ronde rouge très foncé.

J’adore ces boutons très foncé au creux du feuillage qui présente un peu de teinte rouge.

20150124_0192

Celui-ci présente aussi des fleurs simples.

J’ai choisi une variété colorée sur le dessus des tépales pour en profiter même si ils ne redressent pas la tête.

Ces 2 plants sont installés depuis 2010.

Ils ont eu du mal à s’installer avec les premiers hivers plutôt rigoureux. Mais cette année, il devraient être magnifiques.

20150124_0195 Celui-ci n’est pas un hellebore orientalis comme les précédents, mais un hellebore niger.

Ses fleurs sont plus grandes et se tiennent bien droites.

Par contre, ils apprécient peu ma terre lourde et gorgée d’eau l’hiver et ont tendance à disparaitre au bout de quelques années.

C’est dommage car ils sont plus précoces que les orientalis et démarrent leur floraison plutôt mi-décembre.

Comme pour les orientalis, je coupe les feuilles au moment de la floraison pour bien profiter des fleurs !

Voilà pour les premiers hellebores du jardin.

Ca fait du bien de les retrouver … mais ce n’est que le début !

En février, ce sera l’explosion de couleur.

Du gris pour l’ombre

Avec l’automne et les jours qui raccourcissent, il est agréable de trouver quelques plantes pour éclairer les endroits ombragés.

Alors depuis quelques années, j’ai installé au Sous-Bois des feuillages argentés. Voici une petite présentation

Les pulmonaires

Les pulmonaires sont des plantes intéressantes pour leur feuillage, mais aussi pour leur petite floraison d’avril à juin.

pulmonaire samouraiLa pulmonaire « Samourai »

Cette pulmonaire possède un feuillage aux étroites feuilles totalement argentées.

Elle forme une belle touffe argentée.

Sa floraison d’avril à juin est bleue.

C’est une grande rustique qui est au jardin depuis 2011.

J’avoue que je préfère son feuillage très lumineux à sa floraison,

même si au départ, je l’ai acheté pour sa jolie floraison bleue.

pulmonaire cevennensisLa pulmonaire cevennensis

Cette variété est nouvelle au jardin.

C’est un achat de l’automne 2014 chez Thierry Delabroye.

Je l’ai bien sur installée au Sous-Bois.

Cette variété possède des feuilles étroites vertes foncées, largement tachetées d’argent.

Sa floraison doit se faire d’avril à juin. Les fleurs devraient s’ouvrir en bleu violacé pour finir rose pourpré.

Je découvrirais sa floraison au printemps !

Les Brunneras

Toujours dans ma quête de feuillage et de fleur pour le Sous-Bois, j’ai découvert les Brunneras. Les Brunneras demandent le même type de sol que les pulmonaires, mais présentent un feuillage à large feuille.

brunneraBrunnera « Looking Glass »

En 2010, j’avais craqué sur son feuillage argenté légèrement veiné de vert.

Sa floraison est bleue et ressemble à celle du myosotis.

Elle dure d’avril à juin.

J’avoue je craque sur ces belles feuilles en forme de coeur si lumineuses.

Son petit défaut :

il est attaqué par l’oïdium en fin d’été.

Mais je lui pardonne !

Brunnera "Sea Heart"Brunnera « Sea Heart »

C’est un petit nouveau au jardin.

Je l’ai acheté chez Thierry Delabroye à l’automne.

J’ai craqué sur ses feuilles vertes largement marbrées d’argent.

Les nervures vertes font ressortir l’argenté.

On dirait presque que la feuille est en relief !

Sa floraison devrait être bleue d’avril à juin.

Il est lui aussi rustique jusque -15°C.

Les lamiers

lamier maculatumLamier maculatum « Taubnesse »

Celui-ci est un super couvre-sol.

Le pied installé en 2010 couvre une bonne partie du Sous-Bois.

Avec ses tiges rampantes qui s’enracinent toutes seules, il couvre rapidement le sol.

Ses feuilles sont argentées bordurées de vert foncé.

Son feuillage est semi-persistant.

Ici, malgré les grands froids, il reste persistant !

Sa floraison est rose mais ce n’est pas forcément son plus grand intérêt.

J’ai une autre variété de Lamier, mais à floraison jaune. Il ressemble beaucoup à l’ortie-fleur et possède quelques marbrures grises sur son feuillage.

Les cyclamens

Ha les cyclamens ! Je les ai d’abord installés au jardin pour leur belle floraison légère en automne ou en hiver. Mais il n’a pas que leur floraison qui est agréable, leur feuillage est aussi très joli.

cyclamen coumCyclamen Coum

Celui-ci fleurit en janvier.

Et c’est très agréable de profiter de sa floraison à une période un peu calme en floraison.

Mais son autre intérêt est la belle touffe formée par son feuillage qui dure quasiment toute l’année.

Les feuilles sont rondes et vert foncé en général. Mais les producteurs commencent à travailler sur les feuillages et nous proposent maintenant des variétés au feuillage vert et argenté.

En regardant la photo de plus près, je me rend compte qu’il y a plein de bébés autour du bulbe mère.

Il faut que je récupère ces bébés et que je les installe en pots. Je me connais, sinon ils risquent de souffrir lors du prochain nettoyage.

cyclamen hederifoliumCyclamen hederifolium

Celui-là fleurit à fin de l’été ou à l’automne, mais n’a pas de feuille à ce moment.

Les feuilles apparaissent après la floraison.

Elles ont la forme de feuille de lierre (hedera), d’où son petit nom !

Elles sont vert foncé décorées d’argent avec des dessins très variés.

Ce plant n’est pas installé au Sous-Bois, mais du coup, je vais voir si je peux récupérer quelques bébés pour en installer au Sous-Bois près des cyclamen Coum.

Ces 2 variétés de cyclamens sont rustiques jusque -15°C.

Ici, les gris ne sont pas que dans le ciel, il y en a aussi sur la terre !

Hellébores à gogo

Enfin un peu de soleil pour profiter du jardin. Le terrain est gorgé d’eau, mais tout le monde semble bien se porter.

Et les hellebores se portent à merveille ! C’est parti pour un petit tour . . .

Près de la maison

helleboreDans « Carré Gauche », j’ai installé 2 pieds d’hellebores jaunes simples.

Depuis, plein de bébés sont apparus.

J’en enlève une partie histoire de laisser respirer les plantes en place.

Mais j’en laisse aussi un peu…

On ne sait jamais : la Nature est généreuse et peut me faire de jolis cadeaux.

Et c’est le cas, cette année !

A coté du pied mère, 3 nouveautés !

hellebore rose à point hellebore jaune simple à point

hellebore jaune double a points Celui de gauche ressemble beaucoup à un plant que j’ai au Sous-Bois.

Celui de droite ressemble beaucoup au pied à coté du quel il a poussé avec les petits points rouges en prime !

Et le troisième est une version jaune double à petits points rouges.

Il me reste à les déplanter pour leur trouver une place de choix au jardin !

~~

~~

Dans « Carré Droit », la vedette revient à l’hellebore jaune double que j’ai installé au printemps 2007.

hellebore jaune double

Cette version est très lumineuse et sa forme double permet d’apprécier la fleur sans être obligé de se mettre à ses pieds.

Au « Sous-bois », c’est une version rose à coeur d’anémone qui me fait craquer, mais là, il faut lui lever la tête pour profiter de sa belle frimousse !

hellebore rose coeur d'anémone

Le long de la Haie

Le long de la haie, plusieurs pieds d’hellebore sont installés. Certains ne sont pas encore en fleur, ce sont les derniers arrivés au jardin. Les plus anciens, eux, sont très florifères cette année

hellebore rose simple hellebore en mélange

~~~~

Ce ne sont pas des variétés très originales, mais en masse, ils sont du plus bel effet !

Du Forsythia aux azalées

Au Printemps 2013, j’avais fait une petite virée chez Thierry Delabroye et j’avais bien sur craqué …

hellebore rouge Et en 2014,

je ne regrette pas d’avoir craqué sur cette version rouge foncée.

En plus, pour sa première floraison au jardin,  il a la bonne idée de redresser tout seul ses jolies fleurs.

Quel régal !

Par contre, je l’avais installé à coté d’une version jaune foncé qui n’est pas encore en fleur.

Il faudra attendre pour profiter du contraste des 2 hellebores.

Au pied du seringat

hellebore hellebore pourpre

hellebore blanc à points rouges ~~~~

« Au pied du seringat », l’hellebore blanc et rouge s’est bien installé depuis le printemps 2010 et forme un beau nuage de fleurs.

Son compère pourpre foncé  a plus de mal, mais me fait quand même quelques jolies fleurs.

Au fond du massif, les premières fleurs blanches à points rouges d’un pied installé au printemps 2012.

C’est un pied que j’ai trouvé chez Floralux à 2 Euros, mais il lui faut un peu plus de temps que ceux de Thierry pour s’installer.

J’ai aussi installé dans le massif un hellebore issu d’un semis sur la butte du pêcher, une version double mais blanche, mais j’ai oublié de le prendre en photo.

Il faut dire qu’il n’a fait qu’une seule fleur, mais au moins, il a supporté son déplacement au printemps 2013.

~~

Butte du pêcher

La « Butte du pêcher » est couverte d’hellebore en cette saison. Depuis la maison, je profite des 2 gros pieds installés au pied du pêcher.

hellebore rose double

Ces pieds sont installés au jardin depuis 2007 et ne cessent de s’étendre.

A coté, un nouveau pied de 2013, fleur jaune et feuillage jaune.

~~

Sur l’autre coté de la butte, un hellebore jaune coeur d’anémone.

hellebore jaune hellebore jaune coeur anémone

~~


~~

~~~~


A la pouponnière

Quand je nettoie autour des hellebores, je ne peux m’empêcher de conserver quelques semis. Je les installe en pot et je les oublie dans la pouponnière.

C’est Grand Chef qui m’a interpellé « Et celles-là, tu ne les prends pas en photo ? » A vrai dire, je les avais oubliés au milieu du bazar

pouponnière

hellebore pourpre coeur anemone hellebore blanc guttatus coeur d'anémoneDans le bazar de la pouponnière,

je retrouve principalement quelques fleurs ressemblant à leurs parents et …

Cette année, je découvre 2 originalités !

Une pourpre presque noir,

légèrement mouchetée, avec un coeur d’anémone pourpre et vert.

Une blanche guttatus à coeur d’anémone !

Quelles beautés, mais je ne sais pas qui sont leur parent. Dame Nature s’est organisée toute seule pour m’offrir ces 2 belles.

J’ai eu de la chance de mettre en pot ces 2 là plutôt que 2 autres, mais comme d’habitude je n’ai rien noté.

Il reste à leur trouver une place au jardin !

De la couleur en janvier

L’hiver continue tout en douceur. Alors je profite des jolies floraisons de saison ou pas

Sur la Terrasse

Les pensées continuent d’éclairer la terrasse accompagnées par quelques courageuses primevères.

pensée primevere

Au Sous-Bois

Cyclamen Coum et Lamier maculatum « Taubnesse » pour une ambiance argentée

cyclamen Lamier maculatum "Taubnesse"

Heuchère « Citronella » et fougère animent le Sous-Bois.
heuchere fougere

Heuchères

Les heuchères n’ont pas encore trop souffert du froid. Il faut dire que pour le moment, nous n’avons pas eu beaucoup de gelée.

heuchere

heuchere

« Beaujolais » et « Frosted violet »

heuchere heuchere
« Tiramisu » et « Lime Marmelade »

Hellebores

De la couleur encore avec les hellebores qui eux démarrent en avance par rapport à d’habitude. Mais je ne me plains pas, j’apprécie même !

hellebore hellebore

hellebore helleboreBoutons ou déjà en fleurs : quel plaisir de retrouver les hellebores.

Pour retrouver tous les hellebores du Jardin, c’est

Et si vous souhaitez craqué sur quelques beautés, n’hésitez pas, rendez vous chez Thierry Delabroye du vendredi 31/01 au lundi 3/02 pour une première ouverture de la pépinière. Plus d’info ici.

Encore un peu de neige !

Lundi

La neige est tombé tout doucement accompagnée d’un petit vent froid.

lundi 11 mars 2013En fin de journée, le jardin est saupoudré de neige cristalline. Mais la météo n’est pas optimiste. Un avis de vigilance orange est en cours.

Mardi matin

Et ce matin au réveil, le jardin est franchement blanc.

mardi 12 mars 2013Une bonne couche de 15cm avec des congères de presque 50cm.

Le vent a soufflé fort toute la nuit.

Mardi après-midi

Après déjeuner, la neige s’est enfin arrêtée. J’en profite pour faire un tour de contrôle !

mardi 12 mars 2013 mardi 12 mars 2013

Coté Jardin, il est difficile de distinguer les marches. Coté rue, le vent a franchement soufflé formant une belle congère devant la porte de garage !

Le vent souffle encore et le temps est glacial. Et puis, tout a disparu sous la neige.

Dans Carré Gauche, des 2 pieds d’hellebore, seule une fleur reste visible.

mardi 12 mars 2013 mardi 12 mars 2013Coté Sous-Bois, tout est recouvert de neige, seul l’escargot apparait un peu !

Le reste du jardin est lui aussi tout blanc.

mardi 12 mars 2013Difficile de distinguer les massifs

Quelques silhouettes se dessinent quand même

mardi 12 mars 2013 mardi 12 mars 2013Derrière la piscine, on dirait que le forsythia a capturé la neige !

Dans Tutti-Fruti, le sapin s’est lui aussi bien chargé de neige.

Bon, j’avoue, c’est toujours aussi joli. Mais là, ça me déprime un peu.

Encore du Blanc

Beaucoup de blanc !

Et oui, lundi dans l’après-midi, la neige a démarré doucement comme une petite bruime, mais elle ne s’est arrêtée qu’en fin de soirée. Alors au petit matin …

vue généraleC’est beau !

Au petit matin, Ma Grande n’a pas résisté à l’appel de la neige. Puis aussi dans l’après-midi. Ca fait presque 80 photos !

C’est parti pour un petit résumé tout blanc.

Tutti-Fruti, d’habitude si triste en cette saison, a pris de nouvelles formes avec la neige et le beau sapin de Grand Chef.

2013-janvier

Les Tonnelles sous tous les angles.

2013-janvier

Celui qui donne des formes au jardin, c’est le sedum. Je laisse en place une grande partie des fleurs séchées. Avec la neige, ils forment de jolis coussins.

2013-janvier

Vu du bout du jardin, une belle étendue blanche.

2013-janvier

En revenant vers la maison, la neige a coulé sur le toit de la cabane et forme des stalactites originales.

2013-janvierPrès de la maison, tout le monde a eu le droit à son petit chapeau de neige.Ca n’empêche pas les mésanges et le rossignol de passer casser la croupe. Pour l’eau, il faut se rapprocher de la maison.

2013-janvier

Pour finir sa promenade, Ma Grande m’a fait un petit cadeau

-

Merci Ma Grande ! Ca fait du bien de profiter  du jardin. Moi, je ne le voie que la nuit.

Encore du blanc

Après une semaine glaciale, -8°C en plein après-midi, la jardinière est un peu congelée. Les températures sont remontées et la neige est annoncée. Le WE ‘annonce au chaud à la maison !

Bon WE à tous

Du blanc

C’est de saison !

Et tellement attendu en ce mois de janvier !

Le mois de décembre a été humide et doux. Les températures sont rarement descendues en dessous de 5°C. Le jardin a bien profité des nombreuses pluies voir bruine … Même les petites bêtes apprécient : les limaces me dévorent les rares fleurs de primevères !

Alors oui, je l’attends ce petit froid de l’hiver qui apporte enfin un peu de ciel bleu et de soleil !

20130113_0062Les températures sont descendues assez doucement et la neige est tombée en légère bruine laissant une fine couche de blanc sur le jardin. Impeccable pour protéger le jardin du froid.

Il Fait froid

Les animaux ne s’y trompent pas et préfèrent profiter des canapés

2013-janvierTrop dur la vie des animaux . . .

Enfin !

Enfin du froid et une bonne excuse pour rester au chaud.

Alors moi aussi, je cocoone et  j’en profite pour avancer sur mon jardin virtuel.

Coté massif : j’ai avancé sur les massifs derrière la piscine, le long de la haie et le Sous-bois.

Coté promenade : j’ai enfin terminé Novembre et Décembre.

Bonne promenade

Blond66 sur FB

Archives
  • 2017 (15)
  • +2016 (24)
  • +2015 (24)
  • +2014 (29)
  • +2013 (30)
  • +2012 (22)
  • +2011 (28)
  • +2010 (41)
  • +2009 (37)
Catégories
Blog au Naturel