Archive pour la categorie ‘Achat’

Le temps des Hellebores

La semaine dernière, j’étais en congés. Mon programme coté jardin était bien chargé.

Mais hélas, le mauvais temps s’est installé dès lundi matin, me laissant un peu … comment dire déprimée !

Sortie chez Delabroye

Comme je ne suis pas de nature à me laisser déprimer, j’ai donc décidé de profiter de mon lundi après-midi au milieu des hellebores de Thierry et Sandrine Delabroye.

Arrivée à 14h, je suis la première. La pépinière est calme. Après une bonne discussion avec Thierry, je me dirige vers les tunnels remplis d’hellebores.

Sortie chez Delabroye

Quel plaisir de profiter de toutes ces beautés, toute seule, tranquille !

Bon, comme d’habitude, j’ai sorti l’APN et fais quelques photos. Comme d’habitude, j’ai vite arrêté les photos : trop de beautés à photographier !

Je vous propose quand même une petite sélection de ces beautés !

En jaune

Sortie chez DelabroyeJ’ai trouvé les jaunes plus soutenus que les autres années. Est-ce du au temps gris ?

En jaune guttatus

Sortie chez DelabroyeJ’ai aussi craqué sur des hellebores jaune guttatus. Le contraste du fond jaune et du rouge des points est revigorant en cette saison.

En saumon

Sortie chez DelabroyeDepuis longtemps, Thierry Delabroye travaille sur des hellebores abricot, saumon.

Jusqu’à maintenant, je trouvais le résultat fade, même si je rêvais d’une belle hellebore saumon.  Mais cette année, beaucoup de pieds dans cette teinte m’ont fait de l’oeil.

Et puis, une autre originalité, c’est le feuillage jaune. J’ai déjà 2 pieds d’hellebore à feuillage jaune au jardin. C’est un vrai régal. Son feuillage jaune en cette saison réveille les massifs et j’attends le dernier moment pour ôter les feuilles.

En rose

Sortie chez DelabroyePlus classique en rose, les formes doubles ou aux pétales surlignés sont aussi très jolies.

Mes achats

Vous vous doutez que je n’ai pas pu résister et que je suis partie avec quelques beautés. Je vous les présentent !

Rose simple

Sortie chez DelabroyeJ’ai d’abord craqué sur cette belle à grande fleur rose simple, mais avec un coeur pourpre très dessiné.

Rose et blanc double

Sortie chez DelabroyeJ’ai déjà plusieurs variétés doubles au jardin. Mais j’ai craqué sur celle-ci pour ses pétales blancs réhaussés de rose foncé sur le bord des pétales, avec un joli coeur vert.

Pourpre double

Sortie chez DelabroyeEncore une jolie double, rose pourpre assez foncé. Dessous, on pourrait presque croire qu’il s’agit d’un dahlia.

Abricot à feuille jaune

Sortie chez DelabroyePour finir, j’ai aussi craqué sur un hellebore à feuille jaune avec une fleur simple au reflet abricot.

Bon, j’ai aussi repris 3 pieds de cyclamen coum à feuille argentée.

Finalement, j’aurai passé plus de 2heures dans les tunnels à m’émerveiller devant toutes ces beautés mais aussi à papoter avec Thierry et/ou Sandrine.

Je suis rentrée toute requinquer !

PS : toutes les photos sont cliquables pour être apprécier en grand format

Nouvelles plantounes

Comme je vous en avais parlé dans l’article précédent, j’ai bien profité de ma semaine de vacances. Certes, j’ai (nous) avancé sur le potager, mais pas que !

Allez je vous emmène pour un résumé en image

Visite de jardin

Jardin du Bois de l'AbbayeLes vacances ont commencé par la visite d’un jardin un dimanche matin, sous le soleil mais avec la fraicheur (il avait gelé dans la nuit).

Par contre,  vous n’aurez aucune photo.

Comme d’habitude, j’ai savouré et écouté notre hôte ….

et j’ai oublié de prendre des photos.

Avec Grand Chef, nous avons savouré le calme du lieu perdu au milieu de la campagne et apprécié le travail réalisé par les maitres du lieu en quelques années pour transformer une pâture à vaches en jardin.

Et surtout, nous avons pris le temps de papoter avec David, qui est d’habitude toujours bien occupé quand nous le croisons sur les fêtes des Plantes. Là, il était là rien que pour nous et ce fut un Bonheur !

Vous l’avez surement compris, nous avons visité le jardin de David et Cécile du célèbre blog Plaisir-Jardin.

nouveautéAvec sa légendaire générosité, David a couru dans tous les sens dans le jardin pour me proposer quelques pépites de son jardin et qui devraient se plaire chez moi (nous avons la même terre  lourde).

J’avoue, j’ai été faible : je n’ai pas réussi à refuser !

Et je suis rentrée avec 23 vivaces, presque toutes inconnues pour moi.

Depuis, j’ai cherché les caractéristiques de chacune (couleur, exposition,taille…) afin de leur trouver la meilleure place au jardin. Ca a bien occupé mes soirées !

Merci David et Cécile pour votre accueil et votre générosité.

Sortie achat belge

achat floraluxAprès notre virée chez David, Grand Chef pensait que je laisserai tomber ma sortie à Floralux le lundi matin. Mais NON ! Je voulais trouver quelques annuelles pour les potées près de la maison.

J’avoue, j’ai encore été faible ! J’ai trouvé plus que mon bonheur ! Allez, c’est parti pour l’inventaire…

Des annuelles

achat floraluxJ’ai tout d’abord craqué sur des osteospermums ou marguerite du Cap.

C’est une vivace mais, chez moi, elle se comporte en annuelle, sauf si l’hiver est franchement doux.

En tous cas, j’en achète tous les ans,

soit pour installer en pleine terre,

soit en pot.

J’adore ses couleurs gaies et lumineuses.

Certains ont des pétales originaux !

Pour info : 12.5 euros les 10 plants

achat floraluxCette année, je teste une nouvelle annuelle : le némésia !

Cela fait plusieurs années que je suis tentée par cette belle,

mais je n’avais pas trouvé mon bonheur …jusqu’à maintenant.

Cette fois-ci, je suis passée juste le bon jour : il y avait un grand étalage de némésia de toutes les couleurs.

Je n’ai pas pu résister.

J’ai pris 10 plants dans différentes tonalités.

Je vais essayer en pleine terre et en potées.

J’espère qu’elles seront aussi florifères qu’on les prétend !

Pour info : 9 euros pour 10 plants

achat floralux J’ai aussi pris des pétunias.

Cela faisait longtemps que je ne prenais plus de pétunias, à part la variété miniature à petites fleurs Million bells (R).

Et bien, j’ai craqué cette année sur des pétunias aux couleurs originales.

Le premier bleu à points blancs est le cultivar Pétunia Night Sky, très original mais il faut que je trouve comment le mettre en valeur.

J’ai aussi craqué sur un pétunia à fleur noir et des jaunes pour lui tenir compagnie. J’ai aussi pris 2 plants de pétunias Million bells (R).

Pour info : 9 euros les 10 plants

J’ai aussi pris 5 pieds de petites pensées dans les tons bleus.

Voilà pour les annuelles. Je devrais avoir de quoi faire des belles potées pour l’été !

Et des vivaces

achat floraluxCoté vivace, j’avais prévu d’être raisonnable après ma virée chez David et avant ma sortie à La Feuillerie à Celles (B).

Mais en fait, je suis tombée sur une super promo :

10 vivaces pour 8 euros !

J’en ai pris 20 ….

Certes, ce sont des vivaces classiques, mais elles font toujours leur effet.

Il y a 2 sortes d’aubriete, 3 sortes de phlox subulata, 3 pieds d’anémone pulsatile (1 blanche et 2 violet foncé), 3 pieds de primevère japonaise, 1 mini ancolie à fleur blanche et une vivace à fleur jaune sans nom !

De quoi combler quelques trous dans les massifs !

Bon, j’ai aussi craqué sur quelques vivaces dont 2  un peu plus originales: une ancolie à fleur orange et le géranium « Hocus Pocus » au feuillage bronze-chocolat et aux fleurs lavande.

ancolie orange  geranium "Hocus Pocus"

 

 

 

 

 

Un peu de déco

Pour finir, j’ai trouvé une grenouille qui devrait joliment animé le coin des petits bassins

grenouille   grenouille

 

 

 

 

 

Voilà pour ma sortie belge.

Globalement, je suis restée en accord avec ma liste de départ, même si j’ai un peu dévié avec les vivaces, mais à ce prix-là, impossible de résister !

La Feuillerie – Celles (B)

La Feuillerie - CellesMa sortie à Celles était prévue depuis ma sortie à Locon.

J’avais donné rendez-vous à Jean-Loup Hennebelle pour qu’il me ramène un cognassier du Japon « Hot Fire ».

Pas question de ne pas y aller, même si le temps était frais et humide et mes envies d’achat bien satisfaites !

Alors avec Grand Chef, nous avons pris la route de bonne heure, enfin vers 9h30.

Arrivés à la Feuillerie peu après l’ouverture, j’ai trouvé qu’il y avait peu de monde. Tant mieux pour nous !

Nous en avons profité pour faire notre tour tranquillement et savourer les stands et l’ambiance du Parc.

Comme d’habitude, je n’ai pas fait de photo sur site, si 2 photos et ensuite comme il pleuvait, j’ai rangé l’APN pour me libérer les mains !

Anemona

AnemonaNous avons commencé notre tour par un petit coucou à Cynthia de la pépinière Anemona.

Comme il n’y avait que nous, j’ai eu le temps de papoter et de savourer les beautés que Cynthia nous proposait.

J’ai craqué sur

un geranium « Orkney Cherry » au beau feuillage bronze au petite fleur rose soutenu et

un begonia « Angel » aux feuilles argentées veinées de rouge qu’il faudra un peu protégé l’hiver.

 AlpenPlanten

AlpenPlantenJuste à coté de Cynthia, le stand de AlpenPlanten.

J’ai aussi trouvé quelques beautés: 2 anémones des bois et et 2 sedum.

* anemone nemorosa « Fruhlingsfest » à fleur rose

* anemone nemorosa  « Blue Eyes » à fleur double blanche avec un coeur bleu

* sedum hispanicum aux feuilles en forme d’aiguille charnue, bleutées à pourpre

* sedum makinoi « Ogon » doré mais résistant jusque -4°C

Melarosa

Je n’ai rien pris chez Melarosa.

J’ai écouté sagement Jean-Lin et j’ai pris rendez-vous pour les portes-ouvertes de l’automne. Avec Grand Chef nous cherchons des poiriers en espalier. J’avais vu que Jean-Lin en avait à Locon, mais il était parti déjeuner quand j’ai réagi. Du coup, j’ai profité de Celles pour aller l’interroger.

Jean-Lin nous a conseillé d’attendre l’automne pour assurer une bonne reprise. C’est noté !

Govaerts

Chez Govaerts, spécialiste des hostas, j’ai craqué sur 2 hostas. Un à feuille blanche au démarrage « White Feather » et un jaune « Devon Gold ».

Mais j’ai oublié de les prendre en photo !

 Cornus Plant

CornusPlantChez Cornus Plant, je suis tombée en admiration devant une graminée blanche et toute douce !

Il s’agit de Holcus mollis albovariegatus.

C’est une graminée vivace, tapissante pour le soleil ou la mi-ombre, rustique jusque -20°C.

La fiche descriptive indiquait aussi envahissante.

Le vendeur m’a rassuré à ce sujet, elle n’est pas vraiment envahissante, elle a besoin de place pour s’installer, au moins 50cm en tous sens !

A surveiller quand même

 JP Hennebelle

HennebelleA la pépinière Hennebelle, je n’ai tout d’abord pas trouvé Jean-Loup.

Antoine Breuvart,  le spécialiste des plantes de terre argileuse, le remplaçait sur son stand.

Tant mieux, j’en ai profité pour faire la causette et reluquer les différentes plantes du stand.

Du coup, j’ai craqué sur un berbéris « Lutin rouge », une création de la pépinière Hennebelle.

Puis quand Jean-Loup est revenu, j’ai pu récupérer mon cognassier du Japon « Hot Fire ».

Jardin Botanique du Beau Pays

Beau PaysEn attendant Jean-Loup Hennebelle, j’ai trainé sur le stand du Jardin Botanique du Beau Pays qui était juste à coté.

J’ai craqué sur

une pulmonaire « MoonShine » aux larges feuilles tachetées d’argent et aux fleurs bleues virant au rose,

un hosta « Orange Marmelade » au feuillage jaune-orangé et

un epimedium x warleyense aux petites fleurs oranges.

Je crois que je vais installer ensemble l’hosta et l’épimedium.

Voilà pour les achats de Celles.

Au final, je me retrouve avec plus d’une cinquantaine de vivaces et plus d’une trentaine d’annuelles.

Alors à partir de maintenant, privée de sortie ! Il y a du boulot au jardin pour installer tout ce petit monde !

Et ça tombe bien, il y a même un WE prolongé ….

 

Locon 2016

Ce dimanche matin, nous avons pris la route pour Locon, la première fête des plantes de la saison et de la région.

Le ciel est nuageux, le vent est de la partie. Mais nous nous couvrons pour une bonne matinée au grand air !

Locon

Locon 2016J’adore Locon.

D’abord parce que c’est la première sortie jardinesque !

Et que le décor est toujours fort agréable et l’ambiance toujours bon enfant.

Encore cette année, dès l’entrée, une jolie mise en scène avec des grillages rouillés. Mais je n’ai pas pris de photo.

Et en sortant de la grande salle d’exposition, une belle décoration sur le grand mur de la salle à partir de cagettes.

Locon 2016Voilà les 2 photos faites sur place.

Après j’ai rangé l’apn et j’ai fait le tour des stands. D’abord avec les yeux ….

Un premier tour pour regarder et dire bonjour.

Ou même rapporter les pots vides chez Daniel  Schmitz, rosiériste venu de Belgique.

S’amuser du supplice des pépiniéristes filmés par Isabelle Morand Hirsch pour des reportages à venir sur Hortus Focus.

Papoter avec Jérome, au fil de l’eau.

Savourer les couleurs des différents stands.

Discuter avec Jean-Loup Hennebelle au sujet de cognassier et de berbéris.

Quel bonheur !

Nous avons terminés notre tour par les exposants à l’intérieur, les sacs bien remplis,  et par un peu de papotage avec David au stand de Jardin Passions et Gérard le Clameur de mot du Jardin de l’eau et de poésie.

Mes achats

Bon, j’avoue, je n’ai pas fait que regarder !

Forcément j’ai un peu craqué.  Il faut dire que c’était mon anniversaire il y a peu et que j’ai donc une petite enveloppe à dépenser !

Comme je n’ai pas fait de photos pendant mon tour à Locon, je me suis rattrapée en rentrant.

Je vous présente mes achats

Chez Jérome, au fil de l’eau

Jérome, au fil de l'eauJ’avais réservé une vanille d’eau (apogogeton).

Jérôme n’en avait plus à Genech et je rêvais d’elle depuis  l’automne pour remplir mes bacs d’eau à l’ombre.

Je me réjouissais d’avance de la trouver à Locon.

J’ai aussi pris un peu de compagnie pour installer dans mes bacs.

Myosotis blanc

Veronica beccabunga ou Véronique des ruisseaux,  qui peut se consommer cru en salade

et un Arum.

locon 2016J’ai tout de suite installé la Vanille d’eau dans un des bacs.

Elle avait déjà souffert du chaud sur la terrasse,

alors que Jérôme me l’avait gardé au frais tout le temps de ma ballade.

J’ai commencé mes photos par elle,

histoire de la mettre au frais le plus vite possible.

Depuis ça va mieux.

Et franchement, j’adore son parfum.

Vivement qu’elle s’installe et qu’elle me fasse plein de fleurs parfumées !

 Chez Stéphane, du Jardin d’Astrée

locon 2016J’ai tourné plusieurs fois autour du stand de Stéphane en attendant qu’il ait fini son interview avec Isabelle Morand.

Je suis repartie avec :

– une consoude panachée (symphytum) « Goldsmith »

– une jonquille frisotée : Narcisse ‘Rip van Winkle’

– une campanule au feuillage jaune « Dickson’s Gold »

– une ajuga reptans ‘Atropurpurea’

Et le sourire au lèvres suite aux blagues de Stéphane !

Chez Thierry et Sandrine Delabroye

locon 2016

J’ai repris 2 belles heuchères. « Fire Alarm » franchement rouge que j’ai perdu l’année dernière et « Pinot gris » aux teintes variées du gris au framboise.

J’ai aussi pris un epimedium pour mettre au Sous-Bois.

Et puis, j’ai craqué … sur un baptisia « Indigo Spires ». Il faut dire que la semaine dernière, j’étais tombé sur un ancien article de Sophie, du Jardin, c’est tout. Et du coup, je n’ai pas hésité quand j’ai vu qu’il restait 3 pots !

 Chez Hennebelle

locon 2016Chez Hennebelle, j’avais repéré sur leur site un magnifique berbéris aux couleurs originales et changeantes.

J’ai du attendre que Jean-Loup ait fini de papoter (ce qui est parfois long !) et Isabelle M. est  venue l’interviewer et lui faire faire la promotion d’un beau cognassier du Japon aux fleurs vertes pales….GRRRRR. Bon, je refais un tour et je reviens plus tard !

On papote du beau berbéris et aussi du cognassier aux teintes originales….Oui, mais chez moi, il ne sera pas en valeur à coté d’un forsythia. Je cherche une variété aux fleurs rouges.

Jean-Loup a la variété « Hot Fire » mais ne l’a pas emmené ! Tant pis (et tant mieux), nous nous fixons rendez-vous à Celles, dans un mois ! Et en attendant, je repars avec le berbéris « Diabolicum ».

 Chez Algera

locon 2016J’ai été raisonnable.

Je n’ai pris qu’un seul géranium.

Mais franchement, c’est difficile tant il y a de variétés présentées.

J’ai donc pris un géranium phaeum « Raven ».

J’ai déjà « Samobor » au beau feuillage marbré de pourpre.

Celui-ci a un beau feuillage vert clair et ses fleurs devraient être violet très foncé.

Ca devrait faire un joli contraste.

 

Chez « Je ne sais plus qui »

locon 2016J’ai un peu honte ….

Je n’ai pas noté le nom de la pépinière où j’ai craqué pour 3 menthes :

menthe fraise,

qui sent la fraise quand on la froisse

menthe pamplemousse,

celle-la a un gout de pamplemousse

menthe « Granada »,

qui sent l’orange

A tester quand les beaux jours seront vraiment revenus !

J’ai terminé mes achats par le stand de Semailles, chez qui j’ai repris des graines de cornichons (2 variétés pour varier les plaisirs) et des graines de courgettes !

Et puis, je suis repassée vite fait au stand du tirage au sort. Et oui, Locon, c’est 4 euros l’entrée avec un tirage au sort sur le ticket d’entrée. Et j’ai gagné ! ! ! Une jolie capillaire dans un pot vert. Finalement, ça me rembourse mon entrée.

Y’a pas à dire,  ça fait un bien fou cette première fête des plantes !

La prochaine, ce sera à la Feuillerie à Celles (B) le dimanche 24 avril

Dimanche pas printanier du tout …

Dimanche était réservé depuis longtemps…
Et oui, dimanche avait lieu la première fête des plantes à Locon. L’occasion de retrouver nos pépiniéristes locaux ….

Locon

Bon, dimanche se réveille sous la pluie et le vent. Grand Chef ne peut pas poser le pied par terre.

Qu’est-ce que je fais ? J’y vais ou j’y vais pas ? Bon, j’avais dit à quelques personnes que j’y allais ! Alors c’est parti pour une petite 50aine de kilomètres, les 2 mains sur le volant et à me demander si j’avais fait le bon choix !

Mais une fois arrivée, je sais que j’ai fait le bon choix ! L’entrée est joliment décorée comme d’habitude. Je paye mon entrée : 3,50euros, c’est raisonnable et en prime on a le droit à un vieux « L’ami des jardins » avec quelques sachets de graine.

Dans la grande salle, je croise David, bisous, papotages vite fait….je repasse après !

Direction l’extérieur ….

Locon

LoconL’accès vers l’extérieur est joliment décoré sur le thème de la musique.

Mais vous n’aurez que ces 2 photos.

Il pleuvait tellement que j’ai aussitôt rangé l’appareil !

Alors capuche sur la tête, je suis partie faire le tour des différents stands.

Impossible de vous énumérer tous les exposants.

Mais vous pouvez retrouver la liste ici !

loconD’abord, je commence par  passer voir Stéphane du Jardin d’Astrée. Papotages et petits achats.

J’ai craqué sur 2 pulmonaires dont celle-ci aux fleurs bleu ciel « Ocupol ».

Je continue mon tour et je m’arrête devant le stand de Marcel Vanhove, spécialisé en hémérocalle. Il m’interpelle sur les variétés parfumées.

Vous connaissez ? Et non ! Je l’écoute et je craque sur une belle pourpre-rouge « Night embers » .

loconQuelques pas plus loin, je craque sur 2 polemoniums : une nouveauté pour le jardin ! Mais j’ai oublié de noter le nom du stand et bien sur, j’ai oublié …

Bon, j’ai fait 2 fois le tour des exposants, un peu rapidement….

Je n’ai même pas vu Jérome, Au fil de l’eau, et pourtant je voulais reprendre quelques belles aquatiques !

J’avoue je commence à être trempée et à avoir froid.

Je retourne dans la salle.

LoconUn petit passage par le stand de Semailles pour y prendre un sachet de graine de betterave rouge « Crapaudine ».

J’ai envie d’essayer cette année !

Je rejoins le stand de Jardin-Passions pour papoter avec David, qui me présente aussitôt à Patrick Vanpoperinghe, membre de l’association et propriétaire du Jardin des petits sentiers à Wavrin.

Il m’offre une entrée pour son jardin en me précisant ses journées d’ouverture.

Merci, j’ai noté que le jardin était ouvert pour la fête des mères !

Quel entremetteur, ce David ! D’ailleurs, en voyant mes achats, il me parle tout de suite d’une pépinière bretonne spécialisée en hémérocalle « Les Hémérocalles de la Pointe ». Je ne connais pas !

Ce matin, j’avais dans mon FB une demande d’amitié de Guénolé SAVINA et j’ai pu admirer ses beautés sur son site. Une commande va surement ce faire !

En tous cas, même si le temps n’était pas génial, l’ambiance conviviale de Locon était bien là ! Et je ne regrette pas ma sortie.

Après-Midi

L’après-midi ressemble à la matinée avec un vent encore plus fort. Pas question de mettre le nez dehors. D’habitude, je passe mon dimanche après-midi à tourner dans le jardin pour trouver la place idéale pour mes achats.

Là, j’ai tourné dans la maison….

Maison

La maison est tournée vers le Jardin. Et quand le temps est moche, je profite du jardin depuis les différentes fenêtres. De cette fenêtre, je savoure la petite jardinière printanière !

Dans ma lingerie, l’appui de fenêtre est bien encombré !

maisonmaison

Un kalanchoe rose est en fleur, ce qui semble plaire au crabe !

maisonDans un autre pot, quelques boutures de schlumbergera ou cactus de Noël en compagnie d’un papillon !

maison Au milieu, une barquette de semis de tomates, que j’ai ramené de la serre, car il faisait trop froid.

Cette année, j’ai semé 5 variétés différentes !

3 variétés viennent de la fête de la Tomate de Haveskerque à l’automne.

Les 2 autres sont des tomates cerises déjà installées l’année dernière et dont j’ai récupéré des graines.

Une petite poire jaune et une rouge classique !

Je vais pouvoir repiquer tout ce petit monde bientôt.

Vivement l’été pour savourer tout cela !

En attendant, je profite des Window Color réalisés par mes filles, il y a longtemps !

maison   maisonParfois, je ne les supporte plus (pas mes filles !).

Mais j’avoue que lors de journées tristes comme aujourd’hui, ils apportent un peu de gaieté !

Bon, il reste à espérer que le WE prochain soit plus clément pour pouvoir avancer au jardin !

 

Achats d’automne

Ce samedi, c’était portes-ouvertes à la pépinière de Thierry et Sandrine Delabroye à Hantay.

Un vrai plaisir de découvrir la pépinière en dehors de l’hiver pour les hellebores. Partout, des fleurs de saisons égayent la pépinière : asters, graminées, coreopsis, rudbeckias, heuchères et tant d’autres … Toutes les belles de l’automne sont là !

Alors forcément, j’ai craqué !

achat Delabroye

Je suis revenue avec 2 cageots remplis.

achat Delabroye achat Delabroye

Feuillages.

J’ai craqué sur quelques plantes au feuillage original.

achat Delabroye achat Delabroye

achat Delabroye Bon, je me suis raisonnée

car il y avait vraiment plein de belles pour l’ombre

Je suis quand même repartie avec 3 belles

* une pulmonaire tachetée,

* un brunnera « Sea Heart » argenté sublime et

* une fougère vert anis ligné vert foncé.

Pour son nom, je crois que je ne vais jamais m’en souvenir.

Coniogramme emeiensis, pas facile à porter !

achat DelabroyeJ’ai aussi craqué sur 2 autres belles pour l’ombre.

Au début, je ne pensais pas les installer ensemble,

mais en voyant les photos,

je me dis que c’est une idée à travailler !

Un petit duo entre

l’heuchère « Fire Alarm », franchement rouge à floraison rose (origine USA) et

le beau saxifrage cortusifolia « Wada’s form » aux fleurs blanches et si légères (origine Japon).

achat Delabroye A réfléchir !achat Delabroye

:-)

Des fleurs

C’est plus fort que moi. J’avoue.

J’ai craqué sur toutes ces couleurs de l’été.

Des dégradés de mauve

achat Delabroye

Rien que du classique ! Lobelia, Agastache, Echinacée et Achillée. Mais rien que des beautés ! Et vous auriez vu sous un rayon de soleil….

L’échinacée s’appelle « Fatal attraction », elle porte bien son nom. J’ai été franchement attirée par sa couleur à la fois pétante et profonde.

Du blanc pour Overdose

achat Delabroye

Pour Overdose, je cherchais du blanc et j’ai trouvé mon bonheur (d’un autre coté, je me suis freinée..) !

Une échinacée purpurea « Virgin », un géranium pratense à fleur blanche double « Laura » ( celui là j’avais noté son nom !) et une nouveauté au jardin : une véronica longifolia « Charlotte » aux longs épis de fleurs blanches.

Il faut que j’enlève le pied de leucanthémum qui envahit beaucoup trop et du coup, je devrais avoir plein de place.

Et du jaune !

achat DelabroyeEt pour réveiller la fin de l’été, du jaune !

Un rudbeckia hirta « Praine Sun » avec 2 teintes de jaune et un chrysanthème sans nom mais aux fleurs géantes et légères. J’ai aussi trouvé le grand rudbeckia « Henry Eilers » aux fines ligules jaunes et au coeur foncé (mais pas de photo).

Bon, c’est pas tout ça. Maintenant que j’ai craqué sur toutes ces belles, il faut que je fasse de la place.

Le WE s’annonce beau. Il va falloir s’y mettre !


Portes ouvertes chez MelaRosa

Le WE du 14 & 15 juin avait lieu les portes ouvertes à la pépinières MelaRosa, près d’Hesdin dans le Pas-deCalais.

Et pour une fois, le WE était libre…Restait à convaincre Grand Chef qui n’est pas forcément fan de roses et ma fille. Bon, quand je dis que Grand Chef n’est pas fan de rose, j’abuse ! Il aime les roses simples, normalement il devrait aimer celles de Jean-Lin Lebrun. Pour ma fille, son IUT lui a fourni une excellente excuse : partielle de 8h à midi. Ce sera donc une sortie en amoureux.

Une belle promenade

Alors samedi 14 juin, nous voilà partis direction le pays des roses. Sur la route, nous savourons le soleil sur les champs de blés et de lin. Le décor se vallonne au fur et à mesure où nous avançons du pays des 7 vallées, puis de Grigny.

2014-edito-06-1Arrivés sur Grigny, nous suivons le  fléchage et arrivons à 9h30 sur le parking, une grande pâture tondue !

Nous longeons les champs de roses et de jeunes rosiers.

L’entrée s’ouvre sur un magnifique spécimen du rosier « Rouge de Lens ».

Pas de doute,

nous sommes bien arrivés !

La pépinière est encore bien calme, même si nous croisons Jean-Lin et Monique, sa femme, qui s’affairent aux derniers préparatifs.

melarosaNous en profitons pour découvrir tranquillement les lieux. Nous démarrons par une première partie qui présente les rosiers au naturel : des rosier plantés en isolé au milieu de l’herbe avec juste une allée tondue pour faire le tour des rosiers.

J’adore, d’autant plus que le circuit et parsemés de poèmes ou de phrases de personnes célèbres en rapport avec les roses, le jardin, la vie quoi !

2014-edito-06Nous remontons ensuite vers la maison en appréciant tout autour les rosiers qui grimpent, qui se dressent ou qui rampent.

Les espaces sont ici un peu cloisonnés et les rosiers servent de murs, de tonnelles, de faire -valoir à la mare.

Les parfums nous entourent.

Difficile de dire quel rosier est à l’origine.

C’est tout le jardin qui est parfumé !

2014-edito-06Nous continuons notre progression. Nous approchons de la maison et pouvons admirer de l’autre coté de la maison un magnifique pigeonnier, façon colombage. Différentes volailles animent de leurs cris le silence de la vallée. Le coq est bien réveillé et nous le rappellera toute la matinée. Quelques poussins se promènent et complète l’ambiance bucolique.

Au pied du pigeonnier, une magnifique rocaille fait la part belle aux rosiers rampants, mais aussi aux vivaces.

J’ai craqué sur une belle scabieuse au feuillage panaché. Pendant ce temps, Grand Chef admirait le pigeonnier !

2014-edito-06Nous passons la maison et continuons notre promenade.

Nous arrivons sur un espace en cours de réalisation qui devrait aussi donner la vedette aux roses.

Puis nous retrouvons un chemin de roses ou les rosiers semblent vivre ici franchement libres.

C’est jolie aussi en haie libre !

2014-edito-06Nous continuons notre avancée et arrivons sur le verger géré au naturel.

Pas de produit ici !

Les belles sauvages sont même repérées et identifiées par des fiches explicatives.

L’herbe est juste fauchée sur une bande permettant la promenade au milieu des fruitiers et des belles sauvages.

Arrivés tout en haut, nous profitons du spectacle sur la vallée : le vent s’amuse et fait onduler les champs de blés avoisinants.

Le calme est là, le bonheur aussi !

2014-edito-06Nous redescendons de notre nuage, non du verger et retournons vers la maison.

A l’avant de la maison, un joli jardin mêle rosiers et vivaces.

Puis plus bas, un espace plus structuré met en scène les rosiers.

Et sur le coté, de longues allées bordées de chaque coté par des rosiers de toutes les couleurs et de toutes le formes !

Et voilà, il est 11h. Nous avons fini le tour du jardin. C’est le moment de regagner le devant de la maison pour le baptême !

Le baptême de « Eclats d’ambre »

Je n’avais jamais fait de baptême de rose, ni d’autre plante d’ailleurs. J’avais un peu peur d’une cérémonie un peu pompeuse. Mais j’avais déjà rencontré Jean-Lin plusieurs fois aux fêtes des plantes et je pensais quand même que ce serait surement bon enfant.

Je n’ai pas été déçue !

Jean-lin nous a avoué sa passion pour …la bière ! Et surtout, nous a expliqué comment lui est venu l’idée du nom pour son rosier. Une belle bouteille de bière de chez Jenlain pour un millésime « ambré brillant aux ombres de velours surmonté d’une mousse délicate et persistante » au doux nom de « Eclats d’ambre ». Un appel  téléphonique à la brasserie pour obtenir l’accord d’utiliser le nom et une belle amitié qui démarre : M Duyck, patron de la brasserie Jenlain,  est venu en personne accompagné de sa femme pour baptiser ce rosier.

2014-edito-06
Le baptême s’est bien sûr fait à la bière pour la rose et pour le public.
La plus surprise a sans doute été Cécile (Mme David de Jardin-Plaisir.com) que Jean-Lin a appelé pour être la représentante de sa fille Ambre, marraine du rosier !

J’ai adoré ce moment un peu intime avec Jean-Lin, le créateur passionné et passionnant, et j’ai bavé sur ce beau rosier au couleur changeante.

Si vous voulez plus de photos sur ce beau rosier, n’hésitez pas à vous rendre sur le blog de David ici

Des roses ! ! !

La pépinière n’est pas juste un espace de promenade au naturel, quoique ça comblait amplement mon Grand Chef. Mais bien sûr, il y avait des roses à vendre, de toutes sortes, simples ou doubles, modernes ou anciennes, grimpantes ou rampantes….De quoi satisfaire tous les amoureux de roses !

2014-edito-06Pour cela,

tout au long du parcours, les rosiers étaient présentés par thème (grimpant, moderne, botanique…) et

par ordre alphabétique.

Des petits soldats bien rangés et

bien présentés avec une fiche descriptive précise rappelant ses origines et  ses caractéristiques.

Bon, il me reste à refaire le tour de la pépinière pour faire un choix dans toutes ces beautés et montrait à mon Grand Chef les nombreuses variétés de rose.

2014-edito-06Au début de la journée, j’ai commencé à prendre chaque rosier en photo avec son nom et puis, j’ai vite abandonné : il y avait bien trop de rosiers et même si ma carte était vide, j’aurais passé bien trop de temps à trier toutes ces photos. J’ai donc fini par prendre en photo que les roses qui me tentaient.

Mais quel plaisir de voir la rose en vrai et d’avoir à coté sa description !

De pouvoir comparer les couleurs, les formes, les parfums.

On ne peut pas dire que ça facilite le choix !

Et non, trop de choix tue le choix ! Jean-Lin pour la prochaine fois n’en met pas autant ….

Grand Chef te remerciera :-)

Moi, j’aurai pu passer la journée à savourer toutes ces belles.

Mes achats

Mais bon, il faut bien se décider à un moment !

2014-rose

J’ai beaucoup hésité dans les rosiers pourpre-violet.

« Coriandre » m’a tenté un bon moment par ses boutons tortueux.

Mais j’étais tenté depuis longtemps par un mousseux.

J’ai donc craqué sur « Eugénie Guinoisseau » un très joli mousseux aux couleurs variées.

Je sais déjà où je vais l’installer. Il ira éclairer le massif des Tonnelles en compagnie des mauves.

2014-roseJ’avais craqué l’année dernière sur un rosier arbustif pour installer dans le massif « Overdose« .

Je n’avais pas osé !

En le voyant chez MelaRosa, j’ai craqué sur sa petite fleur en forme d’oeillet.

Grand Chef le trouve sympa.

Yes !

Voici « Grootendorst White »  pour mon massif blanc.

Jusque là, je suis plutôt raisonnable et respecte ma liste.

2014-roseEt puis je croise le petit grimpant « Phyllis Bide » aux couleurs changeantes.

J’avais hésité au printemps pour couvrir les plaques près de la terrasse, mais j’avais choisi « Summer Wine » que j’avais pris chez MelaRosa à Celles.

Mais en le voyant là, j’ai craqué sur ses petits boutons orangés et des belles fleurs ébouriffées blanches et roses.

Il ira s’installer avec « Summer Wine » pour un duo coloré.

Je n’ai pas pris de création de la pépinière. Je découvrais un peu les belles. J’ai adoré « l’Ami Pierrot », mais je ne voyais pas où l’installer.

Et  pour « Eclats d’ambre », j’ai tourné autour pendant une bonne demie heure. Mais difficile d’admettre que pour le moment, je n’ai pas de place pour lui au jardin. Mais je cogite ! ! ! !

Des rencontres

Bien sur, nous avons rencontré Jean-Lin et sa femme Monique, toujours prêts à fournir des conseils sur les rosiers.

Mais nous avons aussi retrouvé David et Cécile, sa femme, du blog plaisir-jardin. Et David en a profité pour jouer les entremetteurs et faire les présentations !

C’est comme cela que nous avons fait connaissance avec Philippe (Le jardin des Aiguillons), Arnaud ( Le jardin du Triton), Chantal ( Le jardin de Diascia), Delphine ( Couin de Jardin) fan de MelaRosa  et Nicole et Bernard ( Le Jardin de Bernic). Quel plaisir de rencontrer en vrai tous ces blogueurs !

David en a profité pour faire faire une photo souvenir !

melarosa-groupePhoto David Henriet – http://www.plaisir-jardin.com/

Nous avons papoté un bon moment. Puis chacun est parti faire son tour. Et nous nous sommes retrouvés plusieurs fois dans le magnifique jardin ou devant des rosiers. Des moments d’échange vrais et généreux !

J’ai aussi profité de la journée pour rencontrer Jérome, Au fil de l’eau, qui faisait parti des quelques pépiniéristes présents sur le site. Je l’ai embêté un bon moment car je voudrais démarrer un petit bassin et je suis donc repartie avec quelques plantes.

A passé 13h30, nous avons décidé de quitter le paradis des roses.

Mais c’est sur, nous reviendrons !

Crédit : Les roses en musique

Pendant toute la journée chez MelaRosa et puis en écrivant l’article, une chanson me trottait dans la tête. C’est une chanson du groupe Danakil que j’aime beaucoup : Les champs de Rose. Je la dédie à Jean-Lin et sa femme, car je trouve qu’elle leur va vraiment bien.

Voici juste le début de la chanson :

« Parcourir le monde et voir ce que la vie propose
Vivre au grand air et marcher dans les champs de roses
Visiter les places où le destin me dépose
Et devant les merveilles du monde je prendrai la pose

Parcourir le monde et voir ce que la vie propose
Vivre au grand air et marcher dans les champs de roses
Quelque part, sur la route, il y a bien quelque chose
Repère ton étoiles et décroche-la si tu l’oses »

Et vous pouvez l’écouter ici

Tracteur-Tondeuse Mc Cullogh M105-85F

Pour ceux qui nous suivent sur FB, vous avez pu voir que Grand-Chef avait eu un nouveau jouet. Pour les autres, c’est donc un scoop : un nouveau tracteur-tondeuse est arrivé !

Fin de vie

Notre ancien tracteur-tondeuse nous a abandonné après presque 30 ans de service. Pas 30 ans chez nous …

2000-juin-tracteur-006En fait, c’était un cadeau  d’un ami, qui investissait dans un nouveau modèle et ne pouvait se résoudre à s’en débarrasser car il tournait toujours. C’est comme ça que le tracteur est arrivé à la maison en 2000 et nous a bien rendu service depuis.

C’était un tracteur de la marque  Bernard avec 4 roues directrices et une coupe de 120cm.

Mais depuis quelques années, la coupe n’en pouvait plus : le châssis de la coupe était rongé par la rouille et avait été consolidé par Grand Chef. Vu l’age du tracteur, nous n’arrivions pas à trouver des lames pour remplacer celles d’origine, donc Grand Chef les affutait régulièrement, mais le résultat était de moins en moins bon !

Et finalement, c’est la direction qui a lâché. Cela faisait beaucoup de frais …nous avons donc envisagé son changement !

Pour information, nous avons rendu le tracteur à notre ami, qui a réussi à refaire la direction et qui s’en sert donc uniquement comme tracteur !

Choisir un remplaçant

Internet

Pour trouver un remplaçant, Grand Chef fait d’abord quelques recherches sur internet. Quelques critères sont importants pour nous :

rayon de braquage : il doit être le plus petit possible afin de permettre de faire le tour des arbres

mulching ou ramassage : l’ancien tracteur n’avait pas de bac, nous avons donc pris l’habitude de laisser en place les déchets de tonte. Le gazon s’en porte bien alors nous partons sur une version mulching

largeur de coupe : 80cm mini. L’ancien tracteur avec une largeur de coupe de 120cm, idéal pour les grands jardins. Mais comme il y a a de plus en plus de massifs et donc de moins en moins gazon, nous pouvons diminuer la largeur de coupe. Nous n’avons pas voulu descendre à 60cm, car cette largeur nous parait vraiment petite, mais du coup, cela exclut tous les petits « riders » un peu fun

le prix : plutôt raisonnable !

Avec ces critères, nous avons une bonne idée de ce qui peut nous convenir et notons quelques modèles.

Conseil de PRO

Grand Chef passe alors chez un spécialiste local de matériel pour jardin. Après explication des contraintes du terrain, le vendeur l’oriente sur un modèle que nous avions sélectionné. Mais comme il ne vend que des produits de marque, le modèle en question est 1000 euros plus cher que son équivalent dans une sous-marque.

Nous apprécions donc les conseils du PRO et bloquons notre choix sur le tracteur-tondeuse Mc Cullogh M105-85F.

Le site McCullogh.com le décrit comme : »La tondeuse autoportée à coupe frontale McCulloch M105-85F est idéale pour les terrains de taille moyenne et offre une excellente visibilité de tonte. La direction est positionnée sur les roues arrière et la traction sur les roues avant pour une grande maniabilité. Son centre de gravité est plus bas pour plus de stabilité et une meilleure traction. Dotée de 2 lames à double fonction : Elle éjecte latéralement l’herbe et dispose de la fonction mulching »

Achat et Livraison

Je ne vais pas vous saouler avec les modalités d’achat et de livraison. Mais pour le fun, voici quelques anecdotes !

Chez Leroy Merlin, nous avons trouvé le tracteur sur leur site avec une information indiquant qu’il fallait voir avec le magasin le plus proche. Nous nous rendons donc en magasin. Le vendeur nous annonce alors que le tracteur sera livré en magasin ! Et on le ramène comment à la maison ? Vous n’avez qu’à louer une camionnette. Leroy Merlin a donc perdu la vente : nous l’avions trouvé à 50 euros moins cher sur internet et livré à domicile !

Chez Ubaldi.com, c’est la que nous trouvons le meilleur prix (1999 euros), livraison gratuite et en 7 jours. C’est parfait…Et oui, il ne faut pas trainer, le gazon continue de pousser et la petite tondeuse (coupe 40 cm) apprécie peu de faire toute la surface. Bon, la livraison a mis un peu plus que 7 jours car le transporteur qui avait vu « tondeuse » n’avait pas de camion pour transporter une tondeuse de 200 kg !

Essai

Bon, le tracteur est enfin arrivé. Après la mise en charge de la batterie, Grand Chef a enfin pu tester son nouveau jouet.

Monter au jardin

Le jardin est plus haut que la terrasse. Nous avons donc une pente (rampe) d’accès au jardin.

Problème : le nouveau tracteur n’arrive pas à monter. Stupeur !

En fait, techniquement, le tracteur est capable de monter, nous avions vérifié qu’il pouvait être utilisé en pente. Mais ici dans la montée, le tracteur pose à l’avant sur la coupe et à l’arrière sur les roues directrices, mais les roues motrices sont au milieu et ne touchent pas le sol. Grand Chef a essayé en marche avant ou arrière : pas moyen !

Bon, en posant une planche, le tracteur prend enfin de l’adhérence et accède au jardin….

Solution: dépaver et repaver pour modifier la pente, mais ce n’est pas pour tout de suite

Maniabilité

20140416_0349Coté maniabilité, le tracteur se débrouille bien.

Avec sa coupe à l’avant et sa petite largeur, Grand Chef arrive à atteindre les endroits où il ne pouvait aller avant avec l’ancien tracteur. Du coup, plus besoin de la petite tondeuse pour faire le Sous-Bois ou le dessous du portique.

Pour le tour des arbres, ça marche plus ou moins bien. Le rayon de braquage ne permet pas de faire le tour comme  avec  l’ancien tracteur. Mais avec quelques manoeuvres, Grand chef y arrive !

Pour le tour des massifs, c’est autre chose ! Grand Chef arrive à s’approcher des massifs, mais les nombreuses courbes des massifs posent problème. En fait, l’arrière du tracteur où se trouve les roues directrices se déporte et grimpe dans les massifs. Après plusieurs passages, Grand Chef s’en sort mieux, mais c’est clair il faut que je modifie la forme des massifs. ( Oh zut, je vais devoir agrandir mes massifs !)

Vitesse

Coté vitesse, Grand Chef est très déçu !

En première, c’est impeccable pour faire les bords de massifs et les coins un peu compliqués, mais un peu lent pour les lignes droites.

En seconde, la vitesse est trop rapide et Grand Chef est franchement secoué. Même après avoir dégonflé les pneus, la seconde est difficilement utilisable.

J’ai aussi fait un essai en seconde : j’ai été secoué comme un cocotier et mon dos a pris cher. J’ai fini par faire toute la surface en première….ça laisse le temps de profiter des couleurs et des parfums du jardin !

L’embrayage est également un peu sec, surtout pour la marche arrière. Mais bon, c’est aussi une habitude à prendre et puis, je pense que ça va s’améliorer avec le temps.

Mulching

vue de devantLe mulching est une technique de coupe qui permet de découper les tailles de gazon en tous petits morceaux qui restent sur le gazon et servent d’engrais.

Le précédent tracteur n’avait pas cette option, mais nous laissions déjà en place les déchets de coupe.

Avec ce nouveau tracteur, nous apprécions le résultat : le gazon est propre, il ne reste pas de gros paquets comme avec l’ancien tracteur.

Le résultat est visible jusque dans la maison puisque le chien ne nous ramène plus des grands brins d’herbe dans ses poils, mais des morceaux tous petits !

Conclusion

Grand Chef est un peu déçu, mais conscient que nous avions un modèle haut gamme et que nous l’avons remplacé par un premier prix.

Le seul vrai problème est l’étagement de la boite de vitesse qui n’est pas du tout adapté à un terrain un peu bosselé.

Coté maniabilité, avec un peu d’habitude, le tracteur passe presque partout.

Nous apprécions le résultat de la coupe : le gazon retrouve une belle uniformité.

Voilà  pour une présentation objective (et non sponsorisée) du tracteur-Tondeuse Mc Cullogh M105-85F.

Fête des plantes à la Feuillerie-Celles

Je n’avais pas prévu de me rendre à Celles cette année. J’avais déjà fait quelques belles dépenses à Locon ! Mais Sophie du Jardin c’est tout m’a contacté me demandant si ça me tentait de la rejoindre à Celles. Je n’ai même pas hésité !

Samedi 26 avril, nous sommes donc partis de bon matin avec Grand Chef pour rejoindre Sophie entre 10h et 10h30 à l’entrée. Arrivés à 10h, nous avons rejoint la file d’attente et avancé à petits pas vers l’entrée, franchement impressionnés par le monde !

La Feuillerie

La Feuillerie est d’abord un magnifique parc, plantés de milliers de rhododendrons, d’azalées et d’arbres en tout genre. Et comme cette année, les rhodos sont en avance, c’est un délice de se promener dans les allées fleuries. Grand Chef m’a interpellé pour me montrer le bel arbre à mouchoir (Davidia involucrata) tout en fleur.

2014-edito-04Rien que pour le parc,  cette sortie vaut le coup !

Fête des plantes

Cette fête des plantes rassemblent plus de 70 exposants. Nous y retrouvons les pépiniéristes présents à Locon, comme T. Delabroye, JP Hennebelle, Jérome au fil de l’eau …. et d’autres, fidèles à la Feuillerie. Tout le monde est là pour nous proposer ses nouveautés et ses plus belles beautés. Cette année, c’est le calycanthus floridus qui a la cote, nous en rencontrons sur plusieurs stands.

2014-edito-04Je bave devant tous les acers, ceux-ci ne supportent pas ma terre à pommes de terre et meurent doucement. Je suis raisonnable et je ne craque pas !

Quelques achats

J’ai trouvé les prix assez élevés dans l’ensemble et comme le prix de l’entrée n’est pas non plus négligeable : 8euros par personnes ( ça fait déjà 16euros pour Grand Chef et moi), j’ai été très raisonnable.

2014-edito-04

J’ai craqué sur 2 pieds de pensées mauves et un plant de phlox subulata blanc pour installer dans mon massif de blanc. Au moment de payer, le pépiniériste me dit: « c’est 5euros les 4 plants, vous n’en prenez que 3 ? » Ben non, j’ai pris un petit pied d’aubriete mauve foncé au feuillage clair.

Puis, chez Mela-Rosa, j’ai craqué sur le rosier grimpant « Summer Wine ». J’aurai bien pris tous les rosiers rien que pour le plaisir de discuter avec Jean-Lin, généreux en conseils. J’ai aussi apprécié le conditionnement des rosiers dans un bout de toile de jute. « Vous le plantez avec son emballage » me dit Jean-Lin. « La toile de jute va se décomposer ! »

J’ai aussi craqué sur un pied de rumex sanguineus, pour apporter de la couleur au potager.

Je voulais aussi prendre des plants de tomates chez Ortie Culture. Mais quand nous sommes repassés à la fin de notre tour, il n’y avait plus rien !

Des rencontres

Les fêtes des plantes sont aussi le moment de rencontrer d’autres passionnés.

Quand nous faisions la queue pour l’entrée, nous suivions Isabelle de Little Bit of Paradise, mais je n’ai pas osé la déranger.

Puis chez Mela-Rosa, nous rencontrons David et sa femme du blog plaisir-jardin. Nous papotons un moment et espérons nous croiser à nouveau….

A midi, Sophie avait donné rendez-vous à quelques amis, nous partageons le repas avec eux. Puis nous décidons de finir notre tour.

Grand Chef n’a rien dit, mais je sais que vers 16h30 est retransmise la demi-finale de la HCUP (Rugby) entre Clermont et Saracens. Il nous reste juste le temps de rentrer et de partager ainsi la journée entre toutes les passions.

Une belle journée dans un cadre superbe avec en prime le soleil !

PS : Pour ceux et celles qui n’ont pas assouvi leur besoin de dépenser, ce sont les Printentations chez Botanic jusqu’au 6 mai avec toute une sélection de végétaux, plants de légumes bio, outils et produits écologiques pour jardiner au naturel, à des prix promotionnels et aussi des cadeaux à gagner !

778x278_printentations-jeu-2014

Dimanche printannier

Dimanche était un vrai bonheur !

Sortie à Locon

Malgré le changement d’heure, nous sommes arrivés à Locon vers 10h30. Un exploit pour nous qui aimons lézardé le dimanche matin. Grand chef et mon beau-frère m’accompagnent à la 12ème édition de la fête des plantes.

2014-jardin-marsPremière sortie en famille pour profiter des beautés des pépinières locales.

Nous savourons l’entrée !

Et ensuite, nous profitons de tous ces magnifiques stands et de tous les conseils de professionnels.

Une matinée de rêve sous le soleil ( mais sans photo, je n’avais plus de main libre ! )

Petits achats

2014-jardin-mars

J’ai trouvé quelques beautés, forcément pour moi elles sont toutes belles. J’ai un peu craqué.

Tout d’abord, j’ai trouvé un beau magnolia stellata. Vous êtes plusieurs à m’avoir tenté et je pense que j’ai une bonne place pour lui.

Des fleurs avec un phlox « Spring Dawn », un geum » mia tai » pour mettre « Derrière la piscine », Pulmonaire « Opal », Anemone lipsiensis et Anemonella thalictrioides pour installer au « Sous-Bois »

Des graminées avec un carex « shiro » et un hakonechloa « aureola »

Des feuillages avec un geranium « Katerine Adele » au feuillage panaché de pourpre et un corydale « Chocolate Star » au feuillage très original.

Bricolage de Grand Chef

Comme l’après-midi s’annonce belle. Grand Chef décide de bricoler pour Tutti-Fruti, le potager. Les anciens tuteurs ne sont plus en état et chagrinent Grand Chef !

2014-jardin-mars

Comme d’habitude, du super boulot qui a occupé Grand Chef une bonne partie de l’après-midi.

Mes tomates vont être bien installées.

Et plantation pour moi

Overdose est le grand gagnant de la plantation. J’étais vraiment pressée de voir le beau magnolia stellata en place.

2014-jardin-mars

La place a été facile à trouver.Le plus fatigant est de creuser un grand trou dans ma bonne terre argileuse.

Bon, ça m’a pris l’après-midi !

J’ai aussi installé la pivoine arbustive dans son pot comme me l’a conseillé le producteur (à planter en pleine terre à l’automne).

Et je n’ai pas pu résister non plus pour installer mon petit trio tout pastel au Sous-Bois.

sous-bois

Pulmonaire « Opal », Anemone lipsiensis et Anemonella

Je vous disait un dimanche de rêve !

Bon depuis, le boulot a repris. Mais quand même ça fait du bien ce petit air de printemps au quotidien.

Premiers achats

Comme chaque début de vacances, je coure chez ma jardinerie belge. Le WE ensoleillé m’a donné des envies de jardin.

Alors j’avoue, j’ai un peu craqué.

Un peu de déco

2014-edito-02J’ai tout d’abord craqué sur un gros escargot vert anis, mais qui ne résiste pas au gel. J’avais un peu prévu de le mettre dans la maison.

Puis, au fond du magasin, avec les pots, je suis tombée sur de très belles poteries et surtout des jolies décos. J’ai failli craquer sur un grand Nain vers anis, mais j’ai fait ma raisonnable et je n’ai pris que des minis sujets.

Je les trouve vraiment craquants et normalement ils résistent au gel !

Et quelques plantes

premiers achatsBon, ça fait impressionnant comme ça, mais j’ai été plutôt raisonnable.

Seulement 60 euros de plantes, c’est plus sage que d’habitude.

Bon d’un autre coté, le jardin est encore bien trempé, le temps incertain …Après il faut trouver le temps de tout planter. Si, si, je deviens raisonnable !

Allez c’est partie pour une revue de détail . . .

hamamelis J’ai trouvé un Hamamelis intermedia « Westerstede ».

J’en avais planté un sur la Butte du Pêcher au printemps 2010, mais il est mort, je crois, après l’hiver 2012

C’est un résistant au froid pourtant.

Mais bon, la terre n’est vraiment terrible.

Je vais faire attention en plantant celui-ci à rajouter de la terre de jardin, histoire de l’aider à s’installer.

azalée japonaise

J’ai aussi craqué sur une azalée japonaise à la couleur difficilement descriptible : entre le rouge-orangé-saumoné !

Elle devrait aller s’installer au bout du jardin

avec les autres azalées à coté du forsythia.

J’ai un trou à combler !

Elle devrait être bien.

primeveres

J’ai repris des primevères à installer partout au jardin.

Celles-ci sont originales car leur floraison ne s’effectue pas au ras de sol mais en hauteur, comme les variétés eliator ou veris

Et en plus, les fleurs sont énormes et du coup, on en profite de loin.

J’ai aussi repris 5 petits pots de narcisses « Tête à tête » à installer au jardin ou en pot.

primevere gold lace~~

~~

Et pour finir, 10 pots de primevères originales !

Difficile de s’y retrouver dans les noms, les étiquettes étaient un peu mélangées. . .

A priori, celle-ci devrait être « Gold lace Black ».

Pétales noir bordurés de jaune et coeur jaune

primevere Celle-ci, je n’en ai trouvé qu’un seul exemplaire !

Pétale rouge, borduré de jaune et coeur jaune.

Il s’agirait de « Gold lace Scarlet ».

Je vais surement l’installer dans le massif du Seringat.

Quelles couleurs ! ! !

primevere

Pour finir, la primevère « Silver lace purple ».

Pétales mauves bordurés de blanc,

avec un beau coeur jaune !

Celle-là, j’en ai trouvé 4 pieds.

Je vais pouvoir les installer au jardin ou en pots !

J’ai aussi pris 2 bruyères et un petit camelia.

Bon, c’est les vacances, je vais pouvoir installer tout cela au jardin.

J’ai même déjà commencé . . . A suivre pour les photos !

Blond66 sur FB

Archives
  • 2017 (15)
  • +2016 (24)
  • +2015 (24)
  • +2014 (29)
  • +2013 (30)
  • +2012 (22)
  • +2011 (28)
  • +2010 (41)
  • +2009 (37)
Catégories
Blog au Naturel