Archive pour la categorie ‘Animaux’

Bilan 2019

La fin de l’année approche et le calme se fait au jardin.

C’est le moment d’en profiter pour faire un petit bilan de cette année 2019, sèche et chaude.

Janvier

Vue générale

Janvier démarre doucement : pas de grand froid, quelques gelées.

2019-Janvier

En détail

C’est le début des hellebores.

2019-Janvier

Fait marquant

Fin janvier, la neige s’invite. 12 cm de neige lourde auront eu raison du vieux cerisier penché. Le cerisier s’est couché sans faire de dégât.

2019-Janvier

Opka

Opka découvre la neige et comme son prédécesseur, trouve ça sympa. Il a compris que ça glissait et s’amuse tout seul !

2019-Janvier

Février

Vue générale

Pour une fois que je monte dans les chambres avec l’APN, j’en profite pour apprécier la vue générale sur le jardin. Dans quelques mois, les fruitiers cacheront la vue.

2019-Fevrier

En détail

En février, on profite des hellebores

2019-FevrierEt aussi des petits cyclamens, crocus, perce-neige

2019-Fevrier

Fait marquant

Début février, une journée sèche permet de débiter le cerisier penché en bois pour la cheminée et petits bois pour les barbecues de l’été.

2019-Fevrier

C’est le moment de faire le ménage dans la serre.

2019-Fevrier

Mais aussi dans la pépinières, la chaleur et la sécheresse de 2018 ont fait pas mal de dégâts. Après un coup de tri, il ne reste pas grand chose.

2019-Fevrier

Opka

2019-Fevrier

Mars

Vue générale

Mars est mon mois préféré. Les couleurs éclatent, pétillent …

Le ciel partagé entre soleil et nuages nous sature les couleurs au jardin, pour mon plus grand plaisir.

2019-Mars

En détail

Difficile de faire un choix dans les 300 photos de mars. Le jardin explose de couleurs.

Mais c’est le moment d’admirer les camelias et les magnolias.

2019-MarsAu fond du  jardin, un duo d’hellebores réveille le jardin, accompagné par la floraison du forsythia et le débourrement du berbéris « Diabolicum ».

2019-Mars

Fait marquant

Mars, c’est le lancement des fêtes des Plantes avec la Fête de Locon. Cette année, nous y avions convié des amis qui ont adoré l’ambiance.

J’ai fait quelques achats….

2019-Mars

Opka

Opka commence à apprécier les après-midis au jardin avec moi, mais il préfère quand nous nous occupons de lui.

2019-Mars

Avril

Vue générale

Avril est plutôt pas mal et le jardin se porte bien.

2019-Avril

En détail

Avril est certainement le mois le plus coloré au jardin.

2019-AvrilPrès de la maison, beaucoup de couleurs

2019-Avril

Fait marquant

En avril, nous installons le magnolia « Susan » que des amis m’ont offert pour mon anniversaire. Et puis, Grand Chef lui fait une jolie cage pour le protéger de Opka.

2019-Avril

Opka

Opka connait bien son jardin et ses chats. Il ne peut s’empêcher de les taquiner !

2019-AvrilEt aussi, il adore nous aider dans les travaux d’entretien : il transporte mes déchets de taille partout dans le jardin, avec un grosse préférence pour les bambous !

 

Mai

Vue générale

Le jardin est très en forme ! Il faut dire que le mois de mai n’est pas très chaud ni trop ensoleillé : parfait pour le jardin et pour les travaux printaniers.

2019-Mai

En détail

En mai, je craque sur une petite vivace qui semble apprécier mon jardin : le geum ou benoite

2019-Mai« Cocktail gimlet » (jaune pâle), « Mai Tai » (saumon), « Tequila Sunrise » (jaune foncé) et un cultivar orange sans nom.

Fait marquant

Les Saints de Glace sont passés. C’est le moment de mettre en place au potager. Alors j’installe les tomates, courgettes, cornichons et aussi 3 pieds de bettes (nouveauté 2019).

2019-Mai

Opka

Opka apprécie aussi le mois de mai. Il fait même parfois un peu chaud pour sa grosse fourrure.2019-Mai

Juin

Vue générale

Juin démarre fraichement et humide. Mais les températures montent et la fin de mois est caniculaire.

Le jardin apprécie.

2019-Juin

En détail

Juin est le mois des roses. Cette année, la floraison des rosiers démarre avec l’arrivée du temps sec et du coup, nous profitons longtemps des floraisons.

2019-Juin

Fait marquant

Cette année, nous nous occupons de la taille des haies un peu plus tôt que d’habitude. Pour la taille des troënnes, nous avons un peu souffert sous 30°C.

2019-Juin

Opka

Il fait trop chaud pour Opka qui cherche les coins d’ombre. Mais il a toujours un peu d’énergie pour taquiner ses chats !

2019-Juin

Juillet

Vue générale

Juillet n’est pas le meilleur moment pour le jardin. Mais cette année, la sécheresse et la chaleur ont cuit le jardin.

Nous avons battu le record de 2018 pour la température avec 41.4°C en 2019 contre 37.6°C en 2018.

2019-JuilletLe gazon a triste mine, mais je sais que, quand l’eau reviendra, il reprendra vie. Pour le reste …

En détail

Il y a quand même quelques plantes comme les hémérocalles qui se moquent du temps sec et nous offrent leurs grandes fleurs colorées.

2019-Juillet

Fait marquant

Sur une journée, le jardin a grillé ! Impressionnant.

Un soleil de plomb du matin au soir. Les feuillages les plus exposés n’ont pas résisté.

2019-JuilletEt le vieux pêcher n’a pas supporté : une grosse branche a craqué.

2019-Juillet

Opka

Opka trouve qu’il fait trop chaud et limite ses sorties au jardin : il n’y a plus beaucoup d’herbe fraiche pour se coucher.

2019-Juillet

Août

Vue générale

Août a bénéficié d’une trêve : 2 semaines de fraicheur et de pluie pendant notre absence. Du coup, le jardin se réveille un peu.2019-Aout

En détail

Le jardin semble triste : les feuillages et le gazon ne sont pas très en forme. Mais coté floraison, il y a encore de quoi se régaler.

2019-AoutIl n’y a que les geraniums vivaces qui ne donnent pas signe de vie : aucune floraison en 2019, sachant que les floraisons avaient été moyennes en 2018.

Fait marquant

Les températures remontent franchement fin août : 33°C sous abris, impossible de travailler au jardin (de toutes façons, la terre ressemble à du béton).

2019-Aout

Opka

Opka adore les bambous ! Alors quand un bambou dépasse du massif, Opka n’hésite pas à le tailler, à sa manière !2019-Aout

Septembre

Vue générale

Septembre est encore chaud et sec. Les quelques gouttes du mois d’août sont oubliées.

2019-Septembre

En détail

Les fruits murissent mais ne grossissent pas beaucoup.

2019-Septembre

Fait marquant

Après une semaine de pluie intense, le jardin reprend vie.

2019-Septembre

Opka

Opka n’en peut plus de la chaleur et cherche les coins restant frais.2019-Septembre

Octobre

Vue générale

Même si octobre offre encore de belles journées, les nombreuses pluies ont permis au jardin de reprendre des couleurs.

2019-Octobre

En détail

C’est le moment d’apprécier les asters. Cette année, les floraisons sont plus tardives et moins importantes que d’habitude.

2019-Octobre

Fait marquant

Dans le Sous-Bois, un prunier n’a pas supporté la sécheresse et a craqué.

2 arbres en moins : il va falloir envisager de replanter si nous voulons encore profiter d’ombre le matin.

2019-Octobre

Opka

Opka m’attend ! Dès que j’enfile mes affaires de jardin, Opka m’attend à la porte.

2019-OctobreLui aussi est en triste état. Je n’ai pas réussi à le brosser régulièrement, son poil forme des bourres énormes. Il faut vraiment s’en occuper.

Novembre

Vue générale

Le jardin semble avoir récupéré et nous offre ses couleurs d’automne.

2019-Novembre

En détail

C’est le moment de profiter des couleurs des feuillages.

2019-Novembre

Opka

Avec Grand Chef, nous avons passé tous nos temps libres sur Opka. Il reste encore quelques bourres mais dans l’ensemble, c’est mieux. Et Opka apprécie !

2019-Novembre

Décembre

Vue générale

Ni beau, ni mauvais, mais le jardin apprécie ce régime d’averses et se prépare pour l’année prochaine.

2019-Decembre

En détail

Le jardin est encore coloré avec les feuillages mais aussi les premiers hellebores.

2019-Decembre

Fait marquant

A l’approche de Noël, la maison change de look et donne une autre ambiance au jardin.

2019-Décembre

Opka

Opka profite entre sorties au jardin et farniente à la maison. Le brossage/bain de novembre lui a fait beaucoup de bien.

2019-Décembre

Bilan de l’année

Après cette nouvelle année sèche et chaude, le bilan est plutôt mitigé.

Au premier regard, le jardin semble avoir résisté mais les séquelles sont profondes.

Coté arbre : nous avons eu pas mal de casse.

Certes le prunier et le cerisier avait plus de 25 ans, mais c’est évident que ces 2 dernières années, très sèches, ne les ont pas aidés.

Coté arbuste : pas vraiment de casse.

Mais cette année encore, les hydrangeas ont cuit et nous n’avons pas profité de leur floraison. Je me demande même si je ne vais pas finir par les arracher !

Le callicarpa bodinieri « Profusion » a aussi souffert et ne nous a pas offert ses belles perles mauves.

Coté vivace : floraison moins importante ou inexistante

De manière générale, les vivaces ont bien fleuri. Les fleurs n’ont pas été abimé par les pluies mais parfois grillé par le soleil brûlant.

Par contre, du coté des géraniums, tous ceux installés en plein soleil n’ont pas fleuri et je me demande même si le pied a survécu. Les 2 étés chauds auront eu raison d’eux, j’en ai peur.

Du coté des asters, les floraisons ont été moins importantes que les années précédentes, surtout pour les plants installés en plein soleil, ceux installés plus à l’ombre ou dans des coins plus frais ont plutôt bien donné.

Coté fruit : récolte mitigée

Les fruitiers ont plutôt bien donné. Pas de gelée tardive. Par contre, les fruits ont eu beaucoup de mal à grossir.

Coté potager : récolte minimale

Je n’ai pas d’eau au potager. Il faut que je traverse la moitié du jardin avec mes arrosoirs. Alors j’ai vite abandonné les arrosages et les récoltes s’en sont ressenties.

Coté animaux : la désertification

Je ne pense pas que ce soit une conséquence de la météo mais je ne peux faire ce bilan sans parler des habitants du jardin.

Moins d’oiseaux

Nous habitons cette maison depuis 25 ans et nous avons vu baisser au fil des années les visites de nos amis ailés.

Les merles ont quasiment disparu du jardin. Avant ils étaient au moins une dizaine à se promener dans le jardin et à se régaler de vers de terre bien gras. Aujourd’hui, quand je vois un merle sur la journée, je suis contente.

Les mésanges débarquaient par dizaines dans les fruitiers devant la maison. Aujourd’hui, si un groupe de 4-5 mésanges se présentent, c’est le maximum. Même constat pour les mésanges à longues queues.

Par contre pour les espèces plus solitaires, il semble y avoir moins de disparition. Nous voyons toujours régulièrement un geai ( à une époque, nous avons vu un couple avec un petit). Un pic-vert vient régulièrement nous rendre visite. Et j’ai toujours pour m’accompagner au jardin un joli rouge-gorge.

Nous avons toujours une pipistrelle qui tourne sur la terrasse. Nous devons lui installer un abris en espérant en attirer d’autres.

Si certains oiseaux disparaissent, d’autres apparaissent ! Il s’agit de la perruche verte à collier. Nous avons un couple dans le quartier et les entendons souvent. Mais nous ne faisons rien pour les accueillir au jardin.

Il reste les grands corbeaux qui règnent en maitre sur les derniers grands arbres du quartier et les combats de territoire sont nombreux avec les pies et aussi les mouettes (sédentarisées à 60km de la mer).

Du coté des animaux terrestres, tout est plus calme aussi.

Au début du jardin, je me battais contre une horde de lapins ( j’ai compté jusqu’à 12 lapins dans le jardin). Maintenant, je n’en vois plus jamais. Bon, j’avoue que je ne me plains pas de leur absence, mes plantations s’en portent mieux !

Du coté des hérissons aussi, nous avons perdu. Au début du jardin, j’en avais comptabilisé 3 qui venaient profiter de la gamelle de croquettes des chats. Nous avons eu quelques années de gros travaux autour de nous et nous n’avons plus vu de hérisson. Mais en 2019, un petit est venu se nourrir des croquettes des chats. Après l’été, je ne l’ai pas revu.

En réfléchissant, je n’ai plus de taupe. Je ne m’en plains pas. Mais je sais que la présence d’un chien a tendance à les éloigner.

 Du coté des insectes, c’est la cata !

Il n’y a plus rien. A chaque fois que je fais le tour du jardin, je déprime.

Il n’y a plus d’abeille. Début mars, j’ai vu arrivé quelques abeilles, mais elles ont vite disparu, surement avec l’arrivée des premiers traitements dans les champs.

Pour les papillons, ce n’est pas mieux. En 2013, j’avais fait un article sur les papillons communs du jardin. Je ne pourrais pas refaire cet article aujourd’hui, car il n’y a plus de papillon.

Par contre, nous avons plus régulièrement des guêpes.

Heureusement, pour le moment, nous n’avons pas encore de frelon asiatique ou de moustique tigre.

Tout ça pour dire que nous sommes inquiets sur l’avenir en général, mais aussi sur l’avenir du jardin.

Opka

Je ne peux commencer à vous parler de Opka, sans vous parler de Virus !

Virus

Virus, notre chien depuis 13 ans, est parti rejoindre son chat Gaspard au Paradis des animaux. Un grand vide s’est installé dans la maison, malgré la présence de nos 2 chats (Miss et Bob).

2018-Edito-02-11

Virus était un Nizziny ( polski owczarek nizinny ) ou Berger Polonais des Plaines.

Il y a 13 ans nous ne connaissions pas cette race de chien. Mais après le décès de Jade, notre Huski, nous avions promis aux filles que nous reprendrions un chien. Et pour ne pas sombrer dans la tristesse, en famille, nous avions mis sur papier les caractéristiques que nous souhaitions pour le futur chien :

  • de préférence un chien de berger
  • de taille moyenne
  • avec plein de poils (nous et surtout moi préférons les chiens à poils longs)
  • sympa avec les enfants
  • joueur (après un Huski, les filles alors âgées de 10 et 12 ans avaient envie d’un chien qui joue)
  • câlin
  • pas trop bavard

Avant le Huski, nous avions eu un Briard et nous avions beaucoup aimé ce chien, mais sa  grande taille nous freinait un peu. Après quelques recherches sur internet, nous avons découvert le Nizziny, ressemblant beaucoup au Briard, mais au lieu de faire 70cm au garot, le Nizziny est un chien de taille moyenne avec 50cm au garot et 24kilos pour les mâles. Quelques coups de téléphone et nous voilà partis découvrir le Nizziny chez une éleveuse de la région.

Nous avons craqué et réservé un petit de la prochaine portée. Nous sommes retournés plusieurs fois voir les petits les 2 premiers mois et enfin, nous sommes rentrés avec un petit mâle Virus.

Et nous avons eu plus de 13 ans de bonheur avec ce chien qui a dépassé toutes nos attentes.

Le Nizziny est vraiment un chien exceptionnel avec une très bonne mémoire. Ce qui est acquis l’est pour toujours ! Alors l’éducation du chiot est importante pour limiter son exubérance et en faire un chien de ville très agréable.

Son plus gros défaut est sa gourmandise. Sur ce point, il faut aussi rester ferme: tout ce qu’il goute est mémorisé et devient sujet de convoitise ! Alors, si nous souhaitons manger les fruits du jardin, il ne faut surtout pas lui faire gouter !

Si vous voulez découvrir la vie de Virus, vous pouvez le retrouver !

Opka

Alors après le départ de Virus, nous étions tous d’accord pour reprendre un Nizziny.

J’ai refait quelques recherches pour trouver un élevage (beaucoup d’élevages ont disparu en 13 ans) et j’en ai trouvé un au nord de Paris, le Clos de l’Igloo. Et justement il restait 3 chiots sur une portée de 8.

2018-Opka

Mi-avril, nous sommes allées les voir. Difficile de choisir ! Ils sont tous les 3 adorables. Nous avons choisi celui du milieu. Ensuite, il a fallu réfléchir sur un nom commençant par « O » et à consonance polonaise. Après un bon brain-storming, nous sommes tombés d’accord sur OPKA !

Arrivée à la maison

Nous sommes allées chercher notre boule de poils le 1er mai. De retour à la maison, nous le laissons prendre ses repères.

2018-Opka-MaiEt il les trouve rapidement, ses repères ! Opka trouve que le dessous de la table est rassurant et y emmène tous ses jouets !

Après le repas, nous profitons pour faire un tour-découverte du jardin

2018-Opka-Mai1

Opka n’est pas craintif, mais sur ses gardes. Il joue avec les filles et se pose comme si il mémorisait les lieux.

Première surprise :

2018-Opka-Mai2La rencontre avec Miss !

Opka a rapidement fait connaissance avec Miss, la vieille ronchon de la maison. Elle lui a d’ailleurs franchement fait comprendre qu’elle n’était pas ravie de sa présence.

Mercredi 2 mai.

La première nuit de Opka a été parfaite : pas de pleur, ni de pipi, ni de caca dans la maison ! Pas mal pour une première nuit dans un lieu inconnu.

Le matin, nous le sortons régulièrement dans le jardin près de la maison. Il comprend très bien l’ordre « pipi ». Par contre, il faut être vigilant car le jardin est en hauteur par rapport à la terrasse et c’est dangereux pour Opka qui ne mesure pas tous les dangers.

Après déjeuner, nous sortons avec ma cadette pour un grand tour du Jardin.

2018-Opka-Mai3Opka s’arrête et regarde le fond du jardin. C’est grand pour un chiot de 9 semaines. Il semble analyser la situation. Puis il se remet sur ces 4 pattes et commence à renifler partout. Ca sent bon le gazon. Alors confiant, Opka continue d’avancer avec nous !

Le jardin est grand et il fait chaud….

2018-Opka-Mai4Arrivé au massif du Seringat, Opka profite de l’ombre du Prunus pour se coucher, fatigué par la longue marche au soleil. Je savoure cet instant en me rappelant que Virus adorait cette place au jardin.

Audrey arrive à le motiver pour venir jusqu’à la serre où il apprécie de suite la bonne ombre fraiche des arbres !

2018-Opka-Mai5Comme c’est bon toute cette herbe verte et tendre. Opka savoure, tout en restant en alerte de tous ces sons et odeurs inconnus !

Au bout d’un moment, il reprend son périple à la découverte de nouvelles aventures.

2018-Opka-Mai6Mais il revient vite au pied de sa petite (enfin plus si petite que ça ! ) maitresse pour un câlin rassurant.

Nous reprenons notre tour. J’en profite pour savourer le printemps au jardin.

2018-Opka-Mai7J’en profite aussi pour expliquer à Opka les limites de son territoire et du mien !

De retour près de la maison, Opka retrouve le grand bac à eau.

2018-Opka-Mai8Ce petit coin est toujours à l’ombre et l’eau y reste très fraiche. Virus adorait y boire, ainsi que les chats et les oiseaux du quartier !

Opka se sent encore un peu d’énergie pour une nouvelle découverte !

2018-Opka-Mai9Audrey lui propose une balle de tennis et Opka comprend vite, va la rechercher et la ramène, surtout pour revenir près de sa maitresse. Mais pour un début, c’est pas mal !

Pour le moment, il est grand temps de se reposer. Opka est encore un bébé et a aussi besoin de beaucoup de longs sommes pendant lesquels il fait des rêves bien agités !

Samedi 5 mai

Les nuits précédentes se sont bien passées.

Ce samedi, je n’ai pas été assez rapide entre les mots et les gestes : le temps de prendre mon blouson, au mot « pipi », Opka s’est exécuté dans la maison. Nous sommes sortis tout de suite et Opka a fait sa promenade digestive sans moi. Je le laisse au début du jardin, il part faire son tour et revient fièrement à la maison (mot qu’il reconnait déjà bien).

Opka découvre le début du jardin près de la terrasse et nous le surveillons pour qu’il ne tombe pas du mur.

2018-Opka-Mai10Il découvre vite un coin plus frais et commence à creuser un trou pour s’y installer. Mais non, nous ne sommes pas d’accord. Le jeu n’est plus drôle alors Monsieur Opka nous montre qu’il se débrouille assez bien avec les marches, enfin quand il fait attention !

Après ces émotions, c’est le temps des câlins…

2018-Opka-Mai11Opka adore les papouilles. Ca tombe bien, nous adorons aussi !

Enfin de journée, Opka est plus calme.

2018-Opka-Mai12Et Bob, le matou, accepte qu’Opka vienne se coucher près de lui, enfin au pied du canapé !

L’ambiance est plus sereine qu’avec Miss, la ronchon. Bob était très proche de Virus et cherche un ami. Mais Opka est encore bien agité. Laissons leur un peu de temps, ça ne fait que 4 jours qu’ils se connaissent !

Dimanche 6 mai

Nuit et matinée tranquille. Opka se comporte bien et comprend vite. Mais il a déjà un caractère bien trempé et nous retrouvons en lui beaucoup du caractère de Virus. Il n’y a pas de doute : Opka est un vrai nizziny !

opkaIl fait un temps magnifique.

Nous en profitons pour passer la journée au jardin.

OpkaOpka hésite !

Pour aller au jardin, il faut traverser la terrasse.

Et c’est très chaud pour ses petits coussinets.

Après quelques encouragements, Opka nous rejoint au jardin, à l’ombre des arbres !

 

Il fait bon à la fraiche des arbres et Opka fait une partie de cache-cache avec Bob.

2018-Opka-Mai13

Une autre partie de cache-cache entre les bacs mobiles.

2018-Opka-Mai15Sentir les odeurs, réfléchir et se lancer … quelle activité !

L’après-midi se passe à explorer le jardin pour Opka et à prendre des photos pour moi !

2018-Opka-Mai14Pour les photos, ce n’est pas toujours facile : Opka est bien actif !

Mais j’ai réussi quelques jolis portraits.

2018-Opka-Mai16Depuis l’arrivée d’Opka, l’APN a repris du service pour d’autres photos que celles du jardin !

Après ces premiers jours avec Opka, nous sommes ravis.

Opka est un bon chiot et promet d’être un bon chien (si nous veillons à son éducation). Mais surtout, la maison et le jardin sont à nouveau animés par une belle boule de poils.

 

Gaspard

Depuis mercredi, la famille s’est agrandie !

GaspardNous avons accueilli un petit chat roux.

Pendant les 2 semaines de vacances scolaires, ce petit chat est venu squatter au jardin et aussi se nourrir dans les gamelles de Miss et Bob.

Nous avons d’abord essayé de le chasser.

Mais mon ainée n’a pas pu s’empêcher de faire amie avec lui : il est adorable et demande plein de caresses (sous-entendu : on le garde ?! )

Alors, après recherches en tous sens,

attente de la fin des vacances (si jamais ses maitres étaient en vacances),

vérification de non puce électronique,

nous avons décidé de garder ce petit rouquin très attendrissant.

Miss et Bob font un peu la tête, mais ça s’améliore …..

A la conquête du Jardin

Gaspard

Gaspard est très curieux et

vient faire son tour avec moi jusqu’au bout du jardin.

Il ne lui a fallu que quelques jours pour avancer jusqu’au fond du jardin.

La première fois, il s’est arrêté à mi-chemin et a grimpé tout en haut de la tour du toboggan.

La seconde fois, il venu avec moi jusqu’au bout et a visité la serre !

En tous cas, chaque espace du jardin est un espace de découverte.

 

Gaspard  Gaspard reconnait bien son nouveau nom.

Dès que je l’appelle, il arrive aux pieds !

J’ai essayé pour prendre une photo mais il faut être rapide avec cette petite bête bien dynamique !

En tous cas, j’ai de la compagnie animée pour faire mon tour de jardin.

Mais il faut aussi faire attention à ses pieds car il a vite fait de me faire un croche-pied !

 

 

 

GaspardIl a aussi découvert les petits coins confortables  au Jardin !

Ici, dans la bordure du massif Overdose,

légèrement à l’ombre !

Il a aussi découvert les coins sympas de la maison,

surtout les coins préférés de Miss et Bob qui boudent un peu du coup !

Gaspard s’amuse aussi beaucoup dans le gazon.

Il court dans tous les sens, saute après un insecte, se jette dans l’herbe.

 

GaspardVoilà pour un peu d’animation au jardin et à la maison.

Les vacances « vues » par Virus

Cette année, je laisse la parole à Virus, mon adorable Nizinny, le soin de vous résumer les Vacances.

Cette année était une année délicate pour lui : c’était ses premières vacances comme chien non voyant et il a assuré !

20140806_0058Assuré ! Yes

Dixit ma Maitresse !

Et pourtant, ce n’était pas facile.

Vous imaginez, vous, tout ce stress.

Une journée de préparatifs où je les entends tous tourner et s’agiter dans toute la maison.

Ensuite, c’est une nuit de voiture pour arriver enfin… dans notre camping habituel !

Et c’est pas fini, encore une journée pour s’installer.

2014 Virus
Difficile de prendre ses repères.

Mais une fois que tout est installer,

je retrouve avec plaisir …

La chaise que mes maitres ont gentiment emmenée pour moi !

Le sol est un peu humide

et j’apprécie de rester au sec !

2014 Virus
Bon, je n’ai pas autant de chance que Belga.
~

Elle a le droit au grand luxe.

Un hamac rien que pour elle !

J’abuse un peu…

~
Normalement, c’est pour son maitre,

mais elle en profite quand il n’y est pas !

~~

Un peu de sorties

Bon, ma maitresse avait un peu la bougeotte cette année.

Nous sommes donc partis, direction le Gard et plus précisément Anduze, de l’autre coté de la barrière de Cévennes.

Encore 2 heures de virages ! D’un autre coté, je ne râle pas trop, j’ai toute la banquette arrière pour moi !

La bambouseraie.

Nous avons commencé notre virée par une sortie à la Bambouseraie. Une chaleur étouffante et des bambous…partout !

2014-meyrueis

Ma maitresse a adoré.

2014 Virus Et j’exagère un peu,

il n’y a pas que des bambous,

mais quand même !!!!!

Avec Grand Chef,

pendant que ma maitresse faisait le tour de la serre,

nous avons profité d’un peu de repos,

devinez ou ?

Au milieu des bambous …

2014 Virus~~

Malgré tous ces bambous,

il a fait très chaud.

~~

Après une bonne heure et demie de marche,

j’étais ravi de retrouver ma gamelle !

~~

Je n’ai même plus le courage de me lever pour boire !

~~

Ensuite, on reprend la voiture pour quelques kilomètres en direction d’Alès, pour retrouver des amis de mes maitres.

Près d’Alès

2014-meyrueisIci,c’est le pays du soleil et des olives !

Il n’y a rien d’autre à faire qu’ écouter les cigales et le temps passer !

2014 Virus Et je me suis vite mis à l’ambiance locale avec les compagnons de la maison.

J’ai même trouvé un bar comme à la maison et j’avoue,

j’ai savouré la climatisation (mais pas ma maitresse ! ).

Le chat a vite capté que je ne voyais pas et surtout que je ne m’intéressais pas à lui (mais bien plus à ses croquettes).

Avec Cheyenne pas de souci non plus et on était d’accord pour dire qu’il faisait trop chaud pour se dépenser !

Après une journée, nous reprenons la route !

Zut !

Je commençais juste à m’habituer au lieu !

Visite chez Melle Brindille

2014 VirusAprès une heure de voiture,

nous arrivons chez Melle Brindille et M Brouette.

Je ne suis jamais venu.

Je découvre un lieu complètement inconnu

et des nouveaux amis !

Je trouve assez vite mes  repères en restant près de mes maitres.

Puis je m’éloigne doucement à la découverte de ce nouveau lieu.

Je me débrouille assez bien pour me repérer.

J’ai vite fait ami avec Simon, le chien de la maison.

2014 VirusNous avons même joué ensemble.

Simon a vite compris que je ne pouvais courir comme lui et s’est mis à mon niveau .

Nous nous sommes faits une super partie !

Par contre, le chat m’a évité tout le temps !

Il n’a pas compris que je savais vivre avec les chats

et que de toutes façons je ne le voyais pas !

En tous cas, c’était une belle journée !

Même pour mes maitres … qui, du coup, sont partis tardivement et j’ai du patienter jusque 21h pour retrouver mon camping et ma gamelle !

Sortie Caussenarde

Sortie pas trop loin : 14 km de virages et nous remontons de la vallée de la Jonte sur le Causse Méjean. Mes maitres disent qu’il est bien vert cette année.

Nous arrivons dans le village de Papy qui y vit une partie de l’année pour gérer ses chambres d’hôtes. Ici aussi, c’est bien vert.

2014-meyrueisLes humains apprécient la rénovation du bâtiment.

2014 VirusMoi, je profite largement de la pâture bien verte.

Retrouver la sensation du « gazon ».

Pouvoir se promener sans danger.

Profiter des parfums du Causse

Faire des roulades…

Je vous le dis : un vrai bonheur !

Bon, ça n’a pas duré.

Ensuite, c’était soirée restaurant et là, ceux sont les humains qui se sont régalés !

Et du repos

Avec les copines, Belga la setter anglaise et Urka l’épagneule bretonne, nous avons nos petites habitudes en vacances.

2014-meyrueisPas de prise de tête entre nous, il y a des chaises pour tous.

Dur les vacances !

Vous voyez, ma maitresse a raison, j’ai assuré !

Même pour retrouver ma chaise, je suis le plus rapide ! ! !

Du blanc

C’est de saison !

Et tellement attendu en ce mois de janvier !

Le mois de décembre a été humide et doux. Les températures sont rarement descendues en dessous de 5°C. Le jardin a bien profité des nombreuses pluies voir bruine … Même les petites bêtes apprécient : les limaces me dévorent les rares fleurs de primevères !

Alors oui, je l’attends ce petit froid de l’hiver qui apporte enfin un peu de ciel bleu et de soleil !

20130113_0062Les températures sont descendues assez doucement et la neige est tombée en légère bruine laissant une fine couche de blanc sur le jardin. Impeccable pour protéger le jardin du froid.

Il Fait froid

Les animaux ne s’y trompent pas et préfèrent profiter des canapés

2013-janvierTrop dur la vie des animaux . . .

Enfin !

Enfin du froid et une bonne excuse pour rester au chaud.

Alors moi aussi, je cocoone et  j’en profite pour avancer sur mon jardin virtuel.

Coté massif : j’ai avancé sur les massifs derrière la piscine, le long de la haie et le Sous-bois.

Coté promenade : j’ai enfin terminé Novembre et Décembre.

Bonne promenade

2011

Les animaux de la maison vous souhaitent

une excellente année

2011 !

20101219_252

~~

Que cette nouvelle année

vous apporte

Chaleur et Tendresse . . .

20101101_213~~

~~

Soleil pour

le Jardin et la Santé

~~

~~

20101226_548~~

Beaucoup de temps

à partager avec

ceux que vous aimez . . .

20101219_271

~~

~~

~~

avec  Gaité et Humour

~~

~~

Bob, Miss et Virus

~~

Quant à moi, je  souhaite à vous tous qui passaient par là, régulièrement ou par hasard, des milliers de petits bonheurs auprès de tous ceux qui vous sont chers.

Bonne année 2011.

Bob et Virus

Aujourd’hui pas de photo du jardin !  Comme beaucoup, le WE s’est passé sous la pluie.

Impossible de faire un tour au jardin avant dimanche après-midi.

Enfin, ça n’ a pas empêché Virus et Bob de profiter du jardin avec Elliot, border collie venu passé le WE avec ses maîtres normands !

Dans la maison, tout le monde  a cohabité joyeusement, sauf Miss qui a fait sa ronchon. Par contre, en fin de WE, tout le monde est  d’accord …

Pour squatter les canapés !

2010-11-virusEt oui, ç’est dur la vie des animaux à la maison. Il faut se partager le canapé !

Bob était le premier installé. Puis Virus est venu s’installer doucement. C’est aussi son canapé !

Une petite sieste, ça retape !

Bob au Jardin

Des nouvelles de Bob

Aujourd’hui Bob a bien grandi. Il est maintenant aussi grand que Miss. Il a été castré la semaine dernière. Et il a donc droit de sortir. Doucement . . .

bob

Il est moins fier. Lui qui guette devant la baie depuis des semaines, le voilà hésitant . . .

J’y vais, j’y vais pas …Bon, c’est tentant quand même !

bob~~

~~

En suivant les traces de Miss, Bob arrive jusqu’ au bout de la terrasse.

~~

Nouvelles interrogations …

~~

Mais toute cette belle herbe verte est tentante.

~~

bob

~~

Concentré

C’est rigolo de le regarder découvrir le jardin.

~~

Son air curieux mais sur ses gardes …

~~

Le moindre bruit l’interpelle, il ne sait plus où donner de l’oeil.

~~

~~

Et puis, Miss vient à sa rescousse et l’emmène au jardin.

bob Étonnamment, Miss a eu beaucoup de mal à accepter Bob à la maison et au jardin, elle semble joyeuse et le taquine.

J’espère surtout qu’elle lui expliquera les dangers !

Bon, ce qui est sûr, c’est que le jardin, ça fatigue. Depuis que Bob sort un peu, il est beaucoup plus calme à la maison, voir franchement fatigué !

C’est bien aussi un peu de calme à la maison !

Nouvel arrivant

Devinez qui s’installe à la maison ?

BOB . . .

Un petit, minuscule chaton que ma grande a trouvé dans les champs derrière la maison.

bob

Bob et Virus

~

La rencontre avec Virus se passe très bien.

~

Bob est certes un peu effrayé par la grosse bête et crache un peu.

~

Mais Virus connait les signes et s’éloigne un peu, puis revient doucement.

En fin de soirée, la cohabitation est déjà bonne !

miss~

~

Par contre, il y en a une qui fait franchement la tête.

Miss ne cesse de grouler et cracher !

~

Contrairement à Virus, elle n’est pas ravie de voir un nouvel arrivant à la maison.

~

L’ambiance est franchement plus froide entre chats!

~

~

En tous cas, Bob a vite trouvé ses repères dans la maison :  la gamelle, la caisse et surtout les petits coins douillets !

2010-06-bobIl ne lui reste qu’à prendre un peu de poids, 700g, c’est léger, et d’attendre patiemment ses 6 mois pour enfin pouvoir mettre la truffe dehors. D’ici là, il y aura les vaccins et la stérilisation !

Comme pour Miss, je veux bien accueillir un et maintenant 2 chats mais pas question de  se laisser envahir, et comme nous n’avons pas l’âme de fossoyeur, nous préférons éviter les naissances. Je sais, Bob est un petit mal, mais pas question d’aller procréer partout et en plus, selon le vétérinaire, un chat castré a une moyenne de vie plus longue de 2 ans que les chats non castrés. Alors quand on aime ses animaux . . .

Enfin, depuis son arrivée, la maison vit au rythme de Bob et des ses jeux ! C’est difficile de faire autre chose que de regarder ce pitre …

PS : merci à Silène, j’ai enfin trouvé ce que je cherchais avec Picasa. C’est un vrai amusement que de réaliser des mosaïques de photo, bien plus simple qu’avec PhotoShop !

Virus et la neige

Samedi se réveille sous une neige fine et cristalline et un vent glacial ! Le jardin blanchit doucement …

vue générale

Le vent tombe dimanche. Les températures remontent. Le ciel est encore gris et quelques rares flocons tombent …C’est le bon moment pour une sortie.

Virus en profite pour faire le clown dans la neige . . . Debout, assis, couché, demi-tour !

virus virus

Une partie de baton avec Grand Chef !

virus virus

Et pour finir une petite partie de balle … Enfin, Monsieur Virus se fait une petite partie tout seul, il n’est plus question de courir … Ca fatigue le grand air !

Virus

L’année commence bien, Virus aime bien la neige !

Blond66 sur FB

Commentaires récents
Archives
  • 2020 (1)
  • +2019 (12)
  • +2018 (13)
  • +2017 (16)
  • +2016 (24)
  • +2015 (24)
  • +2014 (29)
  • +2013 (30)
  • +2012 (22)
  • +2011 (28)
  • +2010 (41)
  • +2009 (37)
Catégories
Blog au Naturel