Archive pour la categorie ‘Scène d’été’

En Rose et Jaune

Il fait beau, il fait chaud …. mais toujours pas d’eau !

Le jardin souffre un peu, mais un massif au fond du jardin s’en sort plutôt bien. C’est la butte du pêcher !

Butte du PêcherCe massif est dédié aux roses et aux jaunes. Et en ce moment, il est franchement coloré.

Du jaune

Butte du Pêcher   Le plus présent en ce moment, le jaune des fleurs de de l’alchemille mollis.

Des fleurs légères et vaporeuses qui forment des gros nuages de jaune.

L’alchemille se resème généreusement et j’en profite pour en installer partout dans le massif !

Butte du PêcherToujours en jaune, les phlomis nous offre leur floraison étagée.

Cette floraison est originale et surtout durera jusqu’à l’automne.

C’est une plante qui ne craint pas la sécheresse et effectivement, en ce moment, elle se porte plutôt bien !

Butte du Pêcher  Encore du jaune avec l’hémérocalle « Stella de Oro ».

Une hémérocalle plutôt naine, mais très généreuse !

C’est une des premières hémérocalles que j’ai introduit au jardin.

Depuis je l’ai divisé et installé un peu partout !

Un autre jaune s’est installé dans le massif, il s’agit de la molène Bouillon-Blanc.

C’est une jolie  sauvageonne qui forme des longues tiges couvertes de petites fleurs jaunes (vous pouvez la voir sur la première photo à droite du massif).

 

Du rose

Butte du Pêcher   Du coté des roses, je craque sur les fleurs du très beau géranium « Catherine Deneuve ».

C’est une obtention de Thierry et Sandrine Delabroye aux fleurs en étoiles rose foncé.

Associé à l’alchemille, c’est un vrai bonheur !

Butte du PêcherToujours en rose, mais plus soutenu, les fleurs de la lychnis coronaria sont hypnotiques !

Comment rester insensible devant cette fleur qui brille au soleil ?

Elle se resème généreusement au jardin et forme des belles touffes au feuillage gris.

Butte du Pêcher  Tout aussi classique, les ancolies apportent beaucoup de légèreté dans le massif.

Cette version à longs éperons roses est un semis du jardin.

C’est toujours un grand plaisir de découvrir les semis des ancolies qui sont rarement fidèles aux parents mais toujours très originales !

Butte du PêcherPour le rose pale, c’est le petit rosier « The Fairy » qui s’en charge.

Ce rosier est une bouture que j’ai prélevé sur un rosier près de mon travail.

Il est très généreux et jamais malade !

Butte du Pêcher  Au fond du massif, un petit arbuste prépare sa floraison en rose.

Il s’agit de la spirée « Anthony Waterer ».

Elle sera bientôt complètement couverte de fleurs.

Un vrai régal !

Après la floraison, une petite taille permet de la voir refleurir à l’automne.

Et avec les tailles, il est facile de faire des boutures pour les amis !

 

Voilà pour un petit tour au milieu des Roses et des Jaunes !

Le jardin en Juillet

L’été a eu beaucoup de mal à s’installer, mais depuis quelques jours la chaleur est présente et le jardin se réveille après des semaines de fraicheur et d’humidité.
vue générale
Je vous emmène faire un tour ….

Carré Gauche

Carré GaucheDans Carré Gauche, les géraniums « Kasmir Blue » et « Orion » sont toujours en fleur en compagnie du rosier « Sunny Rose » et de l’hémérocalle « Double River Why ».

Carré Gauche

Carré Gauche
Ambiance toute douce pour ce massif !

 

Carré Droit

Carré DroitC’est toujours l’heuchère « Caramel » qui tient la vedette dans le massif, accompagnée cette année, par les astrances qui ont franchement apprécié le temps humide et fleurissent généreusement.

Sous-Bois

Sous-BoisAu Sous-Bois, les feuillages sont encore en pleine forme. Eux ont aussi ont savouré l’humidité des mois précédents.

Quelques beautés viennent éclairer tout ce vert, comme les grosses panicules de l’hydrangea « Vanille-Fraise » qui sont encore vanille et les fleurs tout en légèreté du schizophragma.

Sous-Bois  Sous-Bois
Une autre beauté toute récente au jardin

Sous-Bois
Il s’agit de l’hosta « White Feather » acheté à Celles au printemps,

qui démarre avec un feuillage blanc qui devient tout doucement vert.

Comme je ne savais pas où l’installer, je l’ai installé en pot.

Et je suis plutôt contente du résultat !

Il s’est bien étoffé depuis qu’il est en pot et en plus, un peu de hauteur permet de bien l’apprécier.

Et son feuillage blanc répond bien aux fleurs de « Vanille-Fraise ».

Rond’O

Rond'ODu coté de Rond’O, tout le monde est en forme.

Dans la petite bassine, le myosotis blanc et l’arum calla sont en fleur.

Rond'O   Rond'ODans la grande barrique, le nénuphar me prépare une fleur.

Le Long de la Haie

Le long de  la haieCette année, les hydrangea ne souffrent pas encore de la sécheresse.

Les hostas sont en pleine forme, même pas grignotés par les limaces (juste par la tondeuse !). Délicatement posé sur l’hosta,ce sont les fleurs de l’erigon « Quakeress » .
Le long de  la haie  Le long de  la haie

Overdose

OverdoseOverdose a eu le droit à un petit agrandissement et quelques nouveautés sont venues s’installer.

Overdose  Le Verbascum blattaria « Alba » de David a trouvé sa place au milieu du massif .

OverdosePas trop loin, j’ai installé le lychnis coronaria « Oculata ».

OverdoseLa catananche blanche a aussi trouvé sa place … mais en fait elle est bleue et sera déplacée à l’automne.
Overdose
Les floraisons blanches se poursuivent aussi avec le rosier « Princesse de Galles », l’achillée ptarmica « The Pearl » et la belle véronique longifolia « Charlotte ».

Too Much

Too MuchDans Too Much, c’est l’explosion des floraisons avec en vedette le magnifique hydrangea quercifolia « Snow Flake » aux grandes panicules blanches et vertes et au feuillage pourpre.

Too Much  Too Much

Les Rhododendrons

Les rhodos

Du coté des rhododendrons, c’est calme.

Les rhodosSeul un hortensia vient animer l’ensemble.

C’est un petit hydrangea macrophylla reçu en cadeau.

Je pensais qu’il resterait petit (voir qu’il ne survivrait pas)

alors je l’ai installé à l’avant du massif.

Mais en réalité, il s’est franchement développé.

Et on ne voit plus que lui !

Et tous ceux qui sont passée au jardin ces jours-ci sont tombés sous le charme de ses grandes panicules

à fleurs blanches légèrement rosées autour et roses plus foncées au milieu.

 Du forsythia aux azalées

Du forsythia aux azaléesL’ambiance est plutôt bonne cette année dans ce massif que j’ai retravaillé en mai.

Du forsythia aux azalées  J’aime bien le jeux de feuillages colorés.

De gauche à droite :

– feuillage vert foncé d’hellebore

– feuillage vert tendre d’hellebore

Epimedium « Orange Koeninging » au feuillage anis

Heuchère « XXL »

Hosta « Devon Gold »

Nandina Domestica « Fire Power »

Acer palmatum « Peve Chameleon »

Massif du Seringat

Massif du Seringat

Le massif du Seringat est franchement coloré en Rouge et Blanc.

Massif du Seringat  L’achillée « Pomegranate » est en super forme et profite du prunus « Kojo No Mai » pour se tenir bien droite.

Massif du SeringatPour lui tenir compagnie, le phlox « White Flame » qui prend de légères teintes roses cette année.

Il y a d’autres rouges et blancs, j’en ai présenté quelques uns dans l’article précédent.

Butte du Pêcher

Butte du Pêcher

En jaune avec ….

Butte du Pêcher  les roses de « Breathless Charm » et

avec Butte du Pêcherles grandes marguerites du leucanthemum « Broadway Lights »

Du rose avec …..

Butte du Pêcher   les toutes petites fleurs du rosier « The Fairy »

Butte du Pêcher
et l’achillée « Red Velvet » qui a un peu perdu ses couleurs avec le soleil.

 

Massif aux Papillons

Massif aux Papillons

La massif aux Papillons a été revu en juin et les belles se sont bien installées.

Massif aux Papillons  Le phlox « Sherbet Drink » a profité du nettoyage du massif pour enfin fleurir généreusement. J’attends ce moment depuis 2010 !

Massif aux PapillonsDerrière le phlox, le lavatère « Park Alley » m’offre sa première floraison. Quelle beauté !

Massif aux Papillons  L’ajuga reptans « Atropurpurea » installé en juin a déjà bien envahi l’arrondi du massif.

Massif aux PapillonsPrès de l’ajuga, la centaurée « Jordy » m’offre sa première fleur !

Les Tonnelles

Les Tonnelles

Les Tonnelles se colorent de dégradés de mauve. Des duos se forment ….

Les Tonnelles  Duo entre les fleurs de mon géranium « Carré Gauche » et celles du géranium « Blue Sunrise ».

Les TonnellesDuo entre les fleurs du géranium « Rozanne » et « Ann Folkard »

 

D’autres préfèrent rester solo pour mieux se faire apprécier

Les Tonnelles  Comme les belles roses du rosier « Cool as Ice » qui n’ont pas souhaité éclore en même temps que celles de « Rhapsody in Blue ».

Les TonnellesComme le magnfique phlox « Laura » mauve à coeur blanc qui se dresse bien droit au dessus du géranium « Johnson Blue ».

Juste pour le plaisir, les Tonnelles d’en l’autre sens

Les Tonnelles

Tutti-Fruti

Tutti-Fruti

Pour le moment, tout va bien au potager. Les tomates ont mis du temps à se décider à fleurir mais depuis l’arrivée de la chaleur, tout change vite !

Tutti-Fruti  Les cornichons commencent à se former.

Tutti-FrutiLes fraises font une belle remontée.

Tutti-FrutiLes premières tomates se forment.

Tutti-FrutiLes oignons sont bons pour être arrachés. La récolte devrait être belle.

Derrière la Piscine

Derrière la PiscineLe massif Derrière la Piscine pétille de couleurs. Au centre, le rosier « Yann Arthus-Bertrand » continue de fleurir. D’autres beautés viennent l’accompagner.

Une beauté pétillante : l’échinacée « Hot Papaya » qui démarre orange pour finir presque rouge.

Derrière la Piscine   Derrière la Piscine

 

 

 

 

 

Encore plein d’autres ….

Derrière la PiscineDes couleurs flashy pour réveiller l’été

Vue générale

Je termine mon tour de jardin. Je ne peux m’empêcher de savourer la vue générale du jardin.

Vue généraleGrand Chef s’est acharné sur le gazon : rotofil le long des massifs et tonte. Et mon Beau Frère est passé tailler les haies. Le jardin est bien mis en valeur.

J’adore !

Le Club des 5 rouges de Juillet

Pour accompagner Marie-Claude du blog Un P’tit Coinde Nature, je vous présente mes 5 fleurs rouges du moment.

En fait, je n’ai pas beaucoup de rouge au jardin, à part dans le massif du Seringat dédié aux rouge et blanc.

Hémérocalles

Je les ai présenté il y a peu, mais elles sont tellement belles qu’il n’y a pas de mal à les présenter encore !

Version rouge sans nom

hémérocalle inconnue

Version rouge framboise avec « Carolina Cranberry »

Hémérocalle "Carolina Cranberry"

Achillée

Il s’agit de l’achillée « Pomegranate ». C’est un achat de septembre 2015 à la pépinière Delabroye.

Achillée "Pomegranate"C’est un achat que je ne regrette pas : des têtes fleuries énormes et une couleur profonde. Elle s’est bien installée et cette année, elle profite du Prunus « Kojo No Mai » pour se tenir bien droite.

Monarde « Cambridge Scarlet »

Monarde "Cambridge Scarlet"Une beauté originale et parfumée. Même son début de floraison est superbe !

Monarde « Cambridge Scarlet »

Clématite « I am happy »

Clématite "I am happy"Bon d’accord, elle est plus framboise que rouge !

Vue d’ensemble

Pour finir, je vous présente une vue du massif qui regroupe tous ces rouges. Au milieu, il y a aussi un rosier rouge (mais je n’ai pas de photo sous la main pour l’ajouter aujourd’hui)

massif du seringatVoilà le défi relevé !

Et vous, avez-vous du rouge au jardin en ce moment ?

Le temps des Hémérocalles

Un peu en retard par rapport aux années précédentes, les hémérocalles ont démarré leur floraison.

C’est une plante que j’adore ! Elle n’est pas difficile et supporte sans problème ma terre argileuse. Elle ne craint ni le froid ni la chaleur. Et surtout elle nous offre des fleurs de toutes les couleurs.

Allez, c’est parti pour un petit tour des hémérocalles du jardin.

 Too Much

Dans le massif Too Much, j’ai choisi des teintes pastelles et pourpres.

Too Much

Alors quand j’ai créé le massif, j’ai cherché une hémérocalle au teinte douce pour tenir compagnie à l’hydrangea quercifolia « Snow Flake » et au rosier « Astronomia ».

Hemerocalle "Jean swann"J’ai trouvé une hémérocalle rose-abricot très pastel,

nommé « Jean Swann ».

Après comparaison avec les photos du Net,

la mienne n’est pas double,

mais j’adore sa couleur !

Et quel contraste avec les feuilles pourpres de l’hydrangea quercifolia.

J’aime aussi le tendre duo qu’elle forme avec les roses de « Astronomia ».

Elle est installée depuis 2011

et pour le moment, je la laisse s’étoffer encore avant de la dédoubler.

Du forsythia aux azalées

Hémérocalle "Summer Wine"Entre le forsythia et les azalées, pousse l’hémérocale « Summer Wine ».

Hémérocalle "Summer Wine"  Celle-ci est au jardin depuis 2005

et quel plaisir de la retrouver chaque année !

Je l’ai déjà dédoublé plusieurs fois.

J’ai même enlevé un pied à l’automne pour faire de la place dans le massif

et du coup, j’ai plein de bébés qui attendent de trouver un jardin où s’installer !

Et tous les bébés se sont bien développés

et sont en fleur du coté de la pépinière.

Même pour ça, c’est une plante facile !

Le massif du Seringat

Le massif du seringat est dédié aux blancs et rouge-framboise.

Massif du seringat

	Hémérocalle "Carolina Cranberry"  Dans le Massif du Seringat,

plusieurs hémérocalles colorent le massif et

participent à la fête de l’été.

La plus visible : Hémérocalle « Carolina Cranberry ».

Elle est rouge-rosé très foncé,

légèrement nervurée

et forme un duo pétillant avec les

 – astrances blanches ou le

 – leucanthemum « Phillis Smith ».

Elle est au jardin depuis 2008

et je ne l’ai jamais dédoublé.

Hemerocalle "Catherine Woodberry"La plus discrète : Hémérocalle « Catherine Woodberry »

Elle est rose lavande très clair et

apporte une belle touche de légèreté dans le massif.

Elle forme un joli duo avec les campanules blanches.

Elle aussi est installée depuis 2008

et je ne l’ai pas dédoublé.

Même si la fleur d’hémérocalle ne dure qu’un jour, chaque tige prépare au moins une 20aine de fleurs ce qui permet de profiter longtemps du spectacle.

 La Serre

devant la serrehémérocalle inconnueDevant la serre, j’ai installé un grand pot avec un pied d’hémérocalle.

Mais je ne sais pas qui elle est !

Elle a de grandes fleurs rouge avec un coeur jaune.

J’ai cru que c’était « Carolina Cranberry » mais comme je ne l’ai pas dédoublé, ça ne peut pas être elle ! Et puis la couleur est franchement plus rouge.

Et comme je ne note pas forcément ce que je mets en pot, je vais avoir du mal à l’identifier.

Ce n’est pas grave. Elle est belle et très lumineuse, alors je savoure sa présence devant la serre.

Les Tonnelles

Les Tonnelles sont dédiées aux mauves et bleus.

Les TonnellesHémérocalle "Strutter's ball"L’année dernière au printemps,

j’ ai installé 3 hémérocalles en provenance de la Pépinière de la Pointe pour tenir compagnie aux roses et aux géraniums.

Sur les 3, une seule s’est bien installée et m’offre ses premières fleurs.

C’est l’Hémérocalle « Strutter’s ball ».

Elle est pourpre velouté avec un coeur jaune.

Elle n’a fait qu’une seule tige florale,

mais je sais qu’elle se sera encore plus généreuse l’année prochaine.

hémérocalle "Super purple"A l’automne dernier, j’ai déplacé une hémérocalle qui se trouvait sur la Butte du Pêcher au milieu des roses et jaunes.

Sa couleur, trop violette, faisait tache sur la Butte du Pêcher !

Elle ne m’a pas tenue rigueur de ce déplacement et fleurit très généreusement cette année.

Son nom ? Normalement, ce devrait être « Cute as can be », rose double.

Mais ce n’est pas elle. En cherchant sur le Net, j’ai trouvé l’hémérocalle « Super Purple » qui lui ressemble beaucoup. Je l’ai donc rebaptisée.

 Derrière la piscine

Derrière la piscineCe massif est multi-couleur : le principal est d’arriver à un massif qui pétille !

Hémérocalle "David Kirchhoff"Au milieu du massif, des hémérocalles achetées en mélange sont installées depuis le début du massif en 2007. Puis, j’ai eu envie d’en ajouter d’autres ….

En 2010, je craque pour l’hémérocalle « David Kirchhoff ».

Elle est décrite comme « Superbe variété aux fleurs de 15 cm rose pourpré à gorge verte, à bordure frangé jaune crème ».

La mienne est moins pétillante que prévu,

mais elle est super généreuse.

Hémérocalle "Night Embers"La dernière hémérocalle installée dans ce massif vient de m’offrir ses premières fleurs.

Il s’agit de l’Hémérocalle « Night Embers ».

Celle-ci est rouge très foncé et légèrement parfumé,

mais pour le moment, je n’ai rien senti.

Elle est installée à coté d’une échinacée orange « Hot papaya » :

le duo est superbe, mais je n’ai pas fait de photo.

En tous cas, elle est très originale.

Voilà pour un petit tour au milieu des hémérocalles du jardin.

Et vous, les aimez-vous ces Lys d’un jour ?

Retour au Jardin

Les vacances loin du jardin sont terminées. Comme chaque année, je suis contente de partir mais inquiète pour mon jardin. Et cette année, j’avais abandonné le jardin en pleine sécheresse !

Dans quel état allait être le jardin à mon retour ?

Surprise

A notre retour, nos filles nous attendaient avec impatience ! Après un petit papotage à la maison, nous sommes partis faire le tour du jardin ! Et oh, surprise….

Retour de Vacances

Les filles se sont amusées à décorer le portique !

Retour de Vacances  Retour de Vacances

 

 

 

 

 

Elles ont accroché plein de bricoles en vert et bleu sur le portique.

Il se fait tard et les photos ne rendent rien….Mais je sais qu’au petit matin, je serai au jardin pour un petit tour d’inspection !

Petit tour

Après une bonne nuit et un petit déjeuner, je pars faire mon tour et retrouver MON jardin.

Retour de Vacances

Les filles ont également passé la tondeuse ! Quel plaisir de retrouver son jardin entretenu en notre absence. Point de petit air sauvage comme les autres années. Et surtout, le gazon a retrouvé sa belle couleur verte.

Retour de Vacances   Dans « Carré Gauche« , les géraniums vivaces terminent leur floraison et quelques fleurs colorent encore le massif !

Au fond, dans « Carré Droit« , l’heuchère « Caramel », pourtant toujours en forme, a un peu souffert de la sécheresse. Je ne suis pas inquiète pour elle, elle devrait repartir avec les dernières pluies !

Retour de VacancesCoté Sous-Bois, tout le monde résiste ! Et même pour la première fois, l‘hydrangea « Vanille-Fraise » est encore dans sa phase vanille.

Il faut dire qu’avec la sécheresse de juillet, il a démarré sa floraison seulement fin juillet ! Du coup, cette année je profite de sa floraison vanille (que je préfère à la floraison fraise).

Je continue mon tour.

Du coté de « Derrière la piscine », le palmier installé en avril se porte très bien. Retour de VacancesA son pied, les oeillets d’inde et les marguerites du cap (osteospermum) ont démarré et font écho aux dahlias qui ont démarré plus tôt que l’été dernier, mais je les ai laissé en terre cet hiver !

Du coté de Tutti-Fruti, les filles ont récolté 4 courgettes et 2 tomates en notre absence.

Retour de Vacances

Pas terrible comme récolte ! Heureusement il reste le rosier fluo et les cosmos pour apporter de la couleur au massif !

Du coté des Tonnelles, ça semble calme de loin.

Retour de VacancesDe près, le lobelia démarre sa floraison ainsi que le bel aster frikartii  « mönch ». Les scabieuses ont encore quelques fleurs ainsi que les rosiers qui remontent doucement.

Sur la Butte du pêcher, toujours du  rose et du jaune

Retour Vacances

avec les anémones japonaises aux fleurs roses légères, le sedum pourpre et une molène bouillon blanc pour le jaune.

Au pied du Seringat, encore de belles surprises….

Retour de Vacances  Retour de Vacances

 

 

 

 

 

Rouge et Blanc avec le sedum qui démarre sa floraison et le rosier rouge qui remonte généreusement ! Et au fond, quelques phlox blancs en fin de floraison.

Petit arrêt devant la réalisation des filles

Retour de Vacances

Bon, il me reste à détacher toutes les bricoles et à en profiter dans la maison !

Juste à coté, le massif « Too Much » prend de belles couleurs

Retour de VacancesL‘hydrangea quercifolia « Snow Flake » a bien résisté à la sécheresse : les panicules de fleurs sont encore belles mais le feuillage a déjà pris ses couleurs d’automne. A gauche (sur la photo), l’eupatoire « Chocolat » est en pleine forme et forme une jolie touffe pourpre foncée presque noire.

En face de « Too Much », « Overdose » est encore bien coloré

Retour de VacancesLe rosier « Grootendorst » continue sa floraison en compagnie de la belle echinacée blanche « Virgin » qui a profité de mon absence pour démarrer sa floraison.

Le long de la Haie, les différents hydrangeas avait souffert de la sécheresse en juillet.

Retour de vacancesAprès les orages de la mi-août, ils semblent en pleine forme, même si l’hortensia rose a perdu un peu de ses couleurs. Il n’y a que l‘hydrangea serrata « Blue bird » qui fait triste mine : toutes ses fleurs ont complètement séchées. Les hostas, eux, sont superbes et ne semblent pas avoir été affectés par la sécheresse.

Alors….

Bon après mon tour d’inspection, je suis plutôt rassurée. Le gazon a profité des 5cm d’eau tombée mi-août pour se refaire une couleur. Et le reste du jardin attaque sereinement la fin de l’été ! OUF !

Il faut dire qu’avec mon tour des jardins des copains et copines du Gard, j’ai rencontré des jardins en souffrance (et des jardinières aussi). C’est vrai que j’adore le soleil et la chaleur, mais j’aime aussi le vert et les couleurs.

Alors, je le dis haut et fort : j’aime mon Nord qui finalement n’est pas si extrême que ça !

Par contre, le rosé et le pastis y poussent moins bien que dans le Sud ….

Les Belles de l’été

Cette année, l’été est chaud et plutôt sec. Le jardin souffre un peu, mais les fleurs sont belles !

Alors, je vous propose un petit tour au milieu des fleurs et des couleurs de l’été….

Les roses

Ce sont les reines du début de l’été. Et comme les rosiers du jardin sont remontants, les roses durent….

En blanc-rosé

les roses

Rosier grootendorst blanc, Rosier « Princesse de Galles » et Rosier « Astronomia »

En pastel

les rosesRosier sans nom, Rosier « Sunny rose » et Rosier « Summer Wine »

En couleur soutenue

les rosesRosier « Reine des Violettes », Rosier « Charles de Gaulle » et Rosier « Rhapsody in blue »

En couleur pétillante

Les rosesRosier « Yann Arthus-Bertrand »

Pour le moment, les rosiers se reposent, mais ils préparent la suite des festivités !

Encore des roses ici

Bon, il y a encore d’autres rosiers au jardin, mais place aux autres belles de l’été.

Les hémérocalles

les hémérocallesHémérocalle inconnue ( surprise des commandes à distance), Hémérocalle « Jean Swan » (mais elle devrait être double) et Hémérocalle « Green Flutter » (pas d’erreur sur celle-ci !)

les hémérocallesHémérocalle « Woodberry », Hémérocalle « Summer Wine » et Hémérocalle « Carolina Cranberry »

Au jardin, il y a encore plein d’autres hémérocalles, en rouge, en jaune, en violet….et je viens d’en installer 3 autres pieds en provenance de Bretagne (Hémérocalle de la Pointe), mais elles ont un peu de mal à s’installer avec cet été franchement sec. J’en profiterai l’été prochain !

En tous cas, ce sont des plantes super faciles : je n’ai jamais perdu de pied d’hémérocalle. Elles supportent très bien ma terre lourde et résistent aussi très bien à la sécheresse. Je les adore !

A retrouver ici

 Les vivaces

Il n’y a pas que les roses et les hémérocalles pour égayer le jardin. D’autres vivaces sont aussi des championnes de la floraison ou de la couleur.

Les géraniums

les géraniumsGéranium maison (semis spontané), Géranium « Orion » et Géranium « Kashmir blue »

Les géraniums sont des champions de la floraison : 2 mois de fleurs (juin-juillet) ! Quel régal !

Pour en savoir un peu plus sur les géraniums du jardin, c’est ici.

Les sisyrinchiums striatum

sisyrinchiumC’est Sophie du Jardin, c’est tout qui m’a offert un bout de son jardin au printemps 2014. Il s’est bien installé et a un peu fleuri été 2014. Cette année, il a doublé de volume et nous a offert une magnifique floraison depuis début juin. Pour une plante qui préfère les terrains légers, il s’est bien adapté à ma terre argileuse.

J’ai vu qu’il existait une version bleue …

 Les échinacées

les échinacéesEchinacée « Hot papaya »

C’est une fleur que j’adore mais qui ne semble pas se plaire au jardin. J’ai une belle floraison la première année, puis elle disparait. J’espère que j’aurais plus de chance avec cette belle double aux couleurs très changeantes.

Les nouveautés

nouveautéAchillée ptarmica « the pearl » et Véronique  longifolia « Charlotte »

Installées à l’automne 2014 dans le massif Overdose, ces 2 beautés se sont bien installées. J’adore le duo formé par les petites fleurs de l’achillée et les longs épis de la Véronique.

 

Les annuelles

Les annuelles ont aussi leur place au jardin, surtout si elles aiment se ressemer !

Iberis mauve

iberis mauveC’est ma belle-mère qui m’a apporté les premiers pieds d’ibéris au jardin. Je l’avais installé dans le Massif aux Papillons et depuis 15 ans, il se ressème généreusement dans différentes nuances de mauve.

Muflier – Gueule de loup

muflierVoici encore une chouette annuelle qui se ressèment généreusement. Sa palette de couleur est impressionnante !

Et surtout, elle plait aux enfants…. Ils adorent jouer avec et lui faire ouvrir sa gueule de loup !

Pavot annuel

pavotJe ne l’ai pas semé au jardin. Il est arrivé tout seul il y a au moins 3 ans et depuis, il se ressème généreusement tous les ans.

Voilà pour un petit aperçu des belles de l’été !

Vous pouvez les retrouver en situation au jardin en juin ou en juillet.

Pour ma part, je les retrouverai dans 2 semaines. Pour le moment, je vais aller admirer les belles du Gard !

 

Le jardin en Juillet

Le mois de juillet a démarré fort : des températures élevées, beaucoup de soleil et pas d’eau.

Difficile de faire des photos dans ces conditions à moins de se lever tôt ( ce qui arrive après une nuit trop chaude )

Vue générale

La vue générale est encore agréable. Le gazon semble encore vert ! Allez, c’est parti pour un petit tour…

Carré Gauche

Carré Gauche Du coté du massif Carré Gauche,

les géraniums sont toujours en fleur et remplissent le massif.

Carré GaucheLe rosier « Sunny Rose » démarre sa floraison et vient apporter un peu de jaune au milieu des mauves des géraniums.

Carré Droit et Sous-Bois

Carré droitDu coté de Carré Droit, tout le monde se porte bien. Il n’y a que l’heuchère « Caramel » qui a un peu perdu de ses couleurs : elle se fait plus discrète en cette saison !

Sous-Bois Sous-BoisAu Sous-Bois, les feuillages résistent au manque d’eau et se portent plutôt bien. Il n’y a que le rhododendron qui commence à souffrir du manque d’eau !

 Le long de la Haie

Le long de la haie Le long de la Haie, les hortensias macrophylla et serrata souffrent du manque d’eau mais surtout du soleil supplémentaire apporté par la taille des haies la semaine précédente.

Les fleurs de pivoine ont séchées en peu de temps.

Le long de la HaiePar contre, les hostas  sont en pleine forme, à peine grignotés par les baveux.

D’ailleurs, cette année, j’ai moins de limaces au jardin.

Est-ce du au printemps sec ou à nos nombreux ramassages de l’année dernière ? Bonne question !

Overdose

OverdoseDans Overdose, le rosier « Princesse de Galles » est en fleur.

C’est son deuxième été au jardin et il n’est pas malade comme l’année dernière et surtout il m’offre une belle floraison en compagnie de l’achillée ptarmica « the pearl » et de la véronique longifolia « Charlotte » . J’attends avec impatience la floraison de échinacée purpurea « Virgin ».

Au pied du Seringat

Au pied du seringat

Au pied du seringatAu pied du seringat, les blancs font une pause !

Les rouges eux se réveillent avec

– la belle achillée (dont j’ai oublié le nom) et aussi

– les monardes « Cambridge Scarlet ».

Les scabieuses ont fini leur floraison et demanderaient un petit coup de nettoyage.

Mais il fait trop chaud pour travailler au jardin !

 

 

Butte du pêcher

Butte du pêcher

Butte du pêcherIci, ce sont les roses et les jaunes qui colorent le massif.

Des roses foncés avec

– les géraniums cinereum « splendens » et « Ann Folkard » (mais je crois que celui-ci va bouger vers le massif des mauves),

– le penstemon « Garnet »et

– les lychnis coronaria

Du rose pale avec le petit rosier sans nom (mais peut-être The Fairy)

Du jaune avec une molène qui s’est installée toute seule devant tout le monde et les alchemilles mollis.

Tutti-Fruti

Tutti-Fruti

Tutti-frutiDe la couleur, plein …

avec les cosmos, les hémérocalles, la bourrache, le rosier fluo et aussi les pavots qui sont arrivés tous seuls il y a 2 ans et qui se ressèment généreusement !

Ca bourdonne bien dans ce massif !

Du coté des légumes, j’arrose bien sur !

Les tomates et les courgettes sont en fleur.

Les cornichons commencent à donner et les oignons sont bientôt prêts pour la récolte.

 

 

 Derrière la piscine

Derrière la piscine

Derrière la piscineCe massif a été agrandi au printemps afin d’y installer le beau palmier (trachycarpus fortunei) que des amis m’ont offert pour mon anniversaire.

J’en ai profité pour commencer à remplir l’espace avec

– une hémérocalle « Night Embers » qui devrait être parfumée et

– une échinacée « Hot papaya » coté vivace.

J’ai aussi installé 2 pieds d’osteospermums (un rouge foncé et un orange) et un pied de tabac rouge foncé.

Au milieu du massif, le rosier « Yann Arthus Bertrand » n’en finit pas de fleurir et semble franchement apprécier ce temps chaud et sec !

Près des plaques

20150704_0030

rosier "Summer Wine"Ici aussi, tout le monde se porte bien.

Le rosier « Summer Wine » continue sa floraison et surtout fait des grandes tiges.

rosier phyllis bide

 

 

 

 

 

 

 

Le rosier « phyllis bide » est aussi épatant.

Ses fleurs sont ouvertes depuis plus d’une semaine et ont presque séchées. Du coup, l’arbuste semble encore bien fleuri alors que les fleurs sont sèches. Mais plein de nouveaux boutons annonce d’autres fleurs fraiches !

Finalement

Le jardin supporte plutôt bien le temps chaud et sec.

Il n’y a que les hortensias qui souffrent un peu, mais d’un autre coté, ils souffrent chaque année. Je parle ici des macrophylla et stellata. Car les hydrangeas quercifolia, eux, se portent à merveille.

Coté positif : le gazon ne pousse plus et donc Grand Chef n’est pas obligé de tondre 2 fois par semaine !

Il ne reste qu’à savourer cet été qui commence chaudement ….

PS : toutes les photos sont cliquables et visibles en grand format

Mes roses après la pluie

Le WE a été ensoleillé et sec. Mais vendredi, le jardin a eu le droit à un petit orage. Avec Grêles. Mais sans dégât apparent.
Je suis rentrée du travail, l’orage était passé et le soleil revenait. L’air avait bien rafraichi … Un petit tour s’imposait !
Les rosiers sont en fleurs et ont plutôt bien résisté à l’orage.

Rosier « Reine des Violettes »

Reine des ViolettesCe rosier a eu du mal à s’installer. Mais cette année, il est couvert de fleurs et de boutons.

Reine des Violettes   Reine des Violettes

 

 

 

 

 

Mais difficile de trouver les fleurs au milieu des scabieuses et herbes folles !

Rosier « Charles de Gaulle »

rosier "Charles de Gaulle"Le rosier « Charles de Gaulle » a un peu souffert de la pluie, mais aussi de la la chaleur de la journée !

rosier "Charles de Gaulle"   rosier "Charles de Gaulle"

 

 

 

 

 

Mais les perles de pluie lui vont plutôt bien.

Rosier « Rhapsody in blue »

Rosier "Rhapsoy in blue"Le roi du moment, c’est « Rhapsody in blue ». Même après l’orage, il est superbe et quel parfum !

Rosier "Rhapsoy in blue"  Rosier "Rhapsoy in blue"

 

 

 

 

 

Pour lui aussi, la pluie l’a moins abimé que les fortes chaleurs.

Rosier "Rhapsoy in blue"   Rosier "Rhapsoy in blue"

 

 

 

 

 

Cette année, « Rhapsody » est vraiment très en forme. Il fleurit généreusement et prépare encore beaucoup de boutons.

Rosier « Tutti-Fruti »

rosier fluo

Au milieu du potager, mon rosier fluo est couvert de bouton.

Rosier fluoMais pour le moment,

seule une fleur s’est ouverte !

C’est une rose de thé classique

avec une couleur impossible

Qui résiste plutôt bien à la pluie !

C’est un de mes premiers rosiers et

c’est lui qui a subi mes premiers essais de taille !

Et oui, avec le temps, je me suis habituée à sa couleur très peps !

Rosier « Yann Arhtus-Bertrand »

rosier "Yann Arthus Bertrand"

Perdu au milieu du massif, le rosier « Yann Arthus Bertrand » démarre sa floraison.

rosier "Yann Arthus Bertrand"   rosier "Yann Arthus Bertrand"

 

 

 

 

 

Les fleurs sont simples, mais changent de couleur tout au long de la floraison.

Rosier « Summer Wine »

Rosier "Summer Wine"

Au pied des plaques, le Rosier « Summer Wine » est en fleur depuis quelques jours.

Rosier "Summer Wine"  Rosier "Summer Wine"

 

 

 

 

 

Les branches se sont un peu couchées sous la pluie, mais les fleurs ont plutôt bien résisté.

Rosier « Phyllis Bide »

Rosier "Phyllis Bide"

Le Rosier « Phyllis Bide » a mis un peu de temps à fleurir. Mais le voilà parti !

Rosier "Phyllis Bide"  Rosier "Phyllis Bide"

 

 

 

 

 

 

Ses petites fleurs démarrent en bouton jaune-orange, puis s’épanouissent en rose. Les fleurs plient un peu la tête après l’averse mais restent bien fraiches

Finalement, mes roses se portent plutôt bien après l’orage.

Je devrais faire le même test mais après plusieurs jours de pluie (enfin quand la pluie reviendra !)

Tutti-Fruti

Tutti-fruti, c’est mon petit potager au milieu des fleurs.

Comme dans le reste du jardin, les fleurs sont très en retard et les légumes aussi !

tutti-fruti

Coté fleurs

hémérocalle et géranium Le géranium « Johnson blue » envahit une bonne partie du massif.

Il attire les abeilles et égayent le massif.

hémérocallePour lui tenir compagnie, l’hémérocalle qui ressemble beaucoup à une « Stella de Oro ».

Si elle est un peu en retard sur sa floraison, elle promet d’être généreuse !

cosmosAu milieu du massif, les cosmos qui ont échappé à mon nettoyage fleurissent doucement.

Je les adore.

Ils se ressèment beaucoup et le surnombre est facile à arracher et à replanter ailleurs !

Une annuelle franchement facile à vivre.

Même en pot, elle se débrouille.

rosier fluoAttention les yeux !

Voici ma rose fluo.

Impossible à prendre en photo,

même pas temps gris,

elle éclaire le massif.

Coté légumes

tomatesC’est un peu plus triste coté légume.

Les tomates ont évité de peu le mildiou.

Mais elles démarrent, doucement.

courgettesCoté courgettes, elles n’ont pas grossi depuis leur mise en place mi-mai.

Depuis peu, elles se  décident à fleurir.

Les haricots grimpants ne dépassent pas les 10 cm.

Mais ça va venir  !

cornichonsCoté cornichons.

Sur les 6 pieds achetés,

seuls les 3 installés sous chassis ont survécu.

Il faut dire qu’il a fait frais et humide et aussi de la limaces.

Du coup , comme pour les courgettes,

j’ai profité  de la taille du forsythia pour leur installer une petite couche de broyat.

Je n’en ai pas eu assez pour faire une couche épaisse.

Mais tout le monde a apprécié.

Et les cornichons démarrent même leurs petits fruits.

Coté nouveauté

tour à patates

La tour à patates Botanic monte tranquillement.

Au fur à mesure de la montée de la tige,

j’ajoute un élément

et de la terre mélangée à du terreau

D’ailleurs,

il faut que j’ajoute un ou deux éléments !

Pour le moment,

tout se passe bien.

A suivre . . .

Association Tout en douceur

Petite association au jardin tout en douceur pour profiter de l’été !

rose et blanc

Pour tenir compagnie à mon bel hydrangea quercifolia « Snow Flake », je cherchais un rosier rose pale pour une association tout en douceur.

En trainant sur internet, j’ai trouvé le rosier « Astronomia ». Je n’avais pas prévu de l’acheter tout de suite mais lors de la fête des plantes de Locon, je suis tombée par hasard sur « Astronomia » au stand de Mela Rosa. Je n’ai pas pu résister et  suis partie avec !

2012-edito-08Il a bien profité du printemps pour s’installer, il m’a fait une petite floraison en juin et a eu la gentillesse de refleurir plus généreusement pour mon retour de vacances.

Il est vraiment magnifique avec son beau feuillage vert foncé brillant, ses petits boutons roses, ses fleurs simples légèrement poudrées de rose et même sa fleur défanée reste jolie.

Bon, je ne regrette pas mon choix, l’association des grandes grappes de fleurs de « Snow Flake » avec la douceur de « Astronomia » me plait beaucoup.

Blond66 sur FB

Archives
  • 2017 (13)
  • +2016 (24)
  • +2015 (24)
  • +2014 (29)
  • +2013 (30)
  • +2012 (22)
  • +2011 (28)
  • +2010 (41)
  • +2009 (37)
Catégories
Blog au Naturel