Archive pour février, 2014

Premiers achats

Comme chaque début de vacances, je coure chez ma jardinerie belge. Le WE ensoleillé m’a donné des envies de jardin.

Alors j’avoue, j’ai un peu craqué.

Un peu de déco

2014-edito-02J’ai tout d’abord craqué sur un gros escargot vert anis, mais qui ne résiste pas au gel. J’avais un peu prévu de le mettre dans la maison.

Puis, au fond du magasin, avec les pots, je suis tombée sur de très belles poteries et surtout des jolies décos. J’ai failli craquer sur un grand Nain vers anis, mais j’ai fait ma raisonnable et je n’ai pris que des minis sujets.

Je les trouve vraiment craquants et normalement ils résistent au gel !

Et quelques plantes

premiers achatsBon, ça fait impressionnant comme ça, mais j’ai été plutôt raisonnable.

Seulement 60 euros de plantes, c’est plus sage que d’habitude.

Bon d’un autre coté, le jardin est encore bien trempé, le temps incertain …Après il faut trouver le temps de tout planter. Si, si, je deviens raisonnable !

Allez c’est partie pour une revue de détail . . .

hamamelis J’ai trouvé un Hamamelis intermedia « Westerstede ».

J’en avais planté un sur la Butte du Pêcher au printemps 2010, mais il est mort, je crois, après l’hiver 2012

C’est un résistant au froid pourtant.

Mais bon, la terre n’est vraiment terrible.

Je vais faire attention en plantant celui-ci à rajouter de la terre de jardin, histoire de l’aider à s’installer.

azalée japonaise

J’ai aussi craqué sur une azalée japonaise à la couleur difficilement descriptible : entre le rouge-orangé-saumoné !

Elle devrait aller s’installer au bout du jardin

avec les autres azalées à coté du forsythia.

J’ai un trou à combler !

Elle devrait être bien.

primeveres

J’ai repris des primevères à installer partout au jardin.

Celles-ci sont originales car leur floraison ne s’effectue pas au ras de sol mais en hauteur, comme les variétés eliator ou veris

Et en plus, les fleurs sont énormes et du coup, on en profite de loin.

J’ai aussi repris 5 petits pots de narcisses « Tête à tête » à installer au jardin ou en pot.

primevere gold lace~~

~~

Et pour finir, 10 pots de primevères originales !

Difficile de s’y retrouver dans les noms, les étiquettes étaient un peu mélangées. . .

A priori, celle-ci devrait être « Gold lace Black ».

Pétales noir bordurés de jaune et coeur jaune

primevere Celle-ci, je n’en ai trouvé qu’un seul exemplaire !

Pétale rouge, borduré de jaune et coeur jaune.

Il s’agirait de « Gold lace Scarlet ».

Je vais surement l’installer dans le massif du Seringat.

Quelles couleurs ! ! !

primevere

Pour finir, la primevère « Silver lace purple ».

Pétales mauves bordurés de blanc,

avec un beau coeur jaune !

Celle-là, j’en ai trouvé 4 pieds.

Je vais pouvoir les installer au jardin ou en pots !

J’ai aussi pris 2 bruyères et un petit camelia.

Bon, c’est les vacances, je vais pouvoir installer tout cela au jardin.

J’ai même déjà commencé . . . A suivre pour les photos !

Hellébores à gogo

Enfin un peu de soleil pour profiter du jardin. Le terrain est gorgé d’eau, mais tout le monde semble bien se porter.

Et les hellebores se portent à merveille ! C’est parti pour un petit tour . . .

Près de la maison

helleboreDans « Carré Gauche », j’ai installé 2 pieds d’hellebores jaunes simples.

Depuis, plein de bébés sont apparus.

J’en enlève une partie histoire de laisser respirer les plantes en place.

Mais j’en laisse aussi un peu…

On ne sait jamais : la Nature est généreuse et peut me faire de jolis cadeaux.

Et c’est le cas, cette année !

A coté du pied mère, 3 nouveautés !

hellebore rose à point hellebore jaune simple à point

hellebore jaune double a points Celui de gauche ressemble beaucoup à un plant que j’ai au Sous-Bois.

Celui de droite ressemble beaucoup au pied à coté du quel il a poussé avec les petits points rouges en prime !

Et le troisième est une version jaune double à petits points rouges.

Il me reste à les déplanter pour leur trouver une place de choix au jardin !

~~

~~

Dans « Carré Droit », la vedette revient à l’hellebore jaune double que j’ai installé au printemps 2007.

hellebore jaune double

Cette version est très lumineuse et sa forme double permet d’apprécier la fleur sans être obligé de se mettre à ses pieds.

Au « Sous-bois », c’est une version rose à coeur d’anémone qui me fait craquer, mais là, il faut lui lever la tête pour profiter de sa belle frimousse !

hellebore rose coeur d'anémone

Le long de la Haie

Le long de la haie, plusieurs pieds d’hellebore sont installés. Certains ne sont pas encore en fleur, ce sont les derniers arrivés au jardin. Les plus anciens, eux, sont très florifères cette année

hellebore rose simple hellebore en mélange

~~~~

Ce ne sont pas des variétés très originales, mais en masse, ils sont du plus bel effet !

Du Forsythia aux azalées

Au Printemps 2013, j’avais fait une petite virée chez Thierry Delabroye et j’avais bien sur craqué …

hellebore rouge Et en 2014,

je ne regrette pas d’avoir craqué sur cette version rouge foncée.

En plus, pour sa première floraison au jardin,  il a la bonne idée de redresser tout seul ses jolies fleurs.

Quel régal !

Par contre, je l’avais installé à coté d’une version jaune foncé qui n’est pas encore en fleur.

Il faudra attendre pour profiter du contraste des 2 hellebores.

Au pied du seringat

hellebore hellebore pourpre

hellebore blanc à points rouges ~~~~

« Au pied du seringat », l’hellebore blanc et rouge s’est bien installé depuis le printemps 2010 et forme un beau nuage de fleurs.

Son compère pourpre foncé  a plus de mal, mais me fait quand même quelques jolies fleurs.

Au fond du massif, les premières fleurs blanches à points rouges d’un pied installé au printemps 2012.

C’est un pied que j’ai trouvé chez Floralux à 2 Euros, mais il lui faut un peu plus de temps que ceux de Thierry pour s’installer.

J’ai aussi installé dans le massif un hellebore issu d’un semis sur la butte du pêcher, une version double mais blanche, mais j’ai oublié de le prendre en photo.

Il faut dire qu’il n’a fait qu’une seule fleur, mais au moins, il a supporté son déplacement au printemps 2013.

~~

Butte du pêcher

La « Butte du pêcher » est couverte d’hellebore en cette saison. Depuis la maison, je profite des 2 gros pieds installés au pied du pêcher.

hellebore rose double

Ces pieds sont installés au jardin depuis 2007 et ne cessent de s’étendre.

A coté, un nouveau pied de 2013, fleur jaune et feuillage jaune.

~~

Sur l’autre coté de la butte, un hellebore jaune coeur d’anémone.

hellebore jaune hellebore jaune coeur anémone

~~


~~

~~~~


A la pouponnière

Quand je nettoie autour des hellebores, je ne peux m’empêcher de conserver quelques semis. Je les installe en pot et je les oublie dans la pouponnière.

C’est Grand Chef qui m’a interpellé « Et celles-là, tu ne les prends pas en photo ? » A vrai dire, je les avais oubliés au milieu du bazar

pouponnière

hellebore pourpre coeur anemone hellebore blanc guttatus coeur d'anémoneDans le bazar de la pouponnière,

je retrouve principalement quelques fleurs ressemblant à leurs parents et …

Cette année, je découvre 2 originalités !

Une pourpre presque noir,

légèrement mouchetée, avec un coeur d’anémone pourpre et vert.

Une blanche guttatus à coeur d’anémone !

Quelles beautés, mais je ne sais pas qui sont leur parent. Dame Nature s’est organisée toute seule pour m’offrir ces 2 belles.

J’ai eu de la chance de mettre en pot ces 2 là plutôt que 2 autres, mais comme d’habitude je n’ai rien noté.

Il reste à leur trouver une place au jardin !

Du nouveau !

Après-midi un peu calme, au chaud avec un match de rugby, France /  Italie, en fond …

Le temps n’est vraiment pas agréable, vents et pluies se succèdent, difficile de se motiver pour aller au jardin.

C’est le moment pour profiter au chaud devant son PC et donner quelques nouvelles !

Facebook

logo-facebookJe viens enfin d’ouvrir une page sur le fameux réseau social Facebook.

Et vous savez quoi, j’ai un peu de mal !

Heureusement, j’ai 2 grandes filles expertes qui me guident,

mais bon, j’avance doucement.

Donc vous pouvez me retrouver

Jardin virtuel

Comme les WE « pourris » se succèdent, j’en profite pour avancer dans mon jardin virtuel. Ca prend du temps, mais j’en profite pour faire le point sur le massif.

J’ai démarré par le massif Au pied du Seringat.

au pied du seringat au pied du seringat

J’ai noté qu’il fallait que je divise le bel aster divaricatus et que je lui trouve un tuteur. Il couvre la moitié du massif. Et j’essaierai bien l’Imperata cylindrica ‘Red Baron‘.

J’ai aussi avancé sur la Butte du pêcher

butte du pêcher butte du pêcherToujours de la couleur sur la butte : des roses et des jaunes qui durent.

Je me bats un peu avec les corêtes du japon et les anémones japonaises qui ont tendance à tout envahir, mais quel plaisir quand ils sont en fleur !

Bon, j’ai avancé 2 massifs sur 16. J’ai encore du boulot !

Alors, je vous laisse et je m’y remets !


Blond66 sur FB

Archives
  • 2017 (13)
  • +2016 (24)
  • +2015 (24)
  • +2014 (29)
  • +2013 (30)
  • +2012 (22)
  • +2011 (28)
  • +2010 (41)
  • +2009 (37)
Catégories
Blog au Naturel