Archive pour 2023

Un petit air d’hiver

Après les pluies de Novembre, Décembre démarre avec une baisse importante des températures.

Le sapin et la décoration de Noël viennent réchauffer l’ambiance

2023-DecembreEn ce dimanche 3 décembre, la neige s’est invitée.

2023-DecembreLes animaux savourent au chaud.

Opka a choisi le dessous de sa table, doucement éclairé par une bougie parfumée.

2023-DecembreSanaël, de passage, squatte le canapé.

2023-DecembreLaurel et Hardy, usés par leur matinée à regarder tomber la neige, se reposent.

2023-Decembre

Les animaux ne s’y trompent pas. L’hiver approche et il fait meilleur à la maison.

Chrysanthème et compagnie

En ce 1er novembre,  comment ne pas parler des chrysanthèmes, fleur symbolique de la Toussaint.

Annuels ou vivaces, les chrysanthèmes apportent de la couleur au coeur de l’automne, quand les autres floraisons disparaissent.

Un plaisir au jardin.

Je vous emmène pour un petit tour au jardin pour profiter des chrysanthèmes et aussi d’autres beautés qui ont apprécié la douceur d’octobre.

La Terrasse

2023 novembreSur la Terrasse, 3 potées de chrysanthèmes apportent de la couleur.

2023-Novembre

Carré Gauche

Pas de chrysanthème dans Carré Gauche.

2023 NovembreLe massif est rempli par le rosier « Sunny Rose » qui continue sa floraison accompagné du géranium « Kashmir Blue ».

2023-Novembre

Carré Droit

Du coté de Carré Droit, c’est toujours l’heuchère « Caramel » qui tient la vedette, même si en cette saison elle est plus verte que caramel.
2023 NovembreAu fond, le camelia « Dr King » nous promet une floraison généreuse. Il n’avait pas fleuri en 203, surement trop assoiffé par l’été 2022.

2023 Novembre

Sous-Bois

Cette année, le Sous-Bois est bien rempli. Même si l’année a été plutôt sèche, les pluies de l’été et de l’automne ont permis au feuillage de résister.

2023 NovembreEt cette année, je peux profiter de la floraison de l’hortensia « Vanille-Fraise ».

2023 Novembre

Kiwano

Kiwano explose de couleurs.

2023 NovembreLors de l’agrandissement de l’automne 202, j’avais installé 2 chrysanthèmes.

2023 NovembrePour contraster avec l’acer palmatum « Sango-kaku », j’ai installé le chrysanthème « HerbstBrokat », orange cuivré.

2023 NovembreMême s’il attire l’oeil, il reste d’autres beautés à apprécier comme l’ helenium « Baudirektot Linne », jaune et rouge, et le cosmos sulfureux, orange vif.2023-NovembrePour continuer dans la couleur, le petit cornus « Magic Flame » nous offre son feuillage jaune et vert, sur son bois rouge.

2023 NovembreLa vue dans l’autre sens est aussi colorée.

2023 NovembreDe ce coté, c’est le chrysanthème « Dernier soleil » qui fait le spectacle depuis fin aout.

2023 Novembre

 Overdose

Il y a encore de belles couleurs du coté de Overdose.

2023 NovembreCaché au milieu du massif, le chrysanthème « Poésie » nous offre ses fleurs blanches depuis 2013.

2023 NovembreAu bout du massif, une autre beauté anime le massif : c’est le Miscanthus « Morning Light ».

2023-Novembre

Au bout de la Haie

L’acer palmatum « Peve Chameleon » attire l’oeil de loin.

2023 NovembreDe près, je m’étonne de la floraison de l’azalée en ce début novembre et je savoure.

Massif du Seringat

Le massif prend de belles couleurs automnales.
2023 NovembreDans le coin, je profite de la floraison du fushia riccartonii.

2023-NovembreDe l’autre coté, le petit prunus « Kojo No Mai » nous offre sa fanaison en orange.

2023 Novembre

Butte du Pêcher

La butte est encore couverte de rose et jaune.

2023 NovembreEn plus de la floraison des rosiers, il reste quelques beautés à admirer comme l’onagre jaune et le geum « Prettycoast Peach »

2023-NovembreDe l’autre coté, c’est le chrysanthème « Poésie rose » qui tient la vedette.

2023 NovembreUne jolie floraison rose pale.

2023 Novembre

Massif aux Papillons

Le massif semble triste de loin.

2023 NovembreDe près, il reste quelques beautés mauves à admirer, comme les fruits du Callicarpa bodinieri « Profusion » accompagnés par une sauge et la giroflée mauve.

2023-Novembre

Les Tonnelles

Du coté des Tonnelles, il y a encore pas mal de couleurs.

2023 NovembreLes dahlias sont encore généreux et accompagnent les roses de « Rhapsody in blue » et le petit aster « Ezo Murazaki »

2023-NovembreAu fond, la clématite « Orange Peel » continue sa floraison

2023 NovembrePar contre, les Tonnelles qui la portent se sont complètement effondrée. Coup de chance, elles ne sont pas tombées sur le massif.

2023-NovembreLes nouvelles Tonnelles sont arrivées. Il faut que je m’occupe de les traiter (huile de lin + essence de térébenthine) et ensuite nous pourrons les mettre en place avec Grand Chef.

Et ensuite, je pourrais m’occuper des plantations le long de la clôture. J’ai déjà pas mal d’idées, sans oublier les chrysanthèmes.

Tutti-Fruti

Pas de chrysanthème au potager.

2023 NovembreMais il reste quelques floraisons pour animer.

2023-Novembre

Derrière la Piscine

Le massif a pris ses couleurs d’automne.

2023 NovembreJe me dis qu’ici aussi, je pourrais jouter un chrysanthème pour accompagner les dernières floraisons.

2023-Novembre

Sur la Terrasse

Je finis mon tour de Jardin par la Terrasse.

2023 NovembreLes rosiers nous offrent quelques dernières roses.

2023-Novembre

Finalement, en rédigeant cet article, je me dis que les chrysanthèmes ont vraiment leur place au Jardin et que je pourrais installer encore quelques uns pour agrémenter l’automne.

J’ai repéré quelques espaces vides et je vais mettre un petit mémo pour mes achats d’automne 2024.

Fin d’été

Mi-septembre, l’été touche à sa fin.
Et cette année, le temps a été plutôt propice au Jardin. Certes il a fait chaud, mais il y a eu aussi beaucoup d’humidité.
Alors en cette mi-septembre, le jardin a presque un petit air de printemps.

vue générale

Je vous emmène pour un petit tour.

Sur la Terrasse

Un petit peu d’exotisme s’est installé sur la terrasse. Des amis ont offert un bananier à Grand Chef, un bébé du bananier qui pousse dans leur jardin.

bananierIl reste à lui trouver une place qui lui convienne au Jardin et surtout je vais devoir penser à le protéger l’hiver.

Une autre beauté a apporté une touche d’exotisme sur la terrasse tout l’été.

2023-SeptembreC’est l’ alstroemere « Colorita Ariane » si lumineux qui fleurit depuis mars, d’abord dans la maison et ensuite sur la Terrasse.

Carré Gauche

Du coté de Carré Gauche, le rosier « Sunny Rose » nous a offert une remontée exceptionnelle fin août pour notre retour de congés.

2023 septembreCe petit rosier est toujours généreux et ça devrait durer jusque décembre.

Carré Droit

Du coté de Carré Droit, l’heuchère « Caramel » fait toujours le spectacle.

2023 septembreAvec l’humidité de l’été, l’heuchère « Caramel » a pris de bonnes couleurs.

Les petits Bassins

Si en juin, il fallait faire le complément d’eau, depuis les bassins se remplissent seuls à l’eau de pluie.

2023 septembreAu premier plan, la fougère Cyrtomium fortunei apporte une touche de vert anis.

Au fond, un duo lumineux avec la lysimachia nummularia aurea et un petit bégonia issu d’un semis en 2022.

begonia

Au Sous-Bois

Cette année, le Sous-Bois a bien profité de l’humidité estivale.

sous-boisLes verts sont encore bien présents et l’hortensia « Vanille-Fraise » nous offre une jolie floraison.

De l’autre coté, le cerisier a encore son feuillage.

vue généraleLe gazon aussi est bien vert.

Kiwano

Dans l’autre sens, c’est le massif Kiwano.

Kiwano La partie prolongé à l’automne 2022 a de bonnes couleurs.

Kiwano

Les oranges se sont bien installés tout l’été avec les geums et les cosmos sulfureux.

2023-SeptembreDans l’autre sens, c’est le chrysanthème « Dernier Soleil » qui tient la vedette.

chrysantheme

 Rond’O

A coté de Kiwano, le tas de briques cache le petit coin de la cabane.

rond'o

 Le long de la Haie

Dans l’autre sens, le jardin s’ouvre.

le long de la haieBeaucoup de vert avec l’herbe aux gouteux qui a bien profité des pluies. Mais aussi un peu de couleur le rose des asters et du gris de la pulmonaire « Diane Clare ».

le long de la haie

Overdose

Du coté de Overdose, les blancs sont à la fête.

overdoseLe miscanthus « Morning Light » et l’euphorbe « Tasmanian Tiger » éclaire le bout du massif.

overdose

Too Much

Le massif prend déjà ses couleurs d’automne. Il faut dire que les hydrangea quercifolia ont souffert des périodes de sécheresse, mais sauvés par les pluies estivales.

Too MuchCette année, je peux profiter de la floraison de l’hydrangea quercifolia « Snowflake ».

SnowflakeLes bambous à l’arrière ont aussi bien profité cette année. Ce qui n’est pas le cas du rhododendron qui est presque sec.

Le bout de la Haie

Après les bambous, les heuchères animent le massif.

bout de la haieAu bout de la Haie, c’est l’acer « Peve Chameleon » qui attire l’oeil avec son feuillage orangé et son bois rouge.

acer palmatum

Massif du Seringat

Du coté du massif du Seringat, les rouges et blancs sont bien présents.

massif du seringatC’est l’aster « White Ladies » qui explose.

aster white ladiesMais il n’est pas seul.

2023-SeptembreJe craque sur les roses de « Mamounette d’Amour ».

 De l’autre coté du massif, les persicaires « Red Dragon » font le spectacle.

massif de seringat

Butte du Pêcher

La butte du Pêcher est bien colorée de rose et jaune.

butte du pêcherCelui qui se fait remarquer à l’avant du massif, c’est le chrysanthème « Clara Curtis ».

2023-SeptembreLes beaux Paon du Jour apprécient aussi.

D’autres beautés en rose et jaune.

2023-Septembre

Massif aux Papillons

Depuis la Butte du Pêcher, je savoure la vue vers le massif aux Papillons.

Massif aux papillonsLe massif se porte bien.

massif aux papillonsDe près, je savoure le feuillage du baptisia, les roses de « Novalis » et les abeilles sur le sedum.

2023-SeptembreEt au pied du budleia, les asters s’installent.

2023-Septembre

Les Tonnelles

Du coté des Tonnelles, les mauves sont bien installés.

les tonnellesCette année, les dahlias sont en super forme.

« Blue Boy » fait le spectacle avec la rose « Lovely Lin »,l’aster « Calliope » et la clématite « Orange Peel ».

2023-Septembre« Crême de Cassis » forme un joli duo avec les roses de « Rhapsody in Blue ».

2023-Septembre

Tutti-Fruti

Du coté du potager, c’est franchement sauvage.

Tutti-FrutiMais il y a encore des tomates et des fraises au milieu des fleurs.

2023-Septembre

Derrière la Piscine

Derrière la piscine, le forsythia a pris ses aises. Je lui ferai une bonne taille après sa floraison.

Derrière la PiscineBien cachés, les rosiers continuent leur floraison.

2023-Septembre« Tradescant » et « Yann Arthus Bertrand« 

 Près de la Terrasse

Près de la Terrasse, j’ai réussi à remettre à peu près au carré.

 2023 septembreEn haut, les rosiers ont fait une belle remontée et en bas, un aster commence à fleurir.

2023-Septembre

J’avoue.

Je savoure cette fin d’été où le jardin n’est pas complètement cuit et où il y a plein de belles floraisons à admirer.

Le jardin résiste

Juillet démarre après une année bien chargée mais pas au Jardin et un mois de juin de chantier qui a laissé de grandes traces au Jardin

Juin a été chaud et sec, le jardin manque d’eau mais heureusement mai avait été bien arrosé. Le jardin résiste.

Alors après un premier WE de travail au jardin, je peux enfin faire le tour avec l’appareil photo et me régaler.

Je vous emmène…

Vue de la Terrasse

JuilletNous avons fait arracher les tuyas qui faisaient un bel écran vert.

Planté il y a 27 ans, la haie avait bien poussé. Mais les derniers étés secs l’avaient mise à mal et elle commençait à être malade.

La clôture près de la maison a été remplacée par des plaques imitation brique, qui attendent leur couleur rouge.

Le reste de la clôture a été rhabillée par de la brande de bruyère.

Coté positif, j’ai récupéré de l’espace pour créer de nouveaux massifs.

Dans l’autre sens, pas de changement.

JuilletSi ce n’est d’énormes ornières que Grand Chef a décompacté à la pioche et rebouché ce samedi.

JuilletIl faudrait un peu d’eau pour que le vert reprenne.

Carré Gauche

Du coté de Carré Gauche, les jaunes et bleus explosent.

2023 JuilletL’hémérocalle « Green flutter »  accompagne le géranium « KashmirBlue » avec son jaune profond.

Carré Droit

Carré Droit a encore de bonnes couleurs. Les verts sont encore bien présents.

2023 juilletPar contre, l’heuchère « Caramel » a un peu perdu ses couleurs.

Sous-Bois

J’ai fait un bon coup de ménage au Sous-Bois.Le houblon et l’herbe aux gouteux avaient tout envahi et tout avait disparu.

2023 juilletAu milieu des verts, la floraison de l’hortensia « Vanille-Fraise » accompagne le Schizopragma. Plus loin, les arums italicum ont fané laissant la place à ses jolis fruits qui vont bientôt virer au rouge.

2023-JuilletPlus loin, Grand Chef a taillé le lonicera nitida.

2023 juilletRond’O

J’ai aussi réussi à faire un peu de nettoyage du coté Rond’O.

J’ai enlevé une partie du lierre avait bien envahi la vieille pompe et aussi autour de la tête de loup. 2023 juilletDans le bac, j’ai fait un petit coup de nettoyage aussi en remplaçant un pot rempli de mousse par un bébé jonc. Le nénuphar apprécie la place libre.

2023 juilletKiwano

Kiwano se porte bien.  J’ai laissé en place quelques graminées qui nous offrent leurs épis légers.

2023 juilletA droite de l’acer, hémérocalles et coquelicots animent le massif.

2023 juilletInstallé à l’automne, le pied d’hémérocalle jaune et rouge a été généreux.

2023JuilletDe l’autre coté de Kiwano, le rosier « Guinguette » nous offre aussi sa première floraison. Ca promet pour les prochaines années.

2023 juilletEt pour accompagner, une hémérocalle rouge très foncé que j’ai récupéré dans le massif du Pêcher.

2023 juilletEt puis, j’ai aussi découvert la première floraison d’une hémérocalle cadeau sur une commande de l’automne 2020.

2023 juilletJ’avoue qu’elle est magnifique. Un joli cadeau de Guénolé.

Le long de la Haie

Le long de la Haie se colore avec les hortensias et les roses.

2023 juilletL’hydrangea quercifolia et l’hydrangea serrata « Blue Bird » fleurissent mais ils commencent à avoir soif.

2023 JuilletL’Hosta « Frances Williams » est lui bien en forme.

Overdose

Du coté de Overdose, les blancs sont bien installés.

2023 juilletUn bel échantillon de blancs : kalimeris alba et rose « Princesse de Galles »

2023 juilletHémérocalle « Joan Senior », leucanthemum et Veronica longifolia « Charlotte »

Too Much

Du coté de Too Much, l’hydrangea quercifolia « Snow Flake » explose de ses fleurs blanches à coeur vert.

2023 juilletMais hélas, il souffre de la sécheresse.

A l’arrière de l’hydrangea, l’hémérocalle « Jean Swann » nous offre ses fleurs rose pêche.

2023 juilletAprès les bambous

Après les bambous, ce sont les heuchères qui apportent la couleur accompagné par un hosta.

2023 juilletAu bout de la Haie

C’est un coin plus frais au jardin. Les couleurs explosent.

2023 juilletEt les hémérocalles font encore le show en compagnie de l’acer « Peve Chameleon ».

2023 juilletMassif du Seringat

Les rouges et blancs couvrent le massif.

2023 juilletC’est le moment de profiter des roses et des hémérocalles.

2023 JuilletRose « Dame de Villemont », « Mamounette d’Amour » et « Twist »

Hémérocalle « David Kirchhoff », « Catherine Woodberry » et « Carolina Cranberry »

Butte du Pêcher

La butte du Pêcher se colore de rose et jaune.

2023 juilletEn rose, il y a le petit rosier « The Fairy » et le grand rosier « Sylvie, fille du Feu »de Melarosa

2023 JuilletEn jaune, c’est le rosier « Graham Thomas » et le nouveau rosier « L’adoré » de Melarosa installé à l’automne.

De l’autre coté du massif, d’autres contrastes.

2023 juilletUn sedum pourpre et une hémérocalle jaune pale et framboise.

Je profite pour savourer la vue générale.

2023 juilletVu sous cet angle, le gazon est bien vert.

Massif aux Papillons

Le massif est couvert de mauve.

2023 juilletLe rosier « Novalis » a fini sa première vague de floraison. Une bonne taille lui fera du bien. La giroflée mauve a fait aussi une belle floraison. Il y a aussi un peu de ménage à faire pour profiter des floraisons.

En attendant, cela masque l’hémérocalle jaune orange qui jure un peu. Elle aurait du être mauve et orange. Je vais lui donner sa chance ailleurs.

2023 juilletLes Tonnelles

Les tonnelles ont souffert des travaux et se sont écroulées sur le massif.

2023 juilletHeureusement les hémérocalles font le show accompagnées de roses et du penstemon « Garnet ».

2023 juilletJe savoure les détails et je réfléchis à l’arrière plan.

2023 juilletLes tuyas enlevés laissent un grand vide derrière le massif. Il va falloir repasser eau et électricité qui ont été abimés pendant l’arrachage des tuyas.

Nous allons aussi refaire les Tonnelles. Forme et matière encore en réflexion, à voir en fonction des plantations.

Tutti-Fruti

Le potager est franchement envahi par les annuelles dont je profite en attendant les tomates.

2023 juilletCachées par le persil et les nigelles, les hémérocalles explosent.

2023 JuilletEn rose et jaune

Derrière la Piscine

Je n’ai pas fait de photo. L’aspect général manque de couleur après la floraison du rosier « Yann Arthus Bertrand ».

Grand Chef a habillé le coin après le massif qui était encore bien triste après les travaux.

2023 juilletUn vieux tronc de prunier et un forsythia en pot. Ca le fait !

De l’autre coté, l’hémérocalle « Night Embers » nous offre ses fleurs doubles.

2023 juilletUn dernier coup d’oeil au jardin au travers du massif.

2023 juilletDe loin, j’apprécie la vue sur le jardin.

Si le jardin a besoin d’un peu d’attention, il s’est plutôt bien débrouillé sans moi.

Je suis fière de lui.

Par contre, il faudrait absolument de l’eau.

Premier printemps de Kiwano

A l’automne, j’ai démarré l’agrandissement du massif Kiwano.
J’ai bien sur installé quelques bulbes pour le printemps. L’hiver a été calme.

Avril

Et avec le printemps, les premiers bulbes animent le massif.

Kiwano

Le forsythia donne le ton.

Kiwano

L’acer palmatum « Sango-kaku » commence à débourrer et apporte un belle touche de rouge.

Kiwano
Les narcisses « Red Devon » ont une belle présence avec leur corolle orange.

Kiwano

Mai

En mars, à la Fête des Plantes de Locon, j’avais orienté mes achats en rouge et orange. J’ai craqué sur des geums qui semblent apprécier mon jardin.

Kiwano

Le duo marche bien avec le petit narcisse odorus plenus.

Kiwano

Le plus rouge est le geum « Fiery Tempest ». Installé fin mars, il s’est bien étoffé.

Kiwano

Au centre, en version rouge orangé, un duo avec l’euphorbe « Ascot Rainbow ».

KiwanoC’est le geum « Scarlet Tempest ».

KiwanoSur la partie gauche du massif,  encore de belles couleurs.

KiwanoL’acer palmatum nous offre son feuillage vert sur son beau bois rouge.

KiwanoEn duo avec le geum « Totally Tangerine » qui lui a été installé à l’automne. Kiwano

Au bout du massif, les betula ont démarré leur feuillage.

Kiwano

Le petit acer griseum commence juste son débourrage.

KiwanoDe l’autre coté du massif, à l’automne,  j’avais commencé à dégager le gazon devant le betula pour y installer un pied d’hémérocalle.

KiwanoAu printemps, j’ai ajouté le geum « Princess Juliana », orange.

Kiwano
Un peu de recul pour profiter de la vue complète.

KiwanoLes boutures d’heuchère avaient souffert avec la sécheresse de 2022, j’avais beaucoup de doute quant à leur reprise à l’automne.

KiwanoElles semblent maintenant bien parties.

Je suis ravie du résultat au printemps.

Je voulais installer du Orange au jardin et j’ai choisi de l’associer avec du rouge et du jaune. Le résultat me plait bien.

Attendons l’été pour profiter des roses et des hémérocalles.

Couleurs d’Avril

Avril démarre plutôt fraichement et humide. Tant mieux, les nappes phréatiques ne sont pas encore remplies.

Mais tant pis, pour les travaux au jardin ou les promenades avec l’APN. Alors samedi en rentrant du chantier de ma cadette, je ne résiste pas à l’appel du jardin sous un ciel chargé mais lumineux.

2023 avril

18h30, le soleil descend franchement et les couleurs sont saturées.

Je vous emmène profiter des contrastes d’Avril.

Carré Gauche

Le massif est déjà à l’ombre, mais les hellebores apportent mille soleils.

2023 avril
Les muscaris apportent une belle touche de bleu.
2023 avrilUn joli duo, très printanier.

Carré Droit

Pas de soleil non plus de Carré Droit, mais ça ne manque pas.

2023 avril

L’heuchère « Caramel » est la vedette du moment avec l’arrivée de son nouveau feuillage.

2023 avril

 Duo pétillant avec l’hellébore jaune double.

 Au Sous-Bois

Les pruniers sont en fleur.

2023 avril
Celui là profite du soleil sur fond de ciel chargé.
2023 avril
Sur le mur du Sous-Bois, l’hydrangea petiolaris commence à étaler ses petites feuilles légèrement panachées.
2023 avril
Et au pied du mur, les hellebores continuent le spectacles.
2023 avril
Pour animer le pied d’un prunier, une potée d’heuchères.

IMG_9980Les jeunes feuillages pétillent.

Kiwano

Après le Sous-Bois, le massif Kiwano où j’ai fait un peu de nettoyage et quelques plantations fin mars.

2023 avril
Les narcisses installés à l’automne apporte de la lumière.
2023 avril
Une belle présence pour ce narcisse « Red Devon » avec sa petite trompette orange foncé.
2023-Avril

Rond’O

Du coté de Rond’O, c’est encore calme.
2023 avril

Le long de la Haie

Le long de la haie est animé par les hellebores et les jonquilles.
2023 avril

Overdose

Le massif de blanc est déjà bien animé.

2023 avril

Le magnolia stellata finit sa floraison. Mais hellebore et tulipe prennent le relais au milieu du massif.
2023 avril
Au bout du massif, les tulipes « Purissima » sont plus crème que blanches cette année et accompagnent l’euphorbe « Tasmanian Tiger ».
2023 avrilA gauche, un nouveau narcisse à la trompette jaune très pâle qui blanchit rapidement, c’est « Mount Hood ».

Too Much

Le massif est franchement envahi par l’herbe au gouteux.

2023 avril

On ne voit même plus la jolie bordure d’ophiopogon.

A la place des Rhodos

Le massif fait encore vide.

2023 avril

Heureusement les heuchères apportent une belle touche de couleur au début du massif.

2023 avril

Mais aussi devant l’hellebore jaune.
2023 avril
Et pour réveiller la hauteur, c’est le piéris qui nous offre son nouveau feuillage.
2023 avril

Le bout de la Haie

Le bout de la haie est bien coloré de rouge et jaune.

2023 avril
C’est le moment de profiter des jeunes feuilles de l’acer « Peve Chameleon ».

2023 avrilJ’aime aussi beaucoup cette scène avec l’hellebore rouge foncé, l’epimedium « Orange Koeninging » orangé et les fleurs rouges du cognassier « Hot Fire ».

2023-Avril

 Bon, il faut se baisser un peu pour apprécier.

Massif du Seringat

C’est le camélia rouge qui fait la transition vers le massif du Seringat où cohabitent rouge et blanc.

2023 avril
Au bout, c’est le petit prunus « Kojo No Mai » qui attire l’oeil.

2023 avril

Accompagné par les ibéris.

 Butte du Pêcher

Sur la butte du Pêcher, c’est l’explosion des roses et jaunes.

2023 avrilLes pivoines viennent s’ajouter aux hellebores et aux jonquilles.

2023 avril

A l’autre bout de la Butte, encore des hellebores et des jonquilles accompagnés par le jeune feuillage de la Spirée japonica « Firelight ».

2023 avril

Je craque aussi sur les boutons floraux du magnolia « Susan » et sur la fanaison d’un hellebore jaune double.

2023-AvrilUn dernier coup d’oeil avant de poursuivre mont tour.

2023 avril

 Massif aux Papillons

Le massif aux Papillons commence à se colorer de mauves.

2023 avrilLes giroflées mauves sont déjà bien en fleur. De quoi tenir compagnie aux muscaris

2023 avril

ou accompagner la giroflée ravenelle, très parfumée.

2023 avril

Les Tonnelles

Du coté des Tonnelles, les couleurs s’installent aussi.

2023 avril

Les muscaris latifolium fleurissent en bleu foncé et bleu clair sur fond d’aubriete rose.

2023 avril

Des muscaris classiques accompagnent l’anémone pulsatile.

2023 avril

Je craque sur cette anémone à poils. Même après floraison, elle sera craquante avec ses boules de graines poilues.
2023 avril

La végétation n’est pas encore trop dense, c’est le moment de profiter du joli feuillage mauve des petits iris (nom inconnu).
2023 avrilUne bonne ambiance printanière.

2023 avril

Vous avez remarqué Les Tonnelles ? Non ?

2023 avril
Grand chef a du adapter.
Après 25ans de bons services, la haie de tuyas commence a être malade et envahissante. Nous avons décidé de tout faire arracher. Comme les Tonnelles étaient en appui sur les tuyas, Grand Chef a trouvé une solution pour les maintenir debout pour cette année.

Derrière la Piscine

Le forsythia est toujours la vedette du massif.

IMG_0052
Certains le trouvent trop criard. Moi, je l’attends avec impatience et je me régale de son jaune d’or qui réchauffe le printemps.
2023 avril
Il forme un joli duo avec les narcisses blancs à trompette orange.

Il fournit aussi un joli fond pour les narcisses doubles « White Lion ».
2023 avril
19h, la lumière diminue.
2023 avril
Mais je ne résiste pas à un dernier coup d’oeil avant de rentrer, juste pour le plaisir.

 J’adore Avril et ses couleurs.

Le temps des Hellebores

Depuis février, ils sont les rois du Jardin.
Ils apportent de la couleur alors que les journées sont encore fraiches et grises.
Ce sont les Hellebores bien sûr.

Les Hellebores sont présents au jardin depuis 2003. Les premiers arrivés étaient des hellebores orientalis rose foncé. En 2007, j’ai découvert la pépinière de Thierry et Sandrine Delabroye. Et les variétés doubles sont arrivées au Jardin, puis les coeurs d’Anémone et tant de beautés.

Allez, je vous emmène en profiter.

Carré Gauche

Au bord de la Terrasse, le massif Carré Gauche est couvert d’hellebores jaune. A l’origine, j’y ai installé en 2007 un pied jaune de chez Delabroye. Puis en 2008, un deuxième pied jaune simple acheté en jardinerie.

Hellebore

Les 2 pieds se sont généreusement multipliés. J’enlève tous les ans les plants en excès et aussi ceux qui ne sont pas jaunes.

Le résultat  est lumineux et joyeux.

2023-Mars

Avec une grande variété de fleurs, simples ou doubles, à coeur vert ou pas, avec des petits points rouges…

 Carré Droit

Dans Carré droit, j’ai installé un pied d’hellebore jaune double en 2007 à la création du massif.

2023 hellebore
Le pied est devenu imposant et masque l’hellebore saumon en arrière plan.

2023 hellebore
J’adore la forme double.

2023-Mars

 Au SouS-Bois

C’est au Sous-Bois que j’ai installé un des premiers hellebores rose à coeur vert.

2023 mars

 

Depuis, j’ai installé d’autres hellebores qui se sont hybridés et ont donné de jolis bébés.

2023-Mars

Plus loin, devant le lonicera, j’ai installé des hellebores jaunes issus du massif Carré Gauche.

2023 mars

Une belle compagnie pour l’hellebore noir.
2023 mars

Beau contraste

2023-Mars

 Kiwano

J’ai agrandi le massif à l’automne et installé quelques vivaces et bulbes printaniers.
2023 mars
Je n’ai pas encore installé d’hellebore.

2023 mars

Mais il reste encore de la place …

Le long de la Haie

Au début de la haie, j’ai installé un hellebore jaune, visible de loin.

2023 mars
Je profite de lui depuis la maison.
2023-MarsJ’adore son jaune si lumineux.

Plus loin, un semis spontané a bien grandi.

2023 mars

En fait, ce sont 2 semis qui ont grandi ensemble. Un pourpre foncé et blanc borduré rose pastel.
2023-Mars
Un peu plus loin, j’ai installé un pied de chez Delabroye.
2023 mars
Je l’avais choisi pour sa grande fleur rose avec un un beau coeur pourpre et des sépales pointus qui lui donne une forme très géométrique.
2023 mars
Et aussi parce qu’elle se redresse et que je peux l’admirer sans me mettre à 4 pattes !

Ensuite, un semis spontané blanc accompagné par les premières jonquilles.

2023 mars
Un joli semis blanc et vert, avec un coeur pourpre et joliment saupoudré de petits points pourpres.

2023 mars

Au pied de la Tonnelle, en 2019, j’ai installé un pied d’hellebore à fleur rouge foncé et très ronde, récupéré dans un autre massif.

2023 mars
En 2020, une fleur blanche accompagne les fleurs rouges. En la soulevant, je découvre une jolie fleur blanche à coeur d’anémone légèrement saupoudrée de rose foncé.

2023-Mars Jolie frimousse.

Plus loin, c’est un semis qui a bien grandi et nous offre des fleurs mauve très foncé.

2023 mars

Une belle couleur en extérieur et un beau contraste à l’intérieur.

2023-Mars
Sous l’hydrangea quercifolia, les hellebores se multiplient généreusement dans les teintes mauve foncé.

2023 mars

Avec des petits points plus ou moins marqués.
2023-Mars

 

Too Much

Du coté de Too Much, les hellebores ont teintes foncées pour accompagner les ophiopogons.

2023 mars

Les feuilles séchées des bambous forment un fond clair qui met bien en valeur les fleurs presque noires.
2023-Mars
Pour adoucir, j’ai installé un pied rose pâle double, récupéré au jardin.

2023 mars

Tout en douceur !
2023 mars

Overdose

En face, dans Overdose, c’est le massif des blancs.

2023 mars
Et il est bien animé même en cette saison.

2023-MarsEt au centre, un pied d’hellebore, bien sûr.
2023 marsBlanc double à coeur vert.
2023-MarsUn achat Delabroye de 2020 qui s’est bien installé.

A la place des Rhododendrons

Avec la disparition des rhododendrons, l’hellebore jaune s’est étoffé et forme une belle touffe.
2023 mars

Pour le mettre en valeur, deux heuchères aux teintes contrastées

2023 mars

Heuchère « Frosted violet » et « Citronelle ».

Au bout de la Haie

Le bout de la haie est animé de couleur pétillante.

2023 mars
Le nandina domestica et l’acer « Peve Chameleon » se font remarquer.
2023-Mars
Mais il a aussi les hellebores qui se font remarquer, comme ce pied installé en 2013.
2023 mars
Je craque sur ses grandes fleurs rouge-framboise qui se tiennent bien droites.
2023 mars
Et puis, pour lui tenir compagnie, un pied jaune.
2023 mars
Je l’ai installé en même temps que le rouge, mais il est plus petit.
2023 mars
Ses fleurs se redressent aussi un peu et nous offrent un coeur orange souligné par des petits points rouges.

Massif du Seringat

Ici, c’est le massif des blancs et rouges-framboises.
2023 mars
Les hellebores sont bien surs dans le ton, en rouge et blanc.

2023-Mars
En blanc avec quelques touches de rouge.
2023-Mars
Ou totalement rouge, comme sur celui-ci installé depuis 2010.
2023-Mars
Et au fond du massif, un rose issu de semis à très grandes fleurs.
2023-Mars

Butte du Pêcher

La butte du Pêcher est couverte d’hellebore en jaune et rose.
2023 mars

 

De ce coté du massif, j’avais installé un hellebore jaune pale à coeur d’anémone en 2010.

2023 mars
Il a toujours été un peu grêle, mais m’a offert plein de bébés. Comme ce beau jaune double.
2023 mars
Mais aussi, découvert cette année, un orangé à coeur d’anémone
2023-Mars
Par contre ce double est un achat Delabroye 2020. Jaune nervuré rose foncé.
2023 mars
A l’avant du massif, un pied rose foncé.
2023-Mars
Au pied du Pêcher, j’avais installé 2 pieds d’hellebore double rose, un clair et un foncé.
2023 mars
Ils se sont bien multipliés pour mon plus grand plaisir.
2023-Mars
Sur la butte, j’ai installé en 2020 3 pieds d’hellebore jaune.
2023-MarsSimple et contrasté. Double ou à coeur d’anémone. Quelle variété.

Massif aux Papillons

Du coté du massif aux Papillons, les hellebores sont plus discrets.
2023 mars

Il faut se rapprocher du pied du budleia pour y découvrir 2 hellebores.

2023 mars
Une fleur géante et un coeur d’anémone.
2023 mars

Les Tonnelles

Dans le massif des Tonnelles, il y a peu d’hellebore car ce massif est en plein soleil.

2023 mars

Mais en 2020, j’ai installé 2 pieds d’hellebore à l’arrière du massif. Un double blanc nervuré de rose foncé.
2023-Mars
Et un double rouge foncé.
2023 mars
Avec un petit look frou-frou.

Derrière la piscine

Le forsythia commence sa floraison.
2023 mars
Au pied du forsythia, beaucoup d’hellebores variés issus de semis spontanés.
2023-Mars
Cette année, c’est un pied rose tendre, légèrement orangé qui attire mon attention.
2023 mars
Pour accompagner tous les hellebores, il y a quelques beautés.
2023-Mars
Mini jonquilles, crocus et euphorbe purpurea.

Pour finir mon tour, je savoure la vue générale sur le jardin.
2023 mars
Et je rentre avec des hellebores plein la tête.
2023 mars

Je suis fan de cette plante qui nous apporte autant de couleur dès février.
Et vous ?

SOL2023 – Bilan

Cette année encore, j’ai participé au Seeds Of Love,  très sympathique échange de graines organisé par Isabelle du Little Bit of Paradise .

J’adore.

C’est un bon moyen pour partager les graines issues des plantes du jardin et les imaginer grandir dans d’autres jardins. Comme le début de l’année est plutôt calme au jardin, c’est aussi une saine occupation au chaud à la maison.

Ma participation

Dès le 1er janvier, l’échange démarre. Pour participer, il faut s’inscrire mais surtout proposer 3 variétés de graines.

Les premières années, j’avais eu du mal à trouver plusieurs variétés. Mais avec le temps, le ramassage de graines est devenu un passe-temps amusant du jardin. D’abord égoïstement pour mon jardin, afin de multiplier à peu de frais mes beautés préférées. Et puis comme il y a parfois beaucoup de graines, c’est un grand plaisir de partager.

Pictures

Cette année, j’ai proposé 14 variétés de graines.

Des vivaces, des annuelles. Certaines issues d’échange d’année précédente.

Cette année encore, mes graines ont eu un grand succès et sont parties vivre leur vie dans une trentaine de jardins.

Mes gains

Cette année encore, j’ai été gâtée.

En février, alors que le ciel est gris, c’est l’arrivée des petits courriers chargés de graines et de petits mots pleins de gentillesse.

2023-Jardin-Février

 Des petits bonheurs dans la boite aux lettres. Ca change des factures !

 Finalement, ça fait pas mal de sachets de graines.

sol2023

Merci à tous pour ce beau partage.

Et aussi quelques jolis timbres pour compléter mon album.

sol2023

Semis

Il reste à organiser un peu les semis.

Pour m’organiser, je saisis toutes les variétés de graines dans un tableur. Je note quelques informations importantes.

sol2023

Un tri par période de semis et c’est parti pour les semis 2023

Alors même si il n’y a pas grand chose à faire au jardin au début de l’année, le SOL occupe bien janvier et février et nous projette à la belle saison dans notre jardin bien fleuri.

Et bien sur Merci à tous et à Isabelle pour tous ces bons moments

Blond66 sur FB

Commentaires récents
Archives
  • 2024 (1)
  • +2023 (8)
  • +2022 (12)
  • +2021 (16)
  • +2020 (13)
  • +2019 (12)
  • +2018 (13)
  • +2017 (16)
  • +2016 (24)
  • +2015 (24)
  • +2014 (29)
  • +2013 (30)
  • +2012 (22)
  • +2011 (28)
  • +2010 (41)
  • +2009 (37)
Catégories
Blog au Naturel