Archive pour la categorie ‘Visites’

Le jardin, c’est tout….

J’y vais ou j’y vais pas ?

Le mois dernier, quelques ami(es) Facebook de Sophie avait lancé une visite du jardin de Sophie, le Jardin c’est tout. J’avais été invitée via un évènement FB mais j’ai mis du temps à me décider !

Non pas que je ne souhaitais pas visiter ce jardin, mais le rendez-vous était un mercredi et il fallait poser une journée de congés et puis, j’étais impressionnée par tout le beau monde déjà inscrit.

Bon, comme le jardin de Sophie me fait de l’oeil depuis pas mal d’années, que Sophie m’a déjà proposé de passer quand je suis dans les parages (et oui, il y a quelques pépinières sympas dans son coin), j’ai posé ma journée et proposé à ma cadette de venir avec moi.

Voilà plus d’excuse….

Après un passage à Nivelles chez des amis, nous arrivons un peu en retard (13h au lieu de 12h30) et trouvons tout le monde en train de débuter la visite ! Nous nous joignons discrètement au groupe….

Visite du jardin

Nous démarrons la visite par le terrain de jeu : une grande plaine engazonnée et parfaitement tondue bordurée de graminées et de fleurs sauvages !

Terrain de jeux

Déjà mes yeux brillent, j’adore les contrastes de l’endroit.

Le gazon fraichement tondu qui s’oppose à la douceur des graminées souples et sauvages.

Le contraste du rouge et du vert. Sophie a installé a un bout du terrain une petite table et 2 chaises peintes en rouge et à l’autre bout, elle a revisité le thème des cordes à linge en installant des piquets rouges reliés par un fil rouge.

Qu’il doit être bon de s’installer là à regarder les enfants jouer sur la plaine ou juste profiter du temps qui passe et sèche le linge de maison !

Nous remontons vers la maison et nous arrêtons dans le jardin blanc. Un joyeux fouillis de feuillages, graminées et fleurs blanches

jardin blancVous voyez le grand arbre couvert de fleurs blanches, c’est un Cornus kousa ! Ouah, il est impressionnant tant il est chargé de fleurs. Rien à voir avec le mien encore petit et qui n’a fait que quelques fleurs cette année.

En face du Cornus, près de la maison, un rosier blanc grimpant couvre l’entrée.

Et au sol, un doux mélange de buis taillé en boule,  de plantes un peu rigides comme les sisyrinchium avec des stipas qui adoucissent la scène.

Nous arrivons ensuite devant, non derrière, la maison…. OUAH !

Le jardin mauve

C’est le Jardin mauve ! Une grande partie engazonnée entourée de magnifiques massifs dédiés aux mauves, bleus, lilas. Mais pas uniquement … il y a aussi un peu de jaune avec les phlomis, du gris avec des stachys, de la lumière avec un magnifique cornus controversa ‘Variegata’ et des boules de buis pour structurer !

Un massif de PRO, je vous le dis !

Après le jardin mauve, le regard a besoin de se poser, de reprendre ses esprits…Et le Jardin vert est le bienvenu !

le jardin vertDes beaux feuillages, un petit banc pour savourer et au sol, un escargot tracé à partir de briques à chant incrustées dans le gazon.

Simple et efficace !

Nous voici en pleine forme pour découvrir ce qui se passe derrière la haie….

Le jardin secVoici le jardin sec, dédié aux graminées, fleurs jaune, brun, orange !

Encore une fois, je suis restée sans voix au milieu de ce jardin. J’ai craqué sur les boules de buis adoucies par les différentes graminées, notamment les stipas.

Le mélange rigueur-souplesse est sublime ici !  Et du coup, j’avoue, je n’ai pas fait attention aux floraisons…

Après le jardin sec, nous arrivons au potager, puis au nouveau potager. Je n’ai pas pris de photo, mais le potager de Sophie est à l’image de son jardin, à la fois organisé et fouillis, strict et adouci par des tuteurs colorés.

le potagerEt bien sur, aucun traitement et un bon paillage pour nourrir les plantes !

Après le potager, nous arrivons sur la nouvelle partie du jardin.

Nouveau jardinUne grande plaine engazonnée, tondue de manière originale, et dont les chemins de tonte se prolongent jusque dans le verger.

En haut du terrain, Sophie a démarré un coin pour les petits-enfants. Mais je n’ai pas fait de photo !

Voilà pour un petit tour du jardin de Sophie. Je ne vous ai pas tout dévoilé. Car le jardin de Sophie ne peut pas se résumer à ces quelques photos.

Un peu de détail

Sophie est la reine de la taille : taille stricte, taille en boule….et même un petit clin d’oeil aux jardins suspendus de Marqueysac !

l'art de la taille

Le jardin donne la part belle aux chemins, passages….où il est facile de se perdre ou de perdre les autres. Un terrain idéal pour les parties de cache-cache !

les chemins

Sophie possède aussi une belle collection de geraniums.

Geranium

On trouve aussi beaucoup d’essences différentes d’arbres, avec quelques variétés aux écorces originales.

des écorces

Chez Sophie, les plantes originales se mêlent aux plantes sauvages.Et nous sommes toutes tombées en admiration devant une belle sauvage : dipsacus fullonum ou cabaret des oiseaux. Et nous sommes nombreuses à être reparties avec un semis.

dipsacus fullonum

 Et des rencontres

Bien sur, la visite du jardin de Sophie était aussi l’occasion de rencontrer en vrai d’autres jardi-blogueuses.

des rencontres

J’ai donc enfin fait la connaissance de blogueuses que  je suis depuis pas mal d’années, comme Virginie du Jardin St Anne, Malorie des Chroniques de mon Jardin et aussi Béné du Jardin de Béné.

Et puis d’autres jardinières connues de nom grâce aux différents blogs ….

Des rencontres faciles, sympatiques, riches ….de quoi clore une magnifique journée !

 Et pour conclure…

Vous l’aurez compris, je n’ai regretté à aucun instant ma virée belge. Bien au contraire.

Ce jardin m’a rappelé le jardin de ma Grand-Mère paternelle où, petite, j’aimais me balader, me mucher et marauder les petits fruits de l’été ! Un jardin avec de la couleur, des espaces verts pour se défouler ou se reposer … un vrai jardin familial !

Le jardin de Sophie est un vrai jardin à vivre en famille. Mais je ne voudrais pas « réduire » ce magnifique jardin à ce seul but. Les amoureux de botanique, d’originalités sauront aussi trouver le bonheur dans ce jardin et seront hypnotisés par les connaissances de la jardinière.

Bon, il faut quand même que je vous dise une chose : ma fille était venue avec moi, mais elle n’est pas fan de jardin et préfère franchement son monde de geek et de mangas. Et bien, lors d’une discussion avec sa cousine, je l’ai entendu décrire le jardin et surtout le soutenir face aux remarques de sa cousine. Tu voies, Sophie, ton jardin aura réussi à la passionner et ça, c’est du grand Art !

Pour ma part, je me souviens encore du premier message que Sophie m’a laissé sur le livre d’or en 2009 : « Pour une première visite, je suis bluffée par l’allure du jardin! Il est évidemment encore très jeune, mais bien prometteur!« . Chaque fois que je suis au jardin, je pense à cette phrase et maintenant, je pourrais penser à son jardin pour m’améliorer et améliorer mon jardin.

Merci Sophie pour cette belle après-midi qui m’a boostée pour plusieurs saisons !

PS: toutes les images sont cliquables et visualisables en grand format

De retour

Me voici de retour avec quelques photos de vacances.

Petit tour sur le Causse Méjean

Pour rejoindre le causse en partant de Meyrueis, il faut remonter en longeant la Jonte. Je connais cette route par coeur. Mais je ne me lasse jamais …

gorges de la Jonte

Ensuite, nous arrivons sur le désert du Causse Méjean. Des espaces immenses aux couleurs de l’été.

causse méjean causse méjean

Un chemin vers nul part …

causse méjean

J’aime me promener sur ce causse. Profiter de ses étendues pour rêver, laisser le temps passer en écoutant les grillons !

Flore du Causse Méjean

Sur le causse, la vide est rude aux milieux des cailloux. Mais la  nature est très présente. Entre les fleurs sauvages, les herbes folles et les chardons, se promènent les fourmis, araignées et papillons.

La cardabelle et le chardon bleu amènent un peu de couleurs au milieu des ocres du causse.

chardon bleu chardon bleu cardabelle

La cardabelle,

joli soleil de la terre !

Elle plait beaucoup aux butineurs des environs.

~

~~

~

On trouve aussi beaucoup de scabieuses aux bords des routes

scabieuse scabieuse

Le roi du désert est le genévrier qui fournit de nombreuses baies aux oiseaux et pique qui vient s’y frottait !

genévrier

Mais le causse ne se limite pas à cette seule végétation. En juillet, il est couvert de cheveux d’ange (stipe pennée) et de minis oeillets roses et parfumés. La nuit, par une belle lune, le causse brille couleur argent.

En août avec la chaleur, c’est le moment de profiter des orpins et autres plantes grasses nichées au creux des murs de pierres sèches.

Pour accompagner cette flore, des papillons colorés, des grosses fourmis, des bourdons, des lézards …

Retour dans la vallée

Dans la vallée, la flore est différente. Elle profite généreuse de l’humidité des rivières. Les verts sont à l’honneur.

mousse verdoyante

~

~

Mousse généreuse

au bord de la Jonte

~

~

~

~

~

~

papillon

~

Papillon savourant les baies

~

~

~

~

~

~


Je savoure aussi les jolies chataignes du très beau chataigner sous lequel nous avons élu domicile pendant les vacances . . .

chataigne

Blond66 sur FB

Archives
  • 2017 (6)
  • +2016 (24)
  • +2015 (24)
  • +2014 (29)
  • +2013 (30)
  • +2012 (22)
  • +2011 (28)
  • +2010 (41)
  • +2009 (37)
Catégories
Blog au Naturel