Archive pour la categorie ‘Bricolage’

Etiquette pour le jardin

Que faire quand il fait trop chaud pour travailler au jardin ?

S’occuper au frais dans la maison, avec une petite activité tranquille … et pas chère !

Matériel

Etiquette

Il vous faut :

– une barquette en bois (celle-ci est contenait des champignons frais)

– une agrafeuse

– de la peinture noire

Mode opératoire

Première étape : démontage

C’est un petit jeu de patience, mais la première étape consiste à démonter la barquette sans casser les petites morceaux de bois. Chaque morceau peut être utile !

Les « grands » morceaux peuvent être recoupés selon les besoins et serviront pour former l’étiquette: un pli suffit pour casser correctement la planchette, sinon avec une paire ce ciseaux , ça le fait aussi !

Le tour est découpé en long morceaux qui serviront de support pour l’étiquette.

Deuxième étape : peinture

J’ai choisi du noir pour faire une étiquette type ardoise. Mais il est possible de laisser naturel et d’utiliser un pyrograveur pour noter sur l’étiquette.

Etiquette

Attention, les étiquettes étant souples, la peinture a tendance à les déformer. J’ai mis des poids sur les bords pour forcer les étiquettes à rester plates !

Un peu de patience pour le séchage !

Quand les étiquettes sont sèches, il ne reste qu’à fixer l’étiquette au support avec 2 agrafes (en haut et en bas de l’étiquette).

Astuce : Le tour de la barquette n’est pas suffisant pour faire un support pour chaque étiquette, il est possible d’utiliser des bâtons de glace en bois pour faire le support. Dans ce cas, il faut coller le support sur l’étiquette et mettre sous presse pour le séchage.

Utilisation

Il ne reste plus qu’à noter ce que vous voulez sur les petites étiquettes …

EtiquetteEt à les installer au jardin ….

Voilà pour des petites étiquettes maison, idéales pour installer au potager !

 

Gâteau de bulbes

Cette année, j’ai réalisé des gâteaux de bulbes pour offrir à Noël.

L’idée n’est pas de moi mais de Stéphane Marie, l’animateur vedette de Silence, ça pousse. J’avais trouvé l’idée géniale, mais je n’avais pas encore pris le temps de m’y mettre.

C’est chose faite !

Réalisation

gateau bulbesPour réaliser ces gâteaux, il faut :

  • du filet type filet de protection des fraisiers
  • des bulbes
  • de la mousse
  • un mélange de terre et terreau
  • un grand plat pour la réalisation

Pour les bulbes, j’ai choisi des bulbes de fin d’hiver et de printemps : crocus, iris reticulata, muscaris, jacinthes et narcisses.

gateau bulbesEnsuite, il faut travailler par étapes.

  1. couper le filet à la taille du contenant en prévoyant du rab pour pouvoir fermer le gateau
  2. installer la mousse, la partie verte vers l’extérieur
  3. mettre une première couche de terre (ou mélange terre + terreau)
  4. installer une première couche de bulbes, à l’envers, c’est à dire les racines vers le haut
  5. répéter les étapes 3 et 4 jusqu’en haut du contenant
  6. finir par une bonne couche de terre
  7. facultatif. terminer par de la mousse pour éviter que la terre ne se sauve au travers des mailles du filet

gateau bulbes Refermer enfin le filet et retourner l’ensemble.

On obtient un gros gâteau tout vert !

Décoration

gateau bulbes

Début décembre,

un petit tour au jardin pour ramasser quelques baies, bruyères et autres fleurs sèches pour une décoration naturelle.

J’en ai profité pour ramasser les dernières roses et me faire un bouquet pour la maison.

Et oui, je me suis gardée les roses : elles n’auraient pas tenu jusqu’au 25 décembre !

J’ai commencé par les 3 gâteaux destinés aux mamies.

gateau bulbesLes gâteaux ont été posés sur une grande assiette avec un papier de soie.

gateau bulbesPour la décoration, j’ai ajouté une petite bougie décorative et installé des fleurs de sedum, de la bruyère, des cynorhodons ou une branche de callicarpa couverte de baies violettes.

Pour les 3 autres gâteaux, j’ai orienté la décoration vers un thème plus printanier.

gateau bulbesLe gâteau est également posé sur une grande assiette mais sans papier de soie. J’ai fait un gros ruban de raffia.

gateau bulbesIci aussi, j’ai utilisé des bougies décoratives pour animer le gâteau. Et Grand Chef m’a préparé des petites barrières pour animer mes petites scènes. J’aime bien le résultat !

Pour offrir, il ne reste plus qu’à emballer les gâteaux dans du papier crystal.

Tout le monde a adoré !

Comme je veux voir comment le gâteau de bulbes évolue, je m’en suis gardée un.

gateau bulbe

PS : toutes les photos sont cliquables pour être appréciées en grand format !

Hôtel à insectes

Grand Chef a encore bricolé pour le jardin !

Et surtout il a résolu d’un coup 2 problèmes….

Un horrible mur

un murLe mur de mon voisin n’est pas très beau. En général, les voitures sont garées devant et masquent une partie du mur.

Mais cela chagrine mon Grand Chef !

Pour ma part, je suis plus chagrinée par les abeilles solitaires qui sont venues s’installer dans les trous d’évacuation des fenêtres à droite du mur. Voilà pour le deuxième problème !

Alors Grand Chef a bricolé ….

Un hôtel à insectes

Hotel à insectesGrand Chef a réalisé un abris géant à insectes (et non pas un abris pour insectes géants) avec en haut un nid pour des mésanges.

Hotel à insectesLa structure est réalisée en Valchromat noir (MDF teinté dans la masse). Grand Chef l’a remplie de chutes de bois percées avec différents diamètres, puis il a découpé en tronçon le sureau que nous avions abattu lors de la rénovation des bacs à compost. Il a fini de remplir avec des canettes vides.

Il reste des emplacements vides, soit pour un peu de déco ou pour d’autres matériaux ! Nous verrons….

En tous cas, je suis ravie du résultat !

 

Nouveaux bacs à compost

Grand Chef a profité du WE de l’Ascension pour avancer sur la rénovation des bacs à compost.

A vrai dire, il était grand temps !

vGrand Chef les avait réalisé en 2005. En extérieur, ça allait encore, mais en fait le bois est complètement rongé à l’intérieur.

Démontage

bacs à compostGrand Chef a découpé par morceaux les anciennes palettes. Moi, j’ai trié pour récupérer pour la cheminée ce qui était encore brulable !

bacs à compostJ’ai broyé manuellement le reste de bois vermoulu. Je me suis sentie comme super Woman !

bacs à compostLe coin est déblayé et Grand Chef peut commencer à jouer avec ses palettes.

La table à rempoter sert  de QG pour la journée !

Remontage

bacs à compostPour le remontage, Grand Chef n’a pas beaucoup besoin de moi. Je m’en vais bricoler un peu plus loin. Et quand je reviens, Grand Chef a fini ! Voilà pour une journée bien occupée.

Le 2ème jour, Grand Chef attaque les finitions.

En fait il a refait 2 bacs. Mais il a en plus installé une des palettes au fond pour limiter l’invasion des ronces, orties et autres pour que je puisse ranger un peu le bazar

bacs à compostGrand Chef a investi dans quelques planches pour faire les finitions et même me faire une petite étagère.

bacs à compostPendant ce temps-là, j’en ai profité pour ranger tout mon bazar ( rouleaux de grillage, bidons …) et aussi rapatrier quelques plantes qui trainaient.

A la fin du 2ème jour, tout est rangé. Il ne reste plus qu’à apprécier les détails !

bacs à compost

Un peu de desherbage

Pendant que Grand Chef avançait sur les bacs à compost, je me suis occupée du nettoyage d’un massif envahi par l’herbe aux goutteux (Egopode).

bacs à compostIl faut dire qu’il faut que je fasse un peu de place pour installer les nouveaux arrivants !

Voilà pour 2 journées bien occupées et un projet enfin terminé !

PS : les images sont cliquables pour être apprécier en grande taille

Tutti-fruti version 2016

Tutti-Fruti, le potager était en bien triste état cet hiver.
Du coup, Grand Chef a stocké des palettes tout l’hiver en prévision de ré-aménagement du massif du potager !

Petit retour en arrière

2015 décembre

Les bordures ont disparu avec le temps. Le massif disparait sous le gazon. Et les piquets à tomates sont à revoir…

Maintenant !

J’ai hésité….Je vous montre dans l’ordre des travaux ou le résultat d’abord ? Bon, comme de toute façon, vous allez navigué jusqu’en bas. Je ne vous fais pas languir !

Tutti-Fruti 2016

TADAM ! ! ! Il a bien bossé mon Grand Chef !

Je vous montre les étapes en photos. On repart au mois de mars….

Mise en place des bordures

Tutti-Fruti 2016Sur le vendredi, Grand Chef a fait et mis en place les bordures du massif. Les bordures proviennent de palettes que Grand Chef a démonté et réutilisé à sa convenance !

Petit Nettoyage

Du coup au WE, j’ai attaqué le nettoyage du potager histoire de voir un peu clair sur la suite du projet !

Tutti-Fruti 2016

Mise en place des bacs

Tutti-Fruti 2016Début avril, Grand chef prépare 2 bacs plats

Petit nettoyage

Tutti-Fruti 2016

J’ai du déplacer le persil pour pouvoir installer correctement les bacs. Et puis, j’ai vite remis en place un peu de persil et de bourrage !

Encore un peu de nettoyage

Tutti-Fruti 2016Encore un peu de nettoyage autour du deuxième bacs et replantation !

Il y avait à cet endroit des pieds de fraises un peu mal en point et aussi plein de persil ! J’ai fait du tri et Grand Chef m’a délimité des petits carrés de fraises, avec briques et grillages pour protéger des chats. Depuis, j’ai plein de belles fleurs !

Remplissage des bacs

Pas question de remplir avec du terreau acheté dans le commerce. Alors pour commencer, je me débrouille avec les restes de vivaces et autres déchets propres du jardin et 2 beaux sacs de fumier qu’un ami m’apporte régulièrement. Merci Pierre !

Tutti-Fruti 2016

 Mise en place des bacs hauts

Tutti-Fruti 2016Grand Chef, toujours avec ses palettes, a réalisé un bac haut entouré sur 2 faces par un plus bas.

J’avoue que j’adore les nouveaux jeux de perspective sur le massif du potager.

Tutti-Fruti 2016

Et remplissage

Tutti-Fruti 2016Ici non plus pas question de charrier des sacs de terreau.

Je commence donc par remplir par des grosses branches de bois en cours de décomposition, puis des branchages.

J’en ai profité pour tailler un peu de troenne qui me gênait au fond du jardin, j’ai pu faire une belle couche de vert. J’ai ajouté les feuillages qui se décomposaient dans la remorque.

Et j’ai terminé en vidant les bacs à compost : du beau terreau maison !

Tutti-Fruti 2016Les bacs à compost sont vides et pourront être refait cette année. D’autres palettes attendent pour ça !

Et savourer

Tutti-Fruti 2016Sous toutes les coutures … Ici depuis le massif « Derrière la Piscine »

Tutti-Fruti 2016

et dans l’autre sens, depuis les Tonnelles.

Voilà, ça nous a occupé un moment et surtout cette semaine où nous étions en congés avec un temps superbe.

Nous avons  aussi profité de cette semaine de vacances pour balader un peu et faire quelques achats. Mais, pour les détails, il faudra patienter un peu !

PS : toutes les photos sont cliquables pour être appréciées en GRAND !
PS bis : encore plus de photos ici

Nouveaux petits bassins

Pour reprendre le cours du blog, je vous présente mes nouveaux bassins !

Petits bassins

 

Panorama sur le bout de la terrasse. Ce coin est rarement visible à cause de la voiture.

 

 

petits bassins

Grand Chef a rénové la vieille pompe et a installé les nouveaux bacs !

Nous voulions garder un point d’eau pour le chien et les chats aussi.

Nous avions essayé avec un premier bac.

Mais le résultat ne nous convenez pas !

petits bassinsAlors nous avons investi dans 2 grands bacs de taille différente.

Et après un bon moment de casse-tête, les 3 bacs ont enfin trouvé leur place !

petits bassins

Me voilà donc avec 3 grands bacs pour installer quelques belles aquatiques.

Mais je vais être raisonnable et attendre le printemps !

Surtout que ces bassins seront à l’ombre…

petits bassins

En attendant, j’y ai posé 2 pots de joncs sauvages récupérés au jardin.

Il ne reste plus qu’à attendre les pluies pour voir les bacs se remplir.

Bon, depuis l’installation, les bacs se sont bien remplis et Virus a retrouvé un endroit pour boire !

Plus de photos ici

 En intérieur

Nous avons eu un petit épisode de froid et du coup, je me suis dépêchée de rentrer les frileuses.

Du coup, j’ai installé 2 mini-bassins dans la maison.

petit bassin

Dans le premier mini-bassin, j’ai installé un bébé papyrus, 2 jacinthes d’eau (Eichhornia crassipes) et 1 laitue d’eau (Pistia stratiotes).

Dans le deuxième mini-bassin, je n’ai installé que des laitues d’eau.

petit bassin

Maintenant, il reste à voir si ces petites plantes supporteront l’hiver dans la maison. Si oui, je pourrais les ré-installer en extérieur au printemps.

A suivre ….

 

Bac à partager

C’est un projet qui trotte dans nos têtes depuis un bon moment !

Mais nous n’avons pas de terrain accessible depuis l’extérieur. Au printemps, j’avais vu l’agriculteur qui loue le terrain voisin du jardin. Alors, avec son accord, nous avons décidé de nous lancer !

Nettoyage du terrain

bac à rempoterLe bout du champ est un peu à l’abandon. Un petit coup de nettoyage rendra l’emplacement plus accessible !

bac à rempoterAprès le passage de Grand Chef, le lieu est un peu moins sauvage !

Construction

bac à rempoter
Grand Chef avait réalisé le petit bac au printemps. Comme il restait 2 palettes, Grand Chef a réalisé un deuxième bac. C’est comme toujours du haut de gamme avec Grand Chef : petite latte de finition et rabotage des angles !

Mise en place

bac à rempoterGrand Chef s’occupe de la mise en place !

Remplissage

bac à rempoterNous avons rempli les bacs avec des branchages, puis des tailles de haies et une bonne couche de compost.

Plantation

bac à rempoterJ’ai installé des tomates, de la menthe, du persil dans le bac du bac et en haut des fraises et un pied de courgettes.

Quelques vieilles ardoises pour le coté déco mais aussi pratique !

Un peu de recul

bac à rempoterNous prenons un peu de recul pour voir si les bacs sont visibles de loin.

Ils sont installés face un parking d’équipements sportifs et maintenant sur un chemin de promenade balisé ! Espérons que nos bacs auront du succès

En tous cas, nous nous sommes bien amusés !

bac à rempoter

 

 

Merci Grand Chef !

Début mars était plutôt agréable… Nous avons fait la première tonte et surtout nous avions repris nos habitudes : petite promenade au jardin en rentrant du travail.

20150308_0216

La Nature se réveille et le jardin se colore… Mais j’avoue je n’arrivais pas à m’en réjouir !

Je suis contrariée, très contrariée ! Mon employeur a décidé de nous délocaliser : nous quittons le centre ville accessible en transport en commun pour partir dans une zone industrielle, moche, sans commerce et surtout difficilement accessible en transport en commun.

Alors vendredi 13 mars, nous faisons nos cartons …. Le soir, en rentrant, je ne suis pas de très bonne humeur. Mais c’est sans compté sur mon Grand Chef qui me propose un tour de jardin : il me connait, il sait que le jardin est mon meilleur remède contre la déprime !

Oh surprise !

Grand Chef a bricolé dans mon dos.

rond'o

Rond'oTout le bazar autour de la cabane a été rangé derrière.

Et surtout, Grand Chef a réalisé un joli paravent en palette pour cacher l’arrière de la cabane.

Souvenez-vous…

Ca ressemblait à ça lors de la mise en place de Rond’O en juillet 2014.

Rond'OQuel changement !

J’adore ….

D’abord parce que le bazar a disparu.

Mais surtout parce cela donne un fond au massif Rond’O et que toute la déco ainsi que la barrique sont mieux visibles.

 

Rond'O

Grand Chef a complété la déco avec ce qui trainait en attente d’utilisation et en me précisant que je pouvais réorganiser !
Pour le moment, je n’ai touché à rien…Mais quelques idées commencent à germer dans ma petite tête… J’ai encore quelques vieilles caisses en bois non utilisées et puis, surtout, il faut que je trouve mieux que mes pots en plastic !

Mais en attendant, je savoure la vue depuis les différents coins du jardin.

Rond'OEn venant du fond du jardin, l’ambiance a franchement changé : avant on ne voyait que le toboggan bleu. Maintenant j’apprécie le décor !

Et de face, c’est agréable aussi

Rond'OJ’ai aussi quelques idées pour animer le mur de la cabane.

Bon en tous cas, ça m’a fait beaucoup de bien au moral.

J’ai oublié mes soucis de boulot pour le WE et depuis je cogite pour continuer à améliorer ce petit coin.

Merci Grand Chef pour cette chouette réalisation

Petit jeu

Magazine Botanic

J’ai 3 magnifiques magazines à vous faire gagner !

Vous pouvez accéder à la version numérique ici. Mais si comme moi, vous êtes accro au papier ….je peux vous en faire gagner 1 exemplaire !

Pour participer, laisser moi un commentaire avec la réponse à la question suivante : qu’a fait Grand Chef ?

Petit Jeu : qu’a fait Grand Chef ?

2014-05

Avant

2014-05Après

Alors, vous avez trouvé ?

Laissez moi un commentaire. Les 3 premiers commentaires recevront le magazine chez eux !

Sinon, un petit indice : ce qu’à fait Grand Chef a un rapport avec le magazine !

Bon jeu et bon WE

Etiquette pour Orchidée

Le temps n’est pas au jardinage extérieur !

Comme ça me manque, j’en profite pour faire un coup de ménage dans les orchidées qui sont un peu maltraitées à la maison. En fait, je ne m’occupe pas beaucoup d’elles, juste un peu d’eau une fois par semaine.

Certaines survivent et refleurissement, d’autres périssent rapidement.

Un coup de ménage

des orchidéesBon, j’ai regroupé tout le monde.

Ca commence à faire une belle tablée …et j’en ai qui sont en fleur, que je n’ai donc pas déplacé.

Pour ceux-ci : nettoyage des racines mortes et tiges sèches.

Contrôle et nettoyage du feuillage des phalaenopsis.

Un petit coup de nettoyage des pots.

Et voilà !

Par contre, je ne sais plus du tout qui est qui !

Je note depuis 2-3 ans mes achats d’orchidées, mais même comme ça, j’ai du mal à retrouver qui est qui. C’est toujours la surprise à la floraison, me direz-vous !

Et une idée

porte-nomPour Nouvel An,

ma frangine nous avez réalisé des jolis porte-noms et

avait aussi trouvé un bouquet d’arums.

En passant, les arums ont très bien tenu en vase.

Mais pas autant que les jolis porte-noms !

Ils étaient sur mon bureau

quand je cherchais une idée pour mes orchidées !

Une bonne façon de recycler.

Allez c’est parti, ordinateur…

porte-nomJ’ai référencé les différents pieds,

en commençant par ceux en fleur.

Puis j’ai recherché entre mes notes dans mon carnet de jardin

et l’état de la plante.

J’ai imprimé des petites étiquettes

que j’ai agrafé aux différentes plantes en cours d’identification.

Pour finalement imprimer

quelques noms pour lesquels je n’ai aucun doute.

orchidée

Rester à coller

la petite étiquette au dessus du carton vert.

Dérouler un peu le pied

pour le planter dans le pot.

Et voilà le travail !

Une petite touche de fantaisie

aux pieds des orchidées !

Entre le ménage, le tri et le référencement,

ça m’a occupé toute l’après-midi,

mais maintenant je sais qui elles sont !

Blond66 sur FB

Archives
  • 2017 (14)
  • +2016 (24)
  • +2015 (24)
  • +2014 (29)
  • +2013 (30)
  • +2012 (22)
  • +2011 (28)
  • +2010 (41)
  • +2009 (37)
Catégories
Blog au Naturel