Archive pour septembre, 2019

Toujours pas d’eau

Mi-septembre est passé et la pluie n’est toujours pas tombée.

Les températures ont chuté violemment. Le jardin a apprécié et aidé de quelques bruines matinales, il s’est un peu requinqué.

Mi-septembre, nous avons le droit à une petite envolée de températures, alors j’ai profité de la fin de matinée pour faire mon tour sous le soleil.

Sur la Terrasse

J’aime la vue à cette heure. Le soleil apporte une belle lumière et les fruitiers nous offrent une ombre douce.

Vue généraleOpka s’installe au pied du muret pour profiter de l’ombre mais aussi des pots qui lui servent d’oreiller, surtout le pot avec les lychnis tout doux. Pour lui tenir compagnie, le Berbéris « Lutin rouge » refait un nouveau feuillage et les platycodons ont enfilé leurs habits d’automne.

2019-Septembre

Carré Gauche

Le massif Carré Gauche est recouvert par le rosier « Sunny Rose ».

Carré GaucheCe petit rosier est un champion de la floraison. Il a résisté comme un chef à la sécheresse. Il continue de fleurir comme un fou et son feuillage reste très brillant malgré le manque d’eau.

2019-SeptembreIl est trop mignon !

Carré Droit

Du coté de Carré Droit, c’est toujours l’heuchère « Caramel » qui tient la vedette. Cette année, son feuillage a beaucoup souffert. Mais elle m’offre quand même une belle floraison.

2019 septembre

 Les petits Bassins

Tout le monde se porte plutôt bien, mais le manque d’eau se remarque ici aussi.

Les petits bassins Il va falloir remettre de l’eau !

Au Sous-Bois

Le Sous-Bois a souffert des rayons brûlants du soleil. Le feuillage l’hydrangea petiolaris « Firefly » a grillé et maintenant il subit le manque d’eau.

Sous-boisAu pied, les fleurs de l’hydrangea « Vanille-Fraise » ont aussi grillé et ont déjà des couleurs automnales.

Autour de la cabane

autour de la cabane  Au pied de la cabane, coté Sous-Bois, les plantes sont plutôt à l’abri des rayons brûlants.

Du coup, les menthes sont encore bien fraiches et parfument ce coin du jardin.

 

autour de la cabane

 

Le devant de la cabane est éclairé par le soleil.

J’aime bien la lumière à cette heure.

Autour de la cabaneSur la petite table,

les crassulas résistent bien à la chaleur et se portent bien.

autour de la cabane
En face de la cabane, une pomme !

La seule pomme du jeune pommier planté depuis 2 ans maintenant.

Il en avait fait une pour sa première année, mais Opka l’avait pris pour une balle !

Cette année, je croise les doigts pour qu’il ne la voit pas !

Rond’O

Rond’O profite du soleil du matin.

Rond'oIci aussi, il faut faire des appoints d’eau.

Rond'oMon demi-tonneau est en fin de vie et a du mal à rester étanche. Il faut que j’arrose le bois pour le faire gonfler un peu.

Le long de la haie

 

Le long de la haieLe feuillage des pivoines prennent de belles couleurs accompagné  par les cyclamens hederefolium.

2019-SeptembreMalgré l’ombre de la haie, les hortensias souffrent. La floraison a été limitée encore cette année. Je suis obligée d’arroser pour les maintenir en vie.

2019-SeptembreBon de loin, il y a encore de l’ambiance dans le massif avec le rosier jaune qui refleurit généreusement.

Too Much

Du coté de Too Much, l’ambiance est encore fraiche. Ce coin de jardin reste toujours plus frais.

2019 septembreMais l’hydrangea quercifolia a quand même cuit avec le soleil. Il ne reste que quelques panicules

2019-SeptembreEt le feuillage a déjà pris ses couleurs automnales.

Pas très loin, le physocarpus « Little Devil » est en super forme. La chaleur et la sécheresse ne semble pas l’avoir affecté. Son feuillage a gardé sa belle couleur et il nous offre même quelques fleurs.

2019-SeptembreOverdose

En face de Too Much, le massif Overdose se porte aussi plutôt bien.

2019-SeptembreLes armoise argentées apportent une belle tache lumineuse accompagnées par les pompons des setarias.

2019-SeptembreL’euphorbe panachée a réussi à s’installer et éclaire l’avant du massif.

Du forsythia aux azalées

Ce coin du jardin est plus frais et les plantes apprécient. Le gazon reste plus vert. L’ambiance est plutôt colorée.

2019-SeptembreLe nandina apporte des belles teintes rouges et verts et l’acer « Peve Chameleon » joue lui sur la gamme du jaune et de l’orange.

2019-SeptembreMassif du Seringat

Le massif du seringat profite aussi d’un peu de fraicheur.

L’ambiance en rouge et blanc s’installe.

2019-SeptembreAu coin du massif, le fushia nous offre ses fleurs légères accompagnées par l’euphorbe pourpre.

2019-SeptembreA coté, ce sont les asters qui apportent une touche de blanc. L’aster « White Ladies » démarre sa floraison alors que l’aster divaricatus est en fleur depuis au moins fin août.

2019-SeptembreDe l’autre coté du massif, ce sont les rouges qui dominent avec la rose de « Twist », le sedum et la persicaire « Red dragon ».

2019-SeptembreButte du Pêcher

Le massif est bien coloré, en rose et jaune.

2019-SeptembreLes sedums nous offrent leurs grosses fleurs colorées accompagnés par les asters.

2019-Septembre

Cette année, les pêches murissent bien et nous commençons à nous régaler des fruits franchement gorgés de soleil.

Les Tonnelles

Depuis le fond du jardin, je constate le triste état du gazon. Je sais que dès que les pluies reviendront, le gazon reprendra sa belle couleur verte. Mais en attendant, ça manque de couleur !

septembre

Les Tonnelles sont franchement au soleil et ça se voit ! Les plantes souffrent et les couleurs s’estompent.

les tonnellesMais de près, il reste quelques jolies floraisons.

2019-SeptembreEt puis, il y a quand même quelques scènes agréables.

2019-SeptembreCette année, les rosiers et les graminées sont en pleine forme. Par contre, je n’ai eu aucune floraison de mes geraniums vivaces.

 Tutti-Fruti

Au potager aussi, il faudrait de l’eau !

septembreMalgré les conditions difficiles, les tomates murissent et le poirier nous offrent ses jolis fruits.

2019-SeptembreDerrière la Piscine

Ici, c’est le rosier « Yann Arthus Bertrand » qui tient la vedette. Il se moque de la chaleur et du manque d’eau et nous offre depuis juin une floraison généreuse et continue.

septembre

Cette année, les couleurs de « Yann Arthus Bertrand » sont plus soutenues. Et pour lui tenir compagnie, le rosier « Tradescant » nous offre aussi une belle remontée et un parfum de folie.

2019-Septembre

Je termine mon tour en savourant la vue générale. Le jardin réclame de l’eau : le gazon croustille sous mes pas !

2019-Septembre

Mais il reste quand même quelques beautés pour apprécier le tour du jardin.

La pluie est annoncée pour l’arrivée de l’automne.

Ca devrait faire du bien et me permettre de reprendre les travaux au jardin.

 

Blond66 sur FB

Commentaires récents
Archives
  • 2019 (9)
  • +2018 (13)
  • +2017 (16)
  • +2016 (24)
  • +2015 (24)
  • +2014 (29)
  • +2013 (30)
  • +2012 (22)
  • +2011 (28)
  • +2010 (41)
  • +2009 (37)
Catégories
Blog au Naturel