Archive pour septembre, 2015

Bilan au Potager

La saison est déjà bien avancée au potager et je peux commencer un premier bilan !

Pour rappel, je ne cherche pas à nourrir ma petite famille avec mon petit potager mais plus à me (nous) faire plaisir avec quelques légumes du jardin.
Alors cette année, j’ai installé :
– de la salade
– des oignons
– des cornichons
– des courgettes
– des tomates
– des pommes de terre
– des betteraves rouges
– du persil et des poivrons

Alors qu’avons nous savouré ?

Coté Salade

Les premiers plants installés tôt en saison ont souffert du manque d’eau et sont restés chétifs.
Mais nous avons quand même mangé un peu de salade du jardin.

Comme le temps a continué à être sec, j’ai abandonné l’idée de remettre de la salade !

Par contre, j’en ai eu plein dans la serre, sans même en avoir semé.

Tutti-Fruti
En fait, je jette toujours mes restes de terre de semis dans le bac dans la serre.
Comme j’avais fait des semis de salade l’année dernière, le fait de faire un bon coup de ménage dans mon bac a permis à toutes les graines de lever !

Coté Oignons

Les oignons ont été installés en début avril.
Cette année, j’ai essayé les oignons rouges en plus des oignons jaunes classiques.
J’ai ramassé les oignons le 17 juillet. Presque tous les oignons ont grossi, mais par rapport aux années précédentes, les oignons sont plus petits.

Tutti-Fruti  Tutti-Fruti

2-3 oignons étaient montés à graine : je les ai laissé en terre histoire de récupérer les graines et aussi profiter des belles boules blanches fleuries.

Coté Cornichons et Courgettes

Tutti-FrutiLes cornichons et courgettes installés mi-mai ont bien démarré.

Les cornichons ont rapidement produit des petits fruits qui sont partis en pot.
Les courgettes ont démarré plus doucement et ont fourni 4 courgettes début aout.
Mais tous 2 ont été freinés par la sécheresse.
Après les pluies de la mi-août, les plants ont re-démarré doucement.

Quelques cornichons et courgettes sont en préparation !

Par contre, pas de doute, tous les 2 ont apprécié l’ajout de compost fait à l’automne.

Mais j’aurai du arroser plus !

Coté Tomates

Je ne sais pas pourquoi, mais cette année, j’ai raté mes semis de tomates.
En fait, les semis ont bien levé. Comme d’habitude, j’ai repiqué en godet. Mais bizarrement, les plants ont poussé en hauteur et peu en largeur.
Je me suis donc retrouvée avec des plants chétifs !

Je les ai quand même installés mi-mai au potager en choyant la plantation : ajout de feuilles d’ortie et de fumier composté dans le trou de plantation.

tutti-frutiEnsuite la sécheresse ne les a pas aidé à s’étoffer. Et en plus, j’ai un peu été fainéante sur les arrosages.

Moralité : mi-septembre, les plants ne sont pas malades, mais ont très peu donné : pas de quoi prévoir une salade de tomates en famille !

Mais ils continuent de produire … En attendant nous savourons quelques fruits.

A droite, c’est prune verte. Une petite tomate très sucrée.

Il y a aussi une Jaune des Andes et une toute petite Black Zebra !

 

Coté Pomme de Terre

Tutti-frutiJ’avais reçu de Botanic 3 sachets de semences bio :

– de la Charlotte,

– de la Dolreine et

– de la Ditta.
J’ai installé tout ce petit monde au potager.
Tutti-frutiPour la Charlotte et la Dolreine, j’ai installé 2 tours à patates avec 3 plants.
J’ai d’abord mis au fond de la tour des restes de vivaces, puis du compost et un peu de fumier composté. Et aussi, j’ai couvert avec des tontes de gazon.
Ensuite, j’ai remonté d’un bon étage la tour à patates.
Tutti-frutiLes autres plants ont été installés en terre.

J’ai  butté légèrement, puis recouvert de tonte de gazon.

Et pour finir j’ai posé quelques piquets de bois sur les mini-buttes afin de limiter l’activité des chats !

C’était la première fois que je faisais des pommes de terre en pleine terre.

Depuis 2013 et l’arrivée de la tour à patates, je ne faisais que quelques pommes de terre dans la tour.

Tutti-frutiJ’ai arraché l’ensemble des pommes de terre à mon retour de vacances vers le 20 août.

Tutti-frutiPour la Charlotte et la Dolreine, les tubercules issus de la tour sont plus petits que ceux de pleine terre alors que la terre de la tour était plus humide que celle du sol.

Pour les 3 variétés, les tubercules sont plutôt petits ou moyens. Surement une conséquence du manque d’eau.

La Ditta a les plus gros tubercules suivi par la Dolreine.
Du coté du rendement, la Dolreine prend la première place ( 2030g pour 8 plants), suivie de la Ditta ( 1310g pour 6 plants) et de la Charlotte (940g pour 9 plants).

Du coté du goût, nous avons déjà gouté les Charlotte et les Dolreine. Juste cuites à l’eau !
La Charlotte était excellente et ne nécessitait pas de beurre. La Dolreine était un peu plus farineuse.

Pour finir sur ce test Botanic, j’ai apprécié les sachets de semence avec seulement 10 tubercules.
Cela permet de faire un peu de pommes de terre dans des petits espaces comme mon potager.
Je pensais que ce serait plus compliqué de caser ces 30 pdt dans Tutti-Fruti, mais finalement, j’ai eu assez de place pour tout le monde !

Coté Betterave rouge

tutti-frutiDu coté des betteraves rouges,

c’est la cata : RIEN !

Les semis ont bien levé, mais la sécheresse a ensuite bien freiné la croissance.

Mais surtout ma terre lourde a empêché la betterave de se développer.

D’ailleurs, je n’ai jamais réussi les radis.

C’était optimiste de ma part de croire que les betteraves se plairaient chez moi.

Je ne sais pas si je vais renouveler l’essai.

Coté prêt à germer

Tutti-frutiFin avril, Botanic m’avait proposé de tester un nouveau produit : les prêts à germer ( ici)
Il était un peu tard pour ce type de semis, mais tous les semis ont bien réussi :

5 plants sur 6 pour les poivrons et le persil.

Le persil installé au potager a végété mais toujours à cause de la sécheresse.
tutti-frutiJ’ai installé 2 plants de poivron dans la serre : ils n’ont quasi pas poussé !

Par contre, j’avais repiqué un des plants de poivron en pot (en attendant de l’installer au potager) et puis je l’ai laissé dans la pouponnière et celui-ci a bien grandi, mais pas de fruit !

Il est presque double à celui de la serre, même si ses feuilles ont un peu été grignotées.
Je vais le mettre dans un pot plus grand pour lui faire passer l’hiver à la maison et voir si il produit l’année prochaine.

Conclusion

La saison n’est pas complètement terminée, mais encore une fois les récoltes ont été maigres.

L’apport de compost sur lequel je comptais pour une meilleure récolte en 2015 a été « anéanti » par la forte sécheresse et mon faible paillage.

Mais je le reconnais, je n’arrose pas assez !

Blond66 sur FB

Archives
  • 2017 (13)
  • +2016 (24)
  • +2015 (24)
  • +2014 (29)
  • +2013 (30)
  • +2012 (22)
  • +2011 (28)
  • +2010 (41)
  • +2009 (37)
Catégories
Blog au Naturel