Bilan 2019

La fin de l’année approche et le calme se fait au jardin.

C’est le moment d’en profiter pour faire un petit bilan de cette année 2019, sèche et chaude.

Janvier

Vue générale

Janvier démarre doucement : pas de grand froid, quelques gelées.

2019-Janvier

En détail

C’est le début des hellebores.

2019-Janvier

Fait marquant

Fin janvier, la neige s’invite. 12 cm de neige lourde auront eu raison du vieux cerisier penché. Le cerisier s’est couché sans faire de dégât.

2019-Janvier

Opka

Opka découvre la neige et comme son prédécesseur, trouve ça sympa. Il a compris que ça glissait et s’amuse tout seul !

2019-Janvier

Février

Vue générale

Pour une fois que je monte dans les chambres avec l’APN, j’en profite pour apprécier la vue générale sur le jardin. Dans quelques mois, les fruitiers cacheront la vue.

2019-Fevrier

En détail

En février, on profite des hellebores

2019-FevrierEt aussi des petits cyclamens, crocus, perce-neige

2019-Fevrier

Fait marquant

Début février, une journée sèche permet de débiter le cerisier penché en bois pour la cheminée et petits bois pour les barbecues de l’été.

2019-Fevrier

C’est le moment de faire le ménage dans la serre.

2019-Fevrier

Mais aussi dans la pépinières, la chaleur et la sécheresse de 2018 ont fait pas mal de dégâts. Après un coup de tri, il ne reste pas grand chose.

2019-Fevrier

Opka

2019-Fevrier

Mars

Vue générale

Mars est mon mois préféré. Les couleurs éclatent, pétillent …

Le ciel partagé entre soleil et nuages nous sature les couleurs au jardin, pour mon plus grand plaisir.

2019-Mars

En détail

Difficile de faire un choix dans les 300 photos de mars. Le jardin explose de couleurs.

Mais c’est le moment d’admirer les camelias et les magnolias.

2019-MarsAu fond du  jardin, un duo d’hellebores réveille le jardin, accompagné par la floraison du forsythia et le débourrement du berbéris « Diabolicum ».

2019-Mars

Fait marquant

Mars, c’est le lancement des fêtes des Plantes avec la Fête de Locon. Cette année, nous y avions convié des amis qui ont adoré l’ambiance.

J’ai fait quelques achats….

2019-Mars

Opka

Opka commence à apprécier les après-midis au jardin avec moi, mais il préfère quand nous nous occupons de lui.

2019-Mars

Avril

Vue générale

Avril est plutôt pas mal et le jardin se porte bien.

2019-Avril

En détail

Avril est certainement le mois le plus coloré au jardin.

2019-AvrilPrès de la maison, beaucoup de couleurs

2019-Avril

Fait marquant

En avril, nous installons le magnolia « Susan » que des amis m’ont offert pour mon anniversaire. Et puis, Grand Chef lui fait une jolie cage pour le protéger de Opka.

2019-Avril

Opka

Opka connait bien son jardin et ses chats. Il ne peut s’empêcher de les taquiner !

2019-AvrilEt aussi, il adore nous aider dans les travaux d’entretien : il transporte mes déchets de taille partout dans le jardin, avec un grosse préférence pour les bambous !

 

Mai

Vue générale

Le jardin est très en forme ! Il faut dire que le mois de mai n’est pas très chaud ni trop ensoleillé : parfait pour le jardin et pour les travaux printaniers.

2019-Mai

En détail

En mai, je craque sur une petite vivace qui semble apprécier mon jardin : le geum ou benoite

2019-Mai« Cocktail gimlet » (jaune pâle), « Mai Tai » (saumon), « Tequila Sunrise » (jaune foncé) et un cultivar orange sans nom.

Fait marquant

Les Saints de Glace sont passés. C’est le moment de mettre en place au potager. Alors j’installe les tomates, courgettes, cornichons et aussi 3 pieds de bettes (nouveauté 2019).

2019-Mai

Opka

Opka apprécie aussi le mois de mai. Il fait même parfois un peu chaud pour sa grosse fourrure.2019-Mai

Juin

Vue générale

Juin démarre fraichement et humide. Mais les températures montent et la fin de mois est caniculaire.

Le jardin apprécie.

2019-Juin

En détail

Juin est le mois des roses. Cette année, la floraison des rosiers démarre avec l’arrivée du temps sec et du coup, nous profitons longtemps des floraisons.

2019-Juin

Fait marquant

Cette année, nous nous occupons de la taille des haies un peu plus tôt que d’habitude. Pour la taille des troënnes, nous avons un peu souffert sous 30°C.

2019-Juin

Opka

Il fait trop chaud pour Opka qui cherche les coins d’ombre. Mais il a toujours un peu d’énergie pour taquiner ses chats !

2019-Juin

Juillet

Vue générale

Juillet n’est pas le meilleur moment pour le jardin. Mais cette année, la sécheresse et la chaleur ont cuit le jardin.

Nous avons battu le record de 2018 pour la température avec 41.4°C en 2019 contre 37.6°C en 2018.

2019-JuilletLe gazon a triste mine, mais je sais que, quand l’eau reviendra, il reprendra vie. Pour le reste …

En détail

Il y a quand même quelques plantes comme les hémérocalles qui se moquent du temps sec et nous offrent leurs grandes fleurs colorées.

2019-Juillet

Fait marquant

Sur une journée, le jardin a grillé ! Impressionnant.

Un soleil de plomb du matin au soir. Les feuillages les plus exposés n’ont pas résisté.

2019-JuilletEt le vieux pêcher n’a pas supporté : une grosse branche a craqué.

2019-Juillet

Opka

Opka trouve qu’il fait trop chaud et limite ses sorties au jardin : il n’y a plus beaucoup d’herbe fraiche pour se coucher.

2019-Juillet

Août

Vue générale

Août a bénéficié d’une trêve : 2 semaines de fraicheur et de pluie pendant notre absence. Du coup, le jardin se réveille un peu.2019-Aout

En détail

Le jardin semble triste : les feuillages et le gazon ne sont pas très en forme. Mais coté floraison, il y a encore de quoi se régaler.

2019-AoutIl n’y a que les geraniums vivaces qui ne donnent pas signe de vie : aucune floraison en 2019, sachant que les floraisons avaient été moyennes en 2018.

Fait marquant

Les températures remontent franchement fin août : 33°C sous abris, impossible de travailler au jardin (de toutes façons, la terre ressemble à du béton).

2019-Aout

Opka

Opka adore les bambous ! Alors quand un bambou dépasse du massif, Opka n’hésite pas à le tailler, à sa manière !2019-Aout

Septembre

Vue générale

Septembre est encore chaud et sec. Les quelques gouttes du mois d’août sont oubliées.

2019-Septembre

En détail

Les fruits murissent mais ne grossissent pas beaucoup.

2019-Septembre

Fait marquant

Après une semaine de pluie intense, le jardin reprend vie.

2019-Septembre

Opka

Opka n’en peut plus de la chaleur et cherche les coins restant frais.2019-Septembre

Octobre

Vue générale

Même si octobre offre encore de belles journées, les nombreuses pluies ont permis au jardin de reprendre des couleurs.

2019-Octobre

En détail

C’est le moment d’apprécier les asters. Cette année, les floraisons sont plus tardives et moins importantes que d’habitude.

2019-Octobre

Fait marquant

Dans le Sous-Bois, un prunier n’a pas supporté la sécheresse et a craqué.

2 arbres en moins : il va falloir envisager de replanter si nous voulons encore profiter d’ombre le matin.

2019-Octobre

Opka

Opka m’attend ! Dès que j’enfile mes affaires de jardin, Opka m’attend à la porte.

2019-OctobreLui aussi est en triste état. Je n’ai pas réussi à le brosser régulièrement, son poil forme des bourres énormes. Il faut vraiment s’en occuper.

Novembre

Vue générale

Le jardin semble avoir récupéré et nous offre ses couleurs d’automne.

2019-Novembre

En détail

C’est le moment de profiter des couleurs des feuillages.

2019-Novembre

Opka

Avec Grand Chef, nous avons passé tous nos temps libres sur Opka. Il reste encore quelques bourres mais dans l’ensemble, c’est mieux. Et Opka apprécie !

2019-Novembre

Décembre

Vue générale

Ni beau, ni mauvais, mais le jardin apprécie ce régime d’averses et se prépare pour l’année prochaine.

2019-Decembre

En détail

Le jardin est encore coloré avec les feuillages mais aussi les premiers hellebores.

2019-Decembre

Fait marquant

A l’approche de Noël, la maison change de look et donne une autre ambiance au jardin.

2019-Décembre

Opka

Opka profite entre sorties au jardin et farniente à la maison. Le brossage/bain de novembre lui a fait beaucoup de bien.

2019-Décembre

Bilan de l’année

Après cette nouvelle année sèche et chaude, le bilan est plutôt mitigé.

Au premier regard, le jardin semble avoir résisté mais les séquelles sont profondes.

Coté arbre : nous avons eu pas mal de casse.

Certes le prunier et le cerisier avait plus de 25 ans, mais c’est évident que ces 2 dernières années, très sèches, ne les ont pas aidés.

Coté arbuste : pas vraiment de casse.

Mais cette année encore, les hydrangeas ont cuit et nous n’avons pas profité de leur floraison. Je me demande même si je ne vais pas finir par les arracher !

Le callicarpa bodinieri « Profusion » a aussi souffert et ne nous a pas offert ses belles perles mauves.

Coté vivace : floraison moins importante ou inexistante

De manière générale, les vivaces ont bien fleuri. Les fleurs n’ont pas été abimé par les pluies mais parfois grillé par le soleil brûlant.

Par contre, du coté des géraniums, tous ceux installés en plein soleil n’ont pas fleuri et je me demande même si le pied a survécu. Les 2 étés chauds auront eu raison d’eux, j’en ai peur.

Du coté des asters, les floraisons ont été moins importantes que les années précédentes, surtout pour les plants installés en plein soleil, ceux installés plus à l’ombre ou dans des coins plus frais ont plutôt bien donné.

Coté fruit : récolte mitigée

Les fruitiers ont plutôt bien donné. Pas de gelée tardive. Par contre, les fruits ont eu beaucoup de mal à grossir.

Coté potager : récolte minimale

Je n’ai pas d’eau au potager. Il faut que je traverse la moitié du jardin avec mes arrosoirs. Alors j’ai vite abandonné les arrosages et les récoltes s’en sont ressenties.

Coté animaux : la désertification

Je ne pense pas que ce soit une conséquence de la météo mais je ne peux faire ce bilan sans parler des habitants du jardin.

Moins d’oiseaux

Nous habitons cette maison depuis 25 ans et nous avons vu baisser au fil des années les visites de nos amis ailés.

Les merles ont quasiment disparu du jardin. Avant ils étaient au moins une dizaine à se promener dans le jardin et à se régaler de vers de terre bien gras. Aujourd’hui, quand je vois un merle sur la journée, je suis contente.

Les mésanges débarquaient par dizaines dans les fruitiers devant la maison. Aujourd’hui, si un groupe de 4-5 mésanges se présentent, c’est le maximum. Même constat pour les mésanges à longues queues.

Par contre pour les espèces plus solitaires, il semble y avoir moins de disparition. Nous voyons toujours régulièrement un geai ( à une époque, nous avons vu un couple avec un petit). Un pic-vert vient régulièrement nous rendre visite. Et j’ai toujours pour m’accompagner au jardin un joli rouge-gorge.

Nous avons toujours une pipistrelle qui tourne sur la terrasse. Nous devons lui installer un abris en espérant en attirer d’autres.

Si certains oiseaux disparaissent, d’autres apparaissent ! Il s’agit de la perruche verte à collier. Nous avons un couple dans le quartier et les entendons souvent. Mais nous ne faisons rien pour les accueillir au jardin.

Il reste les grands corbeaux qui règnent en maitre sur les derniers grands arbres du quartier et les combats de territoire sont nombreux avec les pies et aussi les mouettes (sédentarisées à 60km de la mer).

Du coté des animaux terrestres, tout est plus calme aussi.

Au début du jardin, je me battais contre une horde de lapins ( j’ai compté jusqu’à 12 lapins dans le jardin). Maintenant, je n’en vois plus jamais. Bon, j’avoue que je ne me plains pas de leur absence, mes plantations s’en portent mieux !

Du coté des hérissons aussi, nous avons perdu. Au début du jardin, j’en avais comptabilisé 3 qui venaient profiter de la gamelle de croquettes des chats. Nous avons eu quelques années de gros travaux autour de nous et nous n’avons plus vu de hérisson. Mais en 2019, un petit est venu se nourrir des croquettes des chats. Après l’été, je ne l’ai pas revu.

En réfléchissant, je n’ai plus de taupe. Je ne m’en plains pas. Mais je sais que la présence d’un chien a tendance à les éloigner.

 Du coté des insectes, c’est la cata !

Il n’y a plus rien. A chaque fois que je fais le tour du jardin, je déprime.

Il n’y a plus d’abeille. Début mars, j’ai vu arrivé quelques abeilles, mais elles ont vite disparu, surement avec l’arrivée des premiers traitements dans les champs.

Pour les papillons, ce n’est pas mieux. En 2013, j’avais fait un article sur les papillons communs du jardin. Je ne pourrais pas refaire cet article aujourd’hui, car il n’y a plus de papillon.

Par contre, nous avons plus régulièrement des guêpes.

Heureusement, pour le moment, nous n’avons pas encore de frelon asiatique ou de moustique tigre.

Tout ça pour dire que nous sommes inquiets sur l’avenir en général, mais aussi sur l’avenir du jardin.

Les commentaires sont fermes.

Blond66 sur FB

Archives
  • 2020 (4)
  • +2019 (12)
  • +2018 (13)
  • +2017 (16)
  • +2016 (24)
  • +2015 (24)
  • +2014 (29)
  • +2013 (30)
  • +2012 (22)
  • +2011 (28)
  • +2010 (41)
  • +2009 (37)
Catégories
Blog au Naturel