Paillis

Je paille . . .

Depuis le début du jardin, je cherche des solutions pour diminuer les heures de désherbage et limiter les arrosages. Une solution est bien sur l’action manuelle : arrachage des herbes indésirables, binage … Ca occupe bien les WE !

Une autre solution est le paillis. J’ai essayé un peu de  tout dans le domaine et il y a de quoi essayer !

Ecorces de pin

Photo dumona.com

Photo dumona.com

C’est le premier paillis que j’ai essayé.

~~

En fait, il s’agissait de trouver une solution pour garder un peu de fraicheur aux pieds des azalées et rhododendrons.

Ces plantes aiment les terrains acides et ce type de paillis leur convient.

Par contre, ce paillis convenait beaucoup moins à mon porte-monnaie.

Et de toutes façons, il ne convient pas non plus pour toutes les plantes !

~~

BRF ou bois raméal fragmenté

2008-octobre-19_176A partir des tailles d’arbustes (corête du Japon, budleia et troenne) et grâce à un broyeur, on obtient un paillis assez grossier.

J’étale ce paillis sur les massifs qui sont peu fournis en vivaces comme le massif des Azalées ou au pied des hortensias.

Il ne suffit pas à limiter l’invasion de l’herbe aux goutteux, mais permet de garder une bonne fraicheur aux pieds des azalées et rhododendrons.

~~


Paillis de feuilles

paillis de feuillesA l’automne, je regroupe en tas les feuilles tombées sur le gazon, puis avec l’aspirateur à feuilles, j’aspire mes gros tas.

Les feuilles sont aspirées et déchiquetées.

Il ne reste qu’à étaler sur les massifs.

Je réserve ce paillis aux frileuses comme les arums ou mon acer palmatum qui peine à s’installer mais aussi aux massifs dont la terre est pauvre comme le massif du Sous-Bois.

Cette année, j’en ai installé au dessus des rosiers nouvellement installés pour les protéger un peu du froid de l’hiver.

Paillis de vivaces

paillis de vivacesEn été, lorsque le manque d’eau se fait sentir, je plonge dans le bac à compost récupérer les restes séchés des vivaces.

Je coupe en petits morceaux et installe cette « paille » de vivaces aux pieds des soiffardes.

J’en installe aussi au potager pour protéger le pied des courgettes et des tomates.

Ca marche plutôt bien, sauf quand les merles décident de tout bouger pour y chercher à manger.

~~

Tonte de gazon

Quand je n’ai plus de reste de vivaces, je passe derrière Grand Chef et la tondeuse et je ramasse le gazon. Je l’étale autour des soiffardes et des fraisiers. Mais comme pour le paillis de vivaces, les merles adorent et je passe mes soirées à remettre en place.

En tous cas, le plus gros avantage de ces paillis est que je n’ai quasiment plus de déchet de jardin et maintenant, le bac à compost absorbe tous les déchets du jardin, plus besoin de voyage à la déchetterie.

L’autre avantage du paillis est aussi de rendre à la terre ce qu’on lui a pris et donc d’enrichir le sol.

Nouveau Paillis Botanic

paillis BotanicVoici un nouveau paillis que Botanic  me propose de tester.

Il s’agit de granulés qui , une fois arrosés, grossissent et forment une couche épaisse.

20130120_0100C’ est un paillis de paille de céréales enrichi en engrais organique (agréé Bio).

Ce paillis est spécialement adapté aux légumes et petits fruits.

Ca c’est cool !

Je vais pouvoir en mettre autour des fraisiers à la place de mes paillis de vivaces ou mes tontes de gazon.

J’espère qu’ainsi mes fraises seront énooooormes et que je serai la première à en manger : d’habitude ce sont limaces qui s’en chargent !

Je vais aussi pouvoir en mettre aux pieds des tomates, des courgettes …

En tous cas, ce n’est pas pour le moment. Ici, le jardin vient tout juste de perdre ses  15 bons centimètres de neige.

Mais promis, je vous tiens au courant sur ce produit.

4 Commentaires pour “Paillis”

  • Laly dit :

    Pas évident de s’y retrouver dans l’offre énorme des types de paillage. J’avoue n’avoir testé que les écorces de pin, mais j’ai fini par tout enlever.
    Ce paillis Botanic a l’air sympa, je lirai avec plaisir ton expérience à ce propos.
    Biz hivernales ;-)

  • Karine dit :

    Bonjour Laly, Pour les écorces de pin, j’ai vite abandonné vu le prix et toutes les plantes n’apprécient pas forcément. J’ai beaucoup remplacé par du BRF, il faut juste avoir le courage de sortir le broyeur …
    Pour le paillis Botanic, je te tiendrais au courant. Bonne journée

  • mp dit :

    coucou karine
    moi je reste au vieille méthode, du bois, de la tonte, des paillis de compo …mais au moins il me reste un peu de ‘sous sous’ dans mon porte-monnaie
    mais je vais suivre ton expérience
    biz
    mp

  • Karine dit :

    Bonjour Marie-Pierre, Je préfère aussi utiliser les déchets du jardin et garder mes sous pour les achats de plantes ! Mais bon, quand c’est gratuit, ca vaut le coup d’essayer ! Bonne journée

Blond66 sur FB

Commentaires récents
Archives
  • 2019 (8)
  • +2018 (13)
  • +2017 (16)
  • +2016 (24)
  • +2015 (24)
  • +2014 (29)
  • +2013 (30)
  • +2012 (22)
  • +2011 (28)
  • +2010 (41)
  • +2009 (37)
Catégories
Blog au Naturel