Des hellebores et des roses

Après un mois de décembre qui avait démarré froidement, la douceur et la pluie sont rapidement revenues.

Le jardin a Ă©tĂ© bien arrosĂ© depuis le dĂ©but de l’annĂ©e, mais il ne fait pas froid. Alors au jardin, les hellebores dĂ©marrent en compagnies des dernières roses !

Carré Gauche

Près de la maison, le massif est couvert d’hellebores jaunes.

CarrĂ© gaucheJe craque ! En bouton, grand ouvert, double ou simple, ils ont chacun leur charme …

CarrĂ© Gaucheet pour accompagner ces beaux hellebores, une rose de « Sunny Rose » !

C’est un rosier qui n’ai jamais malade, qui dĂ©marre sa floraison fin juin et continue jusqu’aux gelĂ©es. Cette annĂ©e, il a passĂ© outre les gelĂ©es de dĂ©cembre pour continuer Ă  nous offrir une ou 2 fleurs !

Carré Gauche

Derrière la Piscine

Le massif est bien animĂ© par les nombreux pieds d’hellebores qui se sont installĂ©s tous seuls.

Derrière la piscineDerrière la piscine  Ici se trouve mon premier pied d’hellebores !

C’est une version miniature,

jaune pâle presque vert que j’adore.

J’ai installĂ© d’autre pieds et

d’autres sont arrivĂ©s via les semis avec de belles surprises !

Derrière la piscine
Bien ouvert, un bébé rose presque blanc, plus pâle que le parent

mais qui a gardé ses jolis points rouges et le coeur vert !

Derrière la piscine

Plus loin, un autre beau bébé

qui a les mĂŞmes caractĂ©ristiques qu’un pied prĂ©sent Ă  l’autre bout du jardin !

Celui-ci a 3 tépales foncés et 3 clairs, des étamines très longues sur un coeur pourpre.

Il s’apprĂ©cie aussi vu de dessus.

La Nature nous fait vraiment de jolis cadeaux !

Derrière la PiscineUn autre cadeau de la Nature : les roses de « Yann Arthus Bertrand ».

Ce rosier nous gâte vraiment toute la saison et le voilà encore en fleurs et en boutons mi-janvier.

Les Tonnelles

Les Tonnelles

Les TonnellesAu pied des Tonnelles,

les hellebores installĂ©s l’annĂ©e dernière ont fortement souffert du manque d’eau Ă  la belle saison.

Je n’aurai pas de fleur cette annĂ©e !

Mais du coup,

c’est le rosier « Rhapsody in blue » qui prend le relais en nous offrant une rose !

Bon, elle fait un peu perdue, toute seule avec sa feuille  au milieu des bourgeons débutants !

Alors j’apprĂ©cie l’effort …

Butte du PĂŞcher

Butte du PĂŞcherLa butte du PĂŞcher est couverte d’hellebores.

Butte du PĂŞcherAu pied du pĂŞcher, des hellebores doubles roses.

Au milieu, un hellebore Ă  feuilles jaunes.

Celui-ci, j’enlève les feuilles très tardivement histoire d’en profiter au maximum .

Butte du PĂŞcher

Quant Ă  celui-la, il fait des fleurs sublimes Ă  coeur d’anĂ©mone.

Et du coup, j’ai fait un bon coup de nettoyage cotĂ© feuille pour pouvoir profiter de la floraison.

Butte du PĂŞcherParmis tous ces hellebores,

un rosier se réveille !

Il s’agit du rosier « Breathless Charm ».

Il n’a pas Ă©tĂ© très florifère pour sa deuxième annĂ©e au jardin.

Mais il me propose 3 boutons en cette mi-janvier.

Etrange !

Serait-ce ses gĂŞnes australiens qui se rappellent que, dans l’hĂ©misphère sud, c’est l’Ă©tĂ© ?

Massif du Seringat

Massif du Seringat

Le Massif du Seringat est dédié aux rouges et blancs. Et en cette saison, il reste dans le thème !

Massif du Seringat  Le premier hellebore en fleur est ce double blanc.

C’est un bĂ©bĂ© du jardin.

Je l’ai trouvĂ© sur la Butte du PĂŞcher et l’ai dĂ©placĂ© ici.

Pour le rouge, ce sont les rosiers qui font de la résistance !

Un des rosiers m’offre un bouton prometteur.

L’autre a dĂ©jĂ  ouvert sa rose !

Massif du Seringat

 

Massif du Seringat Saison Ă©trange,

mais je savoure tout en me demandant si les rosiers arriveront Ă  se reposer pour la prochaine saison !

 

Bon, ces floraisons font du bien en cette saison.

Mais quand mĂŞme c’est Ă©trange de savourer en mĂŞme temps des hellebores et des roses !

Seed Of Love 2018

En ce dĂ©but d’annĂ©e, je vous souhaite

mes meilleurs Voeux pour 2018

Que cette année vous apporte amour et paix et aussi un jardin à la hauteur de vos attentes.

sol2018Et pour un jardin bien rempli et coloré,

quoi de mieux que le SOL !

Vous ne connaissez pas le Seed Of Love ?

C’est un Ă©change de graines organisĂ© par Isabelle du blog Little bit of Paradise.

Pour participer, il faut s’inscrire auprès d’Isabelle.

Vous pouvez retrouver plus d’informations ici .

Pour ma part, c’est ma 3ème participation !

Je vous présente ma contribution pour 2018

A- Cleome alba

cleome albaC’est une de mes grandes rĂ©ussites du SOL2017.

Les graines venaient de MC.

J’en ai installĂ© en pot près de la maison,

qui ont fleuri généreusement.

J’en ai Ă©galement installĂ© dans mes massifs.

Les fleurs ont Ă©tĂ© Ă©normes et ont durĂ© jusqu’aux premières gelĂ©es.

Elles ont attiré tous les regards !

 

B- Lychnis coronaria oculata

lychnis-oculataCe lychnis est arrivĂ© au jardin par l’intermĂ©diaire de David de Plaisir-Jardin.

C’est une vivace facile Ă  vivre au feuillage gris et aux fleurs blanches Ă  coeur rose.

David m’avait dit qu’elle n’Ă©tait pas envahissante comme le lychnis classique. C’est vrai !

Je n’ai pas retrouvĂ© de semis spontanĂ© autour de la plante mère.

Dommage !

Je vais aussi tester son semis cette année.

 

C- Nemesia varié

Les graines sont d’origine variĂ©e !

J’ai semĂ© au printemps les graines reçues d’Eric et Estelle(sOL2017)

et des graines que j’avais ramassĂ©es l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente sur des plantes achetĂ©es et installĂ©es en potĂ©es.

Je ne peux pas vous préciser leur couleur.

Ce sera surprise !

D- Panicum « Ingrid »

panicum-fountainAprès avoir dĂ©couvert cette graminĂ©e au SOL2016 grâce Ă  Ingrid du Jardin d’une PassionnĂ©e,

c’est la deuxième annĂ©e que je propose cette belle aux Ă©pis si lĂ©gers.

Le semis est facile.

Elle se ressème généreusement au jardin.

Les plants en excès s’arrachent facilement.

Je ne peux plus m’en passer.

J’adore les installer dans les potĂ©es d’Ă©tĂ©.

 

E- Polemonium « Bambino Blue »

polemonium-bambino-blueIl a fait sensation au SOL2016 et SOL2017, voici le beau polemonium « Bambino Blue ».

C’est une vivace avec une floraison légère de fleurs mauves très pales, avec des étamines jaunes d’or.

La floraison a lieu en juin-juillet.

Mais la plante reste intéressante même après floraison avec son beau feuillage très découpé.

J’ai tenté et bien réussi les semis en 2016.

J’en ai installé un peu partout au jardin.

 

F- Setaria « Caramel »

setaria caramelEncore une graminée qui est arrivée au jardin via le SOL2016 et Eliane.

Je l’avais découverte chez David.

Les semis démarrent sans problème.

J’en ai installé partout au jardin en 2016.

En 2017, j’ai eu le droit Ă  beaucoup de semis spontanĂ©s.

J’en ai enlevĂ© un peu et j’ai encore bien apprĂ©ciĂ© le rĂ©sultat !

VoilĂ  pour ma contribution

N’hĂ©sitez pas Ă  me laisser vos demandes en commentaire.

PS : pas d’inquiétude si votre commentaire n’apparait, il doit d’abord être validé !

RĂ©sultats

Merci pour votre belle participation au SOL2018.

Vous avez Ă©tĂ© 54 sur 151 Ă  me faire au moins une demande pour un total de 109 variĂ©tĂ©s. Je n’ai que 65 sachets en ma possession. J’ai donc du faire un tirage au sort.

Le tirage au sort permet de satisfaire 40 participants dont voici les numéros :

3-8-9-11-17-18-21-24-25-26-28-31-34-35-37-38-40-47-
51-52-56-60-63-70-72-73-83-84-94-
102-106-117-127-131-132-134-140-149-150-151

Je vous prépare tout ça tranquillement, un peu de patience !

Sol2017 – Bilan des semis

Début 2017, j’ai participé pour la deuxième fois à la belle aventure du SOL créée par Isabelle du blog Little bit of Paradise !

Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’un échange de graines qui débute en janvier et se termine en février : de quoi occuper les soirées d’hiver.

En février, j’avais donc reçu pas mal de graines (ici).

Un peu d’organisation.

OrganisationAyant reçu beaucoup de graines dont je ne connaissais pas les besoins pour les semis,

j’ai fait pas mal de recherches et j’ai tout regroupĂ© dans un fichier Excel.

J’ai triĂ© ensuite par mois de plantation.

Ensuite, j’ai triĂ© toutes les graines reçues et j’ai fait des pochettes par mois de plantation.

Il n’y a pas que les graines du SOL, je sème aussi quelques lĂ©gumes (courgettes, cornichons, salades et tomates).

Fin février, tout était bien organisé pour lancer les premiers semis !

Pour info, la première case au stylo indique que j’ai fait mon semis :

> si la case est barrĂ©e, j’ai semĂ© la moitiĂ© du sachet,

> si la case contient une croix, c’est que j’ai tout semĂ©.

Du coup, je sais exactement ce qu’il me reste en stock !

Et comme vous pouvez le voir, je me suis bien organisée pour février et mars,

mais ensuite j’ai complètement zappĂ© les autres semis !

Je vais essayer de m’amĂ©liorer en 2018 !

En avant les semis

 21 février

Les tomates sont les premières semĂ©es. Cette annĂ©e, j’ai semĂ© :

  • prune verte
  • poire jaune
  • Amish paste (SOL2015-Eddy)
  • Dark Galaxy (SOL2015-Eddy)
  • Coeur de Boeuf (SOL2016-Lo)

5 mars

semisLes tomates ont bien grandi.

rempotageC’est le moment de rempoter et d’installer Ă  la serre !

Les graines ont presque toutes germé.

 

semis

Finalement, j’ai repiquĂ© environ 90 plants de tomate !

Du coup, la serre commence Ă  se remplir.

J’ai dĂ©marrĂ© les semis du SOL2016.

Pour garder un peu de chaleur, tous les moyens sont bons.

J’utilise les bois de la  tour Ă  patate pour faire un mini-chassis !

Les plants de tomates sont divisĂ©s en 2, une partie reste dans la serre et l’autre partie vient s’installer dans la maison, dans une pièce lumineuse.

hémérocalle

Plaisir du jour

En plus des tomates, j’ai rempotĂ© 2 bĂ©bĂ©s hĂ©mĂ©rocalles issus des graines reçues du SOL2017.

Je suis nulle en semis de grosses graines et je suis fière d’avoir rĂ©ussi une graine d’Antoine et une de GuĂ©nolĂ©.

Je sais qu’elles sont encore petites mais je leur fais confiance !

 

 

22 mars

Nouvelle séance de semis et de rempotage

rempotage  Les semis de février ont bien donné.

J’ai repiquĂ© :

> oeillet d’inde (SOL2017 CĂ©line)

> pavot (SOL2017 Nathalie)

> sauge (SOL2017 MC et Nathalie)

> nemesia (SOL2017 Estelle)

> orlaya (SOL2017 SĂ©verine)

serreJ’ai aussi refait quelques semis.

J’ai semĂ© plusieurs variĂ©tĂ©s de tabacs ornementaux

> nicotiana glauca

> nicotiana sylvestris

> tabac rose

L’Ă©tĂ© va ĂŞtre fleuri avec les graines de Catherine.

9 avril

sol2016   Les bébés du SOL grandissent bien.

sol2016

 

 

Les tomates  aussi !

 

sol2016 Les précédents semis ont bien levé.

sol2017

Encore du rempotage en prévision !

Mais ce sera pour un prochain WE.

23 avril

La serre est bien remplie.

sol2017Tout le monde grandit tranquillement en attendant des jours plus chauds pour rejoindre le jardin !

12 mai

sol2017  Les plants de tomate attendent dans la serre près de la maison.

Il est grand temps de mettre en place.

 

Mais ce WE, les Saints de Glace sont attendus.

 

Alors un peu de patience …

 

 

Et le résultat

Si les semis ont bien donnĂ©, j’ai perdu pas mal de monde après la plantation au jardin. Il faut dire qu’il a fait tellement chaud et sec que je n’ai pas tenu le rythme avec mon arrosoir.

Bon, malgrĂ© tout, j’ai quand quand mĂŞme profitĂ© de quelques beautĂ©s que j’avais mis en pot sur la terrasse.sol2017Je suis tombĂ©e sous le charme de ces petits pavots. Quelle douceur !

Au jardin, dans le massif Overdose, dĂ©diĂ© au blanc, je savoure l’unique fleur d’orlaya gradiflora.

sol2017J’aime beaucoup son graphisme. Je note pour retenter en 2018.

InstallĂ©es en pot, j’ai rĂ©ussi 2 plants de sauges splendens pourpre. Celles installĂ©es en terre n’ont pas rĂ©sistĂ© Ă  la sĂ©cheresse.

sol2017Sinon avec un bon arrosage, la sauge a tenu jusqu’Ă  la fin de l’automne. Mais j’ai oubliĂ© de ramasser des graines !

Grace au SOL et aux graines de MC, j’ai vu fleurir au jardin une belle agastache .sol2017J’avais abandonnĂ© l’idĂ©e des agastaches au jardin, ayant perdu systĂ©matiquement tout nouveau plant. Mais du coup vu le rĂ©sultat des semis, je vais refaire des semis en 2018.

 

Pour le semis d’achillĂ©e, je suis convaincue ! J’ai eu plein de beau bĂ©bĂ©s pour les potĂ©es, le jardin ou les amis.

sol2017Les plants installĂ©s au jardin ont rĂ©sistĂ© Ă  la sĂ©cheresse mais n’ont pas fleuri. Ils se rattraperont en 2018 !

 

Cette année, la plus belle réussite revient à la cléome alba de MC.

sol2017Les premières fleurs sont apparues début juillet dans les potées sur la terrasse. Puis ce sont les plantes installées dans les massifs qui ont pris le relais en août jusque fin octobre.

 

Ma grande dĂ©ception cette annĂ©e, ce sont les tabacs. La chance ne les a pas aidĂ© ! J’ai d’abord retrouvĂ© la terrine renversĂ©e dans la serre et ensuite, la sĂ©cheresse a cuit tous les plants que j’ai installĂ© au jardin.

Mais un plant a rĂ©sistĂ©….

sol2017Et m’a offert une floraison gĂ©ante !

Les nĂ©mĂ©sias d’Estelle ont gĂ©nĂ©reusement Ă©gayĂ© les potĂ©es de la terrasse. Les oeillets d’inde de CĂ©line ont accompagnĂ© les tomates au potager. Et nous nous sommes rĂ©galĂ©s des courges Butternut de CĂ©line.

Voilà comment passer une bonne année avec le SOL.

sol2018  Alors je me prépare pour le SOL 2018.

 Et vous ?

 

 

 

 

 

Le retour des Asters

Et de la jardinière

Et oui, voilĂ  3 mois que j’ai dĂ©laissĂ© internet, le jardin et tout le reste ! Je me suis fait une hernie discale qui m’a bloquĂ© un nerf de la main droite.

Entre les douleurs et le handicap de la main droite, impossible de tenir plus de 10 minutes devant un ordinateur. J’ai gĂ©rĂ© les urgences et n’ai utilisĂ© l’ordinateur que pour l’administratif.

Le jardin a été complètement délaissé, sauf le gazon qui est géré par Grand Chef.

Après infiltration, les douleurs ont disparu mais la main droite reste engourdie. Il faut encore attendre ….

Mais le cotĂ© positif, c’est que je tiens maintenant une heure devant un ordinateur. Je peux donc recommencer doucement la lecture des blogs jardin et aussi vous proposer un article.

Allez je vous emmène faire le tour des asters du jardin ….

Du blanc pour Overdose

Overdose est dédié au blanc.

Overdose

aster "schneekissen"En cette saison, il n’y a plus beaucoup de blanc,

mĂŞme si le rosier « Princesse de Galles » nous offre encore quelques fleurs.

Le viburnum Mariesii Plicatum a pris ses couleurs automnales accompagné par les artémises et leur joli gris.

Le chrysanthème « PoĂ©sie » devrait bientĂ´t fleurir

mais en attendant, je trouve que le massif manque de fleur blanche.

Alors automne 2016, j’installe Ă  l’avant du massif le petit aster « Schneekissen ».

Et le voilĂ  1 an après, il s’est bien installĂ© et vient un peu combler mon manque de fleur !

Du rose pour Too Much

Too Much associe les pourpres-noirs aux roses pales.

Too Much

aster "Ring dove"A la création du massif en 2010,

j’avais installé  un pied d’aster « Ring Dove » trouvĂ© au Jardin d’AstrĂ©e.

Il s’est bien  Ă©toffĂ© et

m’offre des jolis duos avec les pourpres de l’hydrangea quercifolia « Snow flake » .

« Ring Dove » est le seul Ă  avoir survĂ©cu : j’ai perdu l’aster « Kylie » et un spĂ©cimen rose bonbon de StĂ©phane.

Pas toujours facile de s’installer en terre très lourde et très humide Ă  cet endroit du jardin.

Aster "Fellowship"Du coup, automne 2016, lors de ma sortie Ă  l’Ă©cole de Genech,

j’ai pris un pied d’aster « Fellowship ».

Il s’est bien installĂ©

et m’offre 3 belles tiges aux grandes fleurs Ă  longs pĂ©tales rose pâle.

Bon il a un peu de mal à garder la tête haute après la pluie et le vent,

mais c’est sa première annĂ©e…

Il ne faudra pas oublier de le rabattre en juin !

Du blanc dans le Massif du Seringat

Le Massif du Seringat est dédié aux blancs et rouges/rouges framboises.

Massif du seringatIci les asters sont installés depuis plusieurs années et forment des grandes taches de blanc.

P1200411L’aster « White Ladies » possède des grandes fleurs d’un blanc pur Ă  coeur jaune rosissant.

aster blanc doubleSous le petit prunus « Kojo No Mai », un aster blanc double est moins gĂ©nĂ©reux et m’offre, tous les ans depuis sa plantation, une tige !

A l’Ă©poque je ne notais pas tout, mais je pense que c’est aster de la sĂ©rie Victoria.

De l’autre cotĂ© du massif, encore du blanc.

Massif du seringat

aster "ChloĂ«"C’est l’aster « ChloĂ« »,

une bĂŞte de course !

Toujours bien droit malgré la pluie et le vent !

Je ne le rabats jamais ( j’oublie ).

Et sa floraison !

Des centaines de petites fleurs blanches Ă  coeur jaune rosissant rapidement.

OUAH !

Je ne m’en lasse pas et en duo avec le sedum, j’adore !

Du rose foncé pour la Butte du Pêcher

La Butte du PĂŞcher se colore de roses et de jaunes.

Butte du PĂŞcher

Aster "Rubinschatz"En ce moment, c’est l’aster « Rubinschatz » qui tient la vedette.

Son rose foncé est très lumineux.

C’ est un aster de Nouvelle Angleterre qui peut atteindre 1.70 mètre

et qui n’est jamais malade.

Cette annĂ©e, j’ai pensĂ© Ă  le rabattre en juin.

Et du coup, il a une taille plus raisonnable pour l’endroit oĂą il est installĂ©.

 

Du mauve pour Les Tonnelles

Ici ce sont les mauves qui explosent !

Les TonnellesOn s’approche ….

Les TonnellesOh que ça fait du bien toutes ces couleurs !

Continuons le plaisir avec quelques gros plans …

Les violets foncés

Aster "Wolkonsky"

Aster « Wolkonsky »

Aster "Violetta"

Aster « Violetta »

 

Aster "Fuldatal"

Aster « Fuldatal »

Aster violet foncé

Aster violet foncé

Les roses foncés

Aster "Jenny"

Aster « Jenny »

Aster "Carmen"

Aster « Carmen »

 

Les roses pâles

Aster rose pâle

Aster rose pâle

bébé Aster rose pâle

bébé Aster rose pâle

 

Les bleus – lilas

Aster "Marie Ballard"

Aster « Marie Ballard », le plus bleu

Aster sans nom

Aster sans nom

Aster "Sonora"

Aster « Sonora »

Aster "BlĂĽtenregen"

Aster « BlĂĽtenregen »

Aster "Asran"

Aster « Asran »

Aster "Asmoe"

Aster « Asmoe »

 

Tous les asters du massif n’ont pas eu de gros plan, mais ceux prĂ©sentĂ©s donnent dĂ©jĂ  un bon Ă©chantillon de couleurs et formes possibles.

Et du rose fluo pour Derrière la Piscine

Aster "Alma Potschke"C’est le magnifique aster « Alma Potschke » au rose fluo,
difficile Ă  prendre en photo tellement il est lumineux !

Il Ă©claire Ă  lui seul ce coin de massif un peu triste en ce moment.

Le tour des asters du  jardin se termine.

Difficile d’abandonner toutes ces Ă©toiles colorĂ©es,

sans profiter encore un peu de la  vue générale.

 
Vue générale

Et avec le soleil en prime !

Juillet au jardin

Après les pĂ©riodes estivales et caniculaires, le jardin a eu le droit a un peu d’eau sur le mois de juillet. 10 mm sont venus hydrater le jardin sur plusieurs jours. Le jardin revit doucement !

Je vous emmène faire le tour …
vue générale

Carré Gauche

Carré gauche

En cette saison, le massif est recouvert de géraniums bleu-mauve. Mais cette année, la floraison des géraniums est limitée, trop soif ! Le petit rosier jaune a lui bien fleuri, mais fait une pause pour le moment.

Du coup, le massif est un peu triste !

Les Petits Bassins et Carré Droit

CarrĂ© gaucheDu cotĂ© des Petits Bassins, c’est le cyrtomium fortunei qui tient la vedette avec son beau feuillage vert-anis. Juste au dessus, dans CarrĂ© Droit, l’heuchère « Caramel » a souffert de la sĂ©cheresse : ses couleurs ont passĂ© et beaucoup de feuilles ont sĂ©chĂ© !

Sous-Bois

Sous-Boissous-boisAu Sous-Bois, les feuillages résistent !

MalgrĂ© le gros manque d’eau, je trouve mĂŞme qu’ils rĂ©sistent mieux que les autres annĂ©es. Il faut dire qu’au Sous-Bois, la terre Ă©tait plutĂ´t du remblais sec. Les ajouts de matières compostables, principalement les feuilles des fruitiers du Sous-Bois, semblent avoir bien amĂ©liorĂ© la terre !

Par contre, les hortensias pétiolaris se sont arrachés du mur après un gros coup de vent.

Ca m’apprendra Ă  ĂŞtre laxiste : ça fait 2 ans que je dis qu’il faut les tailler !

Au sol, l’hydrangea « Vanille-Fraise » nous offre une fleur ! C’est mieux que rien.

La Cabane

la cabane

la cabaneDébut juillet, les haies ont été taillées.

Grand Chef en a profité pour faire un coup de nettoyage dans les pruniers. 

Le lonicera nitida a aussi eu le droit Ă  un bon coup de taille.

Du coup, ce coin de jardin a retrouvĂ© le soleil en dĂ©but d’après-midi !

Une aubaine pour la petite collection de menthes installée en pot le long de la cabane.

Hum … qu’est-ce que ça sent bon !

De l’autre cotĂ© de la cabane, quelques crassulas dans des pots variĂ©s amènent un peu d’animation !

Rond’O

Rond'O

Rond'OLa pluie du matin a bien arrosé les différentes bassines.

Dans le fĂ»t, le nĂ©nuphar se porte plutĂ´t bien et nous fait des feuilles, mais pas encore de fleur, accompagnĂ© par les tiges originales de l’ equisetum fluviatile.

Le thalia delbata a eu un peu de mal à démarrer et commence à nous offrir ses grandes feuilles !

L’ambiance est plutĂ´t sympa.

rond'ODans les pots sur la terrasse de la cabane, j’ai installĂ© quelques bĂ©bĂ©s du SOL2017.

La vedette revient Ă  l’agastache que j’ai reçu de Marie-Claude.

Elle se dĂ©chaine et m’offre une quantitĂ© de fleurs bleu-mauve.

J’en suis ravie d’autant plus que toutes les agastaches que j’ai installĂ©es au jardin ont disparu. Il faut dire qu’elles ne sont pas fan de ma terre lourde !

Le long de la Haie

le long de la haieEn dĂ©but d’après-midi, le jardin est presque complètement au soleil. Il reste un peu d’ombre au pied de la haie.

le long de la haie  Heureusement, l’après-midi, l’ombre augmente est prĂ©serve les hortensias des rayons les plus brulants.

L’hydrangea « Black Diamond », installĂ© au printemps, a le droit a un traitement de faveur.

Il fait parti des chanceux que j’arrose !

MalgrĂ© cela, sa floraison a cuit sous la canicule et je n’aurais pas de fleur cette annĂ©e.

Heureusement, son feuillage noir apporte déjà une belle présence.

le long de la haieL’hortensia « Blue Bird » fait quelques fleurs Ă©parses.

Le thalictrum ne fleurira pas non plus : les boutons floraux ont grillé !

Cette annĂ©e, ce sont les hostas qui ont une belle prĂ©sence, Ă  peine dĂ©rangĂ©s par le manque d’eau !

 

 

 

Overdose

OverdoseOverdosePas beaucoup de floraison du coté du massif Overdose.

Et pourtant, il y a eu quelques belles floraisons comme celles des rosiers ou du beau leucanthemum « Wirral Supreme ».

Mais tout a rapidement cuit avec le soleil intense !

J’ai enlevĂ© toutes les fleurs fanĂ©es, et avec un peu de chance,

je devrais pouvoir profiter de belles remontées en août.

En attendant, pour animer le massif, il reste les armoises.

L’artemisia « Powis castle » forme une belle touffe argentĂ©e et anime Ă  lui seul le massif !

Too Much

Too Much

Hemérocalle "Jean Swann"Du coté de Too Much, il y a de jolies couleurs.

Un petit trio qui me plait beaucoup avec au fond le rosier « Astronomia » et ses fleurs roses très pales et

en premier plan les fleurs de l’hydrangea quercifolia « Snow Flake » et

la belle hĂ©mĂ©rocalle « Jean Swann ».

Normalement, il devrait y avoir beaucoup plus de fleurs d’hortensia,

mais lui aussi a souffert du manque d’eau et

est beaucoup moins généreux que les autres années.

 Du Forsythia aux Azalées

Du forsythia aux azaléesDu forsythia aux azaléesTout au bout de la haie, après les rhododendrons et les azalées,

le massif des jaunes et rouges se portent plutĂ´t bien !

C’est le point le plus frais du jardin et tout le monde en profite.

L’acer « Peve Chameleon » et

le nandina Domestica « Fire Power » apportent les touches de rouge.

L’epimedium « Orange Koeninging » illumine de son feuillage jaune.

 

Au fond du Jardin

Au fond du Jardin  J’aime bien quand les haies viennent d’ĂŞtre taillĂ©es.

Ca fait tout de suite plus propre !

Près du portail, j’ai aussi fait un peu de mĂ©nage Ă  cotĂ© du banc  dans les framboisiers.

Au fond du Jardin

 

Les deux pêchers sont bien chargés de fruits, mais pour le moment, les fruits ne grossissent pas.

EspĂ©rons un peu d’eau pour les aider Ă  gonfler !

 

Au fond du Jardin

Sur la butte du pĂŞcher,

les roses et les jaunes continuent, mais plus discrets qu’en juin.

J’ai taillĂ© les fleurs sèches des alchemilles et c’est tout !

Au fond du Jardin

 

Le coin de la serre a retrouvé un peu de lumière avec la taille des haies.

Grand Chef a fignolĂ© au rotofil. J’adore !

Au fond du Jardin  Du coté des bacs à compost et de la table à remporter,

le coup de taille a fait beaucoup de bien.

Grand Chef a aussi élagué au maximun les sureaux

qui envahissent derrière les bacs à compost.

Avec le soleil qui traverse la table Ă  remporter,

et  le gazon bien vert,

j’aime bien l’ambiance !

 

Les Tonnelles et le massif aux Papillons

Les Tonnelles

Les TonnellesDu cotĂ© des Tonnelles et du massif aux Papillons, c’est la CATA !

Tout a cuit ou presque….

L’hibiscus Syriacus « Red Heart » lui, s’Ă©clate !

A l’arrière, le rosier « Reine des Violettes » ne semble pas incommodĂ© et continue sa floraison.

Les Tonnelles Sinon, le reste du massif ressemble Ă  rien.

A l’image de ce geranium « Ann Folkard » qui d’habitude envahit tout sur un bon mètre carrĂ© et qui cette annĂ©e nous offre 5 fleurs !

 

 

Les tonnelles

Les tonnelles Au bout des Tonnelles,

quelle tristesse !

Les rosiers ont fini leur floraison pour le moment,

Les geraniums vĂ©gètent …

Et je ne parle pas des annuelles

qui ont cuit les premiers jours de leur mise en place.

Heureusement,

il reste les hémérocalles qui apprécient ce type de temps !

Les TonnellesDans l’autre sens, c’est moins dĂ©primant !

Tutti-Fruti

Tutti-FrutiTutti-FrutiAu potager, pas le choix, il faut arroser !

Et du coup, ça pousse du coté des cornichons

Tutti-Frutiet des tomates !

 

Par contre, la récolte des oignons et échalotes ne sera pas terrible : ils sont restés petits.

 

Derrière la Piscine

Derrière la Piscine

Derrière la Piscine Ici aussi, le sec se fait sentir.

Mais il reste quelques floraisons colorées avec

la sauge « Savannah » et

le rosier mini au pied du palmier.

Un peu cachée par le palmier,

l’hĂ©mĂ©rocalle « Night Embers » nous offre ses fleurs pourpres foncĂ©es,

qui Ă©taient doubles l’annĂ©e dernière !

Encore un effet de la sécheresse ?

Les Bacs Mobiles

Les Bacs MobilesLes Bacs MobilesAu bord de la maison,

nous avons installé 5 bacs sur roulettes.

J’y ai installĂ© des tomates, des poivrons

Les Bacs Mobileset des melothrias !

Une nouveauté au goût de concombre, à déguster cru ou au vinaigre comme les cornichons !

VoilĂ  pour le tour du jardin en cette fin juillet !

Finalement, il y a encore pas mal de plantes Ă  admirer

Etiquette pour le jardin

Que faire quand il fait trop chaud pour travailler au jardin ?

S’occuper au frais dans la maison, avec une petite activitĂ© tranquille … et pas chère !

Matériel

Etiquette

Il vous faut :

– une barquette en bois (celle-ci est contenait des champignons frais)

– une agrafeuse

– de la peinture noire

Mode opératoire

Première étape : démontage

C’est un petit jeu de patience, mais la première Ă©tape consiste Ă  dĂ©monter la barquette sans casser les petites morceaux de bois. Chaque morceau peut ĂŞtre utile !

Les « grands » morceaux peuvent ĂŞtre recoupĂ©s selon les besoins et serviront pour former l’Ă©tiquette: un pli suffit pour casser correctement la planchette, sinon avec une paire ce ciseaux , ça le fait aussi !

Le tour est dĂ©coupĂ© en long morceaux qui serviront de support pour l’Ă©tiquette.

Deuxième étape : peinture

J’ai choisi du noir pour faire une Ă©tiquette type ardoise. Mais il est possible de laisser naturel et d’utiliser un pyrograveur pour noter sur l’Ă©tiquette.

Etiquette

Attention, les Ă©tiquettes Ă©tant souples, la peinture a tendance Ă  les dĂ©former. J’ai mis des poids sur les bords pour forcer les Ă©tiquettes Ă  rester plates !

Un peu de patience pour le séchage !

Quand les Ă©tiquettes sont sèches, il ne reste qu’Ă  fixer l’Ă©tiquette au support avec 2 agrafes (en haut et en bas de l’Ă©tiquette).

Astuce : Le tour de la barquette n’est pas suffisant pour faire un support pour chaque Ă©tiquette, il est possible d’utiliser des bâtons de glace en bois pour faire le support. Dans ce cas, il faut coller le support sur l’Ă©tiquette et mettre sous presse pour le sĂ©chage.

Utilisation

Il ne reste plus qu’Ă  noter ce que vous voulez sur les petites Ă©tiquettes …

EtiquetteEt Ă  les installer au jardin ….

Voilà pour des petites étiquettes maison, idéales pour installer au potager !

 

En Rose et Jaune

Il fait beau, il fait chaud …. mais toujours pas d’eau !

Le jardin souffre un peu, mais un massif au fond du jardin s’en sort plutĂ´t bien. C’est la butte du pĂŞcher !

Butte du PêcherCe massif est dédié aux roses et aux jaunes. Et en ce moment, il est franchement coloré.

Du jaune

Butte du PĂŞcher   Le plus prĂ©sent en ce moment, le jaune des fleurs de de l’alchemille mollis.

Des fleurs légères et vaporeuses qui forment des gros nuages de jaune.

L’alchemille se resème gĂ©nĂ©reusement et j’en profite pour en installer partout dans le massif !

Butte du PêcherToujours en jaune, les phlomis nous offre leur floraison étagée.

Cette floraison est originale et surtout durera jusqu’Ă  l’automne.

C’est une plante qui ne craint pas la sĂ©cheresse et effectivement, en ce moment, elle se porte plutĂ´t bien !

Butte du PĂŞcher  Encore du jaune avec l’hĂ©mĂ©rocalle « Stella de Oro ».

Une hémérocalle plutôt naine, mais très généreuse !

C’est une des premières hĂ©mĂ©rocalles que j’ai introduit au jardin.

Depuis je l’ai divisĂ© et installĂ© un peu partout !

Un autre jaune s’est installĂ© dans le massif, il s’agit de la molène Bouillon-Blanc.

C’est une jolie  sauvageonne qui forme des longues tiges couvertes de petites fleurs jaunes (vous pouvez la voir sur la première photo Ă  droite du massif).

 

Du rose

Butte du PĂŞcher   Du cotĂ© des roses, je craque sur les fleurs du très beau gĂ©ranium « Catherine Deneuve ».

C’est une obtention de Thierry et Sandrine Delabroye aux fleurs en Ă©toiles rose foncĂ©.

AssociĂ© Ă  l’alchemille, c’est un vrai bonheur !

Butte du PĂŞcherToujours en rose, mais plus soutenu, les fleurs de la lychnis coronaria sont hypnotiques !

Comment rester insensible devant cette fleur qui brille au soleil ?

Elle se resème généreusement au jardin et forme des belles touffes au feuillage gris.

Butte du Pêcher  Tout aussi classique, les ancolies apportent beaucoup de légèreté dans le massif.

Cette version Ă  longs Ă©perons roses est un semis du jardin.

C’est toujours un grand plaisir de dĂ©couvrir les semis des ancolies qui sont rarement fidèles aux parents mais toujours très originales !

Butte du PĂŞcherPour le rose pale, c’est le petit rosier « The Fairy » qui s’en charge.

Ce rosier est une bouture que j’ai prĂ©levĂ© sur un rosier près de mon travail.

Il est très généreux et jamais malade !

Butte du Pêcher  Au fond du massif, un petit arbuste prépare sa floraison en rose.

Il s’agit de la spirĂ©e « Anthony Waterer ».

Elle sera bientôt complètement couverte de fleurs.

Un vrai régal !

Après la floraison, une petite taille permet de la voir refleurir Ă  l’automne.

Et avec les tailles, il est facile de faire des boutures pour les amis !

 

VoilĂ  pour un petit tour au milieu des Roses et des Jaunes !

Autour du blanc

Un peu de blanc pour rafraichir en ce début de mois bien chaud.

Le jardin souffre un peu, mais en général, les floraisons sont plutôt belles. Et du coté des blancs, il faut faire un petit tour du coté du massif Overdose . . .

Overdose

Overdose  Overdose

 

 

 

 

 

Overdose

Tout le rosier « Grootendorst White » est couvert de fleurs blanches,

mais aussi roses pales et

mĂŞme des bicolores !

Devant, la petite bouture d’hebe panachĂ© s’est bien dĂ©veloppĂ©e et forme maintenant une grosse boule qui fleurit blanc.

 

 

 

OverdoseDe l’autre cotĂ© du massif, des gris. Je les appelle mes presque blancs !

Overdose A droite, l’holcus mollis « Albovariegatus » s’est bien installĂ© et commence Ă  forme un joli tapis.

Au premier plan, les artémises font le spectacle.

A gauche, l’artemisia « Valerie Finnis » au feuillage presque blanc et

l’artemisia « Powis castle » au feuillage  finement dĂ©coupĂ©

en compagnie des  centaurĂ©es « Purple Heart » .

Overdose A l’arrière, le viburnum plicatum dont la floraison a Ă©tĂ© anĂ©antie par une bonne pluie d’orage. Tous les pĂ©tales sont tombĂ©s, il ne reste que les tiges des fleurs !

Overdose

Mais d’autres blancs surgissent du massif.

Il y a les allium nigrum installĂ©s Ă  l’automne !

J’adore leur grosses tĂŞtes formĂ©es de petites fleurs Ă  coeur vert.

OverdoseJuste Ă  cotĂ©, il y a aussi la jolie coquelourde ou Lychnis coronaria « Oculata », qui devrait avoir un coeur rose. Mais cette annĂ©e, elle a dĂ©cidĂ© de nous offrir des fleurs toutes blanches !

Overdose  Pour les accompagner, le rosier « Princesse de Galles ».

Ce petit rosier a tendance Ă  ĂŞtre attaquer par le marsonia.

Mais au fil des années, il se fortifie !

Finalement l’annĂ©e dernière, il s’en ai bien sorti.

Et cette annĂ©e pour le moment, je n’ai aucune tache sur le feuillage !

OverdosePuis au bout du massif,

le superbe gĂ©ranium partense « Laura »

Ă  fleur blanche double !

Il a mis un peu de temps Ă  s’installer, mais depuis, sa floraison est gĂ©nĂ©reuse. Quel rĂ©gal !

 

 

Overdose

L’autre cotĂ© du massif est principalement rempli par le viburnum mariesii plicatum.

OverdoseA son pied, l’oeillet gratianopolitanus « Starry Eyes » s’est bien installĂ© et commence Ă  former un joli tapis.

J’adore les oeillets pour la forme des fleurs et leur parfum.

Je ne suis vraiment déçue avec celui-ci que je trouve en plus très graphique avec son coeur pourpre !

Et son parfum ….

 

Overdose

Pour finir le tour du massif, un pied de Sisyrinchium apporte une belle touche graphique Ă  cotĂ© du rosier « Grootendorst White ».

Voilà pour un petit tour dans mon massif Overdose, dédié aux blancs ou presque blancs !

 

 

Anémone pulsatille

Les anémones pulsatilles ont fini de fleurir. Mais elles ont toujours une belle présence !

Anémone pulsatille

Ici au bout du massif, leurs grosses boules de poils me font craquer !

Anémone pulsatille

En duo avec les cerinthes major !

Sur la butte du pĂŞcher, un autre plant d’anĂ©mone pulsatille, celui-ci est Ă  fleur rouge.

anemone pulsatille

Il apporte une note de légèreté dans le massif !

anemone pulsatille

Les pétales des fleurs pendent en dessous du pompon de graines !

J’adore leurs grosses boules toutes duveteuses qui font durer l’ intĂ©rĂŞt après la floraison.

Gaspard

Depuis mercredi, la famille s’est agrandie !

GaspardNous avons accueilli un petit chat roux.

Pendant les 2 semaines de vacances scolaires, ce petit chat est venu squatter au jardin et aussi se nourrir dans les gamelles de Miss et Bob.

Nous avons d’abord essayĂ© de le chasser.

Mais mon ainĂ©e n’a pas pu s’empĂŞcher de faire amie avec lui : il est adorable et demande plein de caresses (sous-entendu : on le garde ?! )

Alors, après recherches en tous sens,

attente de la fin des vacances (si jamais ses maitres Ă©taient en vacances),

vérification de non puce électronique,

nous avons décidé de garder ce petit rouquin très attendrissant.

Miss et Bob font un peu la tĂŞte, mais ça s’amĂ©liore …..

A la conquĂŞte du Jardin

Gaspard

Gaspard est très curieux et

vient faire son tour avec moi jusqu’au bout du jardin.

Il ne lui a fallu que quelques jours pour avancer jusqu’au fond du jardin.

La première fois, il s’est arrĂŞtĂ© Ă  mi-chemin et a grimpĂ© tout en haut de la tour du toboggan.

La seconde fois, il venu avec moi jusqu’au bout et a visitĂ© la serre !

En tous cas, chaque espace du jardin est un espace de découverte.

 

Gaspard  Gaspard reconnait bien son nouveau nom.

Dès que je l’appelle, il arrive aux pieds !

J’ai essayĂ© pour prendre une photo mais il faut ĂŞtre rapide avec cette petite bĂŞte bien dynamique !

En tous cas, j’ai de la compagnie animĂ©e pour faire mon tour de jardin.

Mais il faut aussi faire attention Ă  ses pieds car il a vite fait de me faire un croche-pied !

 

 

 

GaspardIl a aussi découvert les petits coins confortables  au Jardin !

Ici, dans la bordure du massif Overdose,

lĂ©gèrement Ă  l’ombre !

Il a aussi découvert les coins sympas de la maison,

surtout les coins préférés de Miss et Bob qui boudent un peu du coup !

Gaspard s’amuse aussi beaucoup dans le gazon.

Il court dans tous les sens, saute après un insecte, se jette dans l’herbe.

 

GaspardVoilĂ  pour un peu d’animation au jardin et Ă  la maison.

Blond66 sur FB

Archives
  • —2018 (12)
  • +2017 (16)
  • +2016 (24)
  • +2015 (24)
  • +2014 (29)
  • +2013 (30)
  • +2012 (22)
  • +2011 (28)
  • +2010 (41)
  • +2009 (37)
Blog au Naturel