Archive pour la categorie ‘Scène printannière’

Avril en couleurs

Le mois d’Avril est le mois de la couleur au jardin.

2021-AvrilLe jardin se réveille franchement et chaque floraison est un nouveau plaisir coloré.

C’est parti pour un tour haut en couleurs.

Du Blanc

2021-AvrilLe blanc s’est bien installé au jardin.

Dans les airs, ce sont les fruitiers comme les cerisiers ou les poiriers qui ont démarré leur floraison en blanc, heureusement après les grosses gelées.

Pour les accompagner, il y a le beau Magnolia Stellata et aussi la floraison en clochette de l’Andromède du Japon ( Pieris japonica).

Au sol, il y a les primevères, présentes depuis un bon mois. Depuis quelques jours les bergenias nous offrent leur clochette blanche pour la variété « Bressingham white » et quelques muscaris « White Magic« commencent à apparaitre.

L’Iberis « SnowFlake » et un arabis blanc forment de beaux tapis blanc.

Du Crème

2021-AvrilPas vraiment blanc, ni tout à fait jaune, j’apprécie la douceur de leur teinte.

Il y a bien sur les primevères sauvages et la jolie tulipe « Purissima« , qui est une des rares tulipes à prospérer au jardin.

Pour des floraisons plus originales, le jardin peut compter sur  l’épimedium « Sulphureum » avec ses fleurs comme suspendues dans les airs et l’euphorbe « Tasmanian Tiger« .

Du Vert Chartreuse

2021-AvrilUn vert lumineux

 Avec l’Heuchère « Citronelle », les fleurs de la petite Euphorbe myrsinites et le beau feuillage du Berberis « Diabolicum » une belle obtention JP Hennebelle. J’adore !

Du Jaune

2021-AvrilJaune printanier

En ce moment, j’adore ce jaune si lumineux. On ne voit que lui. Son meilleur représentant est bien sur le forsythia, cet arbuste qui ouvre le printemps avec son abondante floraison.

C’est aussi le moment d’apprécier les primevères, coucous, jonquilles mais aussi les jolis pissenlits.

Du Orange

2021-AvrilJe n’ai pas beaucoup de orange au jardin. Je réfléchis sur un projet pour en apporter un peu plus.

Le petit Epimedium « Orange Koeninging » apporte un doux nuage orangé. La giroflée ravenelle éblouit par son orange flamboyant et son parfum.

L’heuchère « Caramel » nous offre son nouveau feuillage orange caramel, un peu comme la spirée japonica « Firelight » dont le feuillage démarre caramel pour finir jaune.

Du Rouge

2021-AvrilUn peu de rouge

J’ai quelques touches de rouge au jardin.

D’abord avec un camélia rouge, sans nom mais avec un gros coeur d’étamines jaunes qui me fait craquer. Du rouge aussi avec le cognassier ( Chaenomeles speciosa) « Hot Fire« .

En plus des fleurs rouges, c’est l’arrivée des feuillages rouges avec le Berbéris « Lutin rouge » .

Du Rose

2021-AvrilDu rose pâle au rose foncé

Coté rose, le jardin s’est déjà bien coloré avec les primevères, les aubriètes, les tulipes ou les bergénias.

J’ai aussi deux beaux camelias rose qui résistent plutôt bien au gel.

Et depuis peu, j’ai trouvé une jolie pulmonaire rose foncé, « Raspberry splash« .

Du Mauve

2021-AvrilDepuis quelques jours, les mauves s’installent franchement avec les différentes pulmonaires, les aubriètes et les phlox mousses ( subulata).

Je suis ravie de retrouver aussi les petites violettes et les anémones pulsatilles.

Pour animer les mauves, il y a aussi les pulmonaires avec des mauves plus ou soutenus.

Du bleu

2021-AvrilLes muscaris sont les grands représentants du bleu en ce moment, en bleu pale avec le muscari azureum ou en foncé avec le muscari latifolium.

Les pulmonaires et brunneras nous offre aussi des jolies floraisons bleues.

Et celle qui nous attire avec son coeur de velours bleu, c’est la belle anémone de Caen.

 Du Pourpre/Noir

2021-Avril

Pour les pourpres foncés, on peut compter sur les heuchères comme « Beaujolais » qui s’éclaircit ensuite.

Pour du marron foncé, il y a le feuillage de l’hydrangea « black diamonds teller dark angel purple ».

Et pour le noir, il y a l’incontournable ophiopogon planiscapus niger.

 Que ça fait du bien de retrouver toutes ces couleurs au jardin.

 

Hellebores et compagnie

Le début du mois de mars est le meilleur moment pour profiter de la floraison des hellebores.

Cette année, la neige et le froid mordant de février les ont un peu abimés, mais ils ont résisté. Alors c’est le moment de profiter des hellebores  et de leurs compagnes du moment.

Carré Gauche

Carré GauchePrès de la maison, le massif Carré Gauche est couvert d’hellebores jaunes.

2021-MarsCe sont mes rayons de soleil et j’en profite depuis la maison !

Carré Droit

mars 2021Du coté de Carré Droit, les hellebores sont accompagnés par la belle heuchère « Caramel ».

2021-MarsUne ambiance lumineuse !

Au Sous-Bois

mars 2021De ce coté du Sous-Bois, ce sont surtout les hellebores roses qui dominent.

Mars 2021Pour les accompagner, des cyclamens rose et des scilles Tubergeniana, blanc et bleu.

Au bout du Sous-Bois, encore des hellebores

mars 2021Un bébé hellebore du jardin en jaune qui illumine le pied du lonicera et un beau sombre accompagné de pulmonaire et cyclamen.

2021-Mars

 Le long de la Haie

2021-MarsInstallé en 2017, le pied d’hellebore rose à coeur pourpre fleurit généreusement cette année.

Et pour accompagner les hellebores, des primevères et la pulmonaire « Diana Clare ».

2021-MarsToo Much

Mars 2021Dans le massif des pourpres et noires, l’ambiance est agréable.

Les hellebores font le spectacle accompagnés de l’heuchère « Beaujolais », l’ophiopogon et un premier bouton sur la pivoine arbustive « Guan Shi Mo You » installée en 2017.

2021-Mars

Overdose

Juste en face, Overdose fait la part belle aux blancs.

Mars 2021En 2020, j’ai installé un pied d’hellebore blanc double.

2021-MarsEt pour accompagner l’hellebore, des primevères blanches, l’euphorbe « Tasmanian Tiger » qui fleurit et le magnolia stellata qui prépare sa floraison.

Au bout de la Haie

mars 2021Ici, 2 hellebores aux couleurs soutenues animent le massif.

2021-MarsMassif du Seringat

Mars 2021Pour accompagner la floraison du camelia rouge, des hellebores blancs, rouges et blancs et rouges.

2021-MarsDans ce massif, les hellebores ont un peu plus souffert des grosses gelées.

Butte du Pêcher

Mars 2021C’est le massif des roses et jaunes.

2021-MarsLe massif est couvert d’hellebores roses doubles depuis longtemps et en 2020, j’ai installé quelques hellebores jaunes à feuillage jaune, un a fleuri, mais les autres ne font que du feuillage. Et puis, il y a les semis du jardin qui parfois nous offre de belles surprises comme cet hellebore simple rose très foncé avec un coeur d’anémone rouge et vert.

C’est aussi le moment d’apprécier la floraison de l’hamamelis « Westerstede ».

Massif aux Papillons

Mars 2021De loin, ce sont surtout les jonquilles qui colorent le massif.

Mais caché près du budleia, je profite de la floraison d’un hellebore issu de semis du jardin.

2021-MarsLes Tonnelles

Mars 2021J’ai fait un petit coup de nettoyage dans le massif et j’apprécie le retour des couleurs.

Depuis 2017, j’ai commencé à installer des hellebores dans ce massif plein sud. Sur les 2 pieds installés, un a fleuri cette année, mais l’autre non. Ils ont du mal à s’installer dans ce massif !

Heureusement, le massif se couvre d’autres beautés, comme les primevères, les cyclamens coum et les muscaris qui démarrent.

2021-MarsDerrière la piscine

mars 2021Dans le massif Derrière la Piscine, pourtant bien au soleil, les hellebores se sont bien installés et depuis longtemps.

A la création du massif, en 2007, j’ai déplacé un petit hellebore à fleur jaune pâle qui vient du jardin de la grand-mère de Grand Chef. C’est d’ailleurs le premier hellebore qui est arrivé au jardin et qui m’a fait découvrir cette plante.

J’ai aussi installé un hellebore rose pâle. Et depuis, les bébés sont nombreux. Je retrouve même des hybridations avec ceux présents à l’autre bout du jardin.

Et pour tenir compagnie aux hellebores, des jonquilles, les petites tulipes turkestanica et les mini-narcisses, et bientôt les muscaris

2021-MarsVoilà pour un tour des hellebores du jardin et de leurs plantes compagnes.

Ce sont mes chéris du moment !

Un air de printemps

L’ambiance du moment est un peu maussade avec l’arrivée de ce f***u virus et le confinement.
Mais, le printemps s’en moque et le jardin se colore chaque jour.
Ca fait beaucoup de bien au moral. Alors je partage avec vous mon dernier tour au jardin.

Opka

Bon, depuis que le printemps est arrivé, le vent a tourné à l’est emmenant avec lui la fraicheur.

Mais ça ne dérange pas Opka : il est toujours prêt pour un tour de jardin !

2020-03Et aussi pour une partie de balle !

Carré Gauche

Ce sont les hellebores jaunes qui animent le massif depuis un moment. Depuis quelques jours, les muscaris apportent une touche de bleu.

2020-03En arrière plan, le prunier est couvert de fleurs.

Carré Droit

Dans Carré Droit, l’heuchère « Caramel » démarre son nouveau feuillage et au fond, le camelia démarre sa floraison.

2020-03

Autour de la Cabane

Je n’ai pas encore attaqué le nettoyage autour de la cabane.

2020-03

Le long de la Haie

Le long de la haie reste longtemps à l’ombre.

2020-03Depuis quelques années, j’ai ajouté des pulmonaires et j’avoue que je suis contente de les retrouver en compagnie des primevères.

Overdose

Le massif se porte bien.

2020-03Le magnolia stellata est à son apogée et visible depuis tous les coins du jardin.

2020-03De l’autre coté du massif, les blancs sont bien installés avec en premier plan l’euphorbe « Tasmanian Tiger » et l’euonymus « Harlequin ».

Du Forsythia aux azalées

Le camelia blanc nous offre sa floraison accompagné par les premières fleurs de l’azalée, un peu en avance !

2020-03Après l’azalée, les couleurs pétillent en rouge, orange et jaune.

2020-03Le rouge du cognassier « Hot Fire » répond à celui du camelia sans nom dans le massif du Seringat.

 Massif du Seringat

2020-03Le massif est réservé aux blancs et rouges qui sont bien représentés avec le camelia et le prunus « Kojo no mai ».

Entre les deux, les hellebores et jonquilles apportent des touches de couleur.

Butte du Pêcher

Le massif explose en rose et jaune.

2020-03Le massif est couvert d’hellebores rose ou jaune.

2020-03Les pivoines nous offrent leurs nouvelles pousses rouges et tranchent avec le feuillage vert tendre des hémérocalles.

2020-03J’aime bien la vue dans l’autre sens.

Massif aux papillons

Les mauves s’installent.

2020-03La giroflée a envahi une partie du massif. A ses cotés, les muscaris se réveillent au milieu des aubrietes.

2020-03

Les Tonnelles

Aux pieds de Tonnelles, primevères, muscaris et jonquilles font le spectacle.

2020-03L’hiver a été si doux que les cerinthes, qui avaient germé à l’automne, ont résisté et couvrent une partie du massif.

Tutti-Fruti

Grand Chef a finalisé un projet de plusieurs années. Il a installé les supports pour les 2 poiriers en espalier.

2020-03

Ca finit de structurer le massif potager !

2020-03

Derrière la Piscine

Ici, c’est le forsythia qui tient la vedette en ce moment. C’est pour moi l’arbuste symbolique du Printemps !

2020-03C’est le moment d’apprécier les jonquilles et les tulipes turkestanica.

2020-03

Vue générale

Avant de repartir vers la maison, je jette un dernier coup d’oeil au jardin. Je savoure le travail de Grand Chef.

2020-03Tonte, roulage, tonte et finition des bordures, Grand Chef a bien bossé !

2020-03Dans l’autre sens, c’est pas mal aussi, avec la floraison des pruniers en prime.

Près des Plaques

Les rosiers ont été taillés avec l’aide de Grand Chef.

2020-03

Sur la Terrasse

Même si quelques petites gelées peuvent encore arrivées, nous avons sortis les agrumes qui commencent à souffrir de leur confinement dans la serre.

2020-03

Hum, ça sent vraiment le printemps !

Bon, il fait encore frais le matin, mais l’après-midi, avec le soleil, c’est super agréable pour bricoler au jardin !

Plantation et nettoyage

Magnolia « Susan »

Depuis mon anniversaire, un magnolia attend sur la terrasse !

vue généraleJe savoure ses jolis fleurs en forme de tulipe ouverte d’un rose pourpre foncé à l’extérieur et rose pale à l’intérieur. Sur l’étiquette, il est écrit 4-5m, sur internet, c’est plutôt 2m.

Après hésitation, j’ai enfin trouvé sa place au jardin.

Il ne reste plus qu’à faire un trou !

magnolia  magnolia

 

 

 

 

Grand Chef est venu me donner un coup de main. Enfin, c’est lui qui a tout fait : creuser le trou et installer le magnolia. J’ai aidé un peu pour remettre la terre !

magnoliaGrand Chef lui a aussi fait une petite cage de protection. Opka est encore un peu brutus au jardin.

magnoliaGrand Chef s’est aussi amusé. Avec le tronc du seringat mort, il nous a fait une statue en haut du massif.

Ca anime en attendant les nouvelles plantations !

Et en bas, je vais pouvoir agrandir le massif autour du magnolia. Encore plein de plantations à venir !

Nettoyage

J’avance aussi doucement dans le nettoyage des massifs.

Les TonnellesJ’ai passé le samedi après-midi sur le massif des Tonnelles.  Le chien-dent a tout envahi !

Les tonnellesIl y avait aussi beaucoup trop de bébés nigelles et les cerinthes ont bien prospéré pendant l’hiver.

Après nettoyage, les différentes plantations réapparaissent.

Voilà pour un WE bien occupé au Jardin.

vue généraleEn rentrant, je savoure la vue générale. Que ça fait du bien !

 

Le retour de la Couleur

Le printemps est arrivé ! Et avec lui, les couleurs explosent au Jardin mais aussi à la maison

Au Jardin

Du Jaune

Le jaune réveille le jardin. Il y a bien sur les jonquilles qui apportent beaucoup de jaune. Au fil des années, les touffes de jonquilles s’étoffent et nous offrent de belles taches colorées.

En jauneLes hellebores sont réveillés depuis plus longtemps que les jonquilles et les versions jaunes sont vraiment très lumineuses.

Depuis 2013, j’ai installé des hellebores à feuillage jaune. Le feuillage reste beau tout l’hiver et j’attends toujours le dernier moment pour couper le feuillage.

2018-MarsUne autre beauté jaune : l’hamamelis « Westerstede » nous offre ses fleurs étranges et son doux parfum.

Ici, il est mis en valeur par les fleurs sèches des sedums.

2018-Mars2

Un peu d’Orange

De manière générale, je n’ai pas beaucoup de fleur ou plante orange, à part quelques heuchères aux teintes orangées et la seule présentable est l’heuchère « Caramel » qui a vite repris de belles couleurs après les grands froids de fin février.

2018-Mars4

Du Rouge

Le jardin n’est pas très riche en rouge non plus. Un nandina Domestica « Fire Power » nous offre son joli feuillage accompagné par quelques hellebores.

2018-Mars5Du rose

Pour le rose, ce sont surtout les hellebores qui en apportent en ce moment au jardin.  Simple, double, dressé ou non, quel plaisir !

2018-Mars6

Du Mauve

Le mauve arrive avec les crocus ! Certains sont installés depuis longtemps au jardin et commencent à former des belles touffes.

2018-Mars3

Du Noir

Pour le noir, le jardin peut compter sur les ophiopogons, magnifiques en toute saison. Et pour les accompagner, un pied d’hellebore aux fleurs presque noires.  Il y a aussi quelques heuchères, mais elles ne sont pas très présentables après le froid de février.

2018-Mars7Et du Blanc

Du coté des blancs, certains commencent à disparaitre comme celui des perce-neige accompagnés par les petites scilles Tubergeniana blanches lignées bleu clair.

Mais d’autres arrivent comme la floraison du petit prunus « Kojo No Mai » que j’ai oublié de prendre en photo. Certains viennent de s’installer comme les primevères denticulata ou les crocus « Jeanne d’Arc ».

2018-Mars8

En mélange

Il y a des plantes inclassables qui présentent des mélanges de couleurs très intéressants.

Dans le domaine, j’ai eu une belle surprise cet hiver : un nouvel hellebore blanc et rose foncé ! Un peu timide, il cache un superbe coeur d’anémone et il faut lui relever la tête pour l’admirer !

2018-Mars9

Quelques achats pour le Jardin

Le jardin est déjà bien coloré mais c’est aussi le moment de prévoir les floraisons pour l’année prochaine.

Alors je suis allée faire un petit tour à la jardinerie belge la plus proche de chez moi. Et je me suis lâchée sur la couleur !

J’ai d’abord craqué sur 3 pots d’anémone de Caen à 1euro chacun.

2018-Mars10

Du coté des bonnes affaires, je me suis lâchée : j’ai pris 20 pots à 0.80euro.

A ce prix là, rien d’original, mais des valeurs sures pour égayer le jardin.

J’ai donc pris 6 primevères denticulata en bleu, rose et blanc, 8 pots d’aubriete bleue, 2 primula rosea rose soutenu, 2 primevères jaunes pales à coeur orangé et 2 euphorbes.

2018-Mars12

A peine plus cher, j’ai craqué sur 10 plantes à 0.95euro.

J’ai pris 2 pots de crocus blancs « Jeanne d’arc », 2 pots de crocus « King of the Striped », 3 pots de petites scilles Puschkinia, blanc ligné bleu mais il y a 2 complètement blancs et 3 tulipes rouges au feuillage marbré rouge « Red Riding Hood ».

2018-Mars13

Tout ce petit monde ira rejoindre le jardin.

Mais en attendant, j’ai regroupé quelques plantes dans une potée pour en profiter depuis la maison.

P1220119Que ça fait du bien toutes ces couleurs !

Quelques achats pour la maison

Tant que j’étais à la jardinerie, j’ai profité de quelques promotions pour refleurir la maison.

J’ai craqué sur 2 cyclamens de Perse.

Ensuite, je les installerais au jardin, même si ils ont du mal à supporter ma terre lourde surtout l’hiver, je tenterais encore !

2018-Mars14J’ai aussi craqué pour 3 orchidées (phalaenopsis).

A 2.95euros le pied avec 1 tige bien fleurie, difficile de se raisonner !

Et c’est parti pour plusieurs semaines de couleurs.

2018-Mars15

Un peu de déco

Bon, je voulais aussi profiter des couleurs du jardin dans la maison.

Alors j’ai ramené quelques hellebores, j’ai sorti l’aquarium et quelques billes vertes.

P12200332018-Mars16

Les 3 fleurs roses sont de la même famille. Au milieu le papa, rose à coeur d’anémone.

A gauche, un bébé de cette année blanc borduré de rose foncé. A droite, un bébé de 2014 double rose presque argenté.

Que ça fait du bien toutes ces couleurs !

Autour du blanc

Un peu de blanc pour rafraichir en ce début de mois bien chaud.

Le jardin souffre un peu, mais en général, les floraisons sont plutôt belles. Et du coté des blancs, il faut faire un petit tour du coté du massif Overdose . . .

Overdose

Overdose  Overdose

 

 

 

 

 

Overdose

Tout le rosier « Grootendorst White » est couvert de fleurs blanches,

mais aussi roses pales et

même des bicolores !

Devant, la petite bouture d’hebe panaché s’est bien développée et forme maintenant une grosse boule qui fleurit blanc.

 

 

 

OverdoseDe l’autre coté du massif, des gris. Je les appelle mes presque blancs !

Overdose A droite, l’holcus mollis « Albovariegatus » s’est bien installé et commence à forme un joli tapis.

Au premier plan, les artémises font le spectacle.

A gauche, l’artemisia « Valerie Finnis » au feuillage presque blanc et

l’artemisia « Powis castle » au feuillage  finement découpé

en compagnie des  centaurées « Purple Heart » .

Overdose A l’arrière, le viburnum plicatum dont la floraison a été anéantie par une bonne pluie d’orage. Tous les pétales sont tombés, il ne reste que les tiges des fleurs !

Overdose

Mais d’autres blancs surgissent du massif.

Il y a les allium nigrum installés à l’automne !

J’adore leur grosses têtes formées de petites fleurs à coeur vert.

OverdoseJuste à coté, il y a aussi la jolie coquelourde ou Lychnis coronaria « Oculata », qui devrait avoir un coeur rose. Mais cette année, elle a décidé de nous offrir des fleurs toutes blanches !

Overdose  Pour les accompagner, le rosier « Princesse de Galles ».

Ce petit rosier a tendance à être attaquer par le marsonia.

Mais au fil des années, il se fortifie !

Finalement l’année dernière, il s’en ai bien sorti.

Et cette année pour le moment, je n’ai aucune tache sur le feuillage !

OverdosePuis au bout du massif,

le superbe géranium partense « Laura »

à fleur blanche double !

Il a mis un peu de temps à s’installer, mais depuis, sa floraison est généreuse. Quel régal !

 

 

Overdose

L’autre coté du massif est principalement rempli par le viburnum mariesii plicatum.

OverdoseA son pied, l’oeillet gratianopolitanus « Starry Eyes » s’est bien installé et commence à former un joli tapis.

J’adore les oeillets pour la forme des fleurs et leur parfum.

Je ne suis vraiment déçue avec celui-ci que je trouve en plus très graphique avec son coeur pourpre !

Et son parfum ….

 

Overdose

Pour finir le tour du massif, un pied de Sisyrinchium apporte une belle touche graphique à coté du rosier « Grootendorst White ».

Voilà pour un petit tour dans mon massif Overdose, dédié aux blancs ou presque blancs !

 

 

Avril au Jardin

Après un mois de Mars estival, Avril est bien frais, mais toujours sans eau !

Le jardin ne souffre pas encore de la sécheresse, mais tout juste. Les floraisons printanières sont généreuses et peu abimées par la pluie. Je vous emmène faire un tour ….

Carré Gauche

Carré gauche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Carré gaucheDans Carré Gauche, les hellebores jaunes ont envahi le massif.

J’ai installé 2 pieds d’hellebore jaune à l’origine du massif en 2007.

En 2017, il y a des simples et des doubles, enfin beaucoup trop !

Même les muscaris ont du mal à se faire remarquer.

Il faut que je fasse un bon coup de tri !

 

Carré Droit

vDu coté de Carré droit, c’est l’heuchère « Caramel » qui fait le spectacle ! A l’arrière plan, le camelia « Dr King » est couvert de fleurs.

Sous-Bois

Sous-Bois

Sous-Bois Ici encore, les hellebores se sont bien installées et forment des tapis de clochettes roses.

Mais d’autres feuillages apportent un peu de fantaisie, comme la pulmonaire « Cevennensis »,

l’iris italicum aux feuilles vert foncé nervuré de blanc et

le feuillage de l’épidemium.

sous-Bois

Au bout du Sous-Bois,

un duo choc !

L’heuchère « Citronelle » et

Le lamier « Taubnesse » aux feuilles argentées

animent le pied des hellebores.

 

Le long de la Haie

Le long de la haie

J’ai fait un premier arrachage de cette maudite herbe aux goutteux (égopode). Mais une semaine a passé et tout est à recommencer.

De près, il y a pourtant quelques beautés à admirer !

Le long de la haie

Pulmonaire « Ocupol »  ~   Epimedium blanc   ~ Anémone nemerosa

Le long de la haie

Plus loin, je n’ai pas encore arraché l’herbe aux goutteux, ni les nombreux pieds de fraises sauvages. Enfin, pour les pieds de fraise, j’en garde quelques uns !

Le long de la haieLe Brunnera « Sea Heart » nous offre ses jolies fleurs bleues. Plus loin, les primevères se battent avec les fraisiers !

Le long de la haie Le long de la haie

 

 

 

 

 

Too Much

Too MuchDans Overdose, les pourpres s’installent avec les violettes labradorica et le superbe geranium « Espresso »

Too Much Too Much

 

 

 

 

 

Overdose

OverdoseDans Overdose, le magnolia stellata termine sa floraison, mais d’autres blancs s’installent !

L’Artemisia « Valeria Finnis » est bien repartie ~ Le viburnum plicatum mariesii prépare sa floraison ~ La mini-ancolie est en fleur.

Overdose

 Les Rhododendrons

Les rhododendrons

Du coté des rhododendrons, le beau « President Roosevelt » est le premier à nous offrir ses énormes fleurs.

Les rhododendronsLe pieris nous offre lui son nouveau feuillage, rose orangé. Plus loin, l’azalée fushia éclate sous le camelia blanc.

Du forsythia aux azalées

Du forsythia aux azaléesIci, ce sont les jaunes, oranges et rouges qui animent le massif, avec les giroflées, le Nandina Domestica « Fire Power ».

En plus discret, l’hellebore pourpre qui s’adoucit en fanant, la petite heuchère « Pinot gris » et l’hellebore jaune au feuillage vert presque jaune.

Du forsythia aux azalées

Massif du seringat

Massif du seringat

Au pied du seringat, le camelia rouge apporte une belle touche de rouge au fond du massif. Au premier plan, les ibéris apportent une touche de blanc.

Butte du pêcher

Butte du pêcherLa butte est toujours coloré de rouge et de jaune. Par contre, le corête a grillé sur le dessus. Il va falloir faire un bon coup de nettoyage !

J’aime bien aussi savouré la vue depuis l’arrière de la butte du pêcher.

Butte du pêcher

Massif aux Papillons

Massif aux papillonsLes mauves s’installent avec le phlox subulata « Emerald Cushion blue », l’ajuga reptans « Atropurpurea » et les tulipes « Negrita Parrot »

Massif aux papillons

Les Tonnelles

Les tonnellesDu coté des Tonnelles, le mauve s’installe aussi. Les phlox subulata y sont pour beaucoup !

Les Tonnelles

Tutti-Fruti

Tutti-frutiDu coté du potager, j’ai bien avancé le nettoyage. J’ai installé les oignons et les échalottes à l’avant. Sur les cotés, j’ai mis en place quelques plants de salade. Et à l’arrière, j’ai mis en terre quelques pommes de terre.

Les fraisiers ont apprécié le petit coup de nettoyage et commencent à fleurir généreusement. La consoude panachée s’est aussi bien installée !

Tutti-fruti

Derrière la Piscine

Derrière la piscineLe massif pétille de couleurs. Des tulipes mauves, des jonquilles, des muscaris

Et aussi, une belle ancolie rouge, des anémones de Caen sur tapis d’euphorbes myrsinites et la belle heuchère « Cherry cola ».

Derrière la piscine
Dernier coup d’oeil au jardin avant de repartir vers la maison
vue générale

Voilà pour le tour du jardin vendredi dernier. Depuis d’autres floraisons ont démarré. Tout va vite !

Par contre, il faudrait bien un peu de pluie pour le jardin !

 

Club des 5 jaunes d’Avril

Sur une initiative originale de Marie-Claude du P’tit Coin de Nature, je vous propose mes 5 jaunes du moment.

C’est une couleur que j’adore au jardin en ce moment où j’ai besoin que le jardin pétille voir même flashe un peu ! Le reste de l’année, le jaune se fait plus discret !

Forsythia

Le 1er est bien sur le forsythia. C’est l’arbuste le plus connu pour cette couleur et surtout, il est vraiment l’emblème du printemps. J’ai 2 arbustes installés à chaque bout du jardin et franchement, j’adore !

jaune Forsythia

Euphorbe myrsinites

De l’autre coté du forsythia, dans le même massif, une petite Euphorbe en pleine floraison.

euphorbe myrsinites

Jonquilles / Narcisses

Un autre jaune indispensable en cette saison, celui des jonquilles !

Il y a des jaunes d’or, des jaunes plus pales, des grands, des petits …. De quoi illuminait tout le jardin

jonquilles

 

Hellebore

En ce moment, les hellebores sont plutôt sur la fin, enfin les fleurs ont perdu leur étamines, mais ils gardent quand même un grand intérêt.

hellebore

Et pour tenir compagnie à cet hellebore jaune au feuillage jaune, des coucous ou Primula veris.

 Berberis « Diabolicum »

Je termine sur une nouveauté au jardin : le berberis « Diabolicum », obtention de la pépinière Hennebelle, acheté fin mars à Locon.

 Berberis "Diabolicum"Il est encore en pot, mais j’ai posé le pot à sa future place. Un cognassier du Japon ( Chaenomeles japonica) « Hot Fire » viendra bientôt lui tenir compagnie pour un duo printanier très flashy.

 

Voilà pour mon premier club des 5. J’espère tenir le rythme de MC tout au long de l’année, je dis bien j’espère !

Et vous, vous l’aimez comment le jaune au jardin ? En avez-vous beaucoup ?

Près des Plaques

Le mois de mai est plutôt sec. Le jardin n’est pas encore en souffrance, mais il ne faudrait pas que cela dure….

Le massif « Près des Plaques », placé plein sud aux pieds de plaques en béton, se porte bien.

Près des plaques

aromatique

Dans le premier carré, la potée de pensées ressuscite après une après-midi au bassinage !

J’ai tendance à oublier de l’arroser.

Dans le triangle suivant, le thym et la ciboulette installés au printemps ont doublé de volume et fleurissent généreusement.

L’origan lui s’étale !

allium Dans le triangle derrière les aromatiques, le rosier « Phillys bide » est couvert de boutons, mais pour le moment pas de fleur.

Devant lui, les alliums roseum, eux, sont bien en fleur.

Je craque sur leur couleur qui s’associe bien avec les anémones de Caen « Sylphide ».

choux

Dans le triangle des petits choux, tout le monde s’est bien installé.

Les joubardes déjà en place avant le remaniement du massif ont supporté d’être un peu bousculés.

Comme il manquait de terre à leur place, j’ai soulevé les joubardes et remis de la terre en dessous !

Les joubardes araignées (sempervivum arachnoideum), installés en février, ont déjà fait plein de petits.

Les espaces vides devraient vite se combler !

rosier "summer Wine" Dans le triangle derrière les petits choux, le rosier « Summer Wine » a démarré sa floraison. Et quelle floraison !

Les boutons démarrent en rouge, puis la fleur s’ouvre rose soutenu, pour s’adoucir ensuite.

En tous cas, sa couleur est parfaite et se coordonne parfaitement  avec la couleur des plaques en béton !

Coté feuillage, il est très sain et s’est bien développé depuis sont installation à l’automne.

Il est bien parfumé et devrait franchement embaumé quand il recouvrira les plaques !

Juste pour le plaisir, gros plan sur la fleur

rosier "summer Wine"
rosier "summer Wine"

Bon, pour le premier printemps de ce massif, je suis plutôt contente du résultat.

 

Le jardin en Avril

Avril, le plus joli mois au jardin. C’est le mois du réveil, des couleurs et des premières belles journées.

Alors c’est parti pour un petit tour …

Sous-Bois

Sous-BoisAu Sous-Bois, les hellebores sont sur la fin mais animent encore joliment le massif. Les pulmonaires démarrent leur floraison. Et une jolie surprise vient apporter une touche de jaune pale  : une Anémone lipsiensis que je croyais perdue suite aux grattages des chats !

Le long de la Haie

Le long de la Haie

Le long de la haie est fleuri généreusement par les primevères. Il y en a de toutes les couleurs, mais surtout beaucoup se sont installées là toutes seules. Quel régal !

Too Much

Too MuchDans Too Much, c’est le duo rose-pourpre. Du pourpre presque noir avec la violette labradorica, l’heuchère « Frosted Violet » et une hellebore pourpre très foncé.

Du rose avec les primevères provenant de semis du jardin

Overdose

OverdoseIci, c’est le blanc qui prédomine ! D’abord avec la fin de floraison du magnolia stellata. Et aussi avec les beaux Narcisses triandus « Tresamble », les tulipes fosterriana « Purissima » et les muscaris blancs.

Du forsythia aux azalées

Du forsythia aux azaléesDans ce massif, se mélangent des rouges, des oranges et des jaunes. Les primevères elatior « Gold lace Scarlet » ont été installées au printemps 2014 et se portent bien. Le coeur de Marie « Valentine » prépare sa floraison et les giroflées parfument le massif.

Massif du Seringat

Massif du seringat

Du blanc et du rouge. Du blanc avec les primevères, les narcisses et du rouge avec le camelia qui n’en finit pas de fleurir.

Butte du Pêcher

Butte du Pêcher

La butte se couvre de jaune avec les corêtes du Japon, mais aussi les primevères. Les rouges et roses arrivent avec les coeurs de Marie et les anémones pulsatiles.

Les Tonnelles

Les Tonnelles

Les Tonnelles se couvrent de mauves. Et cette année, des tulipes roses ou pourpre viennent apporter une belle touche de couleur.

Tutti-Fruti

Tutti-Fruti

Ce WE, j’ai installé les pommes de Terre. C’est un test pour Botanic.

pdt BotanicJ’avais reçu en mars 3 sachets de pommes de terre bio. Je ne sais pas si ces sachets sont en vente en magasin, mais en tous cas, j’ai beaucoup aimé ces petits sachets de semence : 10 pommes de terre, c’est parfait pour démarrer ! En plus, tout est bio !

Bon, Botanic m’a quand même demandé de lui faire un retour sur la qualité du résultat. Du coup, j’ai mis des étiquettes partout pour ne pas me tromper lors de la récolte.

Tant que j’étais dans les étiquettes, j’en ai fait aussi pour les oignons, fraises et salades, mais plus pour le fun !

Derrière la piscine

Derrière la piscine

Ici, ce sont l’euphorbe myrsinites et les anémones de Caen qui éclairent le massif. J’adore leur duo très pétillant. D’autres se couvrent de bouton comme la pivoine arbustive et le géum « Mai Tai ».

Que ça fait du bien de retrouver toutes ces couleurs !

Blond66 sur FB

Archives
  • 2021 (13)
  • +2020 (13)
  • +2019 (12)
  • +2018 (13)
  • +2017 (16)
  • +2016 (24)
  • +2015 (24)
  • +2014 (29)
  • +2013 (30)
  • +2012 (22)
  • +2011 (28)
  • +2010 (41)
  • +2009 (37)
Catégories
Blog au Naturel