Archive pour 2022

Couleurs d’Automne

Cette année, les arbres ont gardé leur feuillage longtemps.
C’est étrange après cette année si chaude et sèche. Il semble que l’automne humide et doux leur a donné un second souffle.
Automne 2022
En tous cas, je profite du spectacle depuis mon bureau. Le télé-travail a du bon.
Je peux profiter de la pause déjeuner pour faire un tour sur la terrasse.

Novembre 2022Les feuilles du cerisier commencent à tomber et je savoure l’ambiance.

En avançant au bout de la terrasse de la piscine, je peux profiter de la vue sur Kiwano.

Novembre 2022Et apprécier les nouvelles plantations.

Novembre 2022Mais celui qui attire tous les regards, c’est l’acer griseum avec son feuillage fluo.

Novembre 2022Et en arrière plan, c’est le magnolia stellata qui nous offre un feuillage jaune/vert lumineux.

Que ces couleurs font du bien alors que le ciel est si gris

et surtout quel bonheur de pouvoir profiter de cette vue en travaillant.

 

Travaux d’Octobre

Après un mois de septembre bien arrosé, Octobre est plus sec avec des températures très agréables. La terre est tendre. C’est le moment de s’activer au jardin.

Mi-septembre, j’avais fait quelques achats de vivaces Au Jardin d’Astrée en prévision d’un nouveau massif et bien sûr, je n’ai pas été raisonnable et je suis rentrée avec des beautés supplémentaires. Certaines ont rapidement trouvé leur place, pour d’autres il me manquait de la place. Alors, j’ai pas eu le choix, j’ai agrandi un massif.

Butte du Pêcher

J’ai mis le nez dans le catalogue MelaRosa et j’ai craqué sur le rosier « L’adoré » et comme j’avais quelques beautés en rose. Il fallait agrandir le massif.

Alors c’est parti pour une après-midi décapage du gazon et bêchage. Au fur et à mesure de mon avancement, je retire les pavés et les mets en place pour dessiner les nouveaux contours.

butte du PêcherJ’ai englobé le Magnolia qui se trouvait en dehors du massif.

Après le nettoyage, c’est le plaisir des plantations en laissant une place à gauche du Pêcher pour le rosier « L’adoré ».

butte du PêcherJ’ai déplacé quelques beautés qui étaient un peu étouffées dans le massif.

Ainsi à l’avant du massif, j’ai installé 2 hémérocalles. A gauche du magnolia, une hémérocalle « Rose pâle et foncé » achetée chez Guénolé en 2020 et qui vivotait. Et à droite, un éclat d’un plan de l’hémérocalle « Wide Eyed« , bien installé mais un peu étouffé au milieu du massif.

HémérocalleJ’ai aussi installé des asters roses qui s’étaient installés au potager et le beau Chrysanthème « Clara Curtis » pour une belle touche de rose à l’automne.

butte du PêcherA gauche toute, j’ai installé le Panicum « Blue Darkness ».

butte du PêcherIl ne manque plus que le rosier.

Kiwano

A l’automne 2020, avec Grand Chef, nous avions installé quelques arbres.

KiwanoLes arbres se sont bien installés. Et il reste de la place entre les arbres et le tas de briques.

J’ai des projets à plus long terme, mais j’y vais doucement. A terme, le tas de briques avec le saule au milieu devraient disparaitre.

En attendant, je vais m’occuper de ce bout de gazon.

Après un bon WE acharné, l’espace prend forme.

kiwanoCe n’est pas encore fini. Il reste une grosse bande de gazon à décaper, puis bêcher.

Encore un bon dimanche acharné, le bêchage est terminé.

KiwanoJ’ai rattrapé le léger dénivelé en l’accentuant avec un petit palier. J’ai un gros tas de briques à utiliser alors j’en profite.

KiwanoPour le remplissage, je suis restée sur le thème de Kiwano, vert – jaune – orange. J’ai ajouté du rouge après avoir croisé le rosier « Guingette » de MelaRosa.

Kiwano-Theme

Les idées fourmillent …. Il faut imaginer …

Alors avec Picasa, j’ai rassemblé dans un petit montage mes achats et d’autres beautés qui attendaient une petite place .

kiwanoIci aussi,je vais installer des rosiers.

En couvre-sol, le rosier « Guinguette », une création MelaRosa, viendra étaler ses grappes de fleurs simples rouges. Pour grimper sur le tas de briques, j’ai choisi le rosier « Golden Gate », une obtention de Shepherd (1957).

En arrière plan, ce sera la place pour installer le bel Acer palmatum « Sango-kaku » qui attend dans un pot sur la Terrasse.

KiwanoIl devrait apporter une belle présence.

Bon, il me reste à commander les rosiers et puis à tout installer.

Les moments les plus agréables de l’automne

Le vert est de retour en Septembre

Depuis début septembre la pluie est revenue. Nous avons eu plus de 70 mm sur le mois.

Et le jardin reverdit ….

septembreLe gazon est encore clairsemé, mais la vue générale s’est bien améliorée.

Du coté du Sous-Bois

septembreL’hortensia grimpant fait triste mine mais le houblon apporte une belle touche de vert sur le mur.

Les petits bassins

septembrePlus besoin de faire des compléments d’eau dans les Petits Bassins, la pluie s’en charge !

septembreJe savoure la vue sur le jardin depuis les Petits Bassins

Autour de la Cabane

septembreEla a décidé de m’accompagner ce matin, mais elle grimpe dès qu’elle peut car l’herbe est encore bien humide.

septembre Le soleil matinal éclaire Rond’O.

Le long de la Haie

septembreLa floraison des cyclamen hederifolium animent le début du massif avec le lamium « Gold Nuggets ».

septembreLes pulmonaires ont souffert de la sécheresse, mais les hostas ont bien résisté.

Overdose

septembreLe feuillage du Magnolia a bien résisté et apporte une belle touche de vert.

septembreQuelques blancs animent le massif, comme la belle Euphorbe « Tasmanian Tiger » ou le sedum « Iceberg ».

Too Much

septembreJ’étais inquiète pour mon Hydrangea quercifolia « Snow Flake » dont le feuillage était pendant fin août.

Il a bien récupéré mais je n’aurai pas profité de sa magnifique floraison, cuite par le soleil de l’été.

Massif du Seringat

septembreProtégé par les arbres voisins, le Massif du Seringat a bien résisté à l’été.

septembreEt je savoure cette scène colorée avec le fushia riccartonii et les premiers asters.

Près de la Serre

septembreCe coin reste frais en été et le gazon est resté bien vert.

Butte du Pêcher

septembreC’est surement le massif le plus coloré en ce moment.

septembreLe rosier « Sylvie, fille du Feu » fait une belle remontée accompagné par l’aster « Rubinshatz ».

2022-SeptembreLe Chasmanthium latifolium accompagne les petites roses roses dans un duo tendre.

Massif aux Papillons

septembreDu vert, rien que du vert en attendant les asters.

Les Tonnelles

septembreIci aussi, le vert domine mais en s’approchant un peu …

septembreLe mauve s’installe avec les asters.

septembreLes dahlias « Blue boy » reprennent leur floraison.

septembreLe lupin remonte.

septembreLe penstemon « Garnet » aura été le champion de l’année avec une floraison continue depuis juin.

Tutti-Fruti

septembrePas d’eau au potager, donc pas de récolte à part pour les poires.

2022-SeptembreMais quand même de la couleur !

Derrière la Piscine

septembreLe palmier s’est régalé cette année.

septembreLes sauges ont aussi bien aimé et forment ici un joli duo avec le sedum.

Et …

 Le retour du vert au jardin m’a réconcilié avec lui après cet été caniculaire. Alors pour continuer d’ajouter de la couleur à tout ce vert, je me suis faite une petite virée au Jardin d’Astrée.

2022-SeptembreJ’avoue, j’ai craqué !

Le Jardin fin Août

Encore un été qui restera marqué dans nos mémoires pour son manque d’eau mais aussi pour ses périodes de canicule qui ont grillé une partie du jardin.

Et le plus impressionnant est que cet été dure …. Nous sommes fin août, il fait encore 25°C (30°C la semaine dernière) et toujours pas d’eau.

Mon jardin vert fait triste mine. Mais il y a quand même quelques beautés qui résiste et surtout des leçons à retenir.

aoutCarré Gauche

Dans Carré Gauche, le rosier « Sunny Rose » nous a fait une grosse remontée pour notre retour de vacances mi-août.

aoutAvec les fortes chaleurs de la semaine dernière, quelques roses ont grillé. Mais beaucoup ont résisté et nous offrent leur fraicheur.

aoutCarré Droit

Le manque d’eau se fait bien sentir dans Carré Gauche. L’heuchère « Caramel » d’habitude si pimpante est toujours recroquevillée.

aoutLes hellebores aussi souffrent du manque d’eau.

Les Petits Bassins

Je refais souvent le niveau des Petits Bassins. Ils servent d’abreuvoir aux chiens et chats de la maison, mais aussi aux oiseaux courageux.

aout
Le Sous-Bois

L’ambiance est plutôt triste au Sous-Bois. Heureusement, le houblon semble apprécier et apporte un belle touche de vert sur le mur.

aoutAu premier plan, l’hortensia « Vanille-Fraise » est en souffrance et je ne parle pas de l’hortensia petiolaris grimpant « Firefly » dont le feuillage a été grillé par les rayons brulants du Soleil. Même les grandes fougères sont à genoux.

 Rond’O

Ici aussi, le manque d’eau se remarque. J’ajoute régulièrement de l’eau dans le bac. Le lierre reste bien vert. Une piste à explorer !

aoutLe nénuphar m’ a récompensé par une 2ème fleur.

aout

Kiwano

La vue générale sur le jardin est un peu fade. Le gazon est sec mais quelques touffes subsistent.

aoutLe nouveau massif au milieu du jardin résiste.

aoutDans Kiwano, les grands arbres se portent bien (Acer griseum et betula). Ils semblent bien installés depuis octobre 2020.

Le cornus « Magic Flame » est cuit, à vérifier à l’automne. Et le calycanthus résiste à moitié.

Le long de la Haie

Le long de la Haie profite de son ombre l’après-midi. Quelques verts résistent comme le feuillage des pivoines.

aoutMais du coté des hortensias, c’est la cata.

aoutL’hortensia macrophylla est bien cuit. Il s’était un peu remis l’année dernière, mais les années précédentes l’avait déjà bien mis à l’épreuve.

Cette année, les 2 hydrangeas quercifolia font triste mine et je n’aurai pas profité de leur belle floraison en grappe, complètement cuite par le soleil.

aoutIl est temps que la pluie revienne !

Overdose

Overdose est en plein milieu du terrain et quasiment sans ombre et il s’en sort plutôt bien.

aoutAu milieu du massif, le viburnum ne résiste pas aux assauts répétés de soleil. Mais le reste se porte plutôt bien.

Mais l’euphorbe « Tasmanian Tiger » semble profiter de l’été et nous offre son joli feuillage panaché rafraichissant.

aoutA l’autre bout du massif, j’ai coupé les tiges en fin de floraison pour profiter de la nouvelle floraison du petit kalimeris alba qui profite de l’ombre du magnolia.

aout

Too Much

Quel tristesse ! Toute l’animation de ce massif réside sur la présence de l’hydrangea quercyfolia « Snow Flake » a très grandes grappes de fleurs blanches/vertes.

aoutIl ressemble à un fantôme avec son feuillage avachi. Le rhododendron à coté a roulé tout son feuillage en attente de jours meilleurs.

L’ombre des bambous n’a pas été suffisante.

De l’autre coté des bambous, l’ambiance est plus fraiche.

aoutLe lupin est tout pimpant et a fleuri généreusement. Les rudbeckias plantés à l’automne 2021 sont issus de semis et je ne m’attendais pas à les réussir.

aoutMême si ils s’écroulent un peu, ils ont une belle présence. Il faut que je récupère des graines pour essayer ailleurs au jardin.

Au bout de la Haie

Protégé par quelques grands arbres chez les voisins, ce coin du jardin reste plus frais et humide que le reste du jardin.

aoutLes rouges du Nandina Domestica « Fire Power » se sont un peu éteint avec le soleil. Mais il fait un joli duo avec l’acer palmatum « Peve Chameleon ».

Tout au bout, l’ambiance est même agréable avec un méli-mélo de feuillages.

aout
Le tout est animé par le joli fushia riccartonii qui s’étire discrètement et flotte au dessus des verts.

aout

 Butte du Pêcher

De loin, la butte parait fade.

aoutMais de près, il y a de belles couleurs.

Au milieu, le rosier « Breathless Charm » n’arrête pas de fleurir et nous offre ces roses jaunes pâles à couper le souffle.

aoutPour l’accompagner, un sedum au feuilles colorées de pourpre.

aoutDe l’autre coté, le soleil a cuit beaucoup de feuillage, mais un autre sedum »Jose Aubergine » apporte un peu de couleur.

aoutLes anémones japonaises ont grillé et le gazon est bien sec.

aoutLa vue générale est un peu triste.

Massif aux Papillons

Il y a encore de la couleur dans le massif aux papillons.

aoutIl y a le rosier « Novalis » qui flruit généreusement depuis mai, sans se soucier de la chaleur.

aoutEt il y a aussi le feuillage du Baptisia qui reste frais comme au premier jour.

aoutLes Tonnelles

Les Tonnelles sont bien colorées.

aoutLes rosiers continuent de fleurir et « Joyeuse Farandole » nous offre un beau bouquet en haut de la Tonnelle.

aoutA ses pieds, l’aster « Violetta » nous offre ses premières fleurs.

aoutAu bout du massif, un duo de rosier fait l’animation : « Rhapsody in Blue » et « Lovely Lin ».

2022-Aout

Tutti-Fruti

Du coté du potager, je suis fatiguée d’arroser et la production s’en ressent. Par contre, il reste pas mal de couleurs avec les oeillets d’inde que j’ai plutôt bien réussis.

2022-AoutDerrière la Piscine

C’est le rosier « Yann Arthus Bertrand » qui continue de faire le spectacle.

aoutJ’avais supprimé les bouquets fanés mi-juillet et du coup, le voilà à nouveau couvert de fleurs.

aoutA ses pieds, le petit helianthème « Hartswood Ruby » continue sa floraison.

aoutComme d’habitude avant de rentrer, je savoure la vue générale sur le jardin.

aoutBon, cette année, je déprime un peu en regardant la vue générale.

Près de la maison

Les rosiers continuent leur floraison.

aoutUn joli duo qui me ravit : rosiers « Summer Wine » et « Phillys Bide ».

2022-Aout

Comme je suis de nature positive, je trouve encore de l’intérêt au jardin. Mais il faut bien reconnaitre que le jardin fait triste mine.

Mais bon, c’est comme ça, il va falloir si faire et penser de plus en plus aux plantes qui aiment la sécheresse et la chaleur.

Dingue pour un jardin dans le Nord de la France !

Potées d’été

En cette période chaude et sèche, difficile de maintenir les potées d’été.

Depuis quelques années, j’ai abandonné les belles potées de pétunias, pensées et autres annuelles. Je ne suis pas assez assidu aux arrosages et le résultat était souvent catastrophique.

Par contre, pas question d’abandonner pour autant les potées près de la maison.

La solution : les plantes grasses, sedum, sempervivum …. Attention c’est vite addictif !

Appui de fenêtre

Dès que je sors au jardin, je profite des potées sur l’appui de fenêtre. C’était mon premier essai de potée avec des sedum âcres et des joubardes.

potée d'étéLes joubardes se sont bien installés. Je les ai déjà divisés plusieurs fois.

2022-JuilletJ’adore leur couleur vert tendre avec les pointes bordeaux.

Pour accompagner les sedum âcres, j’ai trouvé un Crassula sarcocaulis, un crassula qui résiste à -12°C.

2022-JuilletEt en plus il a une jolie floraison rose.

Juste à coté, une potée de sedum pourpre.

2022-JuilletA la suite, 3 pots de sedum en mélange.2022 juilletDans la première potée, le sedum kamtschaticum s’est bien installé est forme un joli coussin.

2022 juilletSur l’appui de fenêtre suivant, j’ai recyclé une cafetière, peut-être un pot à lait.

2022 juilletPour agrémenter une autre fenêtre, j’ai installé des sedum vert et pourpre avec un lewisia.

2022 juilletDevant la dernière fenêtre, j’ai installé des sedum jouflus qui viennent de finir leur floraison.

2022 juilletQuel plaisir de profiter de ses beautés sans se baisser !

Sur la Terrasse

Eté 2021, je suis revenue de vacances avec quelques beautés, bouturées avec amour par des amis.

Je leur ai trouvé des pots en terre et les ai installé sur la Terrasse au soleil toute la matinée. Comme elles craignent les gelées ( limite à -4°C), elles ont passé l’hiver dans la serre froide et bien résisté cet hiver. Elles sont en pleine forme cet été.

2022 juilletIl y a 2 variétés d’aeonium arboretum.

2022-JuilletJ’ai aussi récupéré des boutures de sedum palmeri et Belle-maman m’en a offert une belle potée.2022 juillet Celui-ci résiste jusque -9°C et peut rester dehors.

Sur la table de la Terrasse, j’ai recyclé une vieille passoire en alu en y installant quelques nouveautés.

2022 juilletL’haworthia forment des rosettes aux feuilles triangulaires.

Pour des formes plus rondes, il y a l’Echeveria ( 5°C) et un sedum clavatum (-4°C). Il faudra les rentrer cet hiver.

2022-JuilletJ’adore les teintes bleutées de l’Echeveria et j’attends avec impatience sa floraisons orange.

 Autour de la cabane

Sur la table devant la cabane, j’installe depuis plusieurs années des pots de crassula issus de bouture de plant de la maison.

Il faut bien sur les rentrer l’hiver, mais ils supportent de passer l’hiver dans la serre froide. Et je les ré-installe après les Saints de Glace.

2022 juilletIl y a des boutures de mon crassula ovata « Gollum » et 2 autres variétés sans nom.

2022-JuilletEn extérieur, ils prennent des teintes rouges sur le bout des feuilles.

Devant la cabane, j’ai installé des pots de crassula qui étaient à l’étroit dans un petit pot dans la maison.

2022 juilletIls semblent se plaire, mais eux aussi devront être rentrés cet hiver.

J’avoue, j’apprécie depuis longtemps ces beautés. J’en ai quelques unes à la maison, mais je manque de place. Alors en profiter au jardin, c’est un moyen de profiter encore plus.

Et puis, elles sont tellement faciles à vivre : une terre légère (donc en pot car ma terre est trop argileuse) et du soleil. Et arrosage une fois par semaine en grande période de sécheresse.

Quel bonheur !

Le temps des Roses

Juin est le temps de roses. Mais ce ne sont pas les seules beautés du moment.

JuinLes cerises rougissent.

Je vous emmène pour un petit tour…

Carré Gauche

En fin de journée, l’ombre s’installe sur le massif.

JuinLe rosier « Sunny Rose » commence sa floraison accompagné par l’hémérocalle « Green flutter »et le géranium « KashmirBlue ».
2022-Juin

Carré Droit

L’heuchère « Caramel » tient toujours la vedette. Les couleurs s’estompent en ce moment, mais les fleurs légères attirent l’oeil.

juinJe profite des derniers rayons de soleil sur la fougère ( Polystichum setiferum « Herrenhausen »).

Juin

Sous-Bois

Les feuillages sont bien installés et plutôt en forme.

juinAu milieu des feuillages, quelques beautés se font remarquer comme le feuillage panaché de l’hydrangea petiolaris « Firefly » et la floraison d’un rhododendron sans nom.

2022-Juin

Le Long de la Haie

Les couleurs explosent le long de la Haie.

juin Les pivoines sont bien accompagnées.

2022-JuinDans le ciel, les roses jaunes et au sol, la clématite « Rhapsody » plantée au printemps.

Overdose

En face de la Haie, Overdose est couvert de blanc.

juin

Autour des roses « Princesse de Galles » et « Grootendorst White », des Centaurea « Purple Heart », des Lychnis alba et des Kalimeris Alba.

2022-JuinJ’apprécie le duo avec le rosier « Princesse de Galles » et les épis de la Veronica longifolia « Charlotte ».

Too Much

Too Much n’est pas encore fleuri, mais les feuillages verts et pourpres ont une belle présence.

juinAu bout de la Haie

Les couleurs pétillent.

juinJaune pour l’iris pseudacorus et Vert du berbéris « Diabolicum ».

2022-JuinMassif du Seringat

Le massif du Seringat est couvert de blancs et rouges.

juinDu rouge framboise avec les roses, les scabieuses et la sauge « Pink lips ».
2022-JuinEt du blanc avec les campanules et les lychnis coronaria « Oculata ».2022-Juin

Butte du Pêcher

La Butte du Pêcher est colorée de rose et jaune.

juinLes roses en jaune pour « Breathless Charm » et rose pour « Sylvie, fille du Feu« , accompagnées par les Alchemille Mollis, les phlomis russeliana et les lychnis coronaria.

2022-JuinDes duos en douceur

Au bout de la Butte, des couleurs plus soutenues

juin

Géranium sanguineum et Helianthemum « Golden Queen ».

2022-JuinC’est le meilleur endroit pour profiter de la vue sur tout le jardin.

juinMassif aux Papillons

Le massif est Papillons se colorent de mauve avec en vedette le rosier « Novalis ».

juin
Et pour accompagner « Novalis », des lychnis coronaria et des giroflées mauves

2022-JuinLes Tonnelles

Du coté des Tonnelles, les mauves et roses sont aussi bien présents.

juinAu milieu du massif, le Lavatere maritime a pris ses aises.

Sur la première tonnelle, le rosier « Joyeuse Farandole » s’éclate.

juinSur la tonnelle centrale, du mauve foncé avec la clématite « So Many Purple Flowers ».

2022-JuinAu pied de la dernière tonnelle, c’est le rosier « Rhapsody in blue » qui tient la vedette.

juin

Et au milieu, des vivaces et des roses dans les dégradés de rose et mauve.

2022-JuinLe rosier « Lovely Lin », planté à l’automne 2020, s’est bien installé et fleurit généreusement cette année.

Tutti-Fruti

Du coté du potager, les couleurs sont bien présentes.

juinLes roses fluo et les hémérocalles jaunes illuminent le massif.

2022-JuinJ’ai laissé monter en graine les bettes. C’est très joli surtout que les coccinelles ont nettoyé tous les pucerons.

2022-JuinCoté fraise, la récolte est plutôt bonne et nous régalons de bons desserts.

Derrière la Piscine

Le palmier et le forsythia sont bien en forme.

juinIci, c’est le rosier « Yann Arthus Bertrand » qui fait le spectacle.

juin

Juin est effectivement le temps des roses.

Même si ici, au jardin, elles sont surtout les compagnes des vivaces d’été pour mon plus grand plaisir.

Iris et Ancolie

En mai, le jardin est bien fleuri.

C’est le moment de profiter des ancolies et des iris.

Des Ancolies à gogo

J’adore les ancolies. Elles ont fait partie des premières vivaces installées au jardin. Et depuis, elles s’hybrident et se sèment dans tous les coins du jardin.

Je vous emmène au pays des jolies jupons colorés du coté des Tonnelles.

ancolieDans le massif des Tonnelles, j’ai installé des ancolies bleues simples ou à coeur blanc.

AncolieDepuis elles se sont hybridées et nous offrent des dégradés de mauves.

ancolieLes ancolies roses sont au jardin depuis longtemps aussi.

Ancolie roseEn rose pâle, quelques jolis semis se sont installés. J’ai aussi installé des variétés plus originales roses à coeur blanc.

AncolieEn 2008, j’ai installé l’ancolie double « Clementine Red », entre rose et rouge. Depuis elle m’a donné de beaux bébés doubles en rose ou en bleu très foncé.

AncolieDans Overdose réservé aux blancs, j’ai installé l’Ancolie « Spring Magic white » en 2020. Cette année, elle forme une belle touffe.

ancolieJ’espère qu’elle me fera plein de beaux bébés.

Il existe aussi des ancolies jaunes. En 2010, j’ai installé l’Ancolie « Yellow queen ». Je ne l’ai pas encore vu cette année. Et je n’ai jamais eu de bébé jaune. Etrange.

Pour les autres couleurs, les semis sont nombreux et variés en teinte. Une surprise chaque année.

Iris

L’autre beauté du moment est l’iris.

Avec l’iris aussi, il y a le choix de couleurs et mêmes des formes différentes suivant la variété.

Iris de Hollande

Un des premiers arrivés au jardin est l’iris hollandais.

C’est un bulbe qui se satisfait de ma terre lourde et offre une large gamme de couleurs.
IrisVersion blanc ou bleu avec toujours une macule jaune.

J’ai aussi installé des variétés plus originales comme « Gyspy beauty », en bleu, mauve et jaune.
irisEt pour tenir compagnie au beau rosier « Tradescant », j’ai craqué en 2016 pour l’iris « Ambre rouge ».

iris

Iris pallida

C’est un cadeau de belle-maman tout au début du jardin.Je l’ai d’abord installé Butte du Pêcher, puis quelques années plus tard, je l’ai déplacé aux pieds des Tonnelles. Et depuis, ils se promènent dans le massif et m’offrent de nombreuses fleurs très parfumées.

IrisJ’adore quand le soleil passe au travers de ses pétales si fins.

Iris germanica

C’est surement le plus connu avec ses grandes fleurs très colorées. Pendant des années, j’ai essayé d’en installer au jardin notamment en 2002. Je les ai tous perdus. Sauf un qui est réapparu en 2016. C’est

iris "Cranberry Ice"C’est « Cranberry Ice » de chez Cayeux.

Cette réussite m’a remotivé sur ce type d’iris et j’ai accepté des rhizomes du jardin de mon père en Lozère. Pas la même terre du tout. Mais avec le changement du climat, mon jardin est moins détrempé en hiver. J’ai tenté.

Et les rhizomes se sont installés pour mon plus grand plaisir.

Mon père n’a pas noté les noms mais avait quand même référencé ses variétés. Celle-ci est rose et pourpre est a trouvé sa place dans le Massif aux Papillons.

irisPour celui-ci, Papa avait noté « Iris de collection ». Je l’ai installé dans le massif Derrière la Piscine l’automne de 2019.

Cette année, il forme une belle touffe. Sa couleur est originale et il est parfumé.

irisEt en regardant bien au milieu de la touffe, j’ai découvert cette année une autre variété, bien plus haute. La fleur est plus grande et très contrastée.

irisUne jolie surprise !

D’autres variétés de Papa ont fleuri l’année dernière. Mais pas cette année. Je ne désespère pas car certains plans semblent bien installés.

Iris de Sibérie

En 2013, je croise l’Iris sibirica « Caesar’s brother ». Il est plus petit mais quel charme.

irisJ’ai aussi une version offerte par une amie jardinière au feuillage mauve. Le voilà au mois d’avril.

irisDepuis, il est un peu masqué par ses voisins mais reste graphique.

Franchement, ancolie et iris, peu importe leur nom sont de chouettes ambassadeurs du mois de mai.

vue généraleAvec les scabieuses, c’est bien aussi !

Fin Avril en couleur

Avril aura démarré sur la neige, mais c’était juste pour nous surprendre. Depuis le temps est passé au beau mais sans eau. Pour le moment, cela convient très bien au jardin qui nous offre chaque jour de nouvelles floraisons.

avrilJe vous emmène pour un petit tour…

Carré Droit et Petits Bassins

avrilDans Carré Droit, le camelia termine sa floraison mais de loin, l’aspect est encore agréable.

Le plus remarquable est bien sûr l’heuchère « Caramel » qui a démarré son nouveau feuillage.

avrilOn en mangerait !

Du coté des Petits Bassins, la vie redémarre doucement. Il faut dire que Sanaël, le chien de mon ainée, a adoré sortir les plants et les déchiqueter tout l’hiver, mais il semble enfin décider à les laisser tranquille.

avrilIci, c’est la Lysimachia nummularia aurea qui apporte de la lumière.

avrilCa pétille !

 Le Sous-Bois

Moins de couleurs au Sous-Bois, mais les verts sont bien installés.

avrilEn hauteur, l‘hydrangea petiolaris « Firefly » étale son feuillage panaché.

avrilAu sol, les différents feuillages se mélangent. Grand feuille nervuré pour l’arum italicum, feuille en coeur gris du brunnera « Looking Glass », petite feuille très dessinée du geranium cantabrigiense et les grandes feuilles du muguet.

Le long de la haie

Les couleurs s’installent le long de la haie.

avrilJ’ai fait un bon coup d’arrachage de l’herbe aux goutteux. Les plantes peuvent à nouveau respirer.

Je retrouve avec plaisir les brunneras et pulmonaires aux fleurs légères et discrètes.

2022-AvrilLes primevères aussi ont retrouvé la lumière.

2022-AvrilJe savoure les tapis fleuris par des semis sauvages.

Overdose

Du coté de Overdose, les blancs sont bien installés, même si le Magnolia a fini sa floraison.

avrilAprès le Magnolia, c’est au tour du Viburnum mariesii plicatum d’apporter des touches de blanc.

avrilLes primevères blanches accompagnent le geum album.

A la place des Rhododendrons

Pour son premier printemps, le massif prend de belles couleurs.

avrilLes heuchères ont doublé de taille et forment un tapis coloré à coté de l’azalée.

avrilJuste après, c’est l’Azalée rose qui se fait remarquer.

avril

 Le bout de la Haie

Le bout de la Haie se colore en jaune et orange avec le Nandina Domestica « Fire Power » et l’acer « Peve Chameleon ».

avrilEt aussi les azalées mollis.

avril

Massif du Seringat

Au massif du Seringat, la pivoine arbustive vient accompagner la fin de floraison du camelia rouge.

avril

A l’avant du massif, les iberis et arabis forment un beau tapis blanc.

avril

Butte du Pêcher

La butte du Pêcher explose en rose et jaune.

avrilPour le rose, il y a bien sur les primevères mais aussi les fleurs de la pivoine arbustive. Et pour le jaune, des tulipes, de l’alysse « Corbeille d’or » et aussi le jeune feuillage de l’Hakonechloa « All Gold ».

avrilDepuis la butte du Pêcher, je savoure la vue sur le jardin.

avril

 Massif aux Papillons

Du coté du massif aux Papillons, c’est le mauve qui domine.

avrilLes phlox mousse forment de grands tapis colorés.

avril

Les Tonnelles

Les anémones pulsatiles ont fané, les dernières tulipes résistent.

avrilHeureusement, une belle touffe d’iris de Hollande « Gyspy beauty » anime le massif.

avril

Tutti-Fruti

Au potager, j’ai fait un premier coup de nettoyage, mais j’ai laissé le maximum en place pour profiter de la couleur des bettes.

avrilEt coup, Bob a trouvé un coin tranquille pour la sieste au soleil.

avril

Je profite de la vue sur le jardin avant de rentrer.

avril

J’adore Avril et toutes ses couleurs.

Cadeaux à une Jardinière

Quand on est née au printemps et qu’on est jardinière, les amis savent comment vous faire plaisir.

Cette année, j’ai encore été gâtée et je partage avec vous une partie des cadeaux, ça peut donner des idées.

Locon

J’ai commencé par me faire plaisir en retrouvant avec bonheur la première Fête des Plantes de l’année à Locon le samedi 19 mars.

Quel bonheur de retrouver nos pépiniéristes locaux et habitués de Locon, sous le soleil en prime.

J’ai savouré et je n’ai pas fait de photo. Mais j’ai fait quelques achats colorés.

2022-MarsJ’ai même gagné une plante à la loterie  : Pachyphragma macrophyllum, feuillage vert en forme de coeur et fleur blanche pour ombre fraiche.

Déco pour le Jardin

De Locon, je suis repartie avec une jolie oie blanche offerte par mon cousin.

IMG_6352Je l’ai installée d’abord près du tas de brique en compagnie du forsythia.

J’avais un peu peur de l’installer au milieu du jardin en pensant que les chiens aller me la faire tomber. Mais finalement, les chiens ont fait attention.

Depuis, elle se déplace régulièrement dans le jardin au grès de nos humeurs.

Grand Chef m’a offert un Gecko qui a trouvé sa place près de la maison en compagnie des Artichauts des Canaries

2022-Mars1Il prend le soleil !

Suite à la tempête, une mangeoire à oiseaux étaient tombées et démontées, ma cadette a sauté sur l’idée et a retrouvé le même style, mais un peu plus grande

mangeoire oiseauxReste à remplir et à accrocher dans un arbre pour profiter des mésanges et autres oiseaux du ciel.

Des plantes pour le Jardin

Mes amis aiment l’originalité et me gâtent. Tout d’abord avec une viorne de Burkwood aux fleurs en forme de boule et très parfumées.

2022-MarsA installer près d’un passage pour en profiter au printemps.

Une autre beauté originale : un Feijoa sellowiana.Complètement inconnu pour moi, c’est un goyavier du Brésil. Il devrait y avoir des fleurs bicolores, blanc et rouge en mai-juin et des fruits en automne.

2022-MarsEn attendant, je profite déjà de son feuillage vert foncé et argenté en dessous.

Ma jolie soeur a trouvé une fritillaire « Ivory » aux fleurs crême. J’ai hâte de la voir en fleur.

2022 marsJ’espère qu’elle survivra dans ma terre lourde.

Pour apporter de la couleur au jardin et attirer les abeilles, ma Grande nièce m’a offerte un mélange de graines

graineJe vais pouvoir colorer tous les abords de la maison.

Des plantes pour la Maison

Ma jolie soeur m’a aussi trouvé une originalité pour la maison : une fougère aux feuilles aux veines très marquées qui font penser à la peau de crocodile.

2022-Mars

Mes amis ont choisi du piquant avec un magnifique cactus.

cactusQuelle présence !

Ma plus jeune nièce est arrivée avec une petite plante grasse dans un pot dans les couleurs que j’aime.

plante grasseJ’ai été très touchée.

Bien-être

Excellente idée : une ceinture lombaire qui contient une bouillotte aux graines de lin.ceinture chauffanteJe sens que je vais beaucoup apprécier après mes séances de jardinage.

Et toujours pour le bien-être et le plaisir, mon ainée a parrainé une ruche pour moi et je recevrai mes pots de miel à l’automne. Pour patienter, le petit colis contenait en plus du certificat de parrainage et 2 petits pots de miel de Lozère.

mielSi vous êtes intéressé par le concept, je vous mets le lien vers le site bienmanger.com

La jardinière est comblée et j’espère que je vous aurai donné quelques idées.

Hellebores de toutes les couleurs

J’adore Février.

Les jours rallongent. Mais surtout, les hellebores sont en fleur. Et ça, c’est le plus grand plaisir de Février !

Alors je vous emmène profiter des couleurs du moment.

Carré Gauche

Ce massif près de la Terrasse est le plus visible de la maison.

Carré GaucheAlors quand j’ai créé ce massif en août 2006, je voulais qu’il apporte plein de soleil.

J’avais déjà quelques hellébores au jardin, des orientales roses, des niger blanches et une petit pied à fleur jaunâtre/vert.

Alors en février 2007, j’ai fait ma première virée à la pépinière de Thierry et Sandrine Delabroye en espérant découvrir quelques beautés. Je suis revenue avec quelques beautés dont une jaune à coeur vert.

2022-FevrierDepuis, les semis spontanées ont été généreux et généralement jaunes. Coté forme, la Nature me gâte avec quelques versions à coeur d’anémone ou des doubles à points rouges.

Carré Droit

Dans Carré droit, j’ai installé un de mes achats de 2007. Un beau jaune double jaune.

2022 févrierPour lui tenir compagnie, je cherchais un hellebore orangé, comme le mur en brique. J’ai trouvé mon bonheur en 2017 chez Delabroye.

2022-FevrierCette année, il est plus rose que saumon. Mais j’ai apprécié son beau feuillage jaune tout l’hiver.

Sous-Bois

J’ai installé le premier plant d’hellébore au Sous-Bois en 2004. C’était un hellebore rose à coeur vert, simple.

2022 févrierEn 2010, j’ai installé 2 autres plants. Un pourpre très foncé qui n’est pas encore en fleur. Et un rose foncé à coeur d’anémone avec le dessous des tépales blanc argenté.

2022-FevrierIci aussi, j’ai eu plein de jolis bébés.

Le long de la Haie

J’ai un point de vue depuis la maison sur le début du massif Le Long de la Haie et j’ai envie que ce soit lumineux pour en profiter de loin.

Alors j’ai installé au sol le beau lamium « Gold Nuggets » et pour un peu de hauteur, j’ai installé un pied d’hellébore jaune foncé double.

 

2022 févrierIl a eu un peu de mal à s’installer. Je crois que je l’ai installé trop profond. Je vais profiter de sa floraison et ensuite je le replanterai plus en surface.

2022-FevrierPlus loin, un semis spontané isolé qui nous offre des fleurs rose pâle à coeur pourpre. Une belle scène avec en premier plan le feuillage des bergénias.

2022 févrierPlus loin, il avait encore de la place. En 2017, je craque sur une version rose à coeur pourpre avec des fleurs bien redressées et visibles de loin.

2022 févrierPlus loin, devant l’hortensia, quelques hellebores apportent de la couleur.

2022 févrierA droite de l’hortensia, j’ai installé 2 hellebores, un rouge simple et un blanc à coeur d’anémone, légèrement borduré de rose foncé, tous les 2 sont issus du jardin. A gauche, un semis spontané dans les tons noirs/pourpre.

2022-FevrierAprès l’hortensia, sous l’hydrangea quercifolia, les hellebores se sont multipliés dans des teintes roses, avec ou sans points et forment un beau tapis fleuri.

2022 fevrier

Too Much

Du coté de Too Much, les hellebores sont bien installés aussi.

2022 févrierAvec la présence d’un pied presque noir dans Too Much, des semis pourpre très foncé s’installent dans le massif et tiennent compagnie aux ophiopogons. Pour adoucir, j’ai installé un bébé du jardin à fleur rose pâle double.

2022-FevrierDe l’autre coté du massif, le pied noir que j’ai installé en 2012 et un saumon double acheté en 2020.

2022-Fevrier

 Overdose

En face dans le massif Overdose, c’est le massif des blancs.

2022 févrierAlors j’ai installé en 2020 un plant à fleur double blanc.

2022-Fevrier

Ancien massif de Rhododendron

Le massif a été revu en 2021.

2022 févrierLe pied d’hellebore jaune a apprécié et contraste avec l’heuchère « Frosted Violet ».

2022 février

Du forsythia aux azalées

C’est le massif des contrastes rouge/jaune. J’ai installé 2 hellebores très différents au niveau de la couleur.

2022 févrierUn pourpre rouge foncé, à grandes fleurs plutôt dressées et un petit jaune à coeur rouge.

2022-Fevrier

Massif du Seringat

Le Massif du Seringat s’habille de blanc et framboise avec les hellebores.

2022 février2 pieds installés en 2010 m’ont offert plein de jolis bébés en blanc et rouge framboise.

Quel plaisir de découvrir les petits nouveaux.

2022-FevrierPour les blancs, il y a aussi le choix avec une version simple à petits points ou une version achetée en 2020, double blanc borduré de framboise.

2022-Fevrier

Butte du Pêcher

La butte du Pêcher est réservée aux roses et jaunes. Il y a de quoi se faire plaisir avec les hellebores.

2022 févrierDès 2007 aux pieds du pêcher, j’ai installé 2 pieds d’hellébores doubles, un rose foncé et un rose pâle. Et depuis, je me régale chaque année.

2022 févrierDes bébés doublent s’installent partout dans le massif et m’offrent de jolies scènes.

2022 févrierJ’ai aussi installé des pieds jaunes. Tout d’abord un jaune pâle à coeur d’anémone en 2010.

2022 févrierEt en 2020, j’ai craqué sur 4 pieds jaune plus soutenu. Un double jaune, un double veiné rose et un jaune guttatus.

Il y a aussi une version jaune foncé à coeur d’anémone mais pas de photo.

2022-FevrierA l’arrière du massif, j’ai découvert un bébé fort intéressant : blanc double veiné de rose.

2022 févrierJe vais le déplacer pour le mettre en valeur dans un autre massif.

Les Tonnelles

Depuis peu, j’ai installé quelques pieds d’hellebore dans le Massif aux Papillons et les Tonnelles.

2022 févrierCes massifs sont en plein soleil et j’ai attendu d’avoir de l’ombre pour protéger les hellebores l’été.

En 2017, j’ai installé un beau bébé issu du jardin : un pourpre noir à coeur d’anémone.

2022-FevrierDommage qu’il nous cache ses fleurs car je les trouve magnifiques.

Du coté des Tonnelles, j’ai installé 2 achats en 2017. Tout d’abord un double pourpre foncé avec pétales plutôt fins.2022-FevrierEt un double blanc taché rose avec des pétales plutôt larges.

2022-Fevrier

Derrière la Piscine

Dès 2007 et la création du massif, j’ai installé des hellebores : 2 pieds ! Un achat rose pâle guttatus que j’ai installé à droite du forsythia.

2022 février

Et à gauche, un  hellebore qui vient du jardin de la grand-mère de Grand Chef. Un petit spécimen jaune verdâtre.

2022 février

Et depuis, les bébés se sont multipliés et ont bien grandi. Et quelle variété !

2022-FevrierLes couleurs varient du jaune au rose pâle et même rouge foncé. Je retrouve des bébés fort ressemblant à des hellebores à l’opposé du jardin. C’est génial.

Quel plaisir de retrouver les Hellebores.

Ils annoncent le réveil du jardin et déjà d’autres beautés viennent leur tenir compagnie.

 

Blond66 sur FB

Archives
  • 2024 (4)
  • +2023 (8)
  • +2022 (12)
  • +2021 (16)
  • +2020 (13)
  • +2019 (12)
  • +2018 (13)
  • +2017 (16)
  • +2016 (24)
  • +2015 (24)
  • +2014 (29)
  • +2013 (30)
  • +2012 (22)
  • +2011 (28)
  • +2010 (41)
  • +2009 (37)
Catégories
Blog au Naturel