Archive pour la categorie ‘Couleur’

Chrysanthème et compagnie

En ce 1er novembre,  comment ne pas parler des chrysanthèmes, fleur symbolique de la Toussaint.

Annuels ou vivaces, les chrysanthèmes apportent de la couleur au coeur de l’automne, quand les autres floraisons disparaissent.

Un plaisir au jardin.

Je vous emmène pour un petit tour au jardin pour profiter des chrysanthèmes et aussi d’autres beautés qui ont apprécié la douceur d’octobre.

La Terrasse

2023 novembreSur la Terrasse, 3 potées de chrysanthèmes apportent de la couleur.

2023-Novembre

Carré Gauche

Pas de chrysanthème dans Carré Gauche.

2023 NovembreLe massif est rempli par le rosier « Sunny Rose » qui continue sa floraison accompagné du géranium « Kashmir Blue ».

2023-Novembre

Carré Droit

Du coté de Carré Droit, c’est toujours l’heuchère « Caramel » qui tient la vedette, même si en cette saison elle est plus verte que caramel.
2023 NovembreAu fond, le camelia « Dr King » nous promet une floraison généreuse. Il n’avait pas fleuri en 203, surement trop assoiffé par l’été 2022.

2023 Novembre

Sous-Bois

Cette année, le Sous-Bois est bien rempli. Même si l’année a été plutôt sèche, les pluies de l’été et de l’automne ont permis au feuillage de résister.

2023 NovembreEt cette année, je peux profiter de la floraison de l’hortensia « Vanille-Fraise ».

2023 Novembre

Kiwano

Kiwano explose de couleurs.

2023 NovembreLors de l’agrandissement de l’automne 202, j’avais installé 2 chrysanthèmes.

2023 NovembrePour contraster avec l’acer palmatum « Sango-kaku », j’ai installé le chrysanthème « HerbstBrokat », orange cuivré.

2023 NovembreMême s’il attire l’oeil, il reste d’autres beautés à apprécier comme l’ helenium « Baudirektot Linne », jaune et rouge, et le cosmos sulfureux, orange vif.2023-NovembrePour continuer dans la couleur, le petit cornus « Magic Flame » nous offre son feuillage jaune et vert, sur son bois rouge.

2023 NovembreLa vue dans l’autre sens est aussi colorée.

2023 NovembreDe ce coté, c’est le chrysanthème « Dernier soleil » qui fait le spectacle depuis fin aout.

2023 Novembre

 Overdose

Il y a encore de belles couleurs du coté de Overdose.

2023 NovembreCaché au milieu du massif, le chrysanthème « Poésie » nous offre ses fleurs blanches depuis 2013.

2023 NovembreAu bout du massif, une autre beauté anime le massif : c’est le Miscanthus « Morning Light ».

2023-Novembre

Au bout de la Haie

L’acer palmatum « Peve Chameleon » attire l’oeil de loin.

2023 NovembreDe près, je m’étonne de la floraison de l’azalée en ce début novembre et je savoure.

Massif du Seringat

Le massif prend de belles couleurs automnales.
2023 NovembreDans le coin, je profite de la floraison du fushia riccartonii.

2023-NovembreDe l’autre coté, le petit prunus « Kojo No Mai » nous offre sa fanaison en orange.

2023 Novembre

Butte du Pêcher

La butte est encore couverte de rose et jaune.

2023 NovembreEn plus de la floraison des rosiers, il reste quelques beautés à admirer comme l’onagre jaune et le geum « Prettycoast Peach »

2023-NovembreDe l’autre coté, c’est le chrysanthème « Poésie rose » qui tient la vedette.

2023 NovembreUne jolie floraison rose pale.

2023 Novembre

Massif aux Papillons

Le massif semble triste de loin.

2023 NovembreDe près, il reste quelques beautés mauves à admirer, comme les fruits du Callicarpa bodinieri « Profusion » accompagnés par une sauge et la giroflée mauve.

2023-Novembre

Les Tonnelles

Du coté des Tonnelles, il y a encore pas mal de couleurs.

2023 NovembreLes dahlias sont encore généreux et accompagnent les roses de « Rhapsody in blue » et le petit aster « Ezo Murazaki »

2023-NovembreAu fond, la clématite « Orange Peel » continue sa floraison

2023 NovembrePar contre, les Tonnelles qui la portent se sont complètement effondrée. Coup de chance, elles ne sont pas tombées sur le massif.

2023-NovembreLes nouvelles Tonnelles sont arrivées. Il faut que je m’occupe de les traiter (huile de lin + essence de térébenthine) et ensuite nous pourrons les mettre en place avec Grand Chef.

Et ensuite, je pourrais m’occuper des plantations le long de la clôture. J’ai déjà pas mal d’idées, sans oublier les chrysanthèmes.

Tutti-Fruti

Pas de chrysanthème au potager.

2023 NovembreMais il reste quelques floraisons pour animer.

2023-Novembre

Derrière la Piscine

Le massif a pris ses couleurs d’automne.

2023 NovembreJe me dis qu’ici aussi, je pourrais jouter un chrysanthème pour accompagner les dernières floraisons.

2023-Novembre

Sur la Terrasse

Je finis mon tour de Jardin par la Terrasse.

2023 NovembreLes rosiers nous offrent quelques dernières roses.

2023-Novembre

Finalement, en rédigeant cet article, je me dis que les chrysanthèmes ont vraiment leur place au Jardin et que je pourrais installer encore quelques uns pour agrémenter l’automne.

J’ai repéré quelques espaces vides et je vais mettre un petit mémo pour mes achats d’automne 2024.

Fin d’été

Mi-septembre, l’été touche à sa fin.
Et cette année, le temps a été plutôt propice au Jardin. Certes il a fait chaud, mais il y a eu aussi beaucoup d’humidité.
Alors en cette mi-septembre, le jardin a presque un petit air de printemps.

vue générale

Je vous emmène pour un petit tour.

Sur la Terrasse

Un petit peu d’exotisme s’est installé sur la terrasse. Des amis ont offert un bananier à Grand Chef, un bébé du bananier qui pousse dans leur jardin.

bananierIl reste à lui trouver une place qui lui convienne au Jardin et surtout je vais devoir penser à le protéger l’hiver.

Une autre beauté a apporté une touche d’exotisme sur la terrasse tout l’été.

2023-SeptembreC’est l’ alstroemere « Colorita Ariane » si lumineux qui fleurit depuis mars, d’abord dans la maison et ensuite sur la Terrasse.

Carré Gauche

Du coté de Carré Gauche, le rosier « Sunny Rose » nous a offert une remontée exceptionnelle fin août pour notre retour de congés.

2023 septembreCe petit rosier est toujours généreux et ça devrait durer jusque décembre.

Carré Droit

Du coté de Carré Droit, l’heuchère « Caramel » fait toujours le spectacle.

2023 septembreAvec l’humidité de l’été, l’heuchère « Caramel » a pris de bonnes couleurs.

Les petits Bassins

Si en juin, il fallait faire le complément d’eau, depuis les bassins se remplissent seuls à l’eau de pluie.

2023 septembreAu premier plan, la fougère Cyrtomium fortunei apporte une touche de vert anis.

Au fond, un duo lumineux avec la lysimachia nummularia aurea et un petit bégonia issu d’un semis en 2022.

begonia

Au Sous-Bois

Cette année, le Sous-Bois a bien profité de l’humidité estivale.

sous-boisLes verts sont encore bien présents et l’hortensia « Vanille-Fraise » nous offre une jolie floraison.

De l’autre coté, le cerisier a encore son feuillage.

vue généraleLe gazon aussi est bien vert.

Kiwano

Dans l’autre sens, c’est le massif Kiwano.

Kiwano La partie prolongé à l’automne 2022 a de bonnes couleurs.

Kiwano

Les oranges se sont bien installés tout l’été avec les geums et les cosmos sulfureux.

2023-SeptembreDans l’autre sens, c’est le chrysanthème « Dernier Soleil » qui tient la vedette.

chrysantheme

 Rond’O

A coté de Kiwano, le tas de briques cache le petit coin de la cabane.

rond'o

 Le long de la Haie

Dans l’autre sens, le jardin s’ouvre.

le long de la haieBeaucoup de vert avec l’herbe aux gouteux qui a bien profité des pluies. Mais aussi un peu de couleur le rose des asters et du gris de la pulmonaire « Diane Clare ».

le long de la haie

Overdose

Du coté de Overdose, les blancs sont à la fête.

overdoseLe miscanthus « Morning Light » et l’euphorbe « Tasmanian Tiger » éclaire le bout du massif.

overdose

Too Much

Le massif prend déjà ses couleurs d’automne. Il faut dire que les hydrangea quercifolia ont souffert des périodes de sécheresse, mais sauvés par les pluies estivales.

Too MuchCette année, je peux profiter de la floraison de l’hydrangea quercifolia « Snowflake ».

SnowflakeLes bambous à l’arrière ont aussi bien profité cette année. Ce qui n’est pas le cas du rhododendron qui est presque sec.

Le bout de la Haie

Après les bambous, les heuchères animent le massif.

bout de la haieAu bout de la Haie, c’est l’acer « Peve Chameleon » qui attire l’oeil avec son feuillage orangé et son bois rouge.

acer palmatum

Massif du Seringat

Du coté du massif du Seringat, les rouges et blancs sont bien présents.

massif du seringatC’est l’aster « White Ladies » qui explose.

aster white ladiesMais il n’est pas seul.

2023-SeptembreJe craque sur les roses de « Mamounette d’Amour ».

 De l’autre coté du massif, les persicaires « Red Dragon » font le spectacle.

massif de seringat

Butte du Pêcher

La butte du Pêcher est bien colorée de rose et jaune.

butte du pêcherCelui qui se fait remarquer à l’avant du massif, c’est le chrysanthème « Clara Curtis ».

2023-SeptembreLes beaux Paon du Jour apprécient aussi.

D’autres beautés en rose et jaune.

2023-Septembre

Massif aux Papillons

Depuis la Butte du Pêcher, je savoure la vue vers le massif aux Papillons.

Massif aux papillonsLe massif se porte bien.

massif aux papillonsDe près, je savoure le feuillage du baptisia, les roses de « Novalis » et les abeilles sur le sedum.

2023-SeptembreEt au pied du budleia, les asters s’installent.

2023-Septembre

Les Tonnelles

Du coté des Tonnelles, les mauves sont bien installés.

les tonnellesCette année, les dahlias sont en super forme.

« Blue Boy » fait le spectacle avec la rose « Lovely Lin »,l’aster « Calliope » et la clématite « Orange Peel ».

2023-Septembre« Crême de Cassis » forme un joli duo avec les roses de « Rhapsody in Blue ».

2023-Septembre

Tutti-Fruti

Du coté du potager, c’est franchement sauvage.

Tutti-FrutiMais il y a encore des tomates et des fraises au milieu des fleurs.

2023-Septembre

Derrière la Piscine

Derrière la piscine, le forsythia a pris ses aises. Je lui ferai une bonne taille après sa floraison.

Derrière la PiscineBien cachés, les rosiers continuent leur floraison.

2023-Septembre« Tradescant » et « Yann Arthus Bertrand« 

 Près de la Terrasse

Près de la Terrasse, j’ai réussi à remettre à peu près au carré.

 2023 septembreEn haut, les rosiers ont fait une belle remontée et en bas, un aster commence à fleurir.

2023-Septembre

J’avoue.

Je savoure cette fin d’été où le jardin n’est pas complètement cuit et où il y a plein de belles floraisons à admirer.

Premier printemps de Kiwano

A l’automne, j’ai démarré l’agrandissement du massif Kiwano.
J’ai bien sur installé quelques bulbes pour le printemps. L’hiver a été calme.

Avril

Et avec le printemps, les premiers bulbes animent le massif.

Kiwano

Le forsythia donne le ton.

Kiwano

L’acer palmatum « Sango-kaku » commence à débourrer et apporte un belle touche de rouge.

Kiwano
Les narcisses « Red Devon » ont une belle présence avec leur corolle orange.

Kiwano

Mai

En mars, à la Fête des Plantes de Locon, j’avais orienté mes achats en rouge et orange. J’ai craqué sur des geums qui semblent apprécier mon jardin.

Kiwano

Le duo marche bien avec le petit narcisse odorus plenus.

Kiwano

Le plus rouge est le geum « Fiery Tempest ». Installé fin mars, il s’est bien étoffé.

Kiwano

Au centre, en version rouge orangé, un duo avec l’euphorbe « Ascot Rainbow ».

KiwanoC’est le geum « Scarlet Tempest ».

KiwanoSur la partie gauche du massif,  encore de belles couleurs.

KiwanoL’acer palmatum nous offre son feuillage vert sur son beau bois rouge.

KiwanoEn duo avec le geum « Totally Tangerine » qui lui a été installé à l’automne. Kiwano

Au bout du massif, les betula ont démarré leur feuillage.

Kiwano

Le petit acer griseum commence juste son débourrage.

KiwanoDe l’autre coté du massif, à l’automne,  j’avais commencé à dégager le gazon devant le betula pour y installer un pied d’hémérocalle.

KiwanoAu printemps, j’ai ajouté le geum « Princess Juliana », orange.

Kiwano
Un peu de recul pour profiter de la vue complète.

KiwanoLes boutures d’heuchère avaient souffert avec la sécheresse de 2022, j’avais beaucoup de doute quant à leur reprise à l’automne.

KiwanoElles semblent maintenant bien parties.

Je suis ravie du résultat au printemps.

Je voulais installer du Orange au jardin et j’ai choisi de l’associer avec du rouge et du jaune. Le résultat me plait bien.

Attendons l’été pour profiter des roses et des hémérocalles.

Couleurs d’Avril

Avril démarre plutôt fraichement et humide. Tant mieux, les nappes phréatiques ne sont pas encore remplies.

Mais tant pis, pour les travaux au jardin ou les promenades avec l’APN. Alors samedi en rentrant du chantier de ma cadette, je ne résiste pas à l’appel du jardin sous un ciel chargé mais lumineux.

2023 avril

18h30, le soleil descend franchement et les couleurs sont saturées.

Je vous emmène profiter des contrastes d’Avril.

Carré Gauche

Le massif est déjà à l’ombre, mais les hellebores apportent mille soleils.

2023 avril
Les muscaris apportent une belle touche de bleu.
2023 avrilUn joli duo, très printanier.

Carré Droit

Pas de soleil non plus de Carré Droit, mais ça ne manque pas.

2023 avril

L’heuchère « Caramel » est la vedette du moment avec l’arrivée de son nouveau feuillage.

2023 avril

 Duo pétillant avec l’hellébore jaune double.

 Au Sous-Bois

Les pruniers sont en fleur.

2023 avril
Celui là profite du soleil sur fond de ciel chargé.
2023 avril
Sur le mur du Sous-Bois, l’hydrangea petiolaris commence à étaler ses petites feuilles légèrement panachées.
2023 avril
Et au pied du mur, les hellebores continuent le spectacles.
2023 avril
Pour animer le pied d’un prunier, une potée d’heuchères.

IMG_9980Les jeunes feuillages pétillent.

Kiwano

Après le Sous-Bois, le massif Kiwano où j’ai fait un peu de nettoyage et quelques plantations fin mars.

2023 avril
Les narcisses installés à l’automne apporte de la lumière.
2023 avril
Une belle présence pour ce narcisse « Red Devon » avec sa petite trompette orange foncé.
2023-Avril

Rond’O

Du coté de Rond’O, c’est encore calme.
2023 avril

Le long de la Haie

Le long de la haie est animé par les hellebores et les jonquilles.
2023 avril

Overdose

Le massif de blanc est déjà bien animé.

2023 avril

Le magnolia stellata finit sa floraison. Mais hellebore et tulipe prennent le relais au milieu du massif.
2023 avril
Au bout du massif, les tulipes « Purissima » sont plus crème que blanches cette année et accompagnent l’euphorbe « Tasmanian Tiger ».
2023 avrilA gauche, un nouveau narcisse à la trompette jaune très pâle qui blanchit rapidement, c’est « Mount Hood ».

Too Much

Le massif est franchement envahi par l’herbe au gouteux.

2023 avril

On ne voit même plus la jolie bordure d’ophiopogon.

A la place des Rhodos

Le massif fait encore vide.

2023 avril

Heureusement les heuchères apportent une belle touche de couleur au début du massif.

2023 avril

Mais aussi devant l’hellebore jaune.
2023 avril
Et pour réveiller la hauteur, c’est le piéris qui nous offre son nouveau feuillage.
2023 avril

Le bout de la Haie

Le bout de la haie est bien coloré de rouge et jaune.

2023 avril
C’est le moment de profiter des jeunes feuilles de l’acer « Peve Chameleon ».

2023 avrilJ’aime aussi beaucoup cette scène avec l’hellebore rouge foncé, l’epimedium « Orange Koeninging » orangé et les fleurs rouges du cognassier « Hot Fire ».

2023-Avril

 Bon, il faut se baisser un peu pour apprécier.

Massif du Seringat

C’est le camélia rouge qui fait la transition vers le massif du Seringat où cohabitent rouge et blanc.

2023 avril
Au bout, c’est le petit prunus « Kojo No Mai » qui attire l’oeil.

2023 avril

Accompagné par les ibéris.

 Butte du Pêcher

Sur la butte du Pêcher, c’est l’explosion des roses et jaunes.

2023 avrilLes pivoines viennent s’ajouter aux hellebores et aux jonquilles.

2023 avril

A l’autre bout de la Butte, encore des hellebores et des jonquilles accompagnés par le jeune feuillage de la Spirée japonica « Firelight ».

2023 avril

Je craque aussi sur les boutons floraux du magnolia « Susan » et sur la fanaison d’un hellebore jaune double.

2023-AvrilUn dernier coup d’oeil avant de poursuivre mont tour.

2023 avril

 Massif aux Papillons

Le massif aux Papillons commence à se colorer de mauves.

2023 avrilLes giroflées mauves sont déjà bien en fleur. De quoi tenir compagnie aux muscaris

2023 avril

ou accompagner la giroflée ravenelle, très parfumée.

2023 avril

Les Tonnelles

Du coté des Tonnelles, les couleurs s’installent aussi.

2023 avril

Les muscaris latifolium fleurissent en bleu foncé et bleu clair sur fond d’aubriete rose.

2023 avril

Des muscaris classiques accompagnent l’anémone pulsatile.

2023 avril

Je craque sur cette anémone à poils. Même après floraison, elle sera craquante avec ses boules de graines poilues.
2023 avril

La végétation n’est pas encore trop dense, c’est le moment de profiter du joli feuillage mauve des petits iris (nom inconnu).
2023 avrilUne bonne ambiance printanière.

2023 avril

Vous avez remarqué Les Tonnelles ? Non ?

2023 avril
Grand chef a du adapter.
Après 25ans de bons services, la haie de tuyas commence a être malade et envahissante. Nous avons décidé de tout faire arracher. Comme les Tonnelles étaient en appui sur les tuyas, Grand Chef a trouvé une solution pour les maintenir debout pour cette année.

Derrière la Piscine

Le forsythia est toujours la vedette du massif.

IMG_0052
Certains le trouvent trop criard. Moi, je l’attends avec impatience et je me régale de son jaune d’or qui réchauffe le printemps.
2023 avril
Il forme un joli duo avec les narcisses blancs à trompette orange.

Il fournit aussi un joli fond pour les narcisses doubles « White Lion ».
2023 avril
19h, la lumière diminue.
2023 avril
Mais je ne résiste pas à un dernier coup d’oeil avant de rentrer, juste pour le plaisir.

 J’adore Avril et ses couleurs.

Le temps des Hellebores

Depuis février, ils sont les rois du Jardin.
Ils apportent de la couleur alors que les journées sont encore fraiches et grises.
Ce sont les Hellebores bien sûr.

Les Hellebores sont présents au jardin depuis 2003. Les premiers arrivés étaient des hellebores orientalis rose foncé. En 2007, j’ai découvert la pépinière de Thierry et Sandrine Delabroye. Et les variétés doubles sont arrivées au Jardin, puis les coeurs d’Anémone et tant de beautés.

Allez, je vous emmène en profiter.

Carré Gauche

Au bord de la Terrasse, le massif Carré Gauche est couvert d’hellebores jaune. A l’origine, j’y ai installé en 2007 un pied jaune de chez Delabroye. Puis en 2008, un deuxième pied jaune simple acheté en jardinerie.

Hellebore

Les 2 pieds se sont généreusement multipliés. J’enlève tous les ans les plants en excès et aussi ceux qui ne sont pas jaunes.

Le résultat  est lumineux et joyeux.

2023-Mars

Avec une grande variété de fleurs, simples ou doubles, à coeur vert ou pas, avec des petits points rouges…

 Carré Droit

Dans Carré droit, j’ai installé un pied d’hellebore jaune double en 2007 à la création du massif.

2023 hellebore
Le pied est devenu imposant et masque l’hellebore saumon en arrière plan.

2023 hellebore
J’adore la forme double.

2023-Mars

 Au SouS-Bois

C’est au Sous-Bois que j’ai installé un des premiers hellebores rose à coeur vert.

2023 mars

 

Depuis, j’ai installé d’autres hellebores qui se sont hybridés et ont donné de jolis bébés.

2023-Mars

Plus loin, devant le lonicera, j’ai installé des hellebores jaunes issus du massif Carré Gauche.

2023 mars

Une belle compagnie pour l’hellebore noir.
2023 mars

Beau contraste

2023-Mars

 Kiwano

J’ai agrandi le massif à l’automne et installé quelques vivaces et bulbes printaniers.
2023 mars
Je n’ai pas encore installé d’hellebore.

2023 mars

Mais il reste encore de la place …

Le long de la Haie

Au début de la haie, j’ai installé un hellebore jaune, visible de loin.

2023 mars
Je profite de lui depuis la maison.
2023-MarsJ’adore son jaune si lumineux.

Plus loin, un semis spontané a bien grandi.

2023 mars

En fait, ce sont 2 semis qui ont grandi ensemble. Un pourpre foncé et blanc borduré rose pastel.
2023-Mars
Un peu plus loin, j’ai installé un pied de chez Delabroye.
2023 mars
Je l’avais choisi pour sa grande fleur rose avec un un beau coeur pourpre et des sépales pointus qui lui donne une forme très géométrique.
2023 mars
Et aussi parce qu’elle se redresse et que je peux l’admirer sans me mettre à 4 pattes !

Ensuite, un semis spontané blanc accompagné par les premières jonquilles.

2023 mars
Un joli semis blanc et vert, avec un coeur pourpre et joliment saupoudré de petits points pourpres.

2023 mars

Au pied de la Tonnelle, en 2019, j’ai installé un pied d’hellebore à fleur rouge foncé et très ronde, récupéré dans un autre massif.

2023 mars
En 2020, une fleur blanche accompagne les fleurs rouges. En la soulevant, je découvre une jolie fleur blanche à coeur d’anémone légèrement saupoudrée de rose foncé.

2023-Mars Jolie frimousse.

Plus loin, c’est un semis qui a bien grandi et nous offre des fleurs mauve très foncé.

2023 mars

Une belle couleur en extérieur et un beau contraste à l’intérieur.

2023-Mars
Sous l’hydrangea quercifolia, les hellebores se multiplient généreusement dans les teintes mauve foncé.

2023 mars

Avec des petits points plus ou moins marqués.
2023-Mars

 

Too Much

Du coté de Too Much, les hellebores ont teintes foncées pour accompagner les ophiopogons.

2023 mars

Les feuilles séchées des bambous forment un fond clair qui met bien en valeur les fleurs presque noires.
2023-Mars
Pour adoucir, j’ai installé un pied rose pâle double, récupéré au jardin.

2023 mars

Tout en douceur !
2023 mars

Overdose

En face, dans Overdose, c’est le massif des blancs.

2023 mars
Et il est bien animé même en cette saison.

2023-MarsEt au centre, un pied d’hellebore, bien sûr.
2023 marsBlanc double à coeur vert.
2023-MarsUn achat Delabroye de 2020 qui s’est bien installé.

A la place des Rhododendrons

Avec la disparition des rhododendrons, l’hellebore jaune s’est étoffé et forme une belle touffe.
2023 mars

Pour le mettre en valeur, deux heuchères aux teintes contrastées

2023 mars

Heuchère « Frosted violet » et « Citronelle ».

Au bout de la Haie

Le bout de la haie est animé de couleur pétillante.

2023 mars
Le nandina domestica et l’acer « Peve Chameleon » se font remarquer.
2023-Mars
Mais il a aussi les hellebores qui se font remarquer, comme ce pied installé en 2013.
2023 mars
Je craque sur ses grandes fleurs rouge-framboise qui se tiennent bien droites.
2023 mars
Et puis, pour lui tenir compagnie, un pied jaune.
2023 mars
Je l’ai installé en même temps que le rouge, mais il est plus petit.
2023 mars
Ses fleurs se redressent aussi un peu et nous offrent un coeur orange souligné par des petits points rouges.

Massif du Seringat

Ici, c’est le massif des blancs et rouges-framboises.
2023 mars
Les hellebores sont bien surs dans le ton, en rouge et blanc.

2023-Mars
En blanc avec quelques touches de rouge.
2023-Mars
Ou totalement rouge, comme sur celui-ci installé depuis 2010.
2023-Mars
Et au fond du massif, un rose issu de semis à très grandes fleurs.
2023-Mars

Butte du Pêcher

La butte du Pêcher est couverte d’hellebore en jaune et rose.
2023 mars

 

De ce coté du massif, j’avais installé un hellebore jaune pale à coeur d’anémone en 2010.

2023 mars
Il a toujours été un peu grêle, mais m’a offert plein de bébés. Comme ce beau jaune double.
2023 mars
Mais aussi, découvert cette année, un orangé à coeur d’anémone
2023-Mars
Par contre ce double est un achat Delabroye 2020. Jaune nervuré rose foncé.
2023 mars
A l’avant du massif, un pied rose foncé.
2023-Mars
Au pied du Pêcher, j’avais installé 2 pieds d’hellebore double rose, un clair et un foncé.
2023 mars
Ils se sont bien multipliés pour mon plus grand plaisir.
2023-Mars
Sur la butte, j’ai installé en 2020 3 pieds d’hellebore jaune.
2023-MarsSimple et contrasté. Double ou à coeur d’anémone. Quelle variété.

Massif aux Papillons

Du coté du massif aux Papillons, les hellebores sont plus discrets.
2023 mars

Il faut se rapprocher du pied du budleia pour y découvrir 2 hellebores.

2023 mars
Une fleur géante et un coeur d’anémone.
2023 mars

Les Tonnelles

Dans le massif des Tonnelles, il y a peu d’hellebore car ce massif est en plein soleil.

2023 mars

Mais en 2020, j’ai installé 2 pieds d’hellebore à l’arrière du massif. Un double blanc nervuré de rose foncé.
2023-Mars
Et un double rouge foncé.
2023 mars
Avec un petit look frou-frou.

Derrière la piscine

Le forsythia commence sa floraison.
2023 mars
Au pied du forsythia, beaucoup d’hellebores variés issus de semis spontanés.
2023-Mars
Cette année, c’est un pied rose tendre, légèrement orangé qui attire mon attention.
2023 mars
Pour accompagner tous les hellebores, il y a quelques beautés.
2023-Mars
Mini jonquilles, crocus et euphorbe purpurea.

Pour finir mon tour, je savoure la vue générale sur le jardin.
2023 mars
Et je rentre avec des hellebores plein la tête.
2023 mars

Je suis fan de cette plante qui nous apporte autant de couleur dès février.
Et vous ?

Couleurs d’Automne

Cette année, les arbres ont gardé leur feuillage longtemps.
C’est étrange après cette année si chaude et sèche. Il semble que l’automne humide et doux leur a donné un second souffle.
Automne 2022
En tous cas, je profite du spectacle depuis mon bureau. Le télé-travail a du bon.
Je peux profiter de la pause déjeuner pour faire un tour sur la terrasse.

Novembre 2022Les feuilles du cerisier commencent à tomber et je savoure l’ambiance.

En avançant au bout de la terrasse de la piscine, je peux profiter de la vue sur Kiwano.

Novembre 2022Et apprécier les nouvelles plantations.

Novembre 2022Mais celui qui attire tous les regards, c’est l’acer griseum avec son feuillage fluo.

Novembre 2022Et en arrière plan, c’est le magnolia stellata qui nous offre un feuillage jaune/vert lumineux.

Que ces couleurs font du bien alors que le ciel est si gris

et surtout quel bonheur de pouvoir profiter de cette vue en travaillant.

 

Iris et Ancolie

En mai, le jardin est bien fleuri.

C’est le moment de profiter des ancolies et des iris.

Des Ancolies à gogo

J’adore les ancolies. Elles ont fait partie des premières vivaces installées au jardin. Et depuis, elles s’hybrident et se sèment dans tous les coins du jardin.

Je vous emmène au pays des jolies jupons colorés du coté des Tonnelles.

ancolieDans le massif des Tonnelles, j’ai installé des ancolies bleues simples ou à coeur blanc.

AncolieDepuis elles se sont hybridées et nous offrent des dégradés de mauves.

ancolieLes ancolies roses sont au jardin depuis longtemps aussi.

Ancolie roseEn rose pâle, quelques jolis semis se sont installés. J’ai aussi installé des variétés plus originales roses à coeur blanc.

AncolieEn 2008, j’ai installé l’ancolie double « Clementine Red », entre rose et rouge. Depuis elle m’a donné de beaux bébés doubles en rose ou en bleu très foncé.

AncolieDans Overdose réservé aux blancs, j’ai installé l’Ancolie « Spring Magic white » en 2020. Cette année, elle forme une belle touffe.

ancolieJ’espère qu’elle me fera plein de beaux bébés.

Il existe aussi des ancolies jaunes. En 2010, j’ai installé l’Ancolie « Yellow queen ». Je ne l’ai pas encore vu cette année. Et je n’ai jamais eu de bébé jaune. Etrange.

Pour les autres couleurs, les semis sont nombreux et variés en teinte. Une surprise chaque année.

Iris

L’autre beauté du moment est l’iris.

Avec l’iris aussi, il y a le choix de couleurs et mêmes des formes différentes suivant la variété.

Iris de Hollande

Un des premiers arrivés au jardin est l’iris hollandais.

C’est un bulbe qui se satisfait de ma terre lourde et offre une large gamme de couleurs.
IrisVersion blanc ou bleu avec toujours une macule jaune.

J’ai aussi installé des variétés plus originales comme « Gyspy beauty », en bleu, mauve et jaune.
irisEt pour tenir compagnie au beau rosier « Tradescant », j’ai craqué en 2016 pour l’iris « Ambre rouge ».

iris

Iris pallida

C’est un cadeau de belle-maman tout au début du jardin.Je l’ai d’abord installé Butte du Pêcher, puis quelques années plus tard, je l’ai déplacé aux pieds des Tonnelles. Et depuis, ils se promènent dans le massif et m’offrent de nombreuses fleurs très parfumées.

IrisJ’adore quand le soleil passe au travers de ses pétales si fins.

Iris germanica

C’est surement le plus connu avec ses grandes fleurs très colorées. Pendant des années, j’ai essayé d’en installer au jardin notamment en 2002. Je les ai tous perdus. Sauf un qui est réapparu en 2016. C’est

iris "Cranberry Ice"C’est « Cranberry Ice » de chez Cayeux.

Cette réussite m’a remotivé sur ce type d’iris et j’ai accepté des rhizomes du jardin de mon père en Lozère. Pas la même terre du tout. Mais avec le changement du climat, mon jardin est moins détrempé en hiver. J’ai tenté.

Et les rhizomes se sont installés pour mon plus grand plaisir.

Mon père n’a pas noté les noms mais avait quand même référencé ses variétés. Celle-ci est rose et pourpre est a trouvé sa place dans le Massif aux Papillons.

irisPour celui-ci, Papa avait noté « Iris de collection ». Je l’ai installé dans le massif Derrière la Piscine l’automne de 2019.

Cette année, il forme une belle touffe. Sa couleur est originale et il est parfumé.

irisEt en regardant bien au milieu de la touffe, j’ai découvert cette année une autre variété, bien plus haute. La fleur est plus grande et très contrastée.

irisUne jolie surprise !

D’autres variétés de Papa ont fleuri l’année dernière. Mais pas cette année. Je ne désespère pas car certains plans semblent bien installés.

Iris de Sibérie

En 2013, je croise l’Iris sibirica « Caesar’s brother ». Il est plus petit mais quel charme.

irisJ’ai aussi une version offerte par une amie jardinière au feuillage mauve. Le voilà au mois d’avril.

irisDepuis, il est un peu masqué par ses voisins mais reste graphique.

Franchement, ancolie et iris, peu importe leur nom sont de chouettes ambassadeurs du mois de mai.

vue généraleAvec les scabieuses, c’est bien aussi !

Fin Avril en couleur

Avril aura démarré sur la neige, mais c’était juste pour nous surprendre. Depuis le temps est passé au beau mais sans eau. Pour le moment, cela convient très bien au jardin qui nous offre chaque jour de nouvelles floraisons.

avrilJe vous emmène pour un petit tour…

Carré Droit et Petits Bassins

avrilDans Carré Droit, le camelia termine sa floraison mais de loin, l’aspect est encore agréable.

Le plus remarquable est bien sûr l’heuchère « Caramel » qui a démarré son nouveau feuillage.

avrilOn en mangerait !

Du coté des Petits Bassins, la vie redémarre doucement. Il faut dire que Sanaël, le chien de mon ainée, a adoré sortir les plants et les déchiqueter tout l’hiver, mais il semble enfin décider à les laisser tranquille.

avrilIci, c’est la Lysimachia nummularia aurea qui apporte de la lumière.

avrilCa pétille !

 Le Sous-Bois

Moins de couleurs au Sous-Bois, mais les verts sont bien installés.

avrilEn hauteur, l‘hydrangea petiolaris « Firefly » étale son feuillage panaché.

avrilAu sol, les différents feuillages se mélangent. Grand feuille nervuré pour l’arum italicum, feuille en coeur gris du brunnera « Looking Glass », petite feuille très dessinée du geranium cantabrigiense et les grandes feuilles du muguet.

Le long de la haie

Les couleurs s’installent le long de la haie.

avrilJ’ai fait un bon coup d’arrachage de l’herbe aux goutteux. Les plantes peuvent à nouveau respirer.

Je retrouve avec plaisir les brunneras et pulmonaires aux fleurs légères et discrètes.

2022-AvrilLes primevères aussi ont retrouvé la lumière.

2022-AvrilJe savoure les tapis fleuris par des semis sauvages.

Overdose

Du coté de Overdose, les blancs sont bien installés, même si le Magnolia a fini sa floraison.

avrilAprès le Magnolia, c’est au tour du Viburnum mariesii plicatum d’apporter des touches de blanc.

avrilLes primevères blanches accompagnent le geum album.

A la place des Rhododendrons

Pour son premier printemps, le massif prend de belles couleurs.

avrilLes heuchères ont doublé de taille et forment un tapis coloré à coté de l’azalée.

avrilJuste après, c’est l’Azalée rose qui se fait remarquer.

avril

 Le bout de la Haie

Le bout de la Haie se colore en jaune et orange avec le Nandina Domestica « Fire Power » et l’acer « Peve Chameleon ».

avrilEt aussi les azalées mollis.

avril

Massif du Seringat

Au massif du Seringat, la pivoine arbustive vient accompagner la fin de floraison du camelia rouge.

avril

A l’avant du massif, les iberis et arabis forment un beau tapis blanc.

avril

Butte du Pêcher

La butte du Pêcher explose en rose et jaune.

avrilPour le rose, il y a bien sur les primevères mais aussi les fleurs de la pivoine arbustive. Et pour le jaune, des tulipes, de l’alysse « Corbeille d’or » et aussi le jeune feuillage de l’Hakonechloa « All Gold ».

avrilDepuis la butte du Pêcher, je savoure la vue sur le jardin.

avril

 Massif aux Papillons

Du coté du massif aux Papillons, c’est le mauve qui domine.

avrilLes phlox mousse forment de grands tapis colorés.

avril

Les Tonnelles

Les anémones pulsatiles ont fané, les dernières tulipes résistent.

avrilHeureusement, une belle touffe d’iris de Hollande « Gyspy beauty » anime le massif.

avril

Tutti-Fruti

Au potager, j’ai fait un premier coup de nettoyage, mais j’ai laissé le maximum en place pour profiter de la couleur des bettes.

avrilEt coup, Bob a trouvé un coin tranquille pour la sieste au soleil.

avril

Je profite de la vue sur le jardin avant de rentrer.

avril

J’adore Avril et toutes ses couleurs.

Hellebores de toutes les couleurs

J’adore Février.

Les jours rallongent. Mais surtout, les hellebores sont en fleur. Et ça, c’est le plus grand plaisir de Février !

Alors je vous emmène profiter des couleurs du moment.

Carré Gauche

Ce massif près de la Terrasse est le plus visible de la maison.

Carré GaucheAlors quand j’ai créé ce massif en août 2006, je voulais qu’il apporte plein de soleil.

J’avais déjà quelques hellébores au jardin, des orientales roses, des niger blanches et une petit pied à fleur jaunâtre/vert.

Alors en février 2007, j’ai fait ma première virée à la pépinière de Thierry et Sandrine Delabroye en espérant découvrir quelques beautés. Je suis revenue avec quelques beautés dont une jaune à coeur vert.

2022-FevrierDepuis, les semis spontanées ont été généreux et généralement jaunes. Coté forme, la Nature me gâte avec quelques versions à coeur d’anémone ou des doubles à points rouges.

Carré Droit

Dans Carré droit, j’ai installé un de mes achats de 2007. Un beau jaune double jaune.

2022 févrierPour lui tenir compagnie, je cherchais un hellebore orangé, comme le mur en brique. J’ai trouvé mon bonheur en 2017 chez Delabroye.

2022-FevrierCette année, il est plus rose que saumon. Mais j’ai apprécié son beau feuillage jaune tout l’hiver.

Sous-Bois

J’ai installé le premier plant d’hellébore au Sous-Bois en 2004. C’était un hellebore rose à coeur vert, simple.

2022 févrierEn 2010, j’ai installé 2 autres plants. Un pourpre très foncé qui n’est pas encore en fleur. Et un rose foncé à coeur d’anémone avec le dessous des tépales blanc argenté.

2022-FevrierIci aussi, j’ai eu plein de jolis bébés.

Le long de la Haie

J’ai un point de vue depuis la maison sur le début du massif Le Long de la Haie et j’ai envie que ce soit lumineux pour en profiter de loin.

Alors j’ai installé au sol le beau lamium « Gold Nuggets » et pour un peu de hauteur, j’ai installé un pied d’hellébore jaune foncé double.

 

2022 févrierIl a eu un peu de mal à s’installer. Je crois que je l’ai installé trop profond. Je vais profiter de sa floraison et ensuite je le replanterai plus en surface.

2022-FevrierPlus loin, un semis spontané isolé qui nous offre des fleurs rose pâle à coeur pourpre. Une belle scène avec en premier plan le feuillage des bergénias.

2022 févrierPlus loin, il avait encore de la place. En 2017, je craque sur une version rose à coeur pourpre avec des fleurs bien redressées et visibles de loin.

2022 févrierPlus loin, devant l’hortensia, quelques hellebores apportent de la couleur.

2022 févrierA droite de l’hortensia, j’ai installé 2 hellebores, un rouge simple et un blanc à coeur d’anémone, légèrement borduré de rose foncé, tous les 2 sont issus du jardin. A gauche, un semis spontané dans les tons noirs/pourpre.

2022-FevrierAprès l’hortensia, sous l’hydrangea quercifolia, les hellebores se sont multipliés dans des teintes roses, avec ou sans points et forment un beau tapis fleuri.

2022 fevrier

Too Much

Du coté de Too Much, les hellebores sont bien installés aussi.

2022 févrierAvec la présence d’un pied presque noir dans Too Much, des semis pourpre très foncé s’installent dans le massif et tiennent compagnie aux ophiopogons. Pour adoucir, j’ai installé un bébé du jardin à fleur rose pâle double.

2022-FevrierDe l’autre coté du massif, le pied noir que j’ai installé en 2012 et un saumon double acheté en 2020.

2022-Fevrier

 Overdose

En face dans le massif Overdose, c’est le massif des blancs.

2022 févrierAlors j’ai installé en 2020 un plant à fleur double blanc.

2022-Fevrier

Ancien massif de Rhododendron

Le massif a été revu en 2021.

2022 févrierLe pied d’hellebore jaune a apprécié et contraste avec l’heuchère « Frosted Violet ».

2022 février

Du forsythia aux azalées

C’est le massif des contrastes rouge/jaune. J’ai installé 2 hellebores très différents au niveau de la couleur.

2022 févrierUn pourpre rouge foncé, à grandes fleurs plutôt dressées et un petit jaune à coeur rouge.

2022-Fevrier

Massif du Seringat

Le Massif du Seringat s’habille de blanc et framboise avec les hellebores.

2022 février2 pieds installés en 2010 m’ont offert plein de jolis bébés en blanc et rouge framboise.

Quel plaisir de découvrir les petits nouveaux.

2022-FevrierPour les blancs, il y a aussi le choix avec une version simple à petits points ou une version achetée en 2020, double blanc borduré de framboise.

2022-Fevrier

Butte du Pêcher

La butte du Pêcher est réservée aux roses et jaunes. Il y a de quoi se faire plaisir avec les hellebores.

2022 févrierDès 2007 aux pieds du pêcher, j’ai installé 2 pieds d’hellébores doubles, un rose foncé et un rose pâle. Et depuis, je me régale chaque année.

2022 févrierDes bébés doublent s’installent partout dans le massif et m’offrent de jolies scènes.

2022 févrierJ’ai aussi installé des pieds jaunes. Tout d’abord un jaune pâle à coeur d’anémone en 2010.

2022 févrierEt en 2020, j’ai craqué sur 4 pieds jaune plus soutenu. Un double jaune, un double veiné rose et un jaune guttatus.

Il y a aussi une version jaune foncé à coeur d’anémone mais pas de photo.

2022-FevrierA l’arrière du massif, j’ai découvert un bébé fort intéressant : blanc double veiné de rose.

2022 févrierJe vais le déplacer pour le mettre en valeur dans un autre massif.

Les Tonnelles

Depuis peu, j’ai installé quelques pieds d’hellebore dans le Massif aux Papillons et les Tonnelles.

2022 févrierCes massifs sont en plein soleil et j’ai attendu d’avoir de l’ombre pour protéger les hellebores l’été.

En 2017, j’ai installé un beau bébé issu du jardin : un pourpre noir à coeur d’anémone.

2022-FevrierDommage qu’il nous cache ses fleurs car je les trouve magnifiques.

Du coté des Tonnelles, j’ai installé 2 achats en 2017. Tout d’abord un double pourpre foncé avec pétales plutôt fins.2022-FevrierEt un double blanc taché rose avec des pétales plutôt larges.

2022-Fevrier

Derrière la Piscine

Dès 2007 et la création du massif, j’ai installé des hellebores : 2 pieds ! Un achat rose pâle guttatus que j’ai installé à droite du forsythia.

2022 février

Et à gauche, un  hellebore qui vient du jardin de la grand-mère de Grand Chef. Un petit spécimen jaune verdâtre.

2022 février

Et depuis, les bébés se sont multipliés et ont bien grandi. Et quelle variété !

2022-FevrierLes couleurs varient du jaune au rose pâle et même rouge foncé. Je retrouve des bébés fort ressemblant à des hellebores à l’opposé du jardin. C’est génial.

Quel plaisir de retrouver les Hellebores.

Ils annoncent le réveil du jardin et déjà d’autres beautés viennent leur tenir compagnie.

 

Couleurs d’Automne

Même si l’automne n’est pas la saison la plus fleurie, j’aime beaucoup l’automne pour ses couleurs. Le vert abandonne les feuillages qui se colorent de jaune, orange ou rouge, comme par magie.

Alors quand le soleil réchauffe l’ambiance vers 13h, je ne résiste pas à une sortie au jardin avec l’APN.

2021-Octobre

Sur la Terrasse

Près de la maison, je profite des 2 berberis installés en pot sur la terrasse.

2021-OctobreIls apportent une belle présence en cette saison.

2021-OctobreKiwano

Au milieu du jardin, le nouveau massif a presque un an et prend de belles couleurs.

2021 octobreCelui qui tient la vedette, c’est l’acer griseum qui passe doucement au rouge.

2021-OctobreOverdose

Dans Overdose, les blancs sont toujours dominants.

2021 octobreAu milieu, le viburnum nous a offert son magnifique feuillage rouge pour des duos colorés.

2021-OctobrePour les blancs, il y a l’aster « Monte Cassino » aux nombreuses petites fleurs blanches qui accompagnent la rose « Princesse de Galles » et l’euphorbe « Tasmanian Tiger ».

2021-OctobreToo Much

L’hydrangea quercifolia « Snow Flake » est passé au pourpre.

2021 octobreL’aster « Fellowship » nous offre ses dernières fleurs à longs pétales rose tendre.

2021-OctobreAnciens Rhododendrons

A la place des rhododendrons, les couleurs sont bien présentes.

2021 octobreLe jaune des rudbeckias réveille le massif. Je savoure la réussite de mes semis.

2021-OctobreAu bout de la Haie

Ici, ce sont les dégradés de jaune au rouge qui font le spectacle.

2021 octobreAcer palmatum « Peve Chameleon » et le nandina « Fire Power »

2021-OctobreEt dans le coin, le lamium « Gold Nuggets » offre un beau tapis jaune pour le sedum et le fushia riccartonii.

2021-OctobreMassif du Seringat

Le massif est bien coloré de blanc et de rouge.

2021 octobreDu blanc avec les asters et la sauge « Pink lips ».

2021-OctobreEt du rouge-framboise avec la petite rose « Dame de Villemont », les jolis fruits du fusain européen et la persicaire « Red dragon » qui fleurit depuis le printemps.

2021-OctobreButte du Pêcher

La butte du Pêcher est encore bien coloré de rose et de jaune.

2021 octobreDu rose avec le petit rosier rose et la sauge « Crazy Dolls ».

2021-OctobreDu jaune, avec l’hamamelis qui nous offre un feuillage d’or.

2021-OctobreDe l’autre coté du massif, les teintes sont moins chaudes.

2021 octobreMais j’aime beaucoup les contrastes avec l’Hakonechloa « All Gold », le sedum « Jose Aubergine » et le chrysanthème « Poésie rose ».

2021-OctobrePrès du Portail

En urgence, j’ai nettoyé ce coin de jardin au printemps pour installer les dahlias donnés par Mamie M. Certains avaient perdus leur étiquette et je ne savais pas où installer les autres.

2021 octobreIl y a surtout des rouges et bicolore jaune/rouge. Mais c’est bien fleuri !

2021-OctobreMassif aux Papillons

Cette année, le massif est bien coloré de mauve.
2021 octobre
Cette année, le callicarpa nous offre ses grappes de fruit mauve accompagné par l’aster « Asmoe ».
2021-Octobre

Les Tonnelles

Ici aussi, la couleur mauve est bien présente.

2021 octobreIl faut dire que tout le monde est en super forme. Le rosier « Rhapsody in Blue » nous offre encore une belle floraison accompagné par le dahlia « Crème de Cassis ».

2021-OctobreLe dahlia « Blue Boy » fait du charme à la rose de « Lovely Lin » qui a pris une légère teinte orange.

2021-OctobreEncore une bonne ambiance en cette saison, sous les Tonnelles.

2021 octobreTutti-Fruti

Encore de la couleur au potager.

2021 octobreLes blettes apportent de belles touches de couleur.

2021-OctobrePhysalis, choux frisé et oeillets d’Inde complète la scène.

2021-OctobreDerrière la Piscine

Le feuillage du forsythia commence à changer de couleur.

2021 octobreLa sauge « Savannah » et le rosier « Yann Arthus Bertrand » font encore le spectacle.

2021-OctobreJe profite de la vue générale avant de rentrer.

2021 octobre

L’automne est vraiment sympa au jardin.

Que de couleurs !

Blond66 sur FB

Archives
  • 2024 (4)
  • +2023 (8)
  • +2022 (12)
  • +2021 (16)
  • +2020 (13)
  • +2019 (12)
  • +2018 (13)
  • +2017 (16)
  • +2016 (24)
  • +2015 (24)
  • +2014 (29)
  • +2013 (30)
  • +2012 (22)
  • +2011 (28)
  • +2010 (41)
  • +2009 (37)
Catégories
Blog au Naturel